Philippe Foussier à Montbéliard ce 6 mars

Publié par Géplu
Dans Divers

Philippe Foussier, ancien Grand Maître du Grand Orient de France (2017-2018) sera ce vendredi 6 mars, à Montbéliard où il donnera une conférence publique sur le thème Les combats maçonniques du XXIe siècle. (si bien sûr les conditions sanitaires locales le permettent)

Interviewé par le journaliste Pierre-Yves Ratti du site letrois.info, à la question Quelles sont les spécificités du Grand Orient de France par rapport aux autres obédiences maçonniques ?, il répond : (…) [le GODF] propose à ses membres à la fois une démarche initiatique, personnelle, mais qui prend son sens dans un collectif engagé au service de l’humanisme, de l’universalisme, des combats pour la République, la laïcité, le progrès social et scientifique, la justice, la dignité et l’égalité des droits. 

La franc-maçonnerie a été en pointe à la charnière des XIXe et XXe siècles dans les combats pour la séparation de l’Église et de l’État, puis, plus largement, pour la laïcité. Quels sont aujourd’hui les combats du Grand Orient de France ? Ils sont plus variés, car un certain nombre d’enjeux nouveaux sont apparus qui n’existaient pas au tournant des deux siècles précédents, comme ceux relatifs aux questions bioéthiques, à l’environnement ou aux défis migratoires, parmi d’autres. Mais après que notre pays ait connu depuis la Libération plusieurs décennies de – relative – stabilité, nous voyons bien que, depuis quelques années, ce que nous pensions établi pour longtemps – la République, la laïcité, la forme démocratique de nos institutions – est clairement menacé par des forces politiques et religieuses extrémistes qui exècrent ces principes. Par conséquent, si nous voulons éviter que ces forces n’imposent le moment venu leur ordre et leurs normes, il appartient aux francs-maçons d’être à l’avant-garde de la préservation et de la consolidation de la République. Une République qui, selon nous, n’est d’ailleurs pas à la hauteur de sa promesse, laissant trop de nos concitoyens au bord du chemin. 

Enfin, à la dernière question du journaliste Entrer en maçonnerie, à quoi cela sert-il ? S’investir en franc-maçonnerie consiste d’abord en un engagement personnel, intime, adossé à un cheminement initiatique. C’est un préalable nécessaire, même si, au Grand Orient de France notamment, nous conjuguons cette démarche avec l’engagement dans la Cité. C’est ainsi qu’un très grand nombre de francs-maçons vivent, sans les mélanger, cette appartenance avec d’autres formes d’engagements, associatifs, caritatifs, humanitaires, politiques ou syndicaux. Nous ne sommes pas sur un même registre. Ceux qui veulent entrer en franc-maçonnerie pour faire de la politique se trompent d’endroit. La franc-maçonnerie sert précisément à s’affranchir de ses propres postures et rôles sociaux pour trouver une respiration et des ressources que le monde profane ne nous offre pas. Il s’agit à la fois d’améliorer l’Homme et la société, selon une méthode qui, en trois siècles, a montré une certaine pertinence. Ce n’est probablement pas un hasard si de plus en plus d’hommes et de femmes, de tous âges et de toutes conditions, nous rejoignent pour participer à ce combat pour l’émancipation, indissociablement individuel et collectif.

Voir l’intégralité de l’interview sur le site letrois.info.

Vendredi 6 mars à 19 h, à l’hôtel Bristol de Montbéliard. Entrée libre. Philippe Foussier interviendra sur le thème de son livre Combats maçonniques.

mercredi 4 mars 2020

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif