RiposteCatholique

Qui embrasse encore le Diable ?…

Publié par Géplu

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
mercredi 2 mars 2016
Étiquettes :
  • 7
    duralex
    3 mars 2016 à 11:40 / Répondre

    Bel exemple de dérive trolienne
    On parles des fachos, ces gros vilains qui ne nous aiment pas et on s’en va vers les rites à la GLAMF
    Ils doivent se marrer les cathos tradis s’ils vous lisent…

  • 5
    speculum
    2 mars 2016 à 17:36 / Répondre

    @joab’n – je suis assez satisfait de n’avoir jamais pu être grand – maître car cela dérange un peu le cerveau.

  • 4
    duralex
    2 mars 2016 à 15:35 / Répondre

    Pas la peine de s’en prendre à l’église catholique sous toutes ses formes, elle s’écroule toute seule et perd des forces d’année en année.
    Pas la peine non plus de s’affoler, il nous reste des ennemis, c’est bon signe!
    Amen

    • 6
      Blazing Star
      2 mars 2016 à 17:43 / Répondre

      Tu as bigrement raison:mieux vaut un ennemi pas très futé comme riposte catholique qu’un intelligent qui fait prendre la tête à n’en plus finir.

  • 3
    Hugues
    2 mars 2016 à 12:34 / Répondre

    A mon humble avis, un GM, est le président d’une association, en l’occurrence, l’obédience, structure administrative.
    Les obédiences n’ont pas à se mêler des rites, créés bien avant ces dernières…

  • 2
    Chicon
    2 mars 2016 à 10:28 / Répondre

    Faut dire comme Joab’n que des francs-maçons en guerre contre les religions viennent titiller les cathos jusqu’à l’énervement agressif. Les francs-maçons ne supprimeront pas les religions, ce n’est pas le but de cette sagesse occidentale qui prône l’amour universel, comme Jésus Christ.

  • 1
    Hugues
    2 mars 2016 à 09:55 / Répondre

    Sur certains points, je suis absolument d’accord avec les observations de Riposte Catholique, étant moi-même plutôt « tradi ». Ceci dit, là où le bât blesse, c’est de jeter l’anathème sur l’ensemble de l’institution maçonnique, qui n’a jamais eu vocation à faire de la politique…

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous