Caricature de Marine Le Pen par Laurent Deloire

Point de vue. Les néofascistes sortent du bois : on se réveille ?

Publié par Géplu
Dans Divers

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
mardi 11 mai 2021
  • 36
    lazare-lag
    20 mai 2021 à 19:42 / Répondre

    @ JMB (31):
    Il y a je crois plusieurs façons de te répondre:

    Primo, la façon la plus maçonnique possible.
    Toutes les obédiences ont un règlement général dans lequel sont détaillées les conditions d’admission des candidats, et des candidates, à l’initiation en Franc-maçonnerie.
    Le présent site n’étant pas maçonnique, mais public, (même des antimaçons s’y expriment, et parfois en cherchant à se faire passer pour des FM, ce qui est un comble), je ne vais surtout pas entrer ici dans le détail du règlement de ma propre obédience, le G.O.D.F.
    Mais l’esprit du texte est que le candidat soit bien connu pour ses qualités humanistes et pour sa tolérance la plus grande.
    On ne saurait donc encourager des candidatures émanant d’individus qui prônent la discrimination raciale, ou religieuse, ou ethnique et qui militeraient dans des organisations encourageant de telles discriminations, voire une telle haine, voire en usant de violence.
    Rassembler ce qui est épars ce n’est pas exactement faire oeuvre d’intolérance, et c’est toute la difficulté de l’exercice.
    Ainsi, dans mon atelier, s’y croisent plusieurs sensibilités, mais comme la loge n’est ni un forum politique, ni le café du commerce, l’intelligence et la tolérance de chacun s’efforcent au maximum de respecter l’autre et surtout d’éviter le terrain politique abrupt et rugueux, surtout dans le temple, surtout en tenue.
    Ce n’est pas une capitulation de la liberté d’expression, mais la liberté d’expression a plus de chance d’aboutir si, en contexte maçonnique en tout cas, elle se conjugue avec une certaine modération dans l’expression.
    Et ce n’est pas trahir ce qui se passe sur les colonnes que de dire que nos rituels de circulation de la parole contribuent à la modération de la parole, qui est aussi un respect de cette parole.
    En tout cas c’est ainsi que je le perçois.

    Secundo, on peut s’essayer à une réponse un peu plus politique.
    Oui effectivement, il nous appartient d’être vigilant et d’éviter toute candidature extrémiste, quel que soit l’extrême. D’où importance du rôle du parrain, rôle des enquêteurs, etc, mais ça n’empêche pas de parfois faire une erreur de recrutement, on a tous conscience que nous utilisons un « tamis » qui peut avoir ses propres failles.
    Raison pour laquelle, il n’est pas interdit à l’enquêteur d’utiliser quelques petites astuces, et ce n’est pas ici que je dévoilerai lesquelles j’utilise personnellement, mais il y a toujours moyen d’en savoir un peu plus …
    Ensuite on vient de citer des noms, Mélenchon, Le Pen.
    Parle-t-on encore de franc-maçonnerie ou sommes-nous déjà sur le terrain politique?
    Personnellement, ce que je respecte le plus chez ces deux-là, c’est l’orthographe de leur nom (je sais, ce n’est pas la première fois que je le dis, mais il n’y a aucune raison d’écorcher un nom, même le nom de qui n’est pas apprécié ), mais à part ça qu’en penser?
    Tout le « bien » que je pense de la Marine, je n’y reviens pas, ne serait-ce que sous cet article j’en ai dit assez. Et puis à la limite, mon avis a-t-il une quelconque importance?
    Mélenchon, politiquement, m’inquiète beaucoup moins.
    Aux dernières présidentielles, il était 4ème je crois bien, et cette fois-ci il n’aura même pas le soutien des communistes qui veulent courir avec leur propre candidat. Et la gauche y va en ordre dispersé. Du coup peut-il espérer demeurer 4ème, et si d’aventure il y parvenait, serait-ce à la même hauteur de score? Je n’y crois pas. Mais là aussi, peu importe ce que je peux en penser.

    Tertio, retour à la case maçonnique.
    Certains diront mais comment Melenchon a-t-il pu devenir maçon? Et je rappelle qu’il ne l’est plus.
    Alors là, je ne saurai dire. La question étant à quel moment l’est-il devenu? Je suppose qu’il devait être encore adhérent au PS. Ce qui, quoiqu’on en dise, n’est pas extrémiste.
    En tant que franc-maçon, ce n’est pas une question de personne qui doit se poser à nous.
    Après tout ce n’est que dans les unes des journaux, que dans les marronniers, qu’on s’intéresse au cheptel politique par rapport à la Franc-Maçonnerie.
    Au final quand les rédactions et les plumes attitrées auront agité trente ou quarante noms dans les salons parisiens et dans les colonnes de leurs journaux, que reste-t-il?
    Ils restent encore environ 170 ou 180.000 frères et soeurs en maçonnerie.
    La maçonnerie c’est quand même autre chose que les seuls politiciens, que les seuls agités du bocal, et des rédactions.
    Mais la vigilance doit demeurer de mise.
    Chacun de nous n’est pas confronté sur les colonnes à un plus ou moins grand ténor de la politique, d’ailleurs ceux-là ne nous fréquentent plus guère une fois absorbés, aspirés par la politique.
    La vigilance c’est envers le quidam moyen, comme toi et moi, dans nos loges et dans nos obédiences respectives.
    Le quidam moyen, mais fût-il moyen, il n’en est pas moins dangereux à introduire dans la place, car c’est sans bruit, et sans pérorer que peut s’installer le ver dans le fruit.
    L’extrême , l’extrémiste peut parfois être beaucoup plus sournois qu’on ne l’imagine.
    Et ce n’est pas forcément celui qui pérore le plus qui est le plus dangereux.

  • 31
    JMB
    17 mai 2021 à 14:52 / Répondre

    30- Lazare-Lag
    Je suis entièrement d’accord avec toi : « on ne pas être à la fois FN et être Frère ».
    Toutes les « idées » de ces extrémistes sont effectivement incompatibles avec la Franc Maçonnerie.
    Mais alors pourquoi se cantonner à ceux l’extrême droite ? Ceux de l’extrême gauche seraient-ils moins extrémistes, moins « fascisants » ?. Quelles différences y-a-t-il entre Marine Lepen et consorts (FN/RN) et Jean-Luc Mélanchon et consorts (LFI) ? Personnellement je les met tous dans un même sac …à ordures. En tout cas ils me font peur tous les 2 et je les combat, avec mes petits moyens, tous les jours que Dieu fait.
    PS : et je ne parle même pas des extrémistes écolos …

  • 28
    Guy13
    16 mai 2021 à 16:10 / Répondre

    Je trouve assez affligeant, voir malhonnête intellectuellement de tenter de comparer les élections de 2002 pour expliquer celles de …2022.
    En 2020, lors des dernières municipales, Béziers est resté largement à Ménard (apparenté), mais Perpignan et Moissac ont été gagnées par RN, et Fréjus, Bruay-la Buissière sont restées RN….
    Quand aux élections en Allemagne en 1933…Tenter encore de nous faire le coup de la peste brune en France…C’est bon…On n’est pas débile…Laissons éructer les bisounours.
    Le premier qui dit la vérité, « il doit être exécuté » comme chantait Guy Béart
    Et comme le dit très justement ERGIEF : « Au secours, les crypto communistes, les néo trotskystes, les islamo gauchistes sortent du bois. Ils sont faciles à reconnaitre: toute personne qui dit la vérité est forcément un réac, un fasciste, un nazi. … »
    LAZARE Je ne sais pas si tu remarques que la France de ce jour n’est plus la même que celle que nous connaissions il y a 20 ans…
    Celle d’aujourd’hui te convient-elle ? Tu t’y sens bien ? Heureux ? Tranquille ? Je ne t’en ferai jamais grief…Chacun vit le monde à sa porte…La tienne est certainement bien sécurisée, loin de la Porte de Stalingrad, où des citées « perdues » comme Trappes, Vénissieux, ou la Busserine….
    Et enfin pour répondre à ta question, je suis né en1945 dans une banlieue ouvrière, (où le PC et les prêtres ouvriers apportaient une certaine morale et un ordre certain…), aujourd’hui ceux qui restent dans ces banlieues votent massivement pour le RN…A qui la faute ?
    Tu devrais repenser au symbole du miroir lors de la cérémonie d’Initiation

    • 29
      Désap .
      16 mai 2021 à 17:39 / Répondre

      28 – Pour penser que le RN puisse être une solution, après ce que l’on a vu de Salvini, Trump ou du FPO en Autriche, de ce que l’on voit de Orban ou de Erdogan, oui en effet il faut être débile.

    • 30
      lazare-lag
      16 mai 2021 à 22:06 / Répondre

      Mais tous les francs-maçons, tous les frères et toutes les soeurs doivent évidemment se souvenir du miroir.
      Vous avez 76 ans, et vous laissez sous-entendre que vous avez été un frère, ce qui semble vous autoriser au tutoiement.
      Quand l’êtes-vous devenu, dans quelle obédience, quel parcours maçonnique a été le votre, finalement peu importe.
      Vous semblez pardonner tellement au FN,, il vous fascine tellement que, j’imagine dans le miroir, vous y voyez quoi? Uniquement l’électeur FN, ou RN,
      FN, RN, vestimentairement c’est juste une différence de taille, pas de coupe, ni de marque.
      Mais à part repenser au symbole du miroir, ne faut-il pas repenser aussi aux serments?
      Vous semblez tellement imbibé de FN que, si vous l’avez un jour été, initié, mais rien dans ce que vous nous dites ne nous aide à l’imaginer vraiment, vous semblez avoir tout oublié de la FM et vous semblez vous en être sacrément éloigné.
      Et je ne suis même pas sûr qu’autour de vous se trouvent des frères qui vous reconnaissent comme tel.
      On ne peut pas être à la fois FN et être un frère, l’un étant l’urticaire de l’autre.
      Le miroir ne peut pas montrer les deux à la fois.
      C’est incompatible. Intrinsèquement.
      Vous avez choisi d’être FN, assumez.

  • 24
    Guy13
    16 mai 2021 à 09:34 / Répondre

    Ouvrez les yeux…Et demandez-vous pourquoi…
    Doit- on encore citer De Chamfort « En France, on laisse en repos ceux qui mettent le feu, et on persécute ceux qui sonnent le tocsin »

    Jacques Attali était l’invité de l’émission « C Ce Soir » le jeudi 6 mai sur France 5 présenté par Karim Rissouli, intitulée « l’homme du président ».
    « Si j’avais à faire un pronostic aujourd’hui, je pense que Marine Le Pen va être élue au mois de mai prochain », a-t-il déclaré.
    Attali serait donc un fasciste ?
    Il est pathétique de classer les 12 millions d’électeurs de Marine Le Pen comme étant des « néofascistes qui sortent du bois »…Ils ne sont pas fascistes mais penchent pour un vote « à droite » en souhaitant simplement de vivre dans la France qu’ils aiment, apaisée, où les devoirs priment sur le droit, où les victimes sont plus considérées que les agresseurs, sans avoir à supporter ces bandes de voyous impunis qui pourrissent notre quotidien…
    D’ailleurs suivant l’IFOP, les moins diplômés, les moins riches et les actifs continuent d’être séduits par le parti dirigé par Marine Le Pen…Sont-ils des factieux ?
    Remarquez que les électeurs font confiance aux élus qui défendent cette position, par exemple à Béziers Robert Ménard à été réélu avec plus de 68% des voix !
    Enfin je pense que la maçonnerie n’a rien à craindre de l’arrivée au pouvoir d’un parti élu démocratiquement par le peuple de France …

    • 25
      lazare-lag
      16 mai 2021 à 10:42 / Répondre

      … De la même façon que les francs-maçons allemands n’avaient rien à craindre de l’arrivée au pouvoir d’un parti élu démocratiquement par le peuple d’Allemagne en 1933.
      Et si 13 dans votre pseudo, se rapporte à votre département de domicile, et pas à votre âge, expliquez-nous pourquoi les électeurs Toulon, Vitrolles et Marignane n’ont jamais plus reconduit de municipalités FN? Et ont tout fait pour s’en débarrasser?

    • 26
      lazare-lag
      16 mai 2021 à 10:50 / Répondre

      Quant au propos de Jacques Attali, ça ne veut pas dire qu’il adhère à ce qu’il dit, ça veut dire qu’il s’en inquiète. Et qu’il souhaite un sursaut des électeurs..J’imagine que vous ne citez pas tout ce qu’il a dit, mais uniquement ce qui vous va bien de retenir.
      Car sur France info, le jour-même, ou la veille, c’est surtout une inquiétude que j’ai entendu de sa part.
      Les 12 millions d’électeurs du FN ne sont peut-être pas des néofascistes, mais l’ossature du parti l’est.

    • 27
      lazare-lag
      16 mai 2021 à 10:52 / Répondre

      J’ajoute enfin que vous avez l’air d’ignorer les actes antimaçonniques en augmentation, le tout dernier dans l’Est si ça c’est pas des néo-fascistes très, très , très proches du FN, ou de son avatar, RN…

    • 37
      lazare-lag
      21 mai 2021 à 09:26 / Répondre

      Tiens? Cette citation de Chamfort je viens de la revoir ailleurs à l’instant. Elle est très en vogue ces jours-ci parmi les militants RN. Vous y avez des formations en groupe?
      Déjà que plus personne ne connaît Chamfort…

  • 23
    lazare-lag
    13 mai 2021 à 18:14 / Répondre

    @ Désap (18):
    Mon TCF Désap, tu poses une question de fond, effectivement : que penser de cette lamentable escroquerie politique, intellectuelle et civique qui consiste à réduire la politique française au duel Macron/Le Pen?
    A y bien réfléchir, je trouve que l’intervention d’hier d’Alain Bauer, reproduite ici, sur Hiram.be, sous le titre de: « Un puissant mouvement de consternation et d’exaspération » répond parfaitement bien à ta question.
    Jusque et y compris les deux commentaires qui y ont été déposé.

    Et je pourrais parfaitement m’en tenir là puisque je partage ces points de vue autant de l’article que de ces deux premiers commentaires.

    Le mot que je retiens cependant dans ta question est celui d’escroquerie.
    Il me semble que pour qu’il y ait escroquerie, il faut un ou des escrocs.
    Et, selon la réponse faite à cette question, l’appréciation de durée dans le temps de la dite escroquerie pourrait varier selon chacun.
    A supposer qu’il faille désigner, au hasard, un Président de la République, certains diront que tout part de VGE , et de son regroupement familial.
    D’autres de Mitterrand, parce que c’était le paradis avant l’arrivée de la gauche, c’est devenu l’enfer depuis (le manichéisme c’est très vendeur, ne en privons pas).
    Et on peut ainsi en rajouter sur tel ou tel, y-en-a-t-il seulement un d’exempt?
    Et d’autres enfin, dans une vision rétrécie à l’actualité récente, ne jetteront l’opprobre que sur l’actuel, Macron Emmanuel.
    Et comme tu ajoutes que l’escroquerie n’est pas que politique, mais également intellectuelle, des pans entiers d’intellectuels vont être désignés comme coupables.
    Dès lors, on peut, pêle-mêle, ouvrir un grand sac et y mettre un peu tout le monde:
    L’université (mais laquelle? la parisienne uniquement?), le syndicalisme (mais n’est-il pas en régression?) le déclin des églises, en particulier la catholique (mais pourquoi donc se vident-elles?), la télé, Internet, les jeux vidéos, Vatican II, les Beatles, Pierre Desproges, Charlie-Hebdo, l’abandon du service militaire (qui vous faisait de vrais hommes, il n’y en aurait donc plus depuis 1996?), l’Europe et Erasmus qui permet le mélange les étudiants entre eux (même sexuellement, quelle horreur!), Pierre Desproges, la chute du mur de Berlin (au moins avec la guerre froide on savait où étaient les bons et où étaient les méchants, depuis 1989 le XXème de cavalerie ne sait plus très bien où se diriger, on l’a encore vu ces derniers jours, où s’il sait se diriger, il ne sait plus sous quelle autorité il doit le faire, ce qui est plus grave), Pierre Desproges, sans oublier la Franc-Maçonnerie (qui n’est composée que de cela, des escrocs, c’est bien connu), les amateurs de Jazz (musique dévoyée qui a ouvert la voie à bien d’autres musiques dévoyées), les scouts (les faux bien entendu, ceux qui croient pas en la Vierge Marie), les abstentionnistes (arrête tout de suite la muletta, Lazare! Désap va pas apprécier), les bouffeurs de Mc-Do (au fait? il devient quoi José le pyromane? et, j’ai failli l’oublier, Pierre Desproges.

    Désolé de prendre un petit peu le parti de l’humour, (politesse du désespoir disait l’autre) mais je crains que la période renforce bien plus que de raison le recours à la désignation des boucs-émissaires.
    Et je crains qu’à un moment on ne désigne plus d’escrocs que d’escroqués.
    Bien évidemment qu’il faut remettre pas mal de choses d’aplomb, le constat des généraux prostatiques est réaliste, et l’Eysée le sait, mais pas la vision ou l’espoir pour y parvenir.
    Et bien évidemment il n’y a pas de solution miracle et surtout pas d’homme providentiel à l’horizon.
    Encore moins de femme, si je me fais bien comprendre, car si ici le propos est vu comme sexiste, c’est que l’allusion n’aura vraiment pas été comprise.
    Donc je ne renie nullement mon point de vue sur l’abstentionnisme.
    Et j’insiste.
    Je ne confierai pas le camion à une cagole qui roule sans permis, n’a pas de carte vroutière fiable, ni de GPS, et qui ne regarde ni son compteur de vitesse ni les panneaux de signalisation parce que les indications y sont en chiffres arabes.
    S’abstenir, à mes yeux, et je sais que je ne te ferai pas changer d’avis, ce n’est pas le but, c’est laisser le camion de la démocratie sur le parking avec les clés à bord, et crier au voleur quand le camion ne sera plus là, où sera retrouvé cabossé dans le fossé.
    Cela dit, nous avons encore une année devant nous, il ne dépend que de nous de faire en sorte que, pour reprendre tes termes la politique française ne soit pas réduite au duel annoncé.
    Combien d’élections présidentielles ont-elles reproduit les informations supposées gravées dans le marbre un an avant?
    Restons calmes et buvons frais: ce ne sont pas les frémissements fréquents des salons parisiens qui font l’élection, c’est ce que chacun va déposer dans l’urne.
    Le bulletin exprimé, je ne connais que ça.
    Parole d’assesseur!

  • 21
    MG RENAULT
    12 mai 2021 à 02:26 / Répondre

    AVIS DE TEMPETE REPUBLICAINE

    Mes TCF, TCS
    Avis de début de tempête républicaine pour 2022
    Une crise sanitaire mène toujours à une crise politique.
    Une crise sanitaire mal gérée mène à une grande crise politique.

    -Par détestation du pouvoir central en place dans sa globalité.
    – Alors que les autres partis ne cristallisent pas suffisamment.
    -Le RN risque très fortement de représenter la France et décider pour elle dans toutes ses orientations.

    -La seule solution que je pense utile pour la FM et la société est :
    Quel avenir pour la Fraternité ?…
    Je pense qu’il était de mon devoir de vous communiquer mon ressenti.

    QUEL AVENIR POUR LA FRATERNITE ?
    (Pour essayer de travailler à la réunification de la FM en améliorant la société)

    Face à la pollution
    Face au réchauffement climatique
    Face aux crises sanitaires
    Face aux crises économiques
    Face aux crises politiques
    Face aux conflits mondiaux

    Une nouvelle structure de responsabilité et d’émancipation citoyenne conviendrait.
    Un lieu collectif d’échanges et d’apprentissages voir à plusieurs niveaux.
    La franc-maçonnerie forte de ses valeurs, de ses symboles, de ses temples, de son expérience peut et doit en être un pilier fondamental.

    Un titre : La Fraternité
    Des lieux : Des temples
    Un public : Ouvert aux frères, aux sœurs et aux profanes en mixité
    Des thèmes : – Symbolisme -Sécurité
    – Climat – Education
    – Santé – Energie
    – Nature – Laïcité
    – Mixité – …

    Ainsi dans un premier temps chaque obédience reste souveraine et libre de son intégration au nouveau corps.
    Ma seule ambition est d’aider de mon mieux avec des mots la franc-maçonnerie qui est une bonne protectrice de l’alchimie à travers ses symboles.
    Car cela fait toujours chaud au cœur de voir vivre les symboles des racines de l’équilibre universel.

    Alors peut-être qu’un jour les obédiences connaîtront l’alchimie du bonheur.

    • 22
      ERGIEF
      12 mai 2021 à 09:15 / Répondre

      Dans moins d’un 1/2 siècle, la crise de la surpopulation balayera toutes les autres, mais personne n’en parle. Ce n’est pas un sujet politiquement correct vu les régions et les peuples concernés. Le patron de Tesla l’a bien compris qui veut déménager sur Mars d’ici 2050.
      Face à ça l’utopie d’une maconnerie réconciliée et universelle paraît bien dérisoire.
      Mais rien n’interdit aux naïfs de rêver, bien qu’en règle générale ce ne soit pas eux qui font l’histoire.

      • 32
        NOET Gérard
        19 mai 2021 à 22:33 / Répondre

        Très rare de lire que la surpopulation mondiale est responsable du désastre écologique, de la destruction de la planète et génératrice de conflits.

        • 33
          ERGIEF
          19 mai 2021 à 23:29 / Répondre

          Creusez un peu le sujet et vous serez surpris. Les certitudes affichées par les écologistes politiques seront balayées par ce que vous allez découvrir, ainsi que les vôtres, si vous adhérez à leurs thèses. Ce qui se prépare d’ici un 1/2 siècle est un véritable tsunami.

        • 34
          Ergief
          19 mai 2021 à 23:36 / Répondre

          A titre d’information, que vous l’aimiez ou non, tapez « Sakozy et la surpopulation » dans votre moteur de recherche. Vous trouverez sur YouTube un extrait d’une de ses conférences et les premiers chiffres dont vous avez besoin pour vous informer.

          • 35
            JMB
            20 mai 2021 à 13:07 / Répondre

            34- ERGIEF
            Merci pour ces rappels et cette info / « Sarkozy et la surpopulation »

  • 20
    ERGIEF
    11 mai 2021 à 19:36 / Répondre

    Au secours, les crypto communistes, les néo trotskystes, les islamo gauchistes sortent du bois. Ils sont faciles à reconnaitre: toute personne qui dit la vérité est forcément un réac, un fasciste, un nazi. Quand ces belles âmes, n’ont plus d’arguments elles ont recours à l’invective et aux contre vérités. Les militaires, policiers et gendarmes sont tous les jours confrontés aux réalités de nos banlieues islamisées et gangrenées par la drogue, le racisme anti blanc, l’antisémitisme, le séparatisme culturel, et parce qu’ils le disent à un pouvoir politique inexistant ils sont forcément des néo nazis. Désolé Jean Pierre Bacot mais ce qui est écrit dans ces deux tribunes est la stricte vérité et vous êtes à côté de la plaque. Je fais le même constat que ceux qui les ont (plus ou moins bien rédigées) et je ne suis pas lepéniste. Quant -à l’Université française, il vaut mieux qu’elle reste entre ses murs: c’est elle qui nous envahit de ses concepts déconstructionnistes et qui fabrique depuis 1968 des diplômés de plus en plus ignares et aculturés.
    Ceci c’est aussi mon billet d’humeur mais je regrette que ce site que j’apprécie tout particulièrement ait pris le risque d’un tel débat. Nous autres franc maçons avons autre chose à faire que nous déchirer. pour des raisons politiques. Mais il est vrai que la maçonnerie libérale et sociétale est en pleine dérive sur ce point là.

  • 18
    Désap .
    11 mai 2021 à 17:31 / Répondre

    Mon TCF Lazare-Lag, et que penses-tu de cette lamentable escroquerie politique, intellectuelle et civique qui consiste à réduire la politique française au duel Macron / Le Pen ?
    Et bien vois-tu, bien que je ne me sois pas abstenu en 2002 par ce je considérais être un devoir, que j’ai voté EM à reculons aux second tour en 2017 pour la même raison, en revanche si les partis de gouvernement ne sont pas capables d’établir des projets valables de manière à ce que nous disposions de vrais choix politiques et pas la City contre la Bolsonaro française, je m’abstiendrai et advienne que pourra.
    J’arrête de faire le guignol, il est hors de question que je vote une fois de plus pour le néo-libéral Macron qui envoie les flics tabasser les manifestants qui n’acceptent pas sa politique ultra inégalitaire, je n’ai pas envie non plus que l’on se retrouve avec le voile à l’Ecole ou avec des femmes voilées dans les conseils généraux, régionaux ou à l’Assemblée (cf. liste LREM en PACA) pcq Monsieur Macron ne voit que par la société anglo-saxonne.
    Et puis, les profs qui se font égorger et les policiers qui se font descendre à bout portant en plein centre ville, c’est bon.
    On n’est pas capable d’aller faire le ménage dans les sous-sols des cités ? On n’est pas capable d’éliminés les réseaux salafistes dormants parce qu’on craint de faire des bavures au détriment de ces pauvres terroristes ? Ben tant pis.

  • 17
    JMB
    11 mai 2021 à 17:13 / Répondre

    6- Athanase Georges
    Et au nom de quel droit se permettrait elle de le faire ? Ces Grandes Loges ne sont elles pas indépendantes ? La politique de la France en Afrique est déjà suffisamment critiquée de part et d’autre, alors par pitié n’en rajouter pas une couche en demandant à une obédience française d’intervenir dans les décisions des obédiences africaines.

  • 14
    lazare-lag
    11 mai 2021 à 15:33 / Répondre

    @ Brumaire (12):
    Excuse-moi Brumaire de le dire ainsi, peut-être un peu brutalement:
    Bonjour la honte en mai 2022…..
    Défaitiste avant la bataille? Déjà? Un an avant?
    La honte elle sera pour les abstentionnistes qui le soir du résultat boufferont le bulletin qu’ils ne seront pas venus déposer dans l’urne.
    La honte elle sera pour l’électeur qui ne sait plus lire sa carte d’électeur sur laquelle est pourtant inscrit:
     » Voter est un droit, c’est aussi un devoir civique ».
    Un devoir, qui s’en souvient…
    Personnellement, je ne souhaite pas le bonjour à la honte et ne lui donne pas rendez-vous en mai 22.
    A un moment donné, au siècle dernier, au XXème, j’ai passé quelques années dans une commune dirigée par le FN, et les électeurs d’icelle ont tout fait pour ne plus les y revoir.
    Et s’ils y font encore de bons scores, les FN, ils n’y prennent plus la mairie.
    On entend, ici où là des pekins incultes, et/ou manipulateurs, dire qu’on n’a pas essayé le FN, au niveau national, donc pourquoi pas.
    J’ai essayé, (au sens où j’ai subi, je n’avais évidemment pas voté pour eux), j’ai goûté.
    Mais mon palais ne supporte que les saveurs vraiment démocratiques, la coupe était trop saumâtre, il me faut d’autres flacons.
    Et même si le cru de 2022 sera des plus moyens, je sais que je ne me tromperai pas de bouteille.
    A mon sens l’abstentionniste pêche par orgueil.
    Aucun goût ne lui convient, il est en quête d’idéal, il lui faut le nectar à la hauteur de sa personne.
    Il lui faut l’AOC qu’il n’a jamais eu.
    Il lui faut le liquide digne de sa personne.
    Mais existe-t-il un tel breuvage?
    Et quelle prétention à ne pas vouloir participer à un choix des hommes, d’autant que cette méthode de choix a été obtenue de haute lutte.
    Je vais le dire avec le maximum de nuances dans l’expression, et de finesse dans l’écriture, l’abstentionniste, quelle que soit sa condition sociale, est un gros bourgeois infatué de sa personne.
    On ne lui baise pas assez les pieds, on ne le sert pas avec les égards dus à son (prétendu) rang, alors il renonce.
    Les raisins étaient trop verts, disait le renard, et il finit comment le renard?
    Hier c’était le 10 mai, on y célébrait un certain anniversaire.
    C’était le temps où, rajoutons-en une louche en matière de provoc, où il y avait encore des présidents de la République.
    Peut-être qu’il n’y aura plus d’AOC politique à mettre sur notre table.
    Est-ce une raison pour sauter le repas?
    Ou le banquet républicain.
    (Et on voudra bien m’excuser la métaphore viticole ou oenologique, je crains de ne pas me faire une réputation de buveur d’eau. Il est vrai que je préfère un bon Cahors, tiens c’est la ville natale du F:. Gambetta, à une eau de Vichy, tiens c’est la ville où…)

    • 16
      Brumaire
      11 mai 2021 à 16:26 / Répondre

      Lazare, je crois que je me suis très mal exprimée: j’ai toujours voté, et je ne suis pas prête à aller pêcher la truite les jours d’élection. Seulement, à force que les uns fassent des bourdes plus grosses qu’eux et continuent à être aveugles, les autres vont finir par en profiter (quel horrible verbe) et nous, FM, on n’aura plus que les yeux pour pleurer et à prendre le maquis en quelque sorte. Tu as eu beau habiter un endroit où le FN est passé, et en avoir vu les résultats, je crains que la prochaine fois, les électeurs n’en soient plus là. Surtout dans nos régions, à l’Est de la France où le RN fait de vrais scores en temps normal.
      Si notre non-abstentionnisme en 2022 fait ce qu’il doit faire, et qu’il soit suivi d’effets, je te promets de boire un coup de Gewürtz bien fruité à ta santé, et à celle de la République

  • 12
    Brumaire
    11 mai 2021 à 13:56 / Répondre

    Si la vérité existait, ça se saurait… le monde n’est ni tout blanc ni tout noir, ni tout brun, mais le fascisme et l’islamo-gauchisme se développent aussi bien l’un que l’autre, l’un n’étant que l’avers de l’autre.
    Avec la démission des gouvernants de tous bords depuis quelques dizaines d’années, qui ne veulent pas voir la réalité des choses, qui ont laissé tomber les enseignants dans leur ensemble, qui n’arrivent pas (ne veulent pas?) démanteler les trafics en tous genres, auquel on ajoute le tableau lamentable que montre la justice depuis quelque temps, il ne faut pas s’étonner que ceux qui ne réfléchissent plus, ou qui subissent en vrai se jettent dans les bras de ceux qui proposent des « solutions » comme le RN auquel les galonnés qui ont toujours une vieille nostalgie se joignent régulièrement…. Qu’on ne s’y trompe pas, la caricaturée du dessin a un tapis brun déroulé devant elle,le locataire de l’Elysée fait tout pour ça et la « gauche » n’est pas fichue de regarder ses erreurs, et de les réparer. Bonjour la honte en mai 2022!!!

    • 13
      Pierre
      11 mai 2021 à 14:58 / Répondre

      Absolument d’accord sur cette analyse

    • 15
      Phil DEBAY
      11 mai 2021 à 15:36 / Répondre

      Okay, problématique politique actuelle parfaitement bien résumée

  • 9
    JMB
    11 mai 2021 à 13:36 / Répondre

    Mon cher Géplu, ta caricature de la maçonnerie anglophone et de la GLNF m’a étonné de ta part. Si nous nous interdisons en effet de parler de religion et de politique en loge lors de nos tenues, c’est tout simplement parce que ce n’est, selon nous, ni l’endroit ni le moment. Une fois la tenue terminée la vie profane reprend ses droits et chacun est alors entièrement libre de parler, si il le souhaite, de religion ou de politique que ce soit sur ton blog ou ailleurs.
    PS : je ne parle que de la GLNF car je ne connais pas de l’intérieur les autres obédiences auxquelles tu fais référence.

    • 10
      GépluAdministrateur
      11 mai 2021 à 13:42 / Répondre

      Mais je n’ai rien dit d’autre que ce que tu reprends. 😊

  • 7
    Phil DEBAY
    11 mai 2021 à 12:20 / Répondre

    Les esprit passionnés ont tendance à ne voir qu’une partie du réel, déniant l’existence des autres parties.

    Z’êtes islamo-gauchistes, Z’êtes fachos !

    « Rassemblement national, avec environ 40% »  donc malgré les vécus sans doute parfois très durs ou stressant pour ceux qui attendent le retour des soldats : 60 % ne votaient pas pour le RN, formidable !

    Ne faut-il pas faire un pas de côté, se distancier ?

    Beaucoup d’entre nous, en fonction des expériences vécues dans leurs divers métiers et environnement ont tendance à observer leurs semblables et la société en général au travers du prisme un peu déformant du « polissage » professionnel.

    J’aime les caricatures écrites ou dessinées souvent elles pointent un aspect du réel.

    En chaque médecin généraliste il y a sans doute toujours un peu ou beaucoup, c’est selon, du personnage du docteur Knock de la pièce de théâtre.

    La politique française à l’étranger peut aussi être caricaturée. Je me souviens d’une caricature cette fois par le dessin représentant une carte de l’Afrique et du Moyen Orient qui indiquait les nombreux points d’intervention de notre Armée. Cette Armée obéit aux ordres de nos politiques tous issus de partis considérés par tous comme compatibles avec la démocratie …
    mais changement de regard …
    le titre de cette caricature anti française était « le djihad de la France ».
    Les populations de ces territoires étrangers et lointains parfois victimes de dégâts collatéraux sont-elles sondées pour savoir ce qu’elles en pensent?

    Dans l’œil des militaires qui voteraient mal ou dans l’œil des électeurs des politiques à la gouvernance parfois approximative voire critiquable vue d’Afrique … où est la paille ou est la poutre ?
    Et si les erreurs des uns entraînaient en spirale celles des autres ?

    Bon je vais me faire incendier par ceux qui détiennent la vérité.

  • 6
    Athanase Georges
    11 mai 2021 à 12:15 / Répondre

    On ne peut parler ni de politique ni de religion dans les Obédiences dites régulières , soit .
    Alors expliquez moi pourquoi la GLNF à l’origine de la création des Grandes Loges africaines francophones admet-ellle que certaines soient dirigées par des Chefs d’Etat qui sont des dictateurs peu soucieux des Droits de l’homme et adhérant à la France-Afrique ?

  • 5
    Peter Bu
    11 mai 2021 à 11:50 / Répondre

    « Point de vue. Les néofascistes sortent du bois : on se réveille ? » pose une question et y répond d’une manière très sceptique.
    En effet, deux articles récents sur le même sujet, publiés sur ce site, n’ont éveillé presque aucune réaction.
    « Sur France-info : Barbouzes, francs-maçons et crimes en série » : 1 commentaire (le mien, en deux parties).
    « Un attentat néonazi contre des francs-maçons déjoué en Moselle » : 2 commentaires.
    Geplu, gentiment, trouve une circonstance atténuante : « Oui, je sais, dans la franc-maçonnerie anglophone et dans les obédiences qui en France se réclament dune ‘régularité’ à la british, GLNF, GL-AMF et quelques plus petites, on ne peut parler ni de religion ni de politique. » – ce qui est fondé sur un double malentendu.
    D’une part, certaines loges de ces obédiences confondent la franc-maçonnerie et la religion, ou presque.
    D’autre part, leurs directions s’expriment publiquement, au nom de leurs obédiences, sur les questions sociales et politiques, en France comme en Angleterre.
    Et, de toute façon, se consacrer à la charité comme doivent le faire, et font très bien, les loges de ce courant, c’est intervenir sur le plan social et politique.
    Alors pas de fausses excuses…

  • 4
    Nestor MAKHNO
    11 mai 2021 à 11:42 / Répondre

    Effectivement, cette période de confinement forcée était une occasion de mettre les problèmes à plat plutôt de ce regarder le nombril !

  • 3
    Bernard DUBLANCHE
    11 mai 2021 à 10:22 / Répondre

    Résumons:
    Ceux qui dénoncent « l’isamogauchisme (sic) ont « des idées néo-fachistes noséabondes (sic).
    Effectivement, c’est très inquiétant, car les attentats qui endeuillent la France depuis des années sont le fait principalement d’affidés polonais et/ou hongrois de Mateusz Morawiecki, d’Andrzej Duda, de Viktor Orbán ou de János Áder, au nom des dogmes de la sainte Église catholique, apostolique et romaine.

    • 8
      Yvan d’Alpha.
      11 mai 2021 à 12:39 / Répondre

      C’est précisément avec ce genre de commentaire qu’on n’avance pas. Chercher plus bête que soi n’a jamais rendu plus intelligent. Les idées fascistes sont nauséabondes, l’histoire l’a démontré. Point. Comme peuvent l’être tous les extrémismes et totalitarismes, l’islamisme en étant un, le RN/FN en étant un autre. Trop de frères et de sœurs l’oublient. Et ce n’est pas parce qu’on dénonce l’islamisme qui s’installe durablement dans notre pays que l’on est obligé d’adhérer à des idées extrémistes. C’est même l’essence de l’esprit républicain et de la maçonnerie que d’être à la fois hostile aux fondamentalistes et aux fascises de tout poil.

      • 11
        JMB
        11 mai 2021 à 13:47 / Répondre

        8-
        Dans ta liste des extrémistes et totalitarismes, tu as oublié le communisme.

  • 2
    Yvan d’Alpha
    11 mai 2021 à 08:38 / Répondre

    Nos loges sont infestées de frères et sœurs qui adhèrent sans sourciller à ces idées néo-facistes noséabondes. Le travail commence là

  • 1
    Jean-Michel Quillardet
    11 mai 2021 à 07:46 / Répondre

    Tout à fait d’accord
    C’est très inquiétant : la démocratie est en péril et tout le monde s’en fiche. La gauche se ment à elle-même en croyant encore à sa victoire,Melenchon empêchant toute union.
    La droite républicaine « singe » l’extrême droite et Macron fait tout pour être au 2 eme tour des présidentielles face à Le Pen …
    Et les obédiences libérales se taisent !! Préférant dénoncer l’isamogauchisme plutôt que le réveil du fascisme
    Réveillons nous et regardons ce qui se passe en Pologne Hongrie …

    • 19
      Jean-Pierre Bacot
      11 mai 2021 à 18:08 / Répondre

      J’ai commis il y a quelques temps sur le même blog Critica masonica un petit texte intitulé « À quoi servent les obédiences

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous