The Lost Symbol : à la poursuite des indices… sur la piste des Francs-Maçons

Publié par Jiri Pragman
Dans Edition

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
dimanche 13 septembre 2009
  • 2
    jean-Alain Moens
    16 janvier 2010 à 01:06 / Répondre

    Apprenez à lire, monsieur Guelff, et à lire les auteurs que vous critiquez et non ce que tel ou tel en ont dit, avant de lancer à la légère des accusations aussi graves ! On peut ne pas ne pas aimer la littérature de D.Brown mais le traiter de crypto-nazi est scandaleux ! Amusant de voir que ceux qui dénoncent « les amalgames » sont les premiers à s’en servir pour salir ceux qui leur déplaisent.
    S’il y a « grand complot » chez Brown, ce n’est pas celui de la « judéo-maçonnerie » pour l’emprise du monde, mais celui qui oppose les forces du progrès à celles de l’obscurantisme. Conception complètement à l’OPPOSE donc des élucubrations nazies !

  • 1
    Pierre Guelff
    13 septembre 2009 à 13:27 / Répondre

    Et, que l’on n’oublie pas que Dan Brown véhicule une idéologie nauséabonde avec sa théorie du grand complot. Théorie chère aux nazis et qui fut fatale à des millions de juifs, francs-maçons, tziganes…
    Ceci dit, je pense qu’en numérologie, il s’agit de 15/09/2009 et pas 15/09/09 ! Donc, 33 ???

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous