The Guardian fait un reportage sur les Sœurs anglaises

Publié par Géplu

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
mercredi 22 juin 2022
  • 4
    Pierre Noël
    28 juin 2022 à 13:03 / Répondre

    Ce qui est beaucoup plus significatif que la critique obsidionale de certains, c’est le ton plutôt bienveillant (dans ce cas) du Guardian, journal plutôt travailliste et anti-Establishment, systématiquement critique de à la franc-maçonnerie (pour ne pas dire foncièrement hostile), comme jamais ne l’est la presse française.

    • 5
      Joab’s
      29 juin 2022 à 09:52 / Répondre

      et hop .. ! C’est bien pratique ! On décrète « crise obsidionale » le fait de critiquer une soumission à des organismes inutiles s’auto-arrogeant comme indispensables.

  • 3
    Joab’s
    28 juin 2022 à 11:25 / Répondre

    En ce cher temple de Southgate, si porteur d’histoire maçonnique, où nous nous réunissions si souvent avant que le brexit puis Covid vienne nous handicaper (temple fermé 18 mois) … Et on savait se debarasser là des gamineries obedentielles ! et où nos frères de UGLE venaient en nombre sans se laisser terroriser par des ayatolahs de pacotille ayant pour principe sectarisme et sexisme (de plus en plus rare à UGLE ! ).
    Les obscurantismes et archaïsmes honteux qui polluent la FM en France s’effaceront probablement au fur et à mesure que la GB s’en libèrera.

  • 2
    Royal
    27 juin 2022 à 22:03 / Répondre

    Et oui Pierre Noël, nos FF d’outre-Manche sont moins obtus que nous ou que les Américains.

  • 1
    Pierre Noël
    22 juin 2022 à 11:59 / Répondre

    Sur le site web officiel de la HFAF, on lit que les communications trimestrielles de la Grande Loge (féminine) se tiennent à Great Queen Street, siège historique de l’UGLE.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous