Comme chaque été le Blog Maçonnique Hiram.be prend des vacances entre le 14 juillet et le 15 août.

Rendez-vous le mardi 16 août pour la reprise

Et si d'ici là il se passait quelque chose d'important on réveillerait tout de même le blog avec un petit article, et vous en seriez informé par une newsletter (y êtes-vous bien abonné ?)

Profitez de ces vacances pour visiter les archives du site : plus de 15 000 articles y sont stockés !

Jean Zay
Jean Zay

L’École de la République, lieu d’émancipation, est à réinstituer

Publié par Charles Coutel

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
mardi 12 juillet 2022
  • 3
    Charles Coutel
    13 juillet 2022 à 13:34 / Répondre

    Bonjour Pierre ,
    En effet Jean Zay nous est d’une grande aide pour sortir de la crise de notre Ecole. Au lieu d’une « nouvelle » réforme de l’Ecole républicaine , il met en place un processus de ré-institution qui rappelle le moment initial des Lumières pour contribuer au dépassement de la lente dégradation l’ Ecole républicaine depuis 50 ans.
    Les dix questions finales
    signifient que l’on a besoin de l’énergie d tous et de chacun .merci pour ta lecture . Oeuvrons! i

  • 2
    PIERRE MINERVE
    13 juillet 2022 à 11:53 / Répondre

    Merci à Charles COUTEL de ce bel et complet article sur ce sujet si vital et déterminant pour notre République et son devenir, de l’hommage rendu à Jean ZAY qui en peu de temps a tant fait pour l’Ecole et le pacte républicain.
    Les dix questions pour travailler à la ré institution de l’Ecole de la République sont pertinentes et constitue un socle solide pour y apporter des réponses au plus vite compte tenu des menaces et dangers qui pèsent sur ce fondement républicain.

  • 1
    lazare-lag
    12 juillet 2022 à 17:18 / Répondre

    Jean Zay, est finalement assez mal connu des uns et des autres, de la plupart en tout cas. Même parmi les francs-maçons.
    Il est cependant un homme qui ne se laisse pas enfermer dans un seul sujet, dans un seul débat.

    Certes, on a bien compris que le prisme du frère Charles Coutel tourne autour de l’École et de l’Education Nationale, mais peut-on cantonner Jean Zay, même majoritairement, à ce seul aspect ? Même s’il est ici fait allusion à bien d’autres choses, n’est-ce pas un peu trop superficiellement? (cf. par exemple la note n°4 en bas de page).

    Loin de moi l’idée de connaître Jean Zay mieux que Charles Coutel , ça serait totalement inconscient de ma part, mais il me semble que le spectre qui tourne autour de Jean Zay est bien plus large que les seules questions d’éducation.

    C’est la raison pour laquelle, je m’autorise à apporter deux modestes pierres à l’édifice en citant deux livres relatifs à Jean Zay:
    – Jean Zay, « Souvenirs et solitude », Belin, collection B:, 2010. Il s’agit là de son témoignage de captivité, mais pas seulement. On pourra y lire également quelques témoignages, de Léon Blum et de Jean Cassou et Pierre Mendès-France, dont on rappelle que ces deux-là ont été francs-maçons,
    – Olivier Loubes, « Jean Zay, la République au Panthéon, édition EKHO, 2021.
    Une très belle biographie d’un homme à redécouvrir.
    Et l’avantage de ces deux livres est qu’ils sont en édition de poche.
    Et s’il existe d’autres livres évoquant Jean Zay, ne pas hésiter à les citer.
    Cela serait autant pédagogique que fraternel.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous