Serge Hefez DH 160123

Quand des êtres humains réinventent le genre

Publié par Géplu
Dans Divers

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
vendredi 16 décembre 2022
Étiquettes : , ,
  • 1
    Olivier TOURCHON
    16 décembre 2022 à 21h39 / Répondre

    Bonsoir à toutes et à tous,

    Sous un sujet d’apparence anodine se cache ici un des grands défis qui s’annoncent à nous, la liberté de genre. J’entends par là non pas une sorte de « jeu » qui consisterait en de multiples changements d’orientation ou d’identité – l’adolescence est déjà bien assez remplie de ces moments de questionnement. Je parle, là, du réel inconfort que peut ressentir une personne née dotée du mauvais mélange de chromosomes.

    Personnellement concerné au sein de ma famille, les questions fourmillent, qu’elles proviennent de la personne concernée (médicalement suivie par un psy), du cheminement de ses parents ou de l’accord, fut-il à propos du changement de prénom, de l’entourage. Personne n’a, dans cet enchevêtrement d’avis et d’opinions, de vérité, sauf celle de dire qu’il importe que la personne concernée se retrouve dotée des moyens d’aligner ses propres astres

    Le défi, donc, est grand. Accepter d’abord l’existence de ces erreurs naturelles. Différencier, ensuite, les lubies « adulescntes » des mal-être réels. S’en suivra une inévitable adaptation du droit, qu’il s’agisse de l’état civil ou des médecins.

    S’il ne s’agit pas, ici, d’une révolution c’est, pour le moins une belle prise de conscience qui s’annonce et, surtout, la fin de nombreuses souffrances, que la Société et la FM doivent accueillir et accompagner avec toute l’humanité dont elles sont capable.

    Passionnant sujet de planche s’il en est !

    Bretonnes et amicales salutations

    OTO

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous