pape francois
Une copie d'écran de CTV, la télévision Vaticane.

Le pape François associe la franc-maçonnerie (du XIXe siècle) au satanisme

Publié par Géplu

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
vendredi 26 juin 2015
Étiquettes : ,
  • 41
    christmaeva
    4 janvier 2019 à 9h41 / Répondre

    Celui qui dit que Jésus est le DIEU de Monsieur UNTEL qui n’est pas PIERRE, celui-là est un magicien. Il est exactement comme Bar-Jésus (Actes 13v6).

    Signé Christofer, fils d’Élisabeth.

  • 38
    chicon
    11 août 2015 à 19h27 / Répondre

    Extrait de National Geographic – August 2015
    D’un article sur le Pape Francois :
    .
    « Dieu n’a pas peur des nouvelles choses ! C’est pourquoi il nous surprend continuellement, ouvrant nos coeurs, et nous conduisant sur des chemins inattendus  »
    .
    « La famille parfaite n’existe pas tout comme le mari parfait et la femme parfaite et ne parlons pas de la belle-mere parfaite ! Ce ne sont que des pêcheurs  »
    .
    Ces phases sont lourdes de sens, car elle considerent l’homme comme une « pierre brute » . Les chemins inattendus sont eux des chemins nouveaux en tenant compte que nous sommes naturellement imparfaits.
    .
    Comment l’Eglise Romaine ce mastodonte, cet « éléphant » va t il reagir face a cette prise en consideration de la faiblesse humaine qui etait jusqu’a present releguée au rang degradant de « peche », hors jeu.
    .
    Un Pape qui prend les gens pour ce qu’ils sont et non pas ce qu’ils devraient etre, c’est nouveau. Un autre appele Jesus l’avait fait avant. Les FM aussi prennent les gens pour ce qu’ils sont.
    .

    • 39
      guillaume
      17 août 2015 à 13h02 / Répondre

      • Mon T.C.F. Chicon, il me « semble » que tu veux dire que la pensée et le jugement du pape et de Jésus, correspondent à la pensée et le jugement des FM? Le pape ne nous apprend rien de nouveau dans ce discours. En ce qui concerne ton éloge pour le pape François: Le Pape François est chargé de faire du marketing pour l’Eglise afin de ramener les catholiques dans les églises qui se vident, c’est bien entendu sa mission (Le pape François fait-il surtout de marketing? (lalibre.be 16.2.2014). Il se montre en public moins dogmatique que Benoît XVI, c’est évident, jouant le curé débonnaire, à la perfection, mais cela s’arrête là. Il n’y aucun changement dans la doctrine de l’Eglise, depuis qu’il est au pouvoir. Dans son rôle, qu’il joue à la perfection, pour le Vatican, il y a contradiction entre ce qu’il dit et ce qu’il fait. Si une personne est gay, qui suis-je pour le juger dit le pape, mais il refuse le candidat Laurent Stefanini; comme ambassadeur de France auprès du S.S., depuis un an, sous prétexte qu’il serait gay et donc vaticano-incompatible (9.4.2015 – Refus d’un ambassadeur gay au Vatican: le pape écorne son image -liberation.fr). Laurent Stefani est pourtant un catholique pratiquant, mais cela ne suffit pas, il pratique aussi l’acte homosexuel, qui lui est bel et bien un péché, condamné par le pape François. Quelle jésuiterie? Il dit aussi « ne pas juger les homosexuels « dans » l’Eglise (lemonde.fr 29.7.2013), mais il juge bien les homos hors de l’Eglise, comme le candidat ambassadeur et il maintient les instructions du 4.11.2005, de Benoît XVI, interdisant l’ordination de prêtres homo, sauf s’ils sont déjà 3 ans dans l’abstinence. (Quelle hypocrisie et absurdité). L’auteur du livre à scandale Sexe au Vatican*, Carmelo Abbate, s’est plongé en immersion dans le milieu des prêtres homosexuels du Vatican dont la majorité serait homo. (Homosexualité et Vatican, une histoire de scandales -metronwews.fr). Mgr.Tommaso Stenico, prélat homo, aurait fait une liste des prêtres et évêques homos travaillant à la curie et transmise au pape (8.11.2007 -Homosexualité: le prélat du Vatican réplique (home actualités).
      Pendant son voyage aux Philippines, le pape a dit que les couples catholiques n’ont pas à procréer « comme des lapins. (HuffPost avec AFP – 20/01/2015), en même temps il défendait à Manille Paul VI et son opposition à la contraception (Humanae Vitae), et affirmait son opposition à toute évolution libérale sur l’avortement, la contraception, etc. (huffington post -20.1.2015). L’Eglise a empêché aux Philippines, pays surpeuplé (100.003.378 habitants), le vote de la loi sur la libéralisation de la contraception, pendant 15 ans, menaçant le président d’excommunication. Maintenant qu’elle a été votée, l’Eglise catholique fait des recours pour empêcher l’application de cette loi. Le Pape François couvre les actions de l’Eglise philippine contre la loi sur les contraceptifs, et en même temps il dit que les catholiques ne doivent pas se reproduire comme des lapins? Le cardinal Vingt-Trois, de Paris, président délégué du Synode, citant l’Instrumentum laboris, a regretté que trop nombreux sont les couples «qui n’estiment pas que l’utilisation de méthodes anticonceptionnelles soit un péché, et donc tendent à ne pas en faire une matière à confession et à recevoir ainsi la communion sans problèmes.(20.11.2014 – Humanae vitae », une nouvelle affaire Galilée ?). Quand on lit cela, ce n’est pas étonnant que des couples chrétiens n’aillent plus dans une église qui les culpabilise. L’église veut leur imposer comment vivre et faire l’amour, et les contraindre à s’humilier par la confession et la communion, pour leurs soi-disant péchés s’ils ne veulent pas agir comme des lapins. Je suis abasourdi quand je lis ce que ce cardinal ose dire, heureusement que l’Inquisition n’existe plus. Tu écris T.C.F. Chicon: Un Pape qui prend les gens pour ce qu’ils sont et non pas ce qu’ils devraient être, c’est nouveau. Un autre appelé Jésus l’avait fait avant. Les FM aussi prennent les gens pour ce qu’ils sont. Le pape prend bien les gens pour ce qu’ils sont. S’ils sont homos, le pape leur refuse le droit d’être ambassadeur de France au auprès du S.S. alors que ce Vatican est un nid d’homos selon plusieurs sources. Il prend les catholiques pour des débiles en déclarant d’une part qu’ils ne peuvent procréer comme des lapins et en condamnant en même temps la contraception. Plus hypocrite que cela on meurt. C’est dire n’importe quoi. Apparemment selon toi Jésus a des qualités de franc-maçon et prend les gens pour ce qu’ils sont, comme le fait aussi le FM. Le franc-maçon selon les principes maçonniques est censé être tolérant, humaniste, défenseur de la déclaration universelle des droits de l’homme et la C.E.D.H, qui contiennent les vrais principes maçonniques que nous devons défendre aux lieux des inepties bibliques immorales. Le (mythique) Jésus, thaumaturge, exorciste, juif circoncis (un dieu baptisé et circoncis c’est le comble), esclavagiste et antisémite, n’a aucune qualité franc-maçonnique, tel qu’il a été décrit dans les affreux Evangiles. Ce mythique Jésus (The fable of the Christ de Michael Pualkovich), possède tous les attributs du despote absolu, qui envoie en enfer tous ceux qui ne pas croient pas en lui. (Matthieu 25:41). Jésus nous fait connaître les joies de l’enfer comme un feu éternel (Matthieu 25:41), un châtiment éternel (Matthieu 25:46), un lieu de tourment, feu et souffrance (Luc 16:23-24). il a parlé 15 fois de l’enfer où il veut nous griller. (Matthieu 5:22, 29-30 ; 10:28 ; 18:9 ; 23:15,33 ; Marc 9:43-47 ; Luc 12:6; 16:23). Ce gourou lui-même Juif circoncis dit aux Juifs: Vous avez pour père le diable, et vous voulez accomplir les désirs de votre père. Il a été meurtrier dès le commencement, et il ne se tient pas dans la vérité, parce qu’il n’y a pas de vérité en lui. Lorsqu’il profère le mensonge, il parle de son propre fonds ; car il est menteur et le père du mensonge.». (Jean 8:44) et aux Pharisiens: Race de vipères, comment pourriez-vous dire de bonnes paroles, « étant mauvais » (Matthieu 12,34)
      Il devait bien avoir l’esprit détraqué pour tenir des propos anti-juifs étant Juif lui-même, puisqu’il appartenait à cette « mauvaise race » qu’il insulte, oubliant qu’il a alors aussi comme Père le diable? L’Eglise a fait de l’antisémitisme pendant des siècles sur cette base, même Hitler se référait aux textes antisémites dans les Evangiles. (Discours de Munich). Le gourou Jésus dit aussi: Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent. (Matthieu 5:44). Le prêtre philosophe Jean Meslier dit: Ce sont là des maximes contraires au Droit naturel, à la raison, et à la justice qui nous conseillent de repousser le mal et de nous défendre quand nous sommes injustement attaqués. » Elles tendent à favoriser les méchants et leur oppression des bons et des faibles, elles les autorisent dans leur malice et leur méchanceté. N’est-ce pas vouloir que les bons s’abandonnent eux-mêmes en proie aux méchants et à leurs ennemis, les laissent librement faire tout ce qu’ils veulent (Testament de l’abbé Meslier – voir internet) Il n’y a rien de plus insensé, la société s’écroulerait tout de suite, c’est tout à fait amoral et prouve le déséquilibre mental de ce gourou. Pas étonnant que sa famille dit dans les Evangiles qu’il avait perdu la tête et que selon les scribes, il était possédé par Belzébul. (Marc 3,20-21). Il va même jusqu’à dire « qu’il est la lumière du monde « Jean (8,12-59). On serait pour moins interné en psychiatrie aujourd’hui. Cette « lumière du monde » dit n’importe quoi. Ses ennemis il ne les aime pas et il ne prie pas pour eux (ceux qui ne croient pas en lui sont ses ennemis), il les condamne à mort : « amenez ici mes ennemis », et tuez-les en ma présence, ainsi parlait Jésus (Luc 27-28). Son dérèglement d’esprit va jusqu’à a dire, qu’il va nous ressusciter; et puis réexpédier en enfer, ceux qui sont morts, sans avoir cru en lui. (Jean 5,28-29).Le Jésus des Evangiles, souffrait sans doute de schizophrénie paranoïde, avec hallucinations, délires et paranoïa écrit P. Cossette. (Livre: Jésus était schizophrène- 2006 – Philippe Cossette- voir texte internet). Voilà le personnage mythologique schizophrène, qu’ont créé des pervers ignorants.
      Dans le texte « National Géographique » auquel tu te réfères on lit en anglais: le Pape François s’exclame:
      • Hands outstretched, his face suddenly alive, and his voice quavering with passion, he calls out to God: “Father, we are divided. Unite us!”(il s’exclame de façon théâtrale, Père nous sommes divisés, unissez-nous). Il y parle aussi des pauvres.
      • Le pape supplie Dieu le Père de nous unir. Est-ce qu’un Dieu omniscient, tout-puissant, infiniment bon a besoin qu’on le supplie, ou sinon il ne fait rien de bon? Dieu serait-il simplement une marionnette versatile, qui agit selon les prières et les supplications? S’il y avait un dieu, il trouverait insultant que ses créatures s’imaginent qu’il faut le supplier pour nous unir (et cela supposerait qu’il nous a désuni), ce qui est le cas d’ailleurs, selon les fables bibliques et évangéliques. Le pape sait très bien que son Dieu, ni aucun autre dieu ne répondent aux millions de supplications et prières humiliantes, dégradantes et inutiles, chaque jour. Ce ne sont que paroles pour gens crédules, les prières sont considérées comme de la superstition. Comment Dieu pourrait-il supporter, qu’il ne veut faire le bien, que si ses créatures s’humilient par des supplications et des prières? Le pape aurait pu demander aussi qu’il unit toutes les sectes chrétiennes, grandes et petites, qui exploitent la crédulité humaine, tout comme il est grand temps qu’Allah « unit » les sectes islamiques et spécialement les chiites et les sunnites, qui s’entre-tuent depuis des siècles, s’accusant mutuellement d’infidélité. Il demande de prier aussi chaque fois qu’il y a une catastrophe naturelle importante avec des milliers de morts, mais à qui? A celui qui l’a provoquée? et ces gens crédules qui remercient le bon Dieu parce qu’il les aurait épargnés, oubliant ceux qu’il aurait tué?
      • Ce pape sait pourtant ce que le Père et le fils disent dans les livres saints le contraire de ce qu’il demande et cela n’est pas unir, mais diviser, voici ce que le Père dit dans la Bible immorale:
      • L’Eternel dit: Allons! Descendons et là brouillons leur langage afin qu’ils ne se comprennent plus mutuellement.» C’est pourquoi on l’appela Babel: parce que c’est là que l’Eternel brouilla le langage de toute la terre et c’est de là qu’il les dispersa sur toute la surface de la terre.(Gen. 11.1-9).et son Fils thaumaturge et exorciste dit dans les exécrables évangiles:
      Je suis venu apporter un feu sur la terre, et comme je voudrais qu’il soit déjà allumé ! 50 Je dois recevoir un baptême, et comme il m’en coûte d’attendre qu’il soit accompli ! 51 Pensez-vous que je sois venu mettre la paix dans le monde ? Non, je vous le dis, mais plutôt la division. 52 Car désormais cinq personnes de la même famille seront divisées : trois contre deux et deux contre trois ; 53 ils se diviseront : le père contre le fils et le fils contre le père, la mère contre la fille et la fille contre la mère, la belle-mère contre la belle-fille et la belle-fille contre la belle-mère. » (Luc 12,49-53) Jésus dit: Ne croyez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre; je ne suis pas venu apporter la paix, mais l’épée. (Mat. 10:34-35) Car je suis venu mettre la division entre l’homme et son père, entre la fille et sa mère, entre la belle-fille et sa belle-mère; et l’homme aura pour ennemis les gens de sa maison. (Mat. 10:34-36).
      • Jésus n’aime pas les pauvres, ni le pape non plus, sauf le Pape François qui parle des pauvres chaque jour en paroles hypocrites (l’Église a toujours été du côté des riches et des puissants et cela ne changera jamais):
      • :……. «Et ce serviteur (esclave) qui savait la volonté de son seigneur, et prêt à ne pas lui-même, n’a pas non plus selon sa volonté, sera battu de plusieurs coups. Mais celui qui ne savait pas, et fait des choses dignes de châtiment, sera battue de peu de coups (Luc 12:45-48) Quant à ce serviteur (esclave) bon à rien, jetez-le dehors dans les ténèbres ; là il y aura des pleurs et des grincements de dents ! (Mat. 24).
      •Est-ce que les frères qui invoquent le (mythique) Jésus, ce gourou inhumain) ont lu les Evangiles? Je me le demande? Evidemment Jésus a un moyen radical pour faire « l’unité » pour laquelle le Pape le supplie: il faut tuer tous ceux qui ne croient pas en lui. Il y aurait tout de suite « l’unité », il ne resterait que des chrétiens sur terre. (Luc 19:27), tout comme Allah dit qu’il faut tuer tous les non-musulmans, et il n’y aurait plus que des musulmans sur terre et cela serait alors « l’unité musulmane ».
      o Partout le pape François, parle des pauvres, et d’une Eglise des pauvres pour les pauvres, dans tous ces discours, comme si le pape ignorait que le Vatican est la plus riche multinationale du monde et que beaucoup de cardinaux au Vatican, sont immensément riches. Je te conseille de lire T.C.F. Chicon quelques articles sur la richesse du Vatican, (et des cardinaux), tu sauras que les paroles du Pape, ce n’est que de l’hypocrisie, de la tromperie, et cela ne sont pas des qualités maçonniques à ma connaissance?
      • L’Evêque allemand « bling-bling » Tebartz van Elst, fit pour 31 millions d’euros de travaux à son palais épiscopal luxueux, avec baignoire de 15.000€, etc., comme punition le pape lui a donné une « planque au Vatican » pour arrêter le scandale déclenché par cet évêque, l’empêchant de rester dans son palais luxueux. Il a rejoint les cardinaux millionnaires au Vatican.
      • A lire: « Le club des cardinaux italiens millionnaires ». Certains membres italiens du clergé catholique sont à la tête de patrimoines colossaux – Ces cardinaux et évêques, surnommés le «club des millionnaires», possèdent entre autres des immeubles, des appartements, des maisons, des bâtiments de ferme, des vergers, des oliveraies, des forêts et des milliers d’hectares. Politicomag.com – 15 juillet 2014 cai.org

      o A lire: »Les milliards du Vatican » _ L’Etat allemand perçoit les impôts pour l’Eglise: Chaque année le Kirchensteuer en Allemagne rapporte 350 millions de dollars à Rome Le  » Wall Street Journal  » disait que les opérations financières du Vatican aux USA ont été si importantes que très souvent, il a vendu ou acheté en une seule fois de l’or d’une valeur d’un million de dollars, ou plus (.cai.org.fr)
      • petit extrait du texte qui dit aussi: Nous avons exclu les propriétés foncières, l’immobilier, les terrains, les entreprises industrielles et commerciales détenues et contrôlées par l’église catholique en Italie, en Espagne, en Allemagne, en Angleterre, en Amérique du Nord, du Centre et du Sud. Il est impossible d’estimer la valeur réelle et actuelle des immenses possessions et des propriétés immobilières de l’église. Par conséquent, une fois que les avoirs de l’église catholique ont été rassemblés, elle devient l’agent de change le plus redoutable du monde.(cai.org.fr)
      • Voir: « La banque du Vatican au hit parade des destinations le plus utilisées par le blanchiment d’argent » 26.11.2001- sur internet.
      • Les Etats-Unis ont ajouté pour la « première fois » le Vatican à une liste d’Etats susceptibles d’être touchés par le blanchiment d’argent. (8.3.2012 -lefigaro.fr Blanchiment: le Vatican dans le viseur US).
      • L’église ne connaît pas la crise de liquidités? Le krach de l’économie n’a pas effleuré la puissance financière du Vatican et de l’église française. Le patrimoine immobilier de la Sainte église est conséquent, surtout à Paris. Les investissements immobiliers locatifs de l’église ont rapporté plus de 36 millions d’euros l’an dernier (loyers). Les appartements, hôtels particuliers de luxe ou immeubles sont situés dans les beaux quartiers parisiens: place Vendôme, grenelle, Élysée.- « L’Eglise et le Vatican sont riches avec un patrimoine immobilier énorme – (rachatducredit.com). Ce que le Vatican possède en Italie est inouï. (Les milliards du Vatican -(cai.org/fr).
      • Alors la compassion du pape pour les pauvres, entre-temps l’Eglise collecte chez les pauvres dans tous les pays chrétiens du monde, pour s’enrichir.
      • C’est une chose étrange quand on y pense, que des gens normaux, intelligents, puissent croire à un truc aussi insensé que la religion chrétienne, un truc exactement du même genre que la mythologie grecque ou les contes de fées. (« Le Royaume » d’Emmanuel Carrère -Libération) J’ajoute cela vaut aussi pour les autres religions.
      Dire ces vérités sur les religions, c’est interdit en loge, alors ce forum maçonnique est nécessaire pour qu’on puisse s’exprimer librement, y compris sur les idéologies religieuses, qui opposent les un aux autres, avec des règles religieuses stupides et pour lesquelles les croyants s’entre-tuent ou tuent les non-croyants, depuis des siècles. Celui qui ne supporte pas la critique des religions, rejette la liberté d’opinion et d’expression. Le Pape Benoît XVI assimile les athées aux nazis, c’est la liberté d’opinion et d’expression, elle vaut aussi pour le pape et même si ce qu’il dit est faux et injuste, (un athée ne lui rapporte rien), mais il ne peut interdire aux autres de penser et de s’exprimer (délit de blasphème), c’est alors accorder uniquement aux croyants le droit à la parole.
      • Certains frères au lieu de répondre par des contre-arguments répondent par le dénigrement de la personne, ou se jettent sur une faute d’orthographe, comme je l’ai vécu récemment et ne donnent aucun contre-argument, sur ce qui a été écrit. Ils ne supportent pas qu’on critique leur religion. C’est une méthode infâme et l’insulte n’est pas un argument.(Chicon n’est pas en cause). La liberté religieuse implique aussi la liberté de la critique des religions, sinon c’est la liberté d’opinion et d’expression en sens unique.


      • 40
        chicon
        18 août 2015 à 13h31 / Répondre

        @guillaume – on peut evidemment considerer les choses comme tu l’ecris.
        De mon côté je me demande si la technostructure romaine suivra cette nouvelle façon de considerer le rapport de l’homme a son Dieu : on ne n’a pas la croyance en son Dieu , mais on la cherche ce qui impose un bouleversement des mentalites. Peut etre les « enarques papaux  » attendent ils le Pape suivant comme en politique chez nous.
        En resume les Papes passent mais la structure donc la mentalité reste.
        Il y a de toutes façons un bouleversement des conditions de pratique des religions ( generalisation de la lecture et des connaissances, progres scientifique, developpement de l’islam, desinterêt pour la chose commune, mondialisation des centres d’interet, etc…)
        Tout ceci provoquera une recomposition et Francois qui a vecu en Argentine, l’a bien senti.
        A suivre…

  • 31
    Peter Bu
    9 août 2015 à 15h25 / Répondre

    Voltaire, pas moins que cela! (Contribution du 9 août 2015 à 12 h 51 min.)

    Anne doit être heureuse que Voltaire l’autorise à rester franc-maçonne même si elle se déclare, en s’excusant, catholique.

    Plus sérieusement, « Voltaire » écrit: « Dans la mesure ou Anderson était pasteur presbytérien, dans quelle mesure est-ce que nous, Francs-maçons, revendiquons la vérité du Christ ? »

    Andreson n’était que rédacteur de la constitution maçonnique de 1723. Les fondateurs de la franc-maçonnerie moderne, issus en grande partie de l’Académie royale de Londres, donc scientifiques et philosophes, ne revendiquaient Christ ni aucun autre « être suprême ». Bien au contraire, dans la « Constitution » ils précisent que chacun est libre de croire en ce qu’il veut et que l’objet de la franc-maçonnerie est autre que celui des religions. Ils ne dénigraient pas ces dernières mais créaient un territoire de libre examen de toutes les questions qui pouvaient se présenter à eux. Et, déjà en cette époque, ils avaient conscience de l’interdépendance de tous les humains et peut-être même de tous les êtres sur notre planète, sujet développé deux siècles plus tard par les écologistes.

    Vers la moitié du XVIIIe siècle une partie de la franc-maçonnerie a décidé de se soumettre à une croyance religieuse, d’abord catholique, puis, sous d’autres cieux, à celle-là ou une autre, sans préciser laquelle.

    Dans leur petit ouvrage « Les rites maçonniques anglo-saxons » Alain Bauer et Roger Dachez résument très bien le cheminement de la franc-maçonnerie d’origine vers la religiosité et, en même temps, vers la prise en main par la cour royale anglaise, alors que pour ses fondateurs il s’agissait de se détacher de leur emprise.

    Curieusement – et heureusement, la structure profonde de la franc-maçonnerie résiste à ce traitement. Dans toutes les loges de toutes les obédiences que j’ai pu visiter, religieuses ou pas, orientées vers la métaphysique ou préoccupées par des questions sociales, « unisexe » ou « mixtes », règne la même atmosphère fraternelle. Elle s’exprime par l’intérêt que les uns portent aux autres, leur écoute, l’acceptation des différences d’opinions, et, surtout, la conscience que tous les humains sont fondamentalement proches. La génétique contemporaine a confirmé que nous étions tous frères…

    Je crierais presque au miracle…!

    • 33
      chicon
      10 août 2015 à 11h25 / Répondre

      @peterbu- roger dachez est un historien, nuance et prudent. Il aura note qu’Anderson en 1723 ecrivait qu’un Franc Macon ne sera  » ni un athee stupide ni un libertin irreligieux « .La Royal Society ne se melait pas de choses religieuses etrangeres a son objet, cela ne signifie pas que Newton et autres etaient irreligieux.

    • 34
      Voltaire
      10 août 2015 à 15h09 / Répondre

      Peter,
      Tu as parfaitement raison.
      Avec le pseudo « Voltaire », un esprit mal tourné pourrait penser que j’ai un égo sur-développé ; je vais donc en changer en signature de ce post.
      Avec le même esprit, et après lecture de ta contribution, quelques-uns (pas Anne, heureusement) pourraient imaginer que je me donne qualité pour attribuer ou pas le statut de Franc-Maçon à autrui.
      Permet moi de m’excuser pour le manque de clarté de mes écrits ; il fallait comprendre exactement le contraire : je m’oppose à ceux qui dénient l’identité de F.M à d’autres, parce qu’ils ne correspondent pas aux canons de la régularité maçonnique, catholique ou chrétienne.
      Toujours avec le même esprit mal tourné, certains ont pu interpréter la contribution d’Anne comme une excuse d’être catholique.
      Merci, en donnant ton opinion, elle a pu répondre clairement et définitivement qu’il s’agit d’une interprétation erronée.
      Je pense que nous sommes d’accord, lorsque-je dis que :
      – Être Franc-maçon n’est pas un objectif, c’est un moyen. Faire de soi un humaniste (pourquoi pas écolo) plutôt qu’un croyant me semble un bon objectif.
      – Un Franc-Maçon, qu’il soit croyant ou pas, de sexe masculin ou pas, dans une obédience spiritualiste ou pas, membre d’un suprême conseil ou pas, devrait arriver à s’accorder avec n’importe quel Sœur ou Frère sur un même objectif : développer la Fraternité humaine. Partant de ce constat, je propose que tous les F.M. se reconnaissent pour tels s’ils utilisent la méthode dans cet objectif de Fraternité.
      Pour le reste, membre de la GLDF, j’ai pu constater les 1ers dégâts générés par la volonté de notre passé G.M. de ramener notre obédience à la régularité maçonnique.
      A la GLDF, nous avons échappé de peu à l’interdiction de visite des FF du G.O, du D.H, de la GLMU, de la GLFF et j’en passe.
      Nous ne sommes pas reçus à la GLNF et il semble que même issus de la même obédience, les Frères de la GLNF, de la GL-AMF et de la GLIF ont des opinions suffisamment divergentes pour qu’ils ne se fréquentent pas.
      C’est pourquoi, dire que les différences d’opinions sont acceptées dans toutes les Loges me parait ….. excessif.
      Concernant la F.M et la religion, tu as sans doute raison pour Anderson.
      Je note simplement que tous les F.M pratiquent leur art en respectant un rite.
      Le mien est le R.E.A.A, je viens donc d’une Loge de Saint Jean et le livre de notre loi Sacrée est ouvert sur son Prologue : » Il y eut un homme envoyé de Dieu: son nom était Jean. Il vint pour servir de témoin, pour rendre témoignage à la lumière, afin que tous crussent par lui.… ».
      Afin que tous crussent par lui = Afin que tous aient la Foi par Lui. A partir de là, on peut comprendre le contenu que certaines obédiences assignent à leur programme d’initiation.
      Il me semble que personne ne peut nier que depuis quelque temps, nous avons dévié (?) des origines que tu évoques avec « une maçonnerie du libre examen de toutes les questions qui se présentent aux F.M ».
      C’est d’ailleurs vraisemblablement en réaction à cette coloration religieuse de la F.M que différents Papes se sont exprimés.
      T.A.F
      Serial Brother

      • 36
        Peter Bu
        10 août 2015 à 21h39 / Répondre

        Cher Voltaire Serial Brother, je suis connu comme « un esprit mal tourné « . Néanmoins j’apprécie ces échanges.

        Quand tu écris « (…) je propose que tous les F.M. se reconnaissent pour tels s’ils utilisent la méthode dans cet objectif de Fraternité », tu me fais boire du petit lait.

        J’ai créé tout un site maçonnique pour exprimer cette idée, la justifier et chercher comment la réaliser…

        N’hésite pas à y contribuer au débat.

        • 37
          Serial Brother
          11 août 2015 à 12h22 / Répondre

          Peter,
          Avec plaisir, j’ai identifié ton blog.
          Effectivement, il y a de bons thèmes pour échanger.
          A bientôt donc, T.A.F,
          S.B

    • 35
      blazing star
      10 août 2015 à 17h51 / Répondre

      « la conscience que tous les etres humains sont fondamentalement proches  »
      cela rappelle quelque chose

  • 30
    Voltaire
    9 août 2015 à 12h51 / Répondre

    Chère Anne,

    Tes posts précisent ta position : plus Chrétienne que Catholique (tu ne crois ni au paradis, ni aux prêtres, ni au pape), plus humaniste que religieuse (travailler sur l’amélioration de l’homme et de la société), tu es donc parfaitement à ta place dans une obédience maçonnique et je partage ton point de vue.

    Concernant cette question du Pape et de nos rapports avec la religion qui agite nos Frères.
    Je souhaite prendre l’exemple de la citoyenneté, nous sommes 60 millions de Français mais nous ne sommes pas 60 millions à approuver la politique et les propos de notre Président, cela ne nous empêche pas d’être Français.
    De la même façon, nous utilisons des rituels chrétiens, mais il y a quantité de façons d’être chrétiens sans être catholiques; alors pourquoi n’y aurait-il pas différentes manières d’être Francs-maçons ?
    Quantités de chrétiens revendiquent la vérité du Christ, comme par exemple les :
    – Anabaptistes,
    – Mennonites,
    – Luthériens,
    – Baptistes,
    – Restaurationistes,
    – Pentecôtistes,
    – Méthodistes,
    – Anglicans,
    – Calvinistes,
    – Presbytériens,
    – Catholiques,
    – Orthodoxes,
    Alors, dans la mesure ou Anderson était pasteur presbytérien, dans quelle mesure est-ce que nous, Francs-maçons, revendiquons la vérité du Christ ?
    A mon avis, certainement pas dans une pratique pseudo-religieuse de la Maçonnerie ni dans une hypothétique définition commune et inter-obédientielle de la divinité.
    On a essayé avec le G.A.D.L.U et on voit les tensions que ça génère encore actuellement
    Le seul point sur lequel nous pouvons être d’accord, le seul point de convergence de toutes les pratiques maçonnique est sur la sécularisation du message de « l’Amour chrétien » en « Fraternité universelle ».
    Je fais d’ailleurs remarquer que comme A. Comte Sponville l’a magnifiquement exposé dans un de nos Temples, il peut aussi y avoir une spiritualité sans Dieu.
    Je conclurai en disant que le voyageur véritable n’a pas d’objectif, il en est de même pour la recherche de la vérité : on ne peut pas présumer pour tous et par avance de ce qu’elle est.
    T.A.F

    • 32
      ANNE
      9 août 2015 à 19h43 / Répondre

      merci VOLTAIRE pour ta compréhension de mes dires.
      Pour répondre à PETER BU, catholique oui, mais sans m’en excuser, c’est un fait, point !
      Franc-maçon, oui, toujours et pour toujours !
      J’apprécie beaucoup nos échanges.
      Amitiés.
      Anne

  • 27
    Peter Bu
    8 août 2015 à 23h23 / Répondre

    près avoir lu l’article ci-dessus et le débat, j’ai cherché à savoir ce que le pape avait dit réellement.

    Apparemment il s’exprimait sur les francs-maçons turinois du XIXe siècle qui étaient de vrais « bouffeurs de curé ». S’ils l’étaient, on peut comprendre qu’il ne les aime pas. Il l’exprime avec des images parlant à ses ouailles.

    Y croit-il lui-même? C’est une autre question. Ce serait pas le premier dignitaire de l’église non-croyant. D’ailleurs, de nombreux sites de catholiques extrémistes traitent ce pape de « bouffon blanc », de « diable » ou de « franc-maçon ». On pourrait en rire mais les auteurs de ces propos ne sont pas drôles.

    Ce pape est tout de même assez inattendu. Au moment de son élection j’ai lu sa biographie, écrite par un de ses compatriotes, qui le décrivait presque comme un nazi. Cela ne permettait vraiment pas de supposer son récent discours écologique. (Pourvu qu’il agisse sur des millions de croyants!…) Le Figaro cite quelques autres de ses pensées auxquelles je ne me serais pas attendu non plus: voyez-vous mêmes: http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/03/27/01016-20130327ARTFIG00641-ce-que-pense-le-pape-francois-du-mariage-gay-et-de-satan.php

    Tout cela me rappelle le pavé mosaïque. La franc-maçonnerie ne nous incite-t-elle pas à avancer sur la ligne invisible qui sépare, ou bien unit ou les pavés noirs et blancs ?

  • 25
    LINEA RECTA
    8 août 2015 à 18h14 / Répondre

    @ Guillaume
    TCF, il manque un seul mot à ton prêche emporté, c’est AMEN.
    Tu n’as même pas remarqué, dans ton vif émoi, que cette phrase est une citation d’un tiers, et non l’expression de mon opinion.
    J’observe, l’œil critique, que tu écris la bible et le Coran. No comment.
    Tu me traites de « créationniste » ! Ceux qui me reconnaissent, sous mon pseudonyme, doivent se fêler une côte de rire. Voire deux…
    Le « Maître Ecossais ET de Saint-André » n’est pas le grade ultime du Rite Ecossais Rectifié.
    Et pour en finir, car à l’impossible nul n’est tenu, je répète une phrase de mon texte, que ton emportement ne t’a pas permis de lire :  » laissez les églises à leurs affaires ».
    Travaille, mon frère, et fais voler ta pierre brute en éclats.

    • 29
      guillaume
      9 août 2015 à 11h28 / Répondre

      T.C.F. Eq Linea Rect, il ne faut pas oublier que j’ai réagi à ce que Chicon écrivait, (sinon je ne parlerais ni de l’Eglise ni de Dieu qui y est relié. Chicon: à @Eq Linea Recta – La foi est un don qui descend de Dieu et la démarche maçonnique est une recherche personnelle qui monte vers « notre nature divine, quoiqu’en disent beaucoup de FM francais. « Vous avez raison et ce point de vue, j’ai déjà eu l’occasion de le faire partager lors d’exposés (planches). Quand on lit le texte de Chicon, il semble que c’est donc ton point de vue qu’il confirme, sinon il y une confusion et je m’en excuserais. Tu dis « laissez les églises à leurs affaires », mais Chicon a parlé de Dieu et ne je n’ai fait qu’y répondre. Ne me le permets-tu pas? Je sais que cela ne plaît jamais aux croyants de dénoncer l’absurdité des croyances à l’aide tout simplement du contenu des livres saints, d’où p.e 25.000€ d’amende dans l’Irlande chrétienne si on blasphème. La liberté de penser c’est réservé aux croyants et le blasphème est intolérable malgré que c’est un droit sinon il n’y a pas de liberté d’opinion. Je suis totalement d’avis qu’il faut laissez les églises à leurs affaires, comme tu dis, mais il faudrait le dire à la GLNL et les autres obédiences régulières, mon T.C.F.parce que tu le dis à un convaincu. C’est mon point de vue exprimé plusieurs fois sur ce site, mais c’est la FM régulière qui n’en veut pas et mélange religion et maçonnerie, et s’arroge les affaires de l’Eglise jusqu’à devenir une copie de l’original. C’est la FM religieuse qui exige d’affirmer que Dieu existe (même le Pape ne peut le prouver) et au RER de professer la foi en Jésus-Christ sans quoi on n’est pas maçon. C’est dans les obédiences régulières qu’il faudrait dire de laissez les affaires maçonniques (chez soi) et les affaires religieuses chez elle (l’Eglise). Le reproche sur ce point est à faire à GLNF, pas à moi. Lorsque la FM régulière mêle complètement le religieux et le maçonnique, je donne raison à l’Eglise qui ne supporte pas que la FM s’empare de Dieu, de Jésus, de la Bible, des Evangiles, des prières, de l’autel, du temple, etc. ce qui leur porte préjudice, parce que c’est leur fonds de commerce plagié, c’est de la concurrence déloyale. Si j’étais croyant j’irais à l’Eglise plutôt que dans une FM qui en est une copie, ce qui est toujours moins bon que l’original et l’Eglise est plus authentique au sens religieux, puisqu’elle est censée être l’authentique lieu sacré consacré à Dieu, même si la loge prétend aussi être un lieu sacré, mais alors moins authentique que l’original. Je n’ai pas dit que tu es créationniste, voir ce que j’ai écrit, ce n’était qu’une supposition au conditionnel, « déduite du fait qu’on dit de « notre nature divine », pas du tout une affirmation et si j’ai parlé de créationnisme c’est parce qu’une « nature divine », on ne la possède que si c’est Dieu qui nous a créé et qu’en plus il faut que ce Dieu existe pour parler de « nature divine ». C’est Chicon qui m’a appris le ou les degrés ultimes qu’il a atteint(s), c’est pourquoi j’ai parlé du maître écossais de Saint André. Je sais aussi qu’il y a encore des degrés au-dessus de maître écossais de Saint André mon T.C.F. mais le 4ième grade suffisait sans doute déjà dans l’échelle, il était inutile de parler des autres degrés et qu’on allait même dire que j’ai oublié qu’il y a hors hiérarchie, la profession secrète- de Profès et Grand Profès .Tu écris: Travaille, mon frère, et fais voler ta pierre brute en éclats. Oui T.C.F critiquer la foi, la religion, c’est périlleux, c’est blasphémer, peu de gens osent le faire, et les croyants ne le supportent pas, (voyez les fatwas, le délit de blasphème dans les pays européens), même lorsqu’on se sert tout simplement d’arguments puisés dans les livres saints, se trouvant dans les loges et les églises. Cela semble aussi bien résulter de ta conclusion « faire éclater ma pierre brute ». (et aussi prêché – amen). Que tu me situes avec ma « pierre brute » hiérarchiquement au bas de l’échelle maçonnique (tu ne le fais pas par ignorance), cela ne me dérange pas, mais cela contient ici bien l’idée de me « rabaisser » de viser mon ignorance, mais on sait que selon James Anderson l’athée est stupide, (idem pour la Bible), il ne dépassera donc jamais le stade de la « pierre brute » que tu m’attribues et que tu me dis de faire éclater – amen ». Quel ton de supériorité mon T.C.F. Tu crois même mutile de relever que j’écris « bible sans majuscule et le Coran avec majuscule », malgré mon ignorance et le fait que je suis néerlandophone, je sais les nuances orthographiques attribuées au mot Bible ou bible, mon T.C.F, mais il y a le lapsus calami ne l’oubliez pas, et errarum human est ne l’oubliez pas non plus. Si je devais relever cela chez des frères dont c’est la langue maternelle, on ne ferait que cela. Je ne m’abaisse pas à cela mon T.C.F. Je suis déjà content qu’à 76 je sais encore écrire, même si je fais des fautes parfois par inadvertance. Un seul moyen de ne pas être un athée stupide au sens constitutionnel maçonnique, andersonien, devenir croyant, alors on ne l’est plus et on peut même devenir maçon régulier.

  • 23
    Anne
    8 août 2015 à 13h30 / Répondre

    cher Guillaume,
    je te remercie pour ta réponse.
    Je veux simplement dire que je suis catholique de naissance parce que mes parents l’étaient, donc, je le suis, mais je ne crois pas à l’enfer ou au paradis comme on me l’a appris lorsque j’étais une enfant. Encore moins auX papeS, ou autres prêtres quine sont que des hommes… donc susceptibles de se tromper et de faire de grossières erreurs. Je vais parfois dans une église, dans certains cas et m’arrive de m’adresser à Dieu, QUEL QU’IL SOIT OU QUI QU’IL SOIT et si je dois être excommuniée, peu m’importe ce ne serait que le jugement de l’homme capable d’erreur.
    Pour répondre à ta question, oui, je corresponds 2 fois par an avec un père trappiste qui est bien moins « obtus » que ses pairs et nos échanges sont enrichissant.
    Voilà cher frère Guillaume, catholique, oui, Franc-maçon, oui… Chez nous, chacun est libre de croire ou ne pas croire et nous vivons nos engagements avec sérénité et bonheur.
    Très fraternellement à toi.
    Anne

  • 21
    LINEA RECTA
    7 août 2015 à 22h39 / Répondre

    Je suis d’accord avec tout, sauf avec « le gros machin qui n’a ni queue ni tête ». Je partage ton analyse, pas ses conclusions désabusées, car je déplore les mêmes effondrements que ceux que tu constates. Mais, dans le monde, nous sommes un certain nombre à en être conscients, et à vouloir préserver l’essentiel, malgré la déliquescence ambiante. On peut en faire l’analyse ; ce n’est pas ici le lieu, car elle serait génératrice de conflits.
    Sache que tu n’es pas seul, loin de là ; il faut lever les yeux et flairer les vents féconds, annonciateurs de renouveau. Comme écrivait autrefois notre frère le prince Charles-Joseph de Ligne :
    « Quo rescumque cadunt, stat semper LINEA RECTA ». Julos Baucarne traduirait :  » Ligne reste toujours droite, là où les choses vont sur une fesse »… i.o. Eq. a Lumine.

    • 22
      chicon
      8 août 2015 à 11h05 / Répondre

      @linea recta : quel que soient nos opinions sur la franc maconnerie,les rituels ont un sens, une coherence que l’on decouvre progressivement de grade en grade et qui eleve l’esprit. A defaut on finit par s’ennuyer puis raccourcir les tenues pour les meler a des planches symboliques ou societales.Si vous ajoutez le par-coeur au rituel, vous etes transporte dans un autre monde.

  • 19
    LINEA RECTA
    6 août 2015 à 17h18 / Répondre

    @ CHICON
    TOUS les rites maçonniques facilitent l’élévation de l’esprit, car ils n’ont pas d’autre raison d’être.

    Le Rite Français qui se travestit, hélas ab initio, sous diverses formes, mais qui recherche aujourd’hui son âme, le Rite Ecossais Philosophique si mal connu, le REAA en ses diverses contrefaçons, y compris le Rite Ecossais tout court dont les axiomes fondamentaux — Dieu et l’immortalité de l’âme — ont été éradiqués, et bien d’autres rites moins connus mais victimes du prurit de la prolifération, tous, « au Commencement », disaient la même chose, lorsque des Britanniques sont venus inoculer des Français vers 1720.

    Une œuvre musicale s’interprète diversement ; c’est ce qui résulte du charme de la diversité, produit l’enthousiasme de la découverte et suscite l’harmonie entre les cœurs. Mais on ne joue pas largo en ré mineur une symphonie composée presto en sol majeur, sans trahir ce que le compositeur a voulu exprimer et partager avec d’autres. On ne transpose pas le Requiem en rumba. Or, en se le permet en matière de rituels.

    Des Vénérables, possédés par le zèle intempestif des nouveaux convertis, biffent dans les textes rituels ceci qui ne leur convient pas personnellement, pour ajouter cela qui exprime leurs opinions personnelles ou celles du groupe. Lorsque, au début du XVIIIe siècle, les Britanniques partagèrent leurs rituels (qui ne portaient aucun nom) avec les Français, ils y virent s’ajouter, consternés, le port de l’épée, le port illégal du cordon de l’Ordre du Saint-Esprit, le port du chapeau pour certains, signe de « supériorité » dans une égalité foulée aux pieds au bénéfice de la « promotion sociale ». S’y ajoutèrent de nombreuses innovations dénuées de tout caractère universel (la houppe dentelée, purement héraldique, mais source de développements abracadabrantesques).

    Les rites, pour moi qui en ai pratiqué quelques uns et dont certains m’ont conféré leur grade ultime, ne sont pas essentiels. La maçonnerie est une. Elle repose sur une idée simple, qui fut exprimée et répandue à l’initiative de Désaguliers et de ses amis. Ne prenons pas les variations incontrôlées de cette idée, la plus élégante que l’homme ait peut être jamais inventée, pour l’essentiel, qui n’est autre que le besoin qu’éprouvent certains hommes de Désir de se développer, sans dogme, ensemble, en tendant vers le haut.

    • 20
      chicon
      7 août 2015 à 18h21 / Répondre

      @eq Linea Recta : il est bien observe que la gestuelle et les decors aient fait l’objet d’apports multiples en France au XVIII et XIX eme siecle. Chevallier l’historien evoque la variete des grades chevaleresques au XVIII eme siecle par souci du Tiers-Etat de se singulariser. Au XIX eme siecle ce fut la lente dechristianisation des rituels tant en France qu’en Angleterre s’achevant par l’Emulation Lodge of Improvement vers 1813. S’en est suivi chez nous le retrait de la reference au Grand Architecte en 1877 puis l’action du Grand College des rites au GODF qui a reecrit les rites en enlevant toute spiritualite donc toute coherence et signification. Point d’orgue, le Rite Francais de J.Groussier, les FF peuvent chercher des siecles ils n’y trouveront jamais aucun sens. Pour finir le livre de Jules Boucher, inventoriant les symboles auxquels il donne plusieurs sens, isolement, sans la moindre coherence. Comment voulez vous alors comprendre quoi que ce soit a la franc maconnerie, qui devient comme beaucoup de religions un gros machin qui n’a ni queue ni tete.

  • 18
    chicon
    6 août 2015 à 10h39 / Répondre

    @Eq Linea Recta – La foi est un don qui descend de Dieu et la demarche maconnique est une recherche personnelle qui monte vers notre nature divine , quoiqu’en disent beaucoup de FM francais. Vous avez raison et ce point de vue j’ai deja eu l’occasion de le faire partager lors d’exposes (planches). Le Rectifie et Emulation facilitent cette elevation de l’esprit, le REAA aussi, mais cela y est plus difficile car le rite est « decoupe » a partir du 4eme, il n’est pas « continu » qui complique un peu une vue d’ensemble du rite .

    • 24
      guillaume
      8 août 2015 à 17h28 / Répondre

      • T.C.F. Chicon et Linea Recta, je suis étonné de vous voir affirmer (et même pas au conditionnel) que:
      • « La foi est un don qui « descend de Dieu » et la démarche maçonnique est une recherche personnelle qui monte » vers « notre « nature divine. ».
      • Le T.C.F. Chicon dit même d’avoir écrit une planche sur le sujet, mais comme c’est devant des frères sur lesquels Dieu a descendu le don de la foi, il prêchait devant des convaincus. Ce don de la foi qui « descend de Dieu » selon vous, (pas de conditionnel dans l’affirmation), fais de vous alors des privilégiés de Dieu et vous sauve de l’incroyance. Comme Dieu égare qui il veut (S.13.27), N’ayant pas reçu ce don de Dieu, je pourrais me considérer comme victime Allah et du Dieu trinitaire, (le Père, le Fils et le Saint-Esprit), qui m’ont égaré, (ce contre quoi je suis impuissant), parce que « Dieu envoie une « puissance d’égarement » pour qu’ils croient au mensonge, que tous ceux qui n’ont pas cru à la vérité, mais qui on pris plaisir à l’injustice (l’incroyance), soient condamnés dit le misogyne saint Paul. (Thess. 1,10-12). « Il n’appartient nullement à une âme de croire si ce n’est avec la permission d’Allah » (S.10:100) Ni Allah, ni le Dieu trinitaire, ne m’ont donné cette permission, et donc pas de « don de la foi descendu sur moi », résultat je suis un athée (stupide selon le pasteur Anderson et la Bible immorale), mais je ne m’en plains pas, je ne perds rien, je n’irai ni en l’enfer, ni au purgatoire, ni au ciel, parce que ces lieux sont inventés par les hommes, comme ils ont inventé les dieux. Selon la bible et le Coran, ces dieux m’égarent d’abord, ce qui est de la perversité divine, et puis ils m’envoient en enfer, alors qu’ils sont eux-mêmes responsables de mon égarement. Comme je ne suis pas un « créationniste », ce que vous « semblez être tous les deux », en prétendant avoir une « nature divine », (vous écrivez « NOTRE NATURE DIVINE), je n’ai jamais pratiqué une « démarche maçonnique vers une nature divine, sachant que je n’ai qu’une pauvre « nature humaine », résultat d’une évolution lente et non d’une création d’un dieu imaginaire, qui avait après une éternité soudainement besoin, il y a environ 6 mille ans, de créer l’homme d’argile et la femme d’une côté d’Adam, selon le mythe biblique. Du moment qu’on ne prend pas les mythes, les fables, et les légendes, pour des réalités, il n’y a aucun danger, mais ce n’est pas du tout le cas. Depuis que ces mythes religieux existent, les croyants les prennent pour la « Vérité divine absolue ». ils prétendent même que les livres saints écrits par des ignorants amoraux, sont la loi de Dieu, et ils n’ont pas arrêté de la mettre en pratique, encore aujourd’hui, tous les jours par l’application de la charia. (Loi divine d’Allah), avant ,au temps de l’Inquisition chrétienne, les Evangiles étaient la Loi pendant des siècles pour traîner les les hérétiques sur le bûcher. Le résultat est toujours une barbarie religieuse inouïe, basée sur des textes religieux criminogènes, dans tous les pays qui appliquent la Loi divine, parce qu’on confond fiction et réalité, foi et raison et qu’on exécute les ordres du Dieu biblique ou coranique, qui ont comme mantra « tuer les infidèles, les mécréants ». Des millions d’Américains sont créationnistes, ignorant dans leur aveuglement religieux, les progrès faits par la science. Ils exigent même qu’on enseigne le mythe biblique dans le cours de biologie, comme « intelligent design ». C’est remplacer une tromperie par une autre supercherie. On sait que Dieu aime la perversité, puisqu’il donne la foi à l’un et égare l’autre, au lieu de donner cette foi à tous. Cela lui permet de condamner les incroyants et les expédier en enfer. Jésus, parle avec un grand enthousiasme, dans « ses Evangiles des faux miracles » à au moins 15 reprises de cet enfer qui nous est chrétiennement réservé, la Vatican l’a encore rappelé. L’enfer chrétien doit être très grand pour accueillir tous ces infidèles, tout comme l’enfer musulman qui doit être le plus grand, parce qu’Allah est grand. Sur le site de la GLNF: voir (RER) que vous pratiquez (Chicon semble même être maître écossais de Saint-André » puisqu’il dit avoir atteint (le ou les grades ultimes),on lit: «Professe en tous lieux la divine Religion du Christ et ne rougis jamais de lui appartenir. L’Evangile est la base de nos obligations ; si tu n’y croyais pas tu cesserais d’être maçon » prescrit la Règle Maçonnique, en neuf articles, du RER. Et que dit le gourou Jésus dans les Evangiles, il faut tuez ceux qui ne croient pas en lui. (Luc 19:27-28). Et dans l’Evangile de Jean tant vénéré en loge régulière le (mythique) Jésus, juif circoncis, lui-même dit aux Juifs: Vous avez pour père le diable, et vous voulez accomplir les désirs de votre père. Il a été meurtrier dès le commencement, et il ne se tient pas dans la vérité, parce qu’il n’y a pas de vérité en lui. (Jean 8,44). Il était donc tellement dérangé mentalement qu’il oubliait être un juif circoncis et qu’il avait alors aussi comme père le diable. « Professer en tous lieux la divine Religion du Christ », dit la GLNF. Quand on lit cela, on ne pense pas à une obédience maçonnique, mais à une annexe de l’Eglise catholique, une propagande pour répandre la foi chrétienne. Dans le livre « Une Loge révèle » (Ed. du Roger1985), il est écrit que le RER est une machine de guerre religieuse…., son but est de ramener dans le sein de l’Eglise les Frères égarés (p.91-99). Pour être maçon à la GLNF, il faut donc être adepte de la fable immorale de Jésus et ou on accepte cette fable exécrable ou on n’est pas maçon. Lisez http://www.bible.chez-alice.fr – « Jésus mythe ou réalité », mais attention cela ébranle la foi dans Dieu-Jésus et c’est encore pire si on lit le Testament du prêtre philosophe Jean, Meslier, ou « Le Traité des 3 imposteurs: Moïse, Jésus et Mahomet ». Le pape Léon X (1475 à 1521) disait : “On sait de temps immémorial combien cette fable de Jésus-Christ a été profitable à nous et à nos proches et le pape Paul III estimait que Jésus était un dieu solaire mythique de plus (Les lourds secrets du Golgotha – Roger Ambelain, GM). Même aujourd’hui l’exorciste en Chef du Vatican Gabrielle Amorth dit que le diable se promène au Vatican et que des évêques et des cardinaux ne croient pas en Jésus – (Cardinaux ne croyant pas en Jésus – nouvellejerusalem. forumactif.com) la foi de Dieu n’est-elle pas descendu sur eux? Heureusement que la foi de Dieu est descendu sur la GLNF pour professer la foi en Jésus, Dieu et l’immortalité de l’âme, sans quoi, ils cesseraient d’être maçon. On est plus croyant à la GLNF qu’au Vatican apparemment. Le pasteur hollandais Klaas Hendrikse a écrit deux livres: « Croire en un Dieu qui n’existe pas » et « Dieu n’existe pas et Jésus est son fils ». Ce pasteur hollandais pense donc la même chose que ces cardinaux et évêques du Vatican. Le prêtre-philosophe, Jean Meslier Curé écrivait déjà en 1762 dans son testament (tenu secret pour ne pas être brûlé vif par la Sainte Inquisition) : « Vous serez misérables et malheureux tant que vous suivrez les erreurs de la religion et que vous vous assujettirez à « ses folles superstitions ». Rejetez donc entièrement toutes ces vaines et superstitieuses pratiques de religion ! Bannissez de vos esprits cette folle et aveugle créance de ses faux mystères, n’y ajoutez aucune foi, moquez-vous de tout ce que vos prêtres intéressés vous en disent ! Ils n’en croient rien eux-mêmes, la plupart d’eux. »
      Puisque mes T.F.C. vous affirmez que la foi est un « don qui descend de Dieu » sur nous, mais pas sur tous, pourriez-vous me décrire le Dieu qui a fait descendre sur vous le « don de la foi »? Comment expliquez-vous, que « le don de la foi » que les 3 dieux: « Yahvé, le Dieu trinitarie et Allah », font descendre sur certains (les fidèles) et pas sur les autres (les infidèles), « ne font pas descendre la même foi, la même croyance? Résultat les fidèles s’entre-tuent à cause de leur dieu différent et de leur foi différente et qu’en plus ces fidèles accusent même l’un l’autre d’être des infidèles? De quel Dieu parlez-vous? Lequel a fait descendre la foi sur vous? Vous a-t-il donné la bonne, la vraie foi? Comment le savez-vous?Comment vous en êtes sûr? Quand il y plusieurs fois (croyances) laquelle est la vraie? J’aimerais bien le savoir? Est-ce celle de Yahvé, de Jésus ou d’Allah? Est-ce celle du Dieu des tsunamis (tremblement de terre, inondations, incendies, désertification?) ou celle du Dieu des maladies infectieuses (les virus et les bactéries) au choix: choléra, Ebola, sida, peste, tuberculose, hépatite, etc.? Votre Dieu tout-puissant, omniscient, omniprésent et infiniment bon, a créé « tout », selon le mythe biblique et coranique. Il doit être nécessairement l’auteur de toutes ces maladies et catastrophes et il ne s’améliore pas. Au contraire, il devient de plus en plus cruel et est en train de détruire la planète entière dans son immense bonté. Malgré les millions de prières, de supplications de tous ces fidèles (Dieu a fait descendre la foi sur eux), à ce Dieu infiniment bon et à son Fils, (dont Yahvé et Allah n’acceptent pas la paternité), ce Dieu reste invisible, une chimère, une fiction, qui ne fait rien pour les affamés de la terre. Votre Dieu, qui a fait descendre la foi sur vous, est-ce le Dieu biblique? Dieu nous a révélé divinement la sainte Bible, tout comme Allah a révélé le saint Coran, selon la croyance. Si Dieu existait il aurait déjà longtemps puni ceux qui ont fait de lui un être aussi immoral, aussi pervers, aussi criminel, un véritable monstre, tel qu’il est décrit dans la Bible. Je ne voudrais pas recevoir la « foi immorale » de ce Dieu biblique. Je vous invite tous les deux à lire le texte de Deutéronome 28-15 à 68, c’est ahurissant, c’est pire que les 10 plaies d’Egypte. Je préfère de loin le diable à ce Dieu révélé, qui ordonne de tuer 15 catégories de personnes dont ceux qui ne croient pas en lui, tandis que son Fils, qui n’est pas meilleur, ordonne également de tuer ceux qui ne croient pas dans ses faux miracles invraisemblables et stupides (Luc 19:27-28). Voici un échantillon des innombrables malédictions de Dieu si on ne lui obéit pas. On en attrape la chair de poule. Pour lecture complète voy. Deut 28:15-68), Le Deuténome 28, c’est le summum d’un Dieu totalement amoral, un véritable monstre, c’est une chance qu’il n’existe pas pour l’humanité entière. Ce Dieu pervers dit: Par contre, si vous n’obéissez pas à l’Eternel votre Dieu, si vous ne veillez pas à appliquer tous ses commandements et ses « lois que je vous transmets moi-même aujourd’hui », voici quelles malédictions qui fondront sur vous: Vous serez maudits à la ville comme aux champs -Dieu maudira vos enfants et vos récoltes – L’Eternel déchaînera contre vous la misère, le désordre et la ruine …..Jusqu’à ce que vous soyez complètement détruits – L’Eternel vous enverra une épidémie de peste (la peste noire on connaît déjà, elle a fait 50 millions de morts, la moitié de la population de l’époque, on sait donc qu’il est un champion des génocides, genre déluge planétaire. Il vous frappera de maladies qui vous feront dépérir:…. Tous ces fléaux vous poursuivront jusqu’à ce que vous disparaissiez.- Au lieu de pluie, l’Eternel enverra sur votre pays de la poussière et du sable – L’Eternel vous affligera d’ulcères, comme les Egyptiens, d’hémorroïdes, de gale et de pustules incurables[d]. Il vous frappera de folie, d’aveuglement et d’égarement d’esprit, L’Eternel vous frappera d’ulcères malins incurables – De plus, il vous enverra toutes sortes de maladies et de fléaux qui ne sont pas mentionnés dans ce livre de la Loi, jusqu’à ce que vous soyez exterminés. Pour le texte entier voir Deut. 28). C’est cela le VLS, la plus grande lumière maçonnique (Bible, Coran, Evangiles) sur laquelle il faut prêter serment, pour être « maçon régulier ». Ces livres soi-disant saints, sont contraires à tous les principes humanité, à la déclaration universelle des droits de l’homme, à la C.E.D.H, etc., Les croyants vénèrent un Dieu qui dit qu’il faut tuer l’incroyant et cela ne les révolte pas, au contraire on vénère un tel Dieu. Si un livre devrait dire qu’il faut tuer les croyants, non seulement il serait interdit pénalement, ce qui va de soi, mais je ne manquerais pas de m’opposer sans relâche, à pareille idéologie immorale et criminogène. Le pape est outré lorsqu’un chrétien est condamné à mort pou blasphème au Pakistan (je le suis aussi), mais il ne dit rien des 13 pays musulmans qui condamnent à mort pour athéisme (c’est une insulte à Allah), cela ne le dérange pas, il ne dit rien, puisqu’ils ne sont pas chrétiens, et il est satisfait que presque tous les pays européens punissent le blasphème. (Pas la moindre critique papale). La seule excuse de Dieu, c’est qu’il n’existe pas disait Stendhal et chaque jour nous prouve que c’est vrai. Serge Gainsbourg écrivait: Je mets toujours les dieux au pluriel, de peur qu’il y en ait un qui le prenne mal. Mes T.C.F j’ai toujours, fait la distinction entre le croyant et sa croyance, mes critiques sont dirigées « uniquement » contre les croyances religieuses stupides, dangereuses et immorales et certainement pas contre le croyant, cela va de soi. Généralement les croyants n’acceptent pas des critiques sur leur religion, ce serait insulter leur religion, ce qui est totalement impossible parce qu’une idéologie religieuse ou pas, n’a pas de sentiment, n’est pas une personne, c’est pourquoi il est utile de rappeler que les idéologies qu’elles soient religieuses ou pas, ne peuvent être soustraites « au libre examen », tout comme les autres idéologies: on a le droit de vénérer, d’adorer, de louanger, d’admirer, de sublimer, sa religion, (c’est la liberté religieuse ), mais c’est aussi « la liberté religieuse » de critiquer, mépriser, exécrer les idéologies religieuses (ou pas). L’interdiction du blasphème c’est interdire de penser à tous ceux qui pensent autrement, alors que les croyants réclament haut et fort la liberté religieuse, ils refusent aux autres cette liberté en insérant dans le code pénal le délit de blasphème. Comment peut-on adorer un Dieu et dire qu’il est infiniment bon, alors que tout contredit cette affirmation, chaque jour et jamais il ne manifeste le moindre signe de bonté? Parmi les nombreuses bulles interdisant la lecture de l’Ancien et du Nouveau testament on cite Le Canon 14 promulgué par le concile de Toulouse en 1229, le Canon 36 en 1246, la Biblia prohibita (livres interdits), du pape Paul IV, en 1559, etc., On craignait que la lecture de la Bible conduirait tout droit à l’athéisme, ce qui n’est pas étonnant du tout.

      • 26
        chicon
        8 août 2015 à 23h03 / Répondre

        Oui, la foi est un don, aussi tout le monde ne l’a pas. Des tas de gens dont moi-meme, n’ont pas la foi telle qu’onl’entend, ils croient juste en un principe causal manifesté. Voir ce que dit Anne dans son post. Le travail maconnique aiguise, affute notre sensibilite et nous fait sentir qu’au dela des valeurs universelles reprises dans les vertus qui sont reprises dans nos grades, se cache un univers créé qu’on peut qualifier de divin.
        L’attaque contre le grade de Maitre Ecossais de Saint Andre n’est pas justifiée.
        Le Rectifié est un rite chretien qui s’arrete au Christianisme primitif,epure, simple. Il n’a rien a voir avec le Christianisme romain qui s’est compliqué a l’exces depuis le IVeme siecle.Cela reste de la simple maconnerie, telle que pratiquee dans les pays nordiques et en allemagne: pas de bondieuseries ni de croyance non fondee.

      • 28
        chicon
        9 août 2015 à 10h28 / Répondre

        Au sujet du Rectifie toujours, deux phrases extraite du rituel :
        « cherchant, perseverant, souffrant »
        « chretien ou en passe de le devenir »
        Le maçon du Rectifie cherche et n’a donc pas encore trouve…
        Il est chretien, tant mieux, ou il le deviendra peut etre un jour.
        C’est le fait de chercher qui fait le maçon, pas d’avoir trouve, bardé de certitudes qu’il n’a pas.

  • 17
    LINEA RECTA
    5 août 2015 à 19h01 / Répondre

    Pourquoi donc toujours nous référer à l’église catholique romaine, qui ne nous aime pas, parce qu’elle prétend être la voie, la vérité et la vie ? On pourrait encore accepter cette croyance, si elle ne se prétendait pas, de surcroît, être LA SEULE.
    Un de mes parrains m’a dit, il y a longtemps, que la maçonnerie existerait même si l’église romaine n’existait pas. Et c’est un prêtre catholique romain, Maçon et Vénérable Maître de sa loge (rectifiée il est vrai !) qui m’a confié que la foi est un don, qui descend de Dieu vers les hommes, et la maçonnerie, une recherche qui monte de l’homme vers Dieu. Il ajouta, avec un sourire de Maçon bien dans sa peau :  » Les deux démarches sont parallèles et peuvent être vécues par le même homme. J’en suis la preuve ! ».
    J’ai bien connu ce prêtre-maçon, et j’honore son souvenir.
    Et franchement, si le christianisme m’intéresse fortement, au même titre que le bouddhisme, le judaïsme, les soufis, les musulmans et bien d’autres croyants que je ne suis pas, je vis ma vie de maçon depuis 55 ans, une truelle dans une main, une épée dans l’autre. Pax vobis, et laissez les églises à leurs affaires. La vôtre est de construire le Temple.

  • 16
    Raingeval Christian
    5 août 2015 à 14h46 / Répondre

    Il est difficile d’ignorer celui qui te condamne et pourtant il me semble que c’est ce que nous devrions faire. Cet ostracisme de l’église romaine à notre endroit ne l’empêche pas, en France, de perdre des fidèles et nous d’en gagner. Nous ne jouons pas dans la même catégorie (au moins au GODF) et il n’est pas besoin de prier Jésus pour croire en un principe créateur. Quant à François, laissons lui le mérite de la qualité de certaines de ses analyses sans plus

  • 15
    Linea Recta
    10 juillet 2015 à 11h26 / Répondre

    Salut et fraternité ! Je ne pratique pas la distinction entre prouvable et non prouvable. Je lui préfère celle qui sépare les phénomènes prouvés de ceux qui ne sont pas encore prouvés. L’histoire de l’humanité est faite de phénomènes « non prouvables » devenus aujourd’hui banals, même pour nos enfants. Relire Jules Verne, Cyrano de Bergerac et tant d’autres. Quel savant illustrissime disait que la source du progrès de l’humanité réside dans l’imagination ?
    Ceci dit, qu’est-ce qu’une « preuve » ? Combien de têtes ne furent-elles pas coupées sur la base de témoignages et de preuves qui furent postérieurement récusés, sur la base de nouvelles « preuves » ?! Dreyfus demeure une exception.
    Et la superstition est souvent la religion des autres.

  • 10
    Luciole
    28 juin 2015 à 11h56 / Répondre

    Ce qui est frappant et même navrant c’est que le chef d’une ds plus grandes religions du monde soit ,ou si mal informé de ce qu’est la FM,ou, pire, qu’il le sache et qu’il continue à répandre des interdictions,fulminations et autres attaques dont (au passage) la plupart des gens se fichent royalement.

    Tout en exprimant son amour et sa compréhension pour les Musulmans par exemple,concurrence peut être mais
    entre gens de même secteur.(On pourrait éventuellement les faire changer) tandis que des personnes qui disent vouloir connaitre la Vérité et non la détenir ou l’accepter toute cuite…..

  • 9
    Jean van Win
    28 juin 2015 à 11h29 / Répondre

    Dès l’origine de la franc-maçonnerie moderne, le pape de la seule église catholique apostolique et romaine a manifesté son hostilité et son opposition à l’Ordre (1738). Les autres églises chrétiennes sont, à ma connaissance, beaucoup plus tolérantes, et l’on sait que des protestants et orthodoxes de divers crus abondent dans les loges des continents non-papistes.
    En Belgique, le mandement des archevêque et évêques de Belgique de 1837 ou 38, clôturant avec frénésie la période de soumission et d’humilité que l’église catholique eut à subir sous la domination hollandaise (1814-1830), se livra à une attaque en règle, obtenant le retrait des loges des nobles et des cathos pratiquants. Restèrent les autres… auxquels vinrent s’agglomérer nombre de groupuscules qui ignoraient auparavant le divorce qui opposait l’église et la maçonnerie.
    On retiendra de ceci que jamais – à part l’affaire des états pontificaux et la conduite cavalière de Napoléon envers le Saint Siège – la maçonnerie n’a agressé quelque église que ce soit ; les attaques sont toujours venues de l’autre direction. Les reproches adressés par Rome à l’Ordre maçonnique ont été publiés et sont bien connus. Il est clair que de LEUR point de vue, il y a incompatibilité totale entre la Vérité catholique et le « relativisme indifférentiste » maçonnique. Ceci n’empêche pas des ecclésiastiques variés de fréquenter à nouveau des loges, comme au XVIIIe siècle, et pas nécessairement les plus religieuses d’esprit.

  • 7
    Nicaise
    28 juin 2015 à 10h28 / Répondre

    Tempête dans un verre d’eau maçonnique ! On doit s’en foutre de l’avis de François !

    • 8
      Balex
      28 juin 2015 à 11h09 / Répondre

      Tout à fait Boris 🙂

  • 5
    ANNE
    28 juin 2015 à 8h44 / Répondre

    Pourquoi toujours et encore cette guerre intestine entre la religion (surtout catholique) et la franc-maçonnerie ?
    Il n’y a rien d’incompatible entre les deux !!!
    Je suis catholique !
    Je suis franc-maçon !
    Rien ne m’empêche de pratiquer ma religion quand je le souhaite.
    Rien ne m’empêche de me rendre à mes Tenues et faire mes travaux maçonniques.
    Il faudrait arrêter ces inepties…
    Chacun peut vivre en harmonie avec l’autre.
    Comment pouvoir travailler sur l’amélioration de l’homme et de la société si l’homme reste aussi borné ????

    • 6
      GépluAdministrateur
      28 juin 2015 à 8h54 / Répondre

      Eh bien explique cela au pape, chef de l’église catholique, pour qui : « Le jugement de l’Église sur les associations maçonniques demeure inchangé… et l’inscription à ces associations reste interdite par l’Église. »… Du côté des francs-maçons, aucun interdit.

    • 13
      guillaume
      1 juillet 2015 à 16h24 / Répondre

      Chère sœur Anne,
      Tu affirmes qu’il n’y a « rien » d’incompatible entre la religion et la franc-maçonnerie, mais tu ne fais aucune démonstration de ce que tu affirmes ». Tu te contentes d’un acte de foi », je voudrais des arguments, Chère sœur Anne, puisque tu dis que ceux qui disent que la religion catholique est incompatible avec les principes maçonniques » disent des « inepties », tous les papes qui se sont succédé ont alors dit des « inepties ». Chère Anne. Pourquoi fréquenter alors une Eglise dirigée par des « sots » qui se succèdent au Vatican. Si tu ne crois pas dans ce qu’affirment tes guides suprêmes (papes) (détenteur de la doctrine de la foi), pourquoi alors aller à l’Eglise alors que les papes disent que tu es en état de péché grave et que tu ne peux te rapprocher de la communion, et c’est ton cas, chère Anne? Dis-tu à ton curé, que tu es franc-maçonne (ou franche-maçonne)? J’aimerais bien le savoir, mais j’en doute fort et cela devient donc un jeu à double face (Janus)?
      Tous tes « guides suprêmes du Vatican ont déclaré (entre 1738 et 1983) la FM incompatible avec la foi catholique. Ière bulle « In Eminente » du 4.5.1738 de Clément XII.: Condamnation à perpétuité de la « secte maçonnique ». A perpétuité, chère Anne c’est pour toujours ». Le Pape Jean-Paul deux et Ratzinger, alias Pape Benoît XVI, ont rappelé qu’il n’y a « rien de changé » dans leur « Déclaration sur l’incompatibilité entre l’appartenance à l’Eglise et la Franc-maçonnerie  » (1983). C »est donc le statu quo de 1738-1983 et jusqu’à ce jour. Le pape Léon XIII avertissait les catholiques qu’ils devaient éviter la franc-maçonnerie, sous peine de «rester séparés de la communion chrétienne et de perdre leur âme maintenant et pour l’éternité ». Selon ce pape, chère Anne, tu as perdu ton âme pour l’éternité, que fais-tu alors encore alors à l’Eglise? Pie IX, disait il faut sans doute compter cette société perverse d’hommes, vulgairement appelée « maçonnique », il faut frapper de condamnation et « exterminer » comme d’un glaive « cette « secte respirant le crime » « et s’attaquant aux choses saintes–( Pie IX). La déclaration sur l’incompatibilité entre l’Eglise et la FM, de 1983 dit clairement, chère Anne, qu’en tant que « fidèle » tu es toujours en état de péché grave et tu ne peux accéder à la sainte communion. Sur le site de la GLNF on lit: « Professe en tous lieux la divine Religion du Christ et ne rougis jamais de lui appartenir. « L’Evangile est la base de nos obligations » ; si tu n’y croyais pas tu « cesserais d’être maçon » (Règle maçonnique en 9 points). Pour la GLNF on n’est donc pas maçon si on ne respecte pas les dogmes insensés de l’Eglise chrétienne et de son mythique Jésus, exorciste, thaumaturge, fanfaron et mythomane qui sait multiplier les pains, les poissons et le vin et arrêter le vent, sauf les tsunamis sans doute. Le Credo quia absurdum signifiant « je [le] crois parce que c’est absurde » attribué à Tertullien, est une citation apocryphe, la véritable phrase étant:
      « Et mortuus est Dei Filius : Credible est quia ineptum est, et sepultus resurrexit, certum est quia impossibile est. Traduisible par: Le fils de Dieu est mort: C’est croyable parce que c’est absurde; et, après avoir été enseveli, il est ressuscité; c’est certain parce que c’est impossible. (Wikipedia)
      On peut croire, chère Anne en Dieu, Jésus, le diable et les anges, la trinité, la résurrection du mythique Jésus, descendu 2 ou 3 jours en ‘enfer pour y voir brûler les hérétiques sans doute et jouir de leurs souffrances, mais on n’est plus alors en FM mais en plein dans la superstition. Dans les Evangiles auxquels tu adhères, chère sœur Anne, le mythique Jésus dit: Au reste, amenez ici mes ennemis, qui n’ont pas voulu que je régnasse sur eux, et tuez-les en ma présence. Après avoir ainsi parlé, Jésus marcha devant la foule, pour monter à Jérusalem. (Luc 19:27-28). (pas très maçonnique à ma connaissance). Il ( Jésus) prône l’esclavage et jette les esclaves bons à rien dans les ténèbres (Luc 12.45-48 – 25:14-30), (pas très maçonnique), Il (Jésus) est venu pour apporter le feu sur la terre (Luc 12:49-53), il n’est pas venu pour mettre la paix dans le monde, mais pour créer la division dans les familles (Luc 12,49:53) (pas très maçonnique), il dit que les Juifs ont comme père le Diable (Jean 8:30-45), (pas très maçonnique mais très antisémite), lui le Juif circoncis a alors aussi comme père le diable. Il envoie brûler éternellement en enfer ceux qui ne croient pas en lui. (Le feu éternel est préparé pour nous (Matt.25:41). (Le sort des maçons n’est pas enviable). Seul lui peut nous sauver (Jean. 3:38 – 3:36 -Actes 4:12), pas Mahomet qui dit que Jésus n’est pas le Fils de Dieu, il est donc aussi en enfer et seulement quelques-uns auront la vie sauve selon Matthieu 7:13-14), mais même cela n’est pas vrai. Selon Jean ch.3-13: « Nul » n’est monté au ciel sinon Celui qui est descend du ciel, le Fils de l’homme. « Il n’y a donc personne, » à part Jésus et son Père, au ciel, chère Anne et certainement pas les francs-maçons qui ont perdu à jamais leur âme en entrant dans FM. Les fidèles perdent leur temps puisqu’on va tous en enfer, mais Jésus n’y est sans doute pas non plus, parce que les dieux « Jahvé et Allah » disent qu’ils n’ont pas de fils, il est donc un imposteur. Ces dieux le considèrent donc comme un menteur. Ta foi n’aura donc servi à rien, puisqu’il n’y a que Jésus et son Père au ciel. Jésus et son Père, ces deux rôtisseurs comme dirait Victor Hugo, ne prônent aucun principe maçonnique. Les Sérénissimes Grands maîtres des obédiences n’ont pas encore dit qu’ils vont nous envoyer en enfer, mais on ne sait jamais dans des loges régulières comme la GLNF où Jésus est le guide suprême. Les Evangiles sont totalement contraires aux principes maçonniques parce qu’immoraux. L’Eglise catholique est immorale depuis qu’elle existe, et le scandale mondial des prêtres pédophiles n’en n’est qu’un des aspects, chère sœur Anne, mais c’est la continuité du crime, si tu veux des preuves chère sœur Anne, voyez « La page noire du christianisme » 2000 ans de crimes, terreur, répression (http://www.astrosurf.com/nitschelm/Page_noire_christianisme.htm- et « Histoire et chronologie de la chrétienté de 1000à 1900 et de 1901 à 2009-http://www.bible.chez-alice.fr/h03.htm. Toute l’histoire de l’Eglise est incompatible avec les principes maçonniques. Si une obédience maçonnique est une annexe de l’Eglise, une secte qui se sert de Dieu, des Evangiles, de la Bible, de Jésus, des prières, tu as raison, chère Anne, cette obédience maçonnique est comptable avec la foi chrétienne,(mais c’est alors une secte chrétienne) puisqu’elle pratique la foi chrétienne et y adhère comme les fidèles de la religion catholique, qui ne sont tout de même dans deux sectes, mais dans une seule, l’Eglise catholique et romaine.
      Tu écris chère sœur Anne: Comment pouvoir travailler sur l’amélioration de l’homme et de la société si l’homme reste aussi borné ???? Le temple maçonnique, Chère sœur Anne, ce n’est pas le temple de la superstition auquel les FM doivent s’atteler, mais au Temple de la Raison, seul temple maçonnique envisageable pour faire progresser le monde. Jamais les millions de prières, chère sœur Anne, ont fait progresser le monde d’un millimètre. On voit chaque jour ce que la superstition provoque dans le monde entier. La superstition (la foi) appartient aux sectes, c’est l’affaire des Eglises, des synagogues, des temples hindous, de l’Eglise de Jéhovah, de l’Eglise mormone, de la scientology, et bien d’autres sectes, mais une obédience maçonnique ne peut ressembler à une secte chrétienne. Il y a assez de sectes. Chacun pense ce qu’il veut, pourvu qu’il ne devienne pas un « fou de Dieu », qui exécute ce que les dieux ordonnent dans la Bible et le Coran, sinon c’est la catastrophe comme maintenant.

  • 4
    brutus
    26 juin 2015 à 17h45 / Répondre

    Évidemment l’époque évoquée par le Pape est celle du Risorgimento ou les Frères de Cavour (à Turin) Mazzini et Garibaldi firent l’Unité Italienne au préjudice des États Pontificaux.

  • 3
    Jean des Spels
    26 juin 2015 à 15h50 / Répondre

    Jijé a réalisé juste après la guerre une biographie en BD de Don Bosco, où les Francs-maçons sont vraiment très très méchants … il me souvient même qu’ils tentent de faire assassiner Don Bosco ! Regrettable que le pape en soit encore là ! Moi, je n’ai rien contre l’Eglise ni contre les catholiques pratiquants, dès lors qu’ils ne cherchent pas à porter atteinte à ma liberté de conscience. Il faut que l’Eglise et son premier serviteur cessent ces rapprochements entre FM et satanisme et respecte enfin notre recherche !

  • 2
    Chicon
    26 juin 2015 à 12h11 / Répondre

    @guillaume – votre analyse est tres bien vue. La FM qui a une influence sur les consciences entre en concurrence avec les Eglises qui pretendent régenter lesdites consciences. La lutte entre les FM et l’Eglise catholique romaine ( atheisme militant, separation de l’Eglise et de l’Etat ) vécue dans les pays latins dont le notre a laissé des souvenirs vivaces.
    Heureusement les cathos sont beaucoup plus instruits et ouverts qu’il y a un siecle et beaucoup de FM aussi.

  • 1
    guillaume
    26 juin 2015 à 10h39 / Répondre

    Tous les papes ont toujours affirmé l’incompatibilité de la « foi catholique » avec les idées de la franc-maçonnerie. Sur ce point je suis entièrement d’accord avec le pape. La religion c’est « l’ensemble des croyances et des dogmes » définissant le rapport de l’homme avec le sacré (Petit Larousse). Si la franc-maçonnerie correspond à cette définition, accepte ces croyances et ces dogmes, invoque Jésus, Dieu et se livre à des prières, ce n’est plus de la FM, mais de la pratique superstitieuse comme à l’Eglise. La FM régulière dit qu’elle n’est ni antireligieuse puisqu’elle oblige à croire en Dieu, ni anticléricale. (Anticlérical veut dire: opposé à l’influence ou à l’ingérence du clergé dans les affaires publiques (Petit Larousse), elle n’est donc pas opposée à l’influence de l’Eglise dans les affaire publiques) et ne défend donc pas la laïcité. C’est donc bien exact que la FM religieuse n’est ni antireligieuse ni anticléricale, parce que cette FM croit dans des dogmes, Dieu, Jésus, etc. Quand des obédiences maçonniques confondent et mêlent religion (croyances (superstition) et (dogmes religieux), le citoyen soupçonne à juste titre qu’une telle FM ressemble à une secte. La religion est une affaire des églises, des synagogues, des mosquées, des temples, etc., c’est là que doit se pratiquer la vénération de Jésus, de Dieu (ou des dieux), c’est là que ce pratique la superstition pour les gens crédules. Lorsque la FM, fait de même, elle usurpe partiellement la « fonds de commerce des religions », et c’est donc normal que l’Eglise catholique, protestante et l’islam, etc. considèrent alors cette FM pieuse comme un ennemi, comme un concurrent qui prend une part du marché, en s’emparant de la Bible, de l’Evangile de Saint-Jean, etc.
    Le pape François associe la FM au satanisme, tous les papes du passé ont fait de même et cette doctrine n’a pas changé contrairement à ce que certains veulent faire croire. Paul VI a dit que la fumée de Satan était bel et bien entrée dans l’Eglise et l’exorciste en chef du Vatican Don Gabriele, un des plus grands exorcistes au niveau international, dit que Satan se promène bien au Vatican pour y faire des ravages. La FM et le Vatican sont donc sur le même niveau selon le Pape François et son exorciste de renommée internationale, l’une et l’autre, atteints par le satanisme. L’Exorciste dit que la preuve du diable au Vatican est faite par les scandales, les prêtres pédophiles dans l’Eglise et il attribue les luttes de pouvoir au Vatican, les cardinaux qui ne croient pas en Jésus, et les évêques qui sont liés au Demon», aux conséquences de l’infiltration satanique dans le Vatican. A lire ce que cet exorciste en chef dit, la FM religieuse semble plus croyante dans le mythique Jésus et Dieu que ces cardinaux qui n’y croient pas. Il y a des prêtres, des prélats et même des cardinaux» au Vatican, membres de sectes sataniques, selon ce grand spécialiste. Ils préfèrent donc Satan à Jésus? La FM religieuse semble plus croyante que les prélats et évêques du Vatican compte tenu de ce que dit l’exorciste en chef. Puisqu’il faut « laisser les métaux à la porte du temple », on ferait bien d’y ajouter et « laissez les religions à la porte du temple, laissez Jésus et Dieu dans les lieux de superstition (églises, synagogues, mosquées). La FM a pour but d’améliorer l’homme et la société, de construire le temple de l’humanité, mais pas le temple de la superstition, nuisible à tout progrès.

    • 11
      Jeroboam
      29 juin 2015 à 23h53 / Répondre

      @GUILLAUME
      Peux-tu définir le mot « superstition » ? J’ai un peu de mal avec ce mot sur le plan épistémologique. Si tout ce qui n’est pas prouvable selon des critères scientifiques est « superstition », ça laisse de côté… tous les phénomènes non prouvables scientifiquement, qui ne sont pas « faux » ou « inexistants » pour autant.

      • 14
        guillaume
        10 juillet 2015 à 9h47 / Répondre

        Mon frère Jeroboam pour la définition de « superstition », consulte WIKIPEDIA et les dictionnaires.

    • 12
      Jean des Spels
      30 juin 2015 à 13h22 / Répondre

      qu’un Franc-Maçon confonde religion et superstition, c’est … confondant. Tout le reste de la démonstration est donc nul et de nul effet…

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous