GLDF 140518

Marc Henry à Vitry-en-Perthois le 14 mai

Publié par Géplu

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
jeudi 3 mai 2018
  • 4
    Luciole
    4 mai 2018 à 19:40 / Répondre

    C’est mésestimer grandement Marc Henry (qui fut bien Grand Maitre mais jamais « Sérénissime ») que de croire qu’il ne saura pas répondre aux questions.Il adore et
    surtout permet à ses auditeurs de se poser à eux même les questions importantes.
    En plus avec humour,ce qui manque trop souvent cruellement en FM .
    Un GM hérite de ce qu’on fait ses prédécesseurs.Comme le pianiste du Far-West
    « Il fait ce qu’il peut ».

  • 3
    SEVIN Pierre
    4 mai 2018 à 10:43 / Répondre

    Membre du GODF depuis 49 ans, je compte de nombreux amis à la GLDF dont un certain Max I… et je respecte leur spécificité – Je crois être athée mais je dis aussi qu’il est « plusieurs demeures dans la maison du Père » ! Je crois être honnête homme même si je ne suis pas particulièrement vertueux –
    Marc HENRY – que je ne connais pas particulièrement – fut SGM de la GLDF – c’est une charge et il faut bien du courage – et parfois bien de l’abnégation – pour assumer de telles charges – ce qui n’exclut pas le panache !

  • 1
    zormelliw
    3 mai 2018 à 22:01 / Répondre

    je ne pense pas au vu de sa grande Maitrise qu’il soit en capacité d’y répondre , comme ses prédécesseurs ou son successeur d’ailleurs . je sais c’est pas sympa , mais tellement réaliste .

    • 2
      Désap.
      3 mai 2018 à 23:53 / Répondre

      « Quelles valeurs portons-nous » se propose-t-on de révéler.
      Pas celle du respect de leurs interlocuteurs, ni celle du respect des obédiences avec qui ils passent des accords formels et pas non plus celle de la parole donnée.
      La valeur « respect » étant somme toute assez élémentaire pour un Maçon et la Parole assez centrale dans la démarche maçonnique, qui sont-ils en effet pour se permettre de s’en affranchir ?
      Reste à savoir ce qu’ils font.
      Rien de mieux que de réduire la Maçonnerie à la glorification d’un rite.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous