Le roi Léopold III était-il antisémite?

Publié par Jiri Pragman

L’hebdomadaire Mariane Belgique de ce 13 septembre 2013 a fait sa Une sur Léopold III antisémite, nouveaux documents accablants. Comme l’explique la RTBF dans un article Léopold III: Roi très passif sous l’Occupation?, il s’agit en fait pour le magazine de montrer l’absence de réaction de Léopold III pendant la 2e Guerre mondiale alors que des citoyens juifs écrivaient au Palais royal pour demande de l’aide face aux exigences allemandes et alors qu’étaient organisés les premiers convois « vers l’est ». Les historiens semblent préférer noter une certaine passivité du Roi et de son cabinet.

Dans un commentaire de Fabrice Maerten, chercheur au CEGESOMA (Centre d’Etudes Guerres et Sociétés Contemporaines), on peut lire que Léopold III n’aimait pas en particulier les Juifs étrangers, venus de l’Est dans les dernières années avant-guerre, parce que, pour lui, ils incarnaient un danger de révolte. Il les prenait pour des personnes qui allaient propager des idées révolutionnaires en Belgique et favoriser le communisme, son grand ennemi. C’est la peur du « rouge », du communisme, une certaine forme d’antisémitisme car il liait les Juifs à la franc-maçonnerie, aux aspects les plus dangereux pour le monde catholique. Tout cela ensemble faisait qu’il était incontestablement antisémite, sans pour autant, il faut insister, vouloir l’extermination des Juifs.

 
samedi 14 septembre 2013

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif