Léopold 1er : franc-maçon. Vraiment ?

Publié par Jiri Pragman

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
samedi 27 janvier 2007
  • 1
    Jacques Cécius
    28 janvier 2007 à 08:37 / Répondre

    Comme dirait l’autre « ça fait bien d’avoir un roi parmi ses copains, ce roi fut-il décédé! ».
    Léopold Ier n’a jamais participé à une Tenue en Belgique. Il était l’exemple même du pragmatisme : ami des maçons, amis de la hiérarchie catholique, amis des protestants (dont il était). Une seule chose, cependant, qu’il n’appréciait pas, le désir de voir réduire ses pouvoirs. Il voulut d’ailleurs abdiquer, mais dans le style « retenez-moi sinon je m’en vais »…

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous