Salomon et la justice…

Publié par Géplu
Dans Humour

Il semble que, comme nous le montre François Morel, déjà à l’époque tout n’était pas si facile pour ce pauvre roi Salomon…

lundi 7 septembre 2020
  • 2
    bojahir
    14 septembre 2020 à 22:56 / Répondre

    Amen – toutes les messes sont dites d’avoir levé les  »voiles ».
    Mais la Légende aura la vie dure (depuis qu’on imprime ou pire depuis qu’on la  »partage » via les réseaux (dits sociaux).

    Une seule issue l’ensauvagement et le tribalisme (voir les travaux de Pierre Clastres…) une autre voie initiatique décidée par ces sociétés (écologiques avant l’heure) et construites pour éviter que l’État n’apparaisse. ( La Société contre l’État-Pierre CLASTRES).

  • 1
    Anwen
    7 septembre 2020 à 06:28 / Répondre

    Faisons rire (jaune) également !
    Effectivement, la gestion des affaires civiles n’a pas du être facile pour ce pauvre roi Salomon entre ses « 700 femmes et ses 300 concubines » (1 Roi, 11,3).
    Mais l’histoire la glorifié en mettant à son avoir de nombreux ouvrages dont la plupart sont des œuvres de sa mère et particulièrement de ses livres de Science naturelle.
    Cependant, les lois de la psychologie démentent ce fait ; c’est qu’il n’est pas possible qu’un homme débauché soit un sage, un penseur, un savant. Celui qui a 700 femmes et 300 concubines n’écrit pas des ouvrages de science.
    Ce n’est donc pas non plus Salomon qui construisit le Temple, qui portait à son sommet l’image d’une Femme et qui fut dédié à Hevah, dont il portait sur son frontispice le nom sacré : הדה.
    Les constructions édifiées par Salomon étaient des palais avec des harems ; et, quand il fit construire des temples, il les consacra aux dieux mâles, que les Israélites avaient en abomination.
    Quant au Livre de « la Sagesse », attribué aussi à Salomon, il fut écrit par un Juif d’Alexandrie, peu de temps avant l’ère chrétienne.
    C’est la Reine de Saba qui a écrit le livre qu’on a intitulé « les Proverbes de Salomon ».
    Pendant plus de 1.000 ans, une foule de livres contenant des règles de sagesse pratique et même d’art manuel ont été mis sous le nom de Salomon.
    Le mot « Salomon » ou « Soliman » est un nom générique et symbolique, il indique une ère nouvelle : le règne de l’homme seul !
    On veut lui faire signifier la Paix, alors qu’il inaugure le règne de la guerre.
    Aujourd’hui, il semble qu’il n’y ait plus, à quelques exceptions près, que des « Salomon » qui gouvernent les Nations.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif