Résistance Renaissance Résilience, Le livre blanc de la GLFF

Publié par Géplu
Dans Divers

Avec, mise en exergue sur sa première page la phrase de Marie Curie « Rien n’est à craindre, tout est à comprendre », la Grande Loge Féminine de France vient d’éditer un imposant livret de 96 pages format A4 qui regroupe les contributions des sœurs et des loges de la GLFF sur « ce sujet complexe que représente la pandémie de la COVID-19 ».

Comme le dit la Grande Maîtresse Marie-Claude Kervella-Boux dans son édito d’introduction, « (…)Une crise sanitaire qui a surgi il y a quelques mois à peine vient balayer nos certitudes d’un revers de main. Dans un synopsis de science-fiction, un virus se serait échappé d’un laboratoire, aurait anéanti la population d’une mégapole en Orient, serait monté dans un avion, descendu sur tous les continents… Comment les populations vont-elles s’organiser pour échapper à ce monstre invisible qui se propage comme la peste ?
Une pause obligée, appelée confinement, nous contraint à dire adieu à nos vies antérieures. Ni colère, ni révolte. Un questionnement, une méditation profonde, comme dans le cabinet de réflexion. Un seul mot d’ordre : Restez à la maison. Un nouveau mode de vie survient : chacun découvre sa famille au quotidien. Personne à l’école, au café, au restaurant, dans le métro, dans l’avion. Les entreprises se mettent à l’arrêt, les Temples sont fermés à double tour, les rues désertes… 
(…) Un travail de résilience s’opère dès le 11 mai. Tout a basculé : l’organisation du travail, les relations intrafamiliales, les liens de quartiers… Rien ne sera plus comme avant. On compte les morts, les pertes d’emploi, les femmes et les enfants victimes de violence. C’est le voile du désastre que l’on soulève peu peu, avec I’engagement qu’il faut changer les priorités. Plus jamais ça, a-t-on déjà entendu naguère. Les franc-maçonnes de la GLFF ont fait des propositions multiples, dans le domaine du social comme dans le domaine maçonnique. (…) »

Le livret, destiné à « proposer un rapport orienté avec analyses et propositions concrètes » a été divisé en plusieurs chapitres. Tout d’abord un petit dictionnaire du confinement, puis une analyse globale de la crise, puis un chapitre titré « Résistance, comment survivre », un autre « Renaissance, conséquences pour les femmes », un « Résilience, espoir d’un après », et enfin un « Regards de francs-maçonnes, de l’utopie à la réalité ».

______________________________________
Le nombre de livrets initialement imprimé ayant été insuffisant face à la demande, ceux-ci sont actuellement en réimpression. Un bon de commande sera fourni sous peu pour celles et ceux qui souhaiteraient acquérir la publication. 

dimanche 8 novembre 2020
  • 2
    Peter Bu
    11 novembre 2020 à 11:48 / Répondre

    « Les femmes et les enfants victimes de violence »: dans leur énumération, nos soeurs oublient les hommes… Comme si les hommes étaient invulnérables et tout puissants. Cette opinion est très aimable de la part de nos soeurs -:)

  • 1
    yonnel ghernaouti, YG
    8 novembre 2020 à 10:31 / Répondre

    Cet opus était déjà annoncé le 26 septembre dernier dans la communication intitulée « La Grande Loge Féminine de France élit sa Présidente lors d’une Assemblée générale dématérialisée », dont voici l’extrait :
    « …Les associations locales se sont penchées sur un sujet de réflexion d’actualité brûlante : Résistance, Renaissance, Résilience, lequel a généré nombre de contributions écrites. Ces
    travaux ont été analysés, structurés et synthétisés par le Conseil d’administration pour
    accoucher d’un Livre blanc remarquable dans sa présentation et son contenu, et édité par la GLFF… » https://bit.ly/2IkW6Bu
    Il était déjà annoncé, ici-même sur Hiram.be, le 28 septembre https://bit.ly/3l5ixJD
    Ma question est : où se le procurer ?
    Je viens d’écrire à assistantegm@glff.org, le contact presse de la GLFF indiqué dans ladite correspondance du 26 septembre.
    Je reste donc dans l’attente d’une réponse…

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif