L’idée maçonnique

Publié par Jiri Pragman
Dans Edition

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
lundi 30 décembre 2013
  • 1
    Levesque Lionel
    30 décembre 2013 à 15:47 / Répondre

    J’ai eu la chance et le grand bonheur d’être pendant deux années l’assistant pour le grand Ouest de notre Très Respectable Grand Maître, Henri Tort-Nouguès. Fils et petit fils d’instituteurs, ces « hussards noirs de la République », qui ont façonné des générations d' »honnêtes hommes », Henri , lui-même professeur de philosophie dans les grandes écoles, était un maçon de très grande qualité qui a su expliquer sans fioritures excessives ce que doit être l’engagement maçonnique et surtout ce qu’il ne doit pas être. Notre Obédience, la Grande Loge de France à laquelle j’appartiens depuis 43 ans, doit beaucoup à sa clarté d’esprit et à son sens d’une fraternité faite de tolérance souriante mais également rigoureuse hors des pistes idéologiques ou affairistes.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous