• La franc-maçonnerie au féminin à Tours

    C’est La Nouvelle République qui nous apprend que l’Indre-et-Loire compte 2.000 francs-maçons et parmi eux seulement 350 femmes réparties entre la GLFF (140) et les loges libérales mixtes, Droit humain et Grand Orient. Aussi, « Pour mieux approcher le versant féminin de la chose », comme l’écrit le journal, l’association Le Trait d’union européen recevra ce mardi […]