Le Temps 040418

Le Temps interview Philippe Foussier

Publié par Géplu

Le site du journal Suisse Le Temps.ch a mis en ligne la relation d’une visite qu’a faite le journaliste Richard Werly au Grand Maitre du GODF Philippe Foussier, et titrée Mon déjeuner chez les francs-maçons.

Sont-ils, encore, les faiseurs des rois républicains en France ? Exercent-ils toujours, en coulisses, ce pouvoir d’influence qui forgea des générations de dirigeants ?, se demande le journaliste reçu à déjeuner rue Cadet. Extraits de l’article :

(…) D’emblée, la discussion s’ouvre donc sur l’universalité du message franc-maçon, et sur les combats qu’entend mener le Grand Orient, plus ancienne et plus importante obédience maçonnique d’Europe. Autour d’une date : le 10 décembre 2018, 70e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme. «Aucun texte ne peut mieux résumer nos aspirations. Nous sommes nés, dans les années 1720-1730, pour défendre l’individu et ses droits», justifie Philippe Foussier, (…)

« (…) Nous sommes une obédience résolument ouverte sur la société, sur sa diversité. » La religion, hier combattue par une franc-maçonnerie résolument laïcarde, est désormais laissée au libre arbitre de chacun. L’islam n’est pas tabou. En sachant qu’en ces lieux, la République est la seule référence. Même si l’époque glorieuse de la franc-maçonnerie au pouvoir sous la IIIe République est révolue: « Nous n’imposons pas de croyance, poursuit Philippe Foussier. Nous ne récitons pas de bréviaire. Notre programme est là, résumé par le buste de Marianne : faire vivre l’esprit républicain. » (…)

(…) Quid des réseaux francs-maçons, souvent pointés du doigt, dans la police et la justice ? (…) « On ne peut pas répondre à tous les fantasmes, commente le grand maître. Ils existent, je le sais, mais regardez les choses autrement : n’est-il pas positif, pour des policiers et des juges chargés de préserver nos sociétés démocratiques, de défendre une vision du vivre-ensemble ? N’est-il pas rassurant de savoir que leur appartenance à la franc-maçonnerie les préserve de la surenchère identitaire ? » (…)

Article à lire en entier sur le site letemps.ch

vendredi 6 avril 2018

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif