Comme chaque été le Blog Maçonnique Hiram.be prend des vacances entre le 14 juillet et le 15 août.

Rendez-vous le mardi 16 août pour la reprise

Et si d'ici là il se passait quelque chose d'important on réveillerait tout de même le blog avec un petit article, et vous en seriez informé par une newsletter (y êtes-vous bien abonné ?)

Profitez de ces vacances pour visiter les archives du site : plus de 15 000 articles y sont stockés !

Un Potentat accusé de pornographie infantile

Publié par Jiri Pragman
Dans Divers

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
samedi 26 janvier 2013
  • 4
    Léon
    27 janvier 2013 à 17:37 / Répondre

    En fait au Canada tout comme au États-Unis, le simple fait de posséder des photos de mineurs nus est un délit criminel. Le terme érotisme (juvénile) n’existe pas, on parle de pornographie infantile. Donc si vous venez en visite en Amérique du Nord, évitez d’apporter des photos de vos enfants nus… Le douanier pourrait bien vous envoyer en cellule pour un bon moment.

    Alors que les agressions liés à la pédophilie, c’est tout autre chose. De beaucoup plus sérieux.

  • 3
    Jiri Pragman
    27 janvier 2013 à 14:41 / Répondre

    Il s’agit de la traduction littérale des « charges ». Ce qui « n’existe pas » en France existe aux USA.

  • 2
    maat-ieu
    27 janvier 2013 à 14:19 / Répondre

    Un détail, qui n’en est pas un à mon avis. la « pornographie infantile » ca n’existe pas. Il s’agit de pédophilie, crime sexuel largement répréhensible et ui devra l’être comme il se doit
    La pornographie c’est entre adulte consentant. Il n’y est pas question d’un quelconque crime ou de l’atteinte à l’intégrité de qui que ce soit.

  • 1
    Le Chien
    27 janvier 2013 à 10:43 / Répondre

    Comme partout, les vers sont dans le fruit…

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous