RECMA 352

Les coopérateurs en loge (1890-1920)

Publié par Jean Mabuse
Dans Divers

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
jeudi 2 mai 2019
  • 2
    Jean Mabuse
    2 mai 2019 à 11:15 / Répondre

    Malheureusement, la Franc-maçonnerie s’étant repliée sur ses histoires de colonnes et de parvis, les coopérateurs actuels sont bien loin des coopérateurs de l’époque. L’actuel mouvement coopératif (CGSCOOP) est lié à la doctrine sociale de l’Eglise.

  • 1
    Alcaraz
    2 mai 2019 à 11:02 / Répondre

    La Franc maçonnerie actuelle gagnerait à se rapprocher de ces coopérateurs !!!!!!

    • 3
      Emmanuel
      2 mai 2019 à 11:37 / Répondre

      Ayant travaillé quelques années dans le milieu coopératif (SCOP) je peux t’affirmer que nombreux sont les coopérateurs membres des loges en particulier au GODF. Il en est de même dans le monde de la mutualité. Pour mémoire l’un des présidents de la mutualité sociale fut aussi GM de la GLDF.

      • 4
        Jean Mabuse
        2 mai 2019 à 12:03 / Répondre

        Cher Emmanuel, ton information est réjouissante et je la corrobore en ce qui concerne la Mutualité (enfin ce qu’il en reste)…Je suis plus dubitatif en ce qui concerne le mouvement coopératif mais sans doute est ce du à ma vision d’une des URSCOP dans laquelle j’ai déjà entendu des propos antimaçonniques. Cela dit ce n’est plus dans la FM que se pensent les alternatives concrètes au système économique dominant.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous