Le vrai pouvoir des Francs-Maçons à Perpignan

Publié par Jiri Pragman

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
dimanche 17 octobre 2010
  • 19
    marie66
    1 décembre 2012 à 12:20 / Répondre

    A PERPIGNAN IL Y A UN AVOCAT TRÉS TRÉS TRÉS MÉCHANT QUI A LE POUVOIR DE CORROMPRE LA JUSTICE DE Perpignan et Montpellier même quand il s’agit de crimes.IL SUFFIT QUE SON CLIENT SIGNE DES 3 POINTS ET SOIT TRÉS TRÉS RICHE.Cet avocat aurait défendu PHILIPPE BEYER EN 2002 ET SERAIT UN PROCHE DE DEVAUX FRANCIS .JE DEMANDE À TOUTE PERSONNE AYANT RECONNU CET AVOCAT DE M’ENVOYER DES PIECES SUR SON APPARTENANCE ET LIEN AVEC DEVAUX FRANCIS ET BEYER PHILIPPE AFIN De compléter un dossier déposé chez le procureur. .Vous contribuerez ainsi à la sécurité des enfants de France.
    mp-66@live.fr

  • 18
    MARGOUET MARYSE
    31 octobre 2012 à 14:01 / Répondre

    Juste un grand merci à Martine Sarrazin de Perpignan pour l’amour de ces frères. Elle qui ignore son propre fils et ses petits enfants !!!!!!!
    Merci la franc maconnerie…….

  • 17
    Jean66
    12 décembre 2010 à 07:27 / Répondre

    Lettre ouverte à tous ceux qui voudront bien la lire.

    Sujet : une affaire de vente d’un bateau d’occasion.

    Attention, ce document qui retrace le montage d’une escroquerie ne se veut pas un réquisitoire contre l’ensemble des francs maçons mais vient s’ajouter aux nombreuses affaires de corruption dans la justice perpétrées par une certaine catégorie de francs maçons indignes et corrompus, mais qui en vivent bien et en toute impunité.

    Ou comment un franc maçon, auxiliaire de justice, peut, grâce à ses relations dans le milieu judiciaire et para judiciaire, voler (c’est le mot qui convient) en toute légalité quelqu’un de non franc maçon, et ceci en toute légalité (enfin si on peut dire) et avec l’appui inconditionnel de (certains) ses frères

    Affaire ayant débutée en 2000 (nous sommes en 2010) cela fait maintenant 10 ans !…. Un individu franc maçon et expert judiciaire pourrit la vie d’honnêtes citoyens qu’il fait,….. En plus,……..passer pour des escrocs. Il faut que ça se sache.

    Pour éviter un ou plusieurs procès en diffamation……Bien que tout ce qui va suivre n’est en fait qu’un constat … (En effet une petite rallonge pécuniaire serait certainement la bienvenue pour augmenter le montant du vol,……légal)
    L’acheteur sera nommé (A comme A…..cheteur). Le vendeur sera nommé (V comme Vendeur) et son ami (B). Le cabinet d’experts de l’acheteur (ayant enseigne commune avec l’acheteur), comme ils sont 2 dans ce cabinet il y aura (ExM, M comme Maman) et (ExF, F comme Fille). L’huissier d’une ville du sud mandaté par (V) pour venir constater l’état du bateau, ayant refusé de faire ce constat quand il a su que c’était le bateau acheté par (A) sera nommé (H comme Huissier). Le premier expert franc maçon nommé puis récusé par le tribunal d’une ville du sud sera nommé(Ex1) Le second expert nommé en remplacement du premier sera nommé (Ex2). Les juges de la cour d’appel d’une ville du Sud de la France ou (A) est expert judiciaire seront nommés (X) présidente (Y) 1er conseiller et (Z) le 2ème conseiller. Le président de la cour de cassation quelque part en France sera nommé (PCC). Il y a aussi le mécanicien franc maçon de l’acheteur sera nommé (M) l’électricien de l’acheteur sera nommé (E) et le chantier ou étaient entreposés les moteurs en pièces détachées, sans protection, à l’extérieur, pendant 4 ou 5 ans sera nommé (Ch comme Chantier)

    Avant de commencer voici quelques réflexions entendues (bien sûr les auteurs vous diront la main sur le cœur qu’ils n’ont jamais dit cela) qui donneront une idée de certaines méthodes pratiquées parfois par la justice et ses auxiliaires assermentés.

    -De (Mme A épouse de A) « nous avons autre chose à acheter qu’un bateau » lors d’un essai en mer du bateau avant la vente…… (à ce sujet l’expert (ExM( ayant enseigne commune avec (A) dans son rapport note vices cachés et aucun ’essais en mer n’a été réalisé)
    -De (A) acheteur, expert judiciaire et franc-maçon « Si nous allons en justice vous êtes sur de perdre car je suis expert judiciaire et Franc-maçon et je connais du monde » Sic !…. (Nous pensions que ce sont des choses qui restent confidentielles en franc maçonnerie) mais c’était certainement pour intimider (V)
    -De (A) encore «j’aurai la place au port gratuit avec tous les services que j’ai rendu au maire !..» Ceci a une certaine saveur quand on sait ce qui s’est passé dans cette ville dont nous taisons le nom
    -De (H) huissier au téléphone « c’est pour le bateau acheté par (A) navré je ne peux pas prendre cette mission….. » chacun appréciera le charisme de cet auxiliaire de justice
    -De (A) toujours « Le port ne vous fera jamais l’attestation de sortie du bateau car le directeur est un ami franc maçon » Sic !….. On a appris comme cela, par hasard, que le directeur de ce port dont nous tairons les noms (du port et du directeur) était franc maçon. Honnêtement on s’en fiche que cette personne soit franc maçon ou non s’il fait son boulot consciencieusement, d’ailleurs l’attestation de sortie du bateau pour expertise avant la vente a été donnée sans aucune difficulté (Nous pensions que ce sont des choses qui restent confidentielles en franc maçonnerie) mais c’était certainement et toujours pour intimider (V) et bien montrer que (A) sera le seul entendu dans cette affaire !….par la justice !…
    -De (A) décidément très bavard, «vos témoignages sont des faux». Il y a donc 20 personnes qui ont donné leur Carte d’identité à l’appui de leurs attestations, à mettre en prison !… (Et c’est un auxiliaire de justice qui dit ça, et effectivement l’expert (Ex1) n’avait rien à faire de ces 20 témoignages. (celui qui a été viré par le tribunal)
    -De (Ex1) premier expert Judiciaire, franc maçon, collègue dans la même compagnie d’expert que (A) mandaté par le tribunal de la ville du Sud et visiblement très copain avec (A) « Je ne peux quand même pas aller contre un confrère, je ne connais pas la bonne femme » Sic !….. (A finalement été viré par le tribunal d’une ville du Sud dans cette affaire,….. mais a quand même empoché 80 000 frs……… c’est (V) qui paiera en fin de compte puisque (A) est sur de gagner!…….)
    -D’un franc-maçon dans une soirée hors contexte il y a 2 ans en parlant de (V) «C’est la xxxxx de (A)» ? En citant le prénom de (V) !… Cette affaire est donc connue par beaucoup de monde et en particulier des francs maçons, mais ces derniers n’ont eu jusqu’à présent qu’un seul son de cloche (sans jeu de mot nous précisons)

    Voici donc les protagonistes de cette affaire
    D’un coté donc l’acheteur : (A) franc-maçon et expert auprès d’une cour d’appel du sud de la France (profil type du pauvre garçon sans défense victime d’escrocs,……c’est ce qu’il dit partout)

    D’un autre coté le vendeur (V) ni expert judiciaire,… ni Franc Maçon,…ni expert maritime…. Ni rien du tout
    Seulement retraité et dont les seuls titres sont d’être membres d’associations
    Chœur (chorale) d’une ville du sud de la France
    Yacht Club association sur un port du sud de la France
    Lions Club d’une ville du sud de la France
    Anysetier, Commanderie d’un Comté nord, d’une région du sud de l’Europe
    Forcément et compte tenu d’un tel CV,……. (V) a bien le profil type de l’escroc annoncé par (A) + (ExM)!………..

    Suite à la lecture de ce qui suit les réactions des lecteurs vont être sans doute très différentes

    Il y a ceux que ce document n’intéresse pas, donc poubelle direct sans lire, ils n’auront (ils pensent) jamais affaire à des francs-maçons indignes de l’être et affairistes.

    Il y a ceux, qui non Francs Maçons et non de profession judiciaire, seront (peut être) choqués de découvrir qu’une telle (justice) on est obligés de mettre ce terme entre parenthèse, puisse exister en France.

    Il y a ensuite les Francs Maçons, ou ceux en passe de le devenir,… ceux de près ou de loin dans la justice ou pas,…. et là,…. On se pose la question,…….. quelles vont être leurs réactions à la lecture de ce qui suit?

    Tout le monde connaît, et a certainement dans ses relations ou ses amis des Francs Maçons, le sachant ou ne le sachant pas, selon que ces derniers disent ou non leur appartenance à la franc-maçonnerie. On est sur qu’il y a des francs-maçons intègres, dignes et exemplaires mais le genre d’individu type (A) n’est pas fait pour relevé le rayonnement de l’ordre (comme il est dit dans l’article 11…… voir en fin de document)
    On pourrait penser qu’un vrai ami franc maçon ne cachera pas son engagement à un vrai ami, même si ce dernier n’est pas franc maçon……s’il le cache est-ce un vrai ami ?….. Mais nous nous égarons, là nous sommes hors sujet.

    Donc certains Francs-maçons intègres seront (peut être) interpellés par ces dérives …. Mais … s’ils doivent…… un jour………….. Choisir entre aider un non franc maçon face à un franc maçon (même indigne de l’être)……… Qui aideront-ils ?….dans l’honneur?…..Là est la question, car ils ont juré de se conformer aux règles et en particulier la règle 12 !………..

    Règle 12 : Les Francs-Maçons se doivent mutuellement, dans l’honneur, aide et protection fraternelle, même au péril de leur vie.

    A noter que le « dans l’honneur » doit être « facultatif » surtout pour les francs maçons dans les métiers de justice, et surtout quand un frère franc maçon (auxiliaire de justice) est partie prenante dans une affaire……… On dira même que ce « dans l’honneur » pourrait être supprimé de la règle12, ceci pour éviter à certain de se poser des questions,……. s’ils s’en posent?…..

    Et lorsque le juge est Franc maçon ?…. Quel serment appliquera-t-il?…..dans son verdict… en son âme et conscience !………….

    Celui qu’il a prêté devant la cour de justice quand il est devenu juge?…….

    Ou celui de la règle 12 des francs maçons?……… (Dans ce cas le jugement se fait ou ? au tribunal ou en loge ?)

    Par contre il est à peux près sûr,….. Que certains affairistes entrés en maçonnerie pour faire des affaires, pour leur avancement, ou pour accéder à un job, ou pour faire du fric comme par exemple (A),……vont certainement penser sans état d’âme et avec une certaine satisfaction:

    Putain !…. c’est quand même un bon ce (A) il a enfin réussi son affaire, il lui a fallu quand même 10 ans ….. Bravo les frères experts…..Bravo les frères juges,…….. Bravo le frère (A)!…… On est quand même des bons!……Continuons !…….Nous sommes sur la bonne voie !……Et l’un d’entre nous va peut être faire aussi une bonne affaire lors de la vente de l’appartement de la bonne femme (V). Il avait raison (A) en sa qualité d’expert, d’avoir pris une hypothèque sur les biens de cette conne, en 2002 avant toute décision de justice il ne pouvait que gagner……Ca pourrait même nous faire un cas d’école !….. à mettre en pratique au plus vite.

    Mais voici la véritable l’histoire,

    Au second trimestre 2000 (V) met en vente une vedette (environ 800 h de marche) …….. Il y a 10 ans !….

    1 00 Notez bien………que l’été 1999 cette même vedette avait fait pour la 4 ème fois un nouveau voyage aux Baléares avec des traversées de …..7 heures aller et 7 heures retour,……… sans problème. (V) est, nous pensons, pas le genre Kamikaze. (Les factures de ports des Baléares existent pour prouver ces voyages)

    Au mois de Juin 2000 un beau jour (V) remarque, sans les y avoir invités, à bord du bateau (ExF) expert maritime avec une personne inconnue. (ExF) indique que cette personne est (A) expert en bâtiment, son voisin avec qui il a enseigne commune et que ce dernier cherche à acheter un bateau d’occasion (certains témoignages attestent de cette présence à bord parmi les 20 donnés à la justice) Version (A) c’est par hasard que j’ai vu ce bateau à vendre en passant!………….

    (ExF) expert en bateau a ainsi tout loisir de voir ainsi des parties importantes moteur parfaitement visibles un moteur étant déculassé, pour nettoyage. Opération réalisée par (B), minutieux, travaux d’entretien réalisés périodiquement par lui-même sur ce bateau depuis 10 ans. Ces parties, parfaitement visibles ce jour là par (ExF), seront par la suite notées « vice caché » par la chef de ce même cabinet d’expertise (ExM)

    Une parenthèse : (B), que les experts ont présenté comme incompétent pour l’entretien d’un bateau : après un bac Mathématiques-Technique est entré à l’école des Télécommunications Rue barreau à Paris en 1958 (3 ans), et, par la suite, entre autre, a assuré seul la responsabilité du montage et de l’entretien technique de 5 stations radio disséminées dans diverses oasis du Sahara, les parties radio, émission et réception, la partie électricité mais aussi et surtout la partie mécanique des groupes électrogènes (10 groupes électrogènes travaillants dans des conditions extrêmes à plus de 50°) ceci en tant qu’inspecteur (Installations ElectroMécaniques) au service radioélectrique des PTT (nommé ainsi à l’époque) (B) aimerait bien comparer ses qualifications (il a été aussi maitre d’apprentissage) à ceux de l’expert (ExM) qui, vous le verrez plus tard a noté les « vices cachés »

    Le bateau semblant intéresser (A) ce denier demande l’autorisation de faire vérifier les moteurs par son mécanicien (M)

    2 00 Notez bien……Autorisation accordée, un mécanicien (M) fait tourner les moteurs pendant 2 heures, prélève de l’huile sans doute pour analyse, prend les compressions, démonte et vérifie les injecteurs en atelier et surement rend son rapport à (ExM) c’est la patronne du cabinet expert maritime et sans doute à (A) expert judiciaire et acheteur, rapport que les vendeurs n’ont jamais eu loisir de lire (l’action de ce mécanicien est attestée par certains des 20 témoignages donnés au tribunal)

    Suite à ces vérifications (A) demande un essai en mer avec toute sa famille (essai inexistant dans le rapport de (ExM) qui a tout déclenché

    3 00 Notez bien…………..Autorisation accordée et essai avec à bord 3 adolescents plus Mme Mr (A) acheteurs plus (V) vendeur plus (B). Essai de 1 h et quelque vers une ville de la côte, au large, le bateau déjauge file à 17/ 18 nœuds.
    A noter que (Mme A) a dit lors de cet essai « Nous avons autre chose à acheter qu’un bateau !…. » Et retenir également que (ExM) expert de (A) ayant enseigne commune avec (A) note sur le rapport réalisé 3 mois après la vente, base de la mise en justice par (A) « qu’il n’y a jamais eu essai en mer !… »
    (Essai en mer attesté par certains des 20 témoignages donnés au tribunal)

    Suite à cet essai, (A) demande l’autorisation de sortir le bateau sur la zone technique pour expertise complète. (Par la suite (A) à toujours nié qu’il y avait eu expertise avant la vente et (ExM) que les témoins ont vu sur le bateau avant la vente a emboité le pas. (Juste une question, pour assurer le bateau d’occasion sur quelles bases a-t-il été assuré ??? avec ou sans expertise ??? à quel prix ????)

    4 00 Noter bien……………..Autorisation accordée, le bateau est sorti sur la zone technique du port d’une ville du Sud et le cabinet expertise maritime mandaté par (A) réalise une expertise poussée, (ExM et ExF) sont sur place, traces de grattage coque, un expert électricien (E) fait également des investigations (20 témoignages attestent de cette expertise et le port atteste également que le bateau a bien été sorti à la demande de (A) la date prouve également que c’était avant la vente.

    Suite aux différentes expertises (A) demande une réduction pour faire différentes réparations préconisées par le rapport de (ExM) que (V) n’a jamais pu voir. Pourquoi ?

    5 00 Noter bien………………Le vendeur (V) n’a jamais eu accès au rapport de (ExM) Mais suite à cette expertise (A), citant ce rapport préconisant des réparations, chiffre à l’appui, le prix a été baissé de 60 000 frs (9146 €) pour faire les réparations. (A voulait 70 000 frs)

    6 00 Noter bien…………(A) a donc payé le bateau 170 000 Frs (25919 €) avec toute l’électronique, radio VHF /Téléphone, pilote automatique Frigo, Congélateur, survie etc. charge à lui de faire les réparations. A noter que les pièces en question de ces réparations étaient notées noir sur blanc sur les documents qui avaient été remis par les vendeurs à (ExF) expert et (A) acheteur avant la vente………… Et qu’ils ont nié par la suite avoir eu en main malgré les attestations fournies en justice qui prouvent le contraire (A) a même dit que c’était faux !…… (il est auxiliaire de Justice !… sa parole c’est quand même autre chose que celle de la bonne femme)

    (A) devient donc propriétaire du bateau début Juillet 2000 après avoir réglé 170 000 frs (25919 €) à (V)

    7 00 Notez bien…………(A) navigue sur ce bateau qui l’été précédent pouvait faire des traversées de 7 heures vers les Baléares
    (A) ne fait aucune des réparations préconisées par (ExM), rapport que (V) n’a jamais pu consulter, motif de la baisse de prix de 9146 €.

    Vers fin Juillet………….Un appel de (A)……. et alors là ……… surprise…..

    8 00 Notez bien……………Le bateau est à terre,… Sorti de l’eau,… Dans la cour chez (M), le mécanicien qui avait fait tous les essais avant la vente….. Un moteur sorti du bateau,…. Déculassé,…. Ouvert à tous vents dans la cour,……. Les pièces démontées aux 4 coins de l’atelier,……au milieu d’autres pièces d’autres moteurs !…….
    Mais la pompe à eau par contre n’est pas démontée !……. Et le joint de culasse, lui, a disparu, perdu !….. Pas de chance……. Mais pour qui (V) ou (A) ?

    (V) demande à un huissier (H) d’une ville du sud proche de venir constater, celui-ci refuse de se déplacer quand il apprend que c’est le bateau acheté par (A) !….. (Bizarre? Non ?)

    9 00 Notez bien……………Le moteur avait soi disant chauffé en allant à Collioure, la logique voudrait, que quand un moteur chauffe (ça peut arriver) avant de sortir le bateau de l’eau et de démonter le moteur entièrement on regarde au moins la pompe à eau !…..logique………A moins qu’on ait une autre idée derrière la tête,……
    Par un malheureux hasard le joint de culasse a été perdu!….la pompe à eau non démontée, ce sont pourtant des pièces qui sont fondamentales pour avoir déjà une idée de la (soit disant) chauffe

    Juste une réflexion : (A) est expert auprès d’une cour d’appel, donc au fait des problèmes de justice pourquoi a-t-il demander à (M) de tout démonter au lieu de faire immédiatement un référé au tribunal de la ville proche!……… (Bizarre (A) qui a parfois de réactions professionnelles, voir plus loin, cette fois-ci non)

    Une parenthèse : c’est bien (A) qui a demandé de tout démonter, mais comme pour les compressions ce n’est que 3 ou 4 ans après que, d’une part (A) a retrouvé par hasard les résultats des compressions prises par (M) avant la vente, (donc qui ce prouve bien qu’il y a bien eu expertise avant la vente) et que d’autre part (M) a indiqué clairement à (Ex2), son aide, les avocats, les parties (A) et (V), (ExM) que c’était bien (A) qui avait ordonné le démontage total,……. déclaration malheureusement oubliée d’être notée par (Ex2) dans son expertise !…. Une nouvelle fois décidément pas de chance……. Mais pour qui (V) ou (A) ?

    (A) demande alors tout simplement aux vendeurs, de reprendre le bateau en pièces détachées et de lui rembourser les 170 000 frs d’achat,…..plus les frais de sortie, plus les frais d’expert, plus les frais de port, plus les factures de (M), plus etc. etc. etc.…………… ce qui n’est pas accepté par (V)

    10 00 Notez bien……………… C’est là que commence l’arnaque, (A) indique à (V) que s’il va en justice elle est sur de perdre car lui (A) il est expert Judiciaire, Franc Maçon et connaît du monde. Sic !…..(V) n’a pas cru que la justice en France fonctionnait ainsi,…… dans les loges puis entérinée par le tribunal.

    Et (A) rajoute pour faire bonne mesure que le bateau aura des « vices cachés » Il semble donc que c’est bien (A) qui dirige la manœuvre, il a enseigne commune avec (ExM er ExF) c’est (ExF) qui lui a présenté le bateau.

    (A) étant donc sur de gagner en justice le bateau est donc laissé à l’abandon ouvert à tous vents sur un terrain vague proche du port pendant des mois, (sert de dortoir à des jeunes ou des sans abris)….et ne revient au chantier de (M) que quelques jours avant l’expertise de (Ex1) par la suite les moteurs qui pouvaient faire des traversées de 7 heures l’été 1999 sont laissés ouverts, sans protection à 100 m de la mer pendant 4 ou 5 ans!…… (A) oublie qu’il est normalement toujours propriétaire du bateau mais n’en n’a rien à faire il est sur de gagner !…….. Il l’a dit!…..Il est expert judiciaire, franc maçon et connaît du monde !…

    A noter quand même que (A) s’est présenté, avec un huissier, au chantier (Ch), ou étaient entreposés les moteurs, pour faire constater que les moteurs n’étaient pas stockés dans de bonnes conditions….. (A) a quand même quelques réactions professionnelles !…..

    Le vendeur (V) n’ayant à ce jour jamais eu affaire à la justice a cru, bêtement que les experts, les auxiliaires de Justice et les gens de justice ……Les juges………Étaient tous des gens parfaitement intègres ………… En France. (Ils l’ont normalement juré quand ils ont pris leurs fonctions !….)

    11 00 Notez bien (ExM) expert maritime ayant enseigne commune avec (A) fait donc un rapport au mois de Septembre soit 3 mois après la vente déclarant, bien sur, comme l’avait prédit (A) « des vices cachés » sur le bateau et exactement comme (A) l’avait indiqué et rajoute même, pour prouver que (V) connaissait ces fameux vices cachés, que (V) a proposé 20 000 Frs de dédommagement alors qu’à cette date (V) n’avait jamais rencontré de sa vie (ExM).

    Une parenthèse, si on reste dans la logique de (A)+(ExM) avouez quand même que (V) le vendeur serait d’une connerie à mourir de rire,….. Vouloir escroquer quelqu’un et ne pas trouver mieux comme pigeon qu’un expert judiciaire, franc maçon, auxiliaire de justice et ayant enseigne commune avec un expert en bateau.

    (A) saisit donc le tribunal d’une ville du Sud qui nomme un expert (Ex1) Et (A) dans la foulée prend de sa propre initiative une hypothèque sur les biens de (V), ceci sans jugement,………….(A) est expert judiciaire donc il le peut !………..Et il sait qu’il va gagner !……Il l’a dit !… Réaction d’un professionnel, oui… Non ?

    12 00 Notez bien (Ex1) expert et franc maçon est nommé par le tribunal, il est dans la même compagnie d’experts que (A). On vous abrège les détails, une expertise se monte normalement à 10 000 Frs (Ex1), lui, prend……. 80 000 frs,…… il écrit le contraire de ce qui est dit en réunion, ne répond pas aux questions posées, pour finalement être renvoyé par le tribunal qui nomme un nouvel expert (Ex2) de Marseille qu’on ne retrouve au début de sa mission dans aucune compagnies d’experts.

    (Ex2) Tout nouvel expert sans doute, (Est-il chapeauté par un pair? nous disons cela car il y avait lors des expertises une personne, l’accompagnant, en retrait qui prenait des notes !…….) Donc (Ex2) dit vouloir aller vite dans son expertise.

    13 00 Notez bien ……(V) demande que (M) mécanicien soit entendu dans ce dossier pour qu’il indique pourquoi il avait tout démonté. (Ca a couté seulement 5000 €)
    Devant le nouvel expert (Ex2) et toutes les parties présentes (M) a indiqué clairement que c’était (A) qui avait demandé le démontage !……… Déclaration dont nous ne retrouvons aucune trace dans l’expertise de (Ex2)……Un oubli sans doute !… Une nouvelle fois pas de chance……. Mais pour qui (V) ou (A) ?

    14 00 Notez bien………(Ex2) qui avait dit vouloir aller très vite, constate, que compte tenu de l’état des moteurs, ’il ne peut les expertiser,……Ces moteurs exposés aux intempéries à 100 m de la mer sans protection ne sont plus que des tas de rouille. Enfin, de report en report, (Ex2) rend son rapport…. Au bout de 2 ans !…… Et ce rapport est fait pour une grande partie de simples photocopies du rapport de (Ex1) premier expert récusé !…….dans le rapport de (Ex1) aux questions posées par le tribunal il en restait bon nombre sans réponse ou avec des zones d’ombre qui resteront également sans réponse dans le rapport de (Ex2).

    Mais il faut savoir que (Ex2) vient d’entrer dans la même compagnie d’experts que (Ex1) premier expert récusé et que (A) acheteur. Nous retrouvons donc dans la même compagnie (A), (Ex1), (Ex2) qui sont donc maintenant tous trois collègues……………

    15 00 Notez bien…………..Dans ses conclusions (A) demande quelques 85 000 € de dommages et intérêt (ses enfants n’ayant pu faire de bateau,…..Les pauvres) plus les intérêts sur ces sommes plus etc. etc. Bien que n’ayant jamais loué de bateau,………(A) comme il s’en plaint partout n’est qu’une pauvre victime d’escrocs.

    Le jugement est rendu dans une ville du sud dont on a parlé dernièrement dans un hebdomadaire au sujet des francs maçons. Le tribunal rend son verdict …………(A) est débouté de toutes ses demandes………………….. FIN du PREMIER EPISODE.

    Mais souvenez vous, (A) cette soit disant victime avait dit « si nous allons en justice vous êtes sur de perdre car je suis expert Judiciaire dans une cour d’appel, Franc Maçon, et je connais du monde » Sic !….. (Normalement ça doit rester secret ces chose là mais ça devait intimider (V)

    Et, bien sur, (A) fait appel près de la cour d’appel d’une ville du Sud ou effectivement il est expert,…..et ou il « connaît du monde »

    16 00 Notez bien …………L’appel de (A) est jugé par un tribunal composé de (X) Présidente, (Y) 1 er Conseiller et (Z) 2 ème Conseiller. Par un malheureux hasard (ou heureux) (X) Présidente est…. empêchée !….., on ne parle plus de (Y) (certainement empêché lui aussi) et il ne reste plus que qui ?….(Z) Juge et franc maçon pour délibérer face à lui même,……Entériner les expertises …………Juger,……….Et Condamner (V) !…… cet escroc de grande envergure, tout le contraire de ce brave garçon qu’est (A) pauvre expert judiciaire franc-maçon sans défense devant de tels agissements ……… Dans ce jugement il y a violation du droit 4 fois mais qu’à cela ne tienne !…… (Z) entérine le rapport de (Ex1) récusé et celui de (Ex2) qui indique que ne pouvant expertiser les moteurs il rend un rapport fait de photocopies du rapport de (Ex1) et sur lequel plane toujours les fameuses zones d’ombre, et il a oublié de noter la déclaration de (M) Démontage à la demande de (A)

    La boucle est bouclée (A) avait raison quand il disait «vous êtes sur de perdre car je suis expert auprès d’une cour d’appel, Franc Maçon,…… et je connais du monde» ……… Et le pire c’est que (V) ne l’avait pas cru quand il disait cela, ….. (V) croyait (encore) en la justice de son pays compte tenu du jugement du tribunal de la ville du sud qui avait débouté (A) de toutes ses demandes.

    Est-ce ça la justice de la France ?……………Et (A) obtient bien sur par la cour d’appel ses 85 000 € de dommage et intérêt………. FIN DU SECOND EPISODE

    Mais ce n’est pas fini et là, cerise sur le gâteau !……….

    (V) va donc en cassation,……… car toujours très crédules et croyant à une justice équitable en France
    (A) n’est même pas représenté………. Pourquoi faire quand « On est sur de gagner, (A) l’a dit en 2000 il y a 10 ans !…… » Il suffit sans doute de téléphoner.
    17 00 Notez bien…………La cour de Cassation ……..Le Président (PCC) ……….Déclare non admis le pourvoi…………bien qu’il y ait 4 violations du droit,…… Condamne (V) ..Etc. Etc.
    Un déni de justice digne d’une république bananière ……. Dixit plusieurs auxiliaires de Justice intègres eux….

    La boucle est bouclée (A) a gagné………… la justice (avec un très grand J) triomphe !………….

    (A) ce pauvre garçon, qui en 2002, il faut le dire, a pris une hypothèque sur les biens de (V) ceci sans aucune décision de justice,… Il peut le faire,………..il est expert judiciaire…… il avait raison !…………. Grâce à ses amis francs maçons tout était prévu d’avance……Il suffisait d’attendre !….
    CHAMPAGNE pour tous dans les loges des villes du sud…… Et vive la solidarité

    Note : Il faut quand même être vraiment con,………… de vendre,………… à un expert judiciaire, franc maçon, un bateau, soi disant pourri, et avec des vices cachés connus mais qui pouvait faire des traversées de 7 heures pour aller aux Baléares, et 7 heures retour en 1999 soit un an avant la vente.

    Juste pour votre information (chiffres arrondis)

    Vente du bateau en 2000 26 000 € (c’était encore le temps de Francs 170 000 frs)
    Frais d’Avocats, d’experts, d’Avoués, etc. depuis le début de l’affaire de (V) 34 000 € …….
    Condamnation à régler à (M) pour lui avoir simplement demandé de dire pourquoi il a tout démonté 5 000 € (sa déclaration n’a servi à rien et a été totalement occultée par l’expert (Ex2) nouveau membre de la compagnie de (A) et (Ex1)
    Plus maintenant condamnation à 85 000 € ……………La justice (avec un grand J) est passée
    Et (A) vient de rajouter 22 000 € ……………On ne sait pas pourquoi mais il a surement raison.
    Et pour finir rappel de quelques articles de la Franc Maçonnerie que chacun peut consulter librement sur internet, et apprécier.
    L’article 3 : La Franc-Maçonnerie est un Ordre auquel ne peuvent appartenir que les hommes libres et respectables qui s’engagent à mettre en pratique un idéal de paix, d’amour et de fraternité. (On retient surtout : Respectables…………)
    Et l’article 9 : Les Francs-Maçons ne doivent admettre dans leurs Loges, que des hommes majeurs de réputation parfaite, gens d’honneurs, loyaux et discrets, dignes en tous points d’être leurs frères et aptes à reconnaître les bornes du domaine de l’homme et l’infinie puissance de l’éternel. (On retient bien : Réputation parfaite, Gens d’honneurs, loyaux et discrets, dignes……………)
    Et l’article 11 : Les Francs-Maçons contribuent, par l’exemple actif de leur comportement sage et digne, au rayonnement de l’Ordre dans le respect du secret maçonnique. (Alors là on retient : contribuent par leur comportement sage et digne, au rayonnement de l’ordre…………….)
    Enfin l’article 12 : Les Francs-Maçons se doivent mutuellement, dans l’honneur, aide et protection fraternelle, même au péril de leur vie. Ils pratiquent l’art de conserver en toute circonstance le calme et l’équilibre indispensable à une parfaite maîtrise de soi. (Et là c’est surtout : dans l’honneur, qu’on retient…………….)
    Au vu de toutes ces qualités requises pour être un vrai franc maçon nous retrouvons bien là le portrait de (A) l’acheteur expert judiciaire et franc maçon (mais aussi, il ne faut pas les oublier, ceux là, celui de certains de ses frères de justice solidaires)
    Et savez-vous que (V) est en dépression depuis le pourvoi en cassation non admis,
    Ceci va certainement bien faire rire, tous les amis de (A) et (A) l’acheteur lui même, (ExM) qui a enseigne commune avec (A), ceux qui ont le titre d’experts, les (Ex1), (Ex2), le mécanicien (M) qui gagne dans l’affaire 5000 € et dont le témoignage a été oublié, (Z) le seul juge pas empêché, un coup de chance pour la justice, de la cour d’appel d’une ville du sud, et enfin (PCC) le président d’une cour de cassation (ou (A) n’a même pas eu besoin d’être représenté) qui statue sans avoir à le justifier que le pourvoi est non admis.(c’est dans la loi, il n’y a rien à dire, circulez )

    Nous remercions ceux qui ont eu le courage de lire ce document jusqu’au bout. (Tout est vérifiable) Et chacun pourra commencer à se faire une opinion sur cette affaire, surtout ceux qui jusqu’à présent n’ont eu qu’un son de cloche (sans jeu de mots, nous précisons) et nous savons qu’il y en a beaucoup dans la ré

  • 16
    Pierre-Jean
    20 octobre 2010 à 12:17 / Répondre

    L’automne c’est bien connu est la saison des marronniers. Moi je préfère les châtaigniers dont les fruits piquants renferment un akène délicieux quand il est cuit au feu. Finalement c’est le marronnier tout entier que je jetterais volontiers au feu. Ses fruits sont de toute façon toxiques, et je les laisse à ceux qui font des remèdes « qui tuent les z’enfants qu’ont des vers ».
    Au moins, la une me fait bien rire avec « Le vrai pouvoir des francs-maçons » suivi de « Les diplômes qui donnent un travail ». Vite, encadrons nos diplômes de maître, ça peut donner un travail d’officier, on ne sait jamais…

    Petit aparté sur l’opposition Hébrides-Caraïbes :
    Vous pourriez, mes Frères, résoudre vos différends ou au moins dégrossir les pavés bruts que vous vous lancez autour d’une bonne table (par exemple à l’occasion du prochain salon du livre maçonnique des 20 et 21 novembre ou de tout autre événement pouvant justifier un déplacement en un même lieu)… mais ce n’est qu’une suggestion. Je suis toutefois certain que vous souhaitez rassembler ce qui est épars 😉

  • 15
    Flupke
    20 octobre 2010 à 11:38 / Répondre

    JB31
    Ce type d’expression : « qui confond opératif et spéculatif.  » sent quand même l’idée toute faite.

    Au même instant on peut être les deux à la fois.

    Cette après midi par exemple je vais assister notre responsable du repas (pour rester avec l’emploi de termes dits profanes) dans sa pluche des légumes, pendant ce temps comme d’habitude mon esprit va s’évader vers la « confection » mentale de ma prochaine planche …

    Ce n’est pas sale d’être opératif et spéculatif en même temps, ce doit être mon côté féminin, je ne suis pas monotâche.
    Etre verbeux (en général plus réaliste comme terme que « spéculatif ») seulement en général n’apporte rien en terme de fraternité.

  • 14
    JB31
    19 octobre 2010 à 20:47 / Répondre

    Comment dialoguer avec Ronan ? toute tentative d’échange aboutit à un échec. Même sur le rhum cubain. C’est dire !
    Et qu’il abandonne l’idée de me reconnaître comme Frère me convient très bien. Qu’il cesse de poser comme un héros, qu’il se repose. Des héros auto proclamés il y en a partout.
    Car voyez vous M Ronan pour être reconnu comme F encore faudrait il en avoir les qualités.
    Et j’avoue qu’au fil de nos rencontres sur ce blog … je ne vous en reconnais aucune.

    J’ai tout esayé pour dialoguer avec vous: l’attaque polémique frontale, la recherche de l’échange, de la reflexion partagée, l’analyse de texte, la tentative d’une vision prospective, la colère, la violence, …le rhum ou le scotch d’islay, tout vous dis-je.

    Rien … Rien n’y a fait.
    Vous êtes l’archétype du profane perdu dans la maçonnerie, vraisemblement raté, pardon déçu de la vie associative ou/et politique, syndicale, qui confond opératif et spéculatif.
    Le militant quoi, le militant de base. Bon piou piou, volontier démago. Vous vous trompez de monde mon cher.

    Mais, mon pauvre ami, l’opératif c’est dans la vie profane qu’il s’exprime et se réalise, c’est dans la vie profane qu’est l’aventure de la vie, pas à l’intérieur de la maçonnerie …où justement on s’arme pour vivre le profane. L’initiation et le parcours initiatique … quel bel apprentissage personnel !

    Ecoutez moi bien Ronan… j’ai l »impression à vous lire que vous n’avez pas achevé votre mue.
    L’adolescence mon cher n’a qu’un temps … enfin en principe. Quoique pour certains ce temps se prolonge … se prolonge … se prolonge…

  • 13
    Flupke
    19 octobre 2010 à 20:24 / Répondre

    à JB31
    qui dit « Il faut donc rassembler en une fédération les loges qui sont favorables à la mixité, dans une autre celles qui sont attachées à la masculinité et enfin laisser la porte ouverte à la création d’une fédération de celles qui dans l’avenir seront favorables à la féminité.
    C’est l liberté n’est ce pas ? « 

    Où dans votre « montage » placez-vous les loges qui veulent rester masculines, qui acceptent les visites des soeurs, mais qui par ailleurs sont pour la liberté des autres loges de décider de leur fonctionnement masculin ou mixte, et qui ne désirent pas être séparés, d’aucune manière, des autres loges qui décident d’être mixte ???

  • 12
    EMEREK
    19 octobre 2010 à 18:22 / Répondre

    Pour faire court et non baveux….je suis surpris par l’absence de réaction de Ronan à cette nouvelle livraison(le terme va bien)de l’Ex-Presse .
    Mais ce n’est pas surprenant …La doctrine que nous a rappelé JB31 de se dévoiler si possible au GODF fait de Ronan et de Koch des alliés objectifs.
    En fait nous n’avons rien de commun.
    Je reste dans ma loge initiatique.
    J’observe Ronan dans son agitation profane sociologique syndicale où le secret n’a plus lieu d’être et devient même caca-rétrograde-vieux C…un must !!!

    Nb: Jiri est le seul dans ce blog à connaître mes nom,prénom adresse,obédience ,loge….
    Qui peut en dire autant ???

  • 11
    Ronan
    19 octobre 2010 à 18:10 / Répondre

    Tu rêves, mon ami…

    J’ai parlé de l’existant, une fédération de loges, désormais libres de leur recrutement.

    Sûrement pas d’une confédération dont l’objet serait simplement de faire éclater le GO en trois entités séparées avec distribution de cordons de sous-GM et autres sous-Conseillers de l’Ordre à la clé, et explosion des cotisations pour financer cette gabegie. Personne n’en veut, de ton usine à gaz, à part les quelques idéologues qui agitent leurs petits ailerons pour tenter – vainement car la messe est dite et bien dite – de faire capoter l’évolution de l’Obédience.

    Pour le reste, je persiste, avec un certain héroïsme, à te reconnaître comme un frère, et donc à te tutoyer. Je constate avec amusement la persistance têtue de ton vouvoiement, qui ne témoigne que d’une chose : ton absence de fraternité, ton enfermement dans tes rêves rassis, ton défaut d’ouverture aux autres, ton entêtement borné. Tu connaîs la rue Cadet ? Tu devrais méditer la phrase gravée dans le marbre du hall (« Ta différence m’enrichit »).
    Bon vent, mon très cher frère…

  • 10
    JB31
    19 octobre 2010 à 16:08 / Répondre

    Ah mon pauvre Ronan, combien je suis en désaccord avec vous !
    Que de confusion dans votre vocabulaire, dont il semble que vous ignoriez jusqu’au sens des mots que vous employez.
    Ex: une fédération de loges signifie que chaque loge a une identité juridique propre qui lui permet justement d’exister et donc de faire valoir sa place, si je puis dire, au sein de cet organisme qu’est la fédération.
    Mais où avez vous lu dans la constitution et le règlement général du GO qu’il en soit ainsi ?

    Pour ce qui est de « faire le FM »:
    La question est effectivement de savoir « qui fait le maçon » comme vous le dites fort justement.
    Mais il ne faut pas confondre celui qui fait le maçon et celui qui crée le maçon.
    Faire le maçon c’est travailler après l’initiation, après la réception si vous voulez.
    Et c’est ainsi que selon la loge dans laquelle on se trouve et dans laquelle on fait ses premiers pas, on reste un profane et on développe les tendances « politique » ou on devient un FM dans une quête de sens et d’action individuelle libre de toute adhérence.
    Je crois que c’est ce qui nous sépare.
    En revanche: Je suis d’accord avec vous sur les vertus du Punch au Rhum Cubain. Le Pb demeure le Coca-Cola !
    Mais ça peut s’arranger. Ma tolérence, certes limitée, va jusqu’à accepter d’essayer cet adjuvant.

    En tout cas je note que vous êtes favorable à une structure fédéraliste. Eh bien je suis d’accord avc vous.
    Il faut donc rassembler en une fédération les loges qui sont favorables à la mixité, dans une autre celles qui sont attachées à la masculinité et enfin laisser la porte ouverte à la création d’une fédération de celles qui dans l’avenir seront favorables à la féminité.
    C’est l liberté n’est ce pas ?
    Vous voyez donc mon cher Ronan en suivant votre logique, qui est aussi la mienne, que l’on peut se retrouver … dans une confédération !

    Je m’en vais de ce pas m’en jeter un, de ti-punch, à votre santé et aussi à la mienne par la même occasion scellant ainsi notre convergeance séparément en attendant de le faire conjointement un de ces 4 sur ce blog.

  • 9
    Troazan
    19 octobre 2010 à 14:18 / Répondre

    L’arrivée sur le marché des produits dérivés de la -désormais- marque « L’express, Le Vrai…maçons » est-elle prévue une fois le tour de France terminé ?
    Un stylo, une « mug », un tapis de souris, etc… à l’effigie de son voisin…

  • 8
    Ronan
    19 octobre 2010 à 12:46 / Répondre

    Je te sens tristouille, mon bon JB, voire chafouin ce matin…

    Bien des GM ont prôné la transparence et la fierté aux maçons, Alain Bauer en tête, et je ne peux que me sentir en pleine harmonie avec ce qui n’est qu’une proposition. Ni une injonction, ni une contrainte… on n’est pas à la GLNF, mon très cher frère : au GODF, les frangins font comme bon leur semble sans avoir besoin de Guide Spirituel ni de gourou de pacotille. C’est tout l’avantage, en passant, d’une structure de type « fédération de loges » : en permettant aux loges d’être fortes sur leurs bases, notamment financières, et de disposer d’une large autonomie, le système fédératif est conforme à la tradition maçonnique dans lequel, depuis toujours, la cellule de base, celle qui « fait » le maçon et celle où l’on travaille, est la loge.

    Allez, mon vieux JB, trinquons donc à la poudre forte pour lutter contre la mélancolie dans laquelle tu t’enfonces depuis que tes thèses ont fait « pschiiittt » au dernier Convent : dans un autre fil où tu intervenais, j’ai donné ma recette du ti’punch au rhum cubain. Je te propose qu’on s’en jette un petit…

  • 7
    JB31
    19 octobre 2010 à 09:01 / Répondre

    Merci pour ce cours d’informatique Ronan. Finalement vous pouvez être utile.
    Une précision:
    que vous même soyez fier d’être FM du GODF je m’en félicite.
    Mais que Quillardet alors GM insite les Francs-Maçons à sortir dans le monde profane en proclamant « fièrement » leur appartenance … Je le regrette. Car les appelant à être fier à ne pas en avoir honte, il les manipule. Argument dont vous voudrez bien convenir sans doute qu’il est assez médiocre mais qui hélas amène ou justifie les délations et les manipulations de l’Express par exemple.
    Et dont s’est offusqué, comble d’ironie, courroussé Quillardet lui-même voyant une photo publiée par Koch qui effectivement ne le servait pas !
    Arroseur arrosé ! Amusant Non ?

  • 6
    Ronan
    18 octobre 2010 à 13:12 / Répondre

    JB, c’est quand même curieux, cette propension des marins à faire des phrases (Tontons flingueur : un chef d’oeuvre audiardesque).
    Tu causes – et tu t’indignes – de ce dont tu ignores tout : l’Express ne peut rien savoir de toi à travers ton IP. Jiri non plus, du reste.
    Seul ton fournisseur d’accès (Orange, Free…) sait qu’à telle date telle heure, telle IP était celle de Monsieur JB31. Rares sont en effet les particuliers qui utilisent une IP fixe : le FAI change ton adresse à la volée de temps en temps, mais tu ne le vois pas, sauf à tester avec des outils spécifiques dont manifestement tu ignores tout.
    Sur ton ordinateur lui-même, l’adresse que tu vois est l’IP que ton routeur (ta box) t’a donné au dernier lancement en DHCP (IP dynamique automatique). Bref, une adresse interne, limitée à ton réseau privé, derrière le routeur (LAN) et dont la plage commence généralement par 192.168.XX.XX.
    En revanche, les gestionnaires de forums et blogs peuvent aisément vérifier qu’au même moment, par exemple, lorsque JB se déconnecte après avoir fait une intervention et que Emerek se connecte pour intervenir, les deux ont la même IP, la même carte mère, carte son, carte affichage, le même proc à la même vitesse, la même quantité de RAM, le même navigateur… Et que donc ils ne font qu’un.
    De quoi en effet éradiquer les vilains qui viennent s’autoépauler (ou se critiquer et s’injurier eux-mêmes pour provoquer une contre-réaction de sympathie : ça aussi, ça se pratique), en créant un double virtuel…
    Je vous charrie, les siamois : je sais bien que vous êtes deux : vous ne faites pas les mêmes fautes de syntaxe et vos obsessions sont convergentes mais tout de même différentes. En revanche, je ne serais pas surpris que vous communiquiez par mail « en direct » pour mettre au point vos interventions juxtaposées. C’est une autre stratégie, également très répandue sur les forums et les blogs.
    Ah si, quand même : il est particulièrement malhonnête (mais je n’en suis pas surpris sous ta plume, mon cher Frère), de confondre ceux qui dans leur vie quotidienne et à titre personnel revendiquent avec fierté leur appartenance à la maçonnerie libérale, comme je le fais, et l’étalage obscène que pratique en ce moment la GLNF, nos Frères « reconnus » comme ils s’autoproclament, sur des blogs qui n’ont rien de maçonniques (comme celui de l’ami François Koch) ou, plus simplement, en public.
    Amitiés (…) à Jiri et toujours bravo pour la qualité de son travail.

  • 5
    Jiri Pragman
    18 octobre 2010 à 09:49 / Répondre

    Perso, je comprends la démarche du modérateur qui, à certains moments, est obligé d’aller voir les adresses IP. Il est en effet certains pervers qui, pour faire croire que leur opinion est partagée, multiplient les commentaires orientés sous divers pseudonymes. Je pense qu’il m’est déjà arrivé de f….. dehors ce genre de commentateur sournois.

  • 4
    Baptiste
    18 octobre 2010 à 09:45 / Répondre

    Pour ne pas être identifié grâce à l’adresse IP, il faut intervenir sur ce genre de blogs non pas depuis son domicile, mais depuis son lieu de travail. Là, généralement, il y a une adresse IP unique pour toute la boite.

  • 3
    JB31
    18 octobre 2010 à 08:36 / Répondre

    Eh oui hélas.
    La FM entre dans la vie publique. Au GODF certains s’en glorifient. Que n’ai-je entendu répéter « il ne faut pas avoir honte d’être FM » !
    On voit les résultats: les sites pornos, les journaux de caniveau, Et cette lache naïveté de croire que ces journalistes font leur travail !
    Plus tard il sera interdit à ces naïfs, un peu C… , de dire qu’ils ne savaient pas.
    Prudence, M. Arcizet ,prudence dans vos envolées vers « les corps intermédiaires de laRépublique ».

    nota:
    j’ai lu sur un fil de l’Express de Koch qu’il permettait de déduire quels pseudos étaient utilisées par la même adresse IP ! ce qui finalement confirme ce que nous dit Jiri se référant à la publication de « l’Express de Perpignan » à savoir que ce « canard » est un « canard » de délation … ce qui avait été déjà dénoncé sur ce site par Emerek il y a quelque temps.

  • 2
    Cyrano 33
    17 octobre 2010 à 18:51 / Répondre

    Bonjour;

    Pour ce qui est de Perpigan, vous pourriez ajouter à la liste la Loge libre
    « Loge Phénix Rite français Perpignan »
     » http://www.loge-phenix.fr/ « 
    Ce site ne mériterait aucune attention particulière si son forum  » discussions entre frères  » comportait des sujets sur la F.M.! Hélas, il ne contient pratiquement que des messages renvoyant à des sites pornographiques, rien sur la F.M.!!!
    Ce n’est pas le seul cas: même avec des fenêtres de mise en garde, le site « G.A.D.L.U. » fait voisiner des annonces pornographiques avec l’annuaire des sites de Loges ( très vraisemblablement à l’insu des Loges concenées.)
    De quoi à rester pantois. Pauvre F.M. !

  • 1
    EMEREK
    17 octobre 2010 à 17:30 / Répondre

    Juste un rappel,vous m’excuserez de l’insistance …Monsieur Koch est journaliste dans ce canard… !!!

    Comment certains frères peuvent-ils encore le soutenir et lui accorder leur confiance…c’est incroyable…?????

    L’ex-presse est la version soft -BcBg -copain-copain moderne de l’anti-maçonnisme d’avant guerre et le sombre successeur dans ce domaine de « Gringoire » ou « je suis partout » .

    Mais pognon-pognon avant tout .

    Essayez messieurs les journalistes de ce torchon de vous intéresser à la scientologie ou à l’Opus Deï….vous verrez les réactions….

    Les maçons sont trop sympas et parfois très c. et incapables de voir la perversion derrière le sourire d’un « maçon sans tablier »(sic)

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous