Une crise à la GLNF ?

Publié par Jiri Pragman
Dans Divers

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
jeudi 17 décembre 2009
Étiquettes : ,
  • 76
    NEKEB
    11 septembre 2011 à 22:11 / Répondre

    Bonsoir mon Frère MAISONNEUVE,
    Je n’ai pas de conseil à donner mais sois Prudent ! J’étais persuadé en quittant la maison mère, d’avoir trouver celle ou j’irai en retraite! Il n’en est rien, Les Hommes sont devenus FOUS !
    Je ne connais pas l’obédience que tu souhaites rejoindre et n’ai rien à en dire….. J’ai cependant tendance à penser que ce n’est pas la GLNF qui est malade mais Bien la Maçonnerie et que les multiples petites obédiences qui ont vu le jour sont dirigés par des «  »Personnages » », qui ne cherchent que leur propre reflet et ne font que reproduire les maux qu’ils ont subit ailleurs.
    Au cours de mes recherches et depuis mes derniéres dèsillusions, je n’ai à ce jour que 2 pistes qui parlent vrais et présentent la Maçonnerie de Demain, ( celle des Origines)…Intéresse toi au cite  » minerve » ou encore à la  » Chancellerie » , on te parle de  » Libre circulation, de Légitimité » de LIBERTE dans le respect de l’autre. On te demande de Travailler à la Gloire du GADLU et non d’un quelconque G.M.
    Entoure toi de quelques frères qui partagent ton idéal et souviens toi que les Obédiences ont besoin des Loges et pas forcément l’inverse.
    Je t’embrasse mon frère et te souhaite bonne route.
    qt[://

  • 75
    MAISONNEUVE
    10 septembre 2011 à 19:52 / Répondre

    Bonjour, (…). démissionnaire de la GLNF, les travaux me manquent. Pas décu de la maçonnerie, mais un peu de l’homme qui la dirige, recherche des frères Auvergnats pour rejoindre la GLMFT, afin d’ ouvrir une loge dans un des départements suivant 63/42/43/ (…) Olivier

  • 74
    verceuil
    1 décembre 2010 à 02:51 / Répondre

    Quand je lis certains « frères » protestataires, j’ai l’impression de me retrouver au PSU en 1973 ou dans un syndicat noyauté par les trostkystes qui veulent virer le chef. Donc je leur propose de rejoindre une certaine obédience ou la politique et les élections de notables sont les principales préoccupations. Mais quand ils se retrouveront au milieu d’élus de gauche entourés de leurs directeurs de services municipaux et autres, ils déchanteront vite….Non, la FM c’est aussi une discipline que l’on doit respecter. Sinon c’est un club ou une assos de réflexion pour profanes…

  • 73
    pierre
    30 mars 2010 à 00:05 / Répondre

    Je pense que « l’article » de JP Foelner dans brève est un début de remise en question.
    Pour les maçons qui travaillent tranquillement dans leurs Loges, il est inadmissible de pouvoir penser que nous siommes dirigés par des frères qualifiés par d’autres comme étant de quasi mafieux.
    J’ai (nous avons) demandé l’initiation pas l’adhésion à un système limite secte …
    (…)

  • 72
    33khaal boowi33
    7 février 2010 à 19:56 / Répondre

    Bonsoir mes Frères.
    Je suis déçu, trés déçu, mal dans ma peau. Le bien, le mal, la lumière, les ténèbres – il est pourtant facile de reconnaître ceux qui ont raison de ceux qui se sont égarés. Dans cette affaire de la GLNF il suffit de savoir qui parle pour le bien de tous les frères ( le plus grand nombre ).
    On s’emprend à celui qui a dit NON – presque – juste parcequ’il a dit NON . il n’est d’ailleurs pas seul . On parle de son affaire commerciale avec la maison, est-ce interdit ? c’est même louable à mon avis de traiter avec les frères et l’association. Parlez pluôt de ceux qui ont causés du mal à plus d’une personne, plus longtemps et dans plus d’une affaire.
    (…)

  • 71
    DZ
    1 février 2010 à 10:24 / Répondre

    Bonjour,
    Je viens de faire ma demande pour être initié au sein de la GLNF, je suis par conséquent »un profane ».J’y ai longuement réflechi,et je ne me suis décidé que maintenant,considérant,mais c’est mon opinion personnelle,que pour faire ma demande pour être initié,il me fallait être »stable ».J’entends par stabilité,une situation familiale et professionnelle équilibrée,pour pouvoir être totalement disponible, et pouvoir pleinement me consacrer au travail personnel qui me sera demandé.Un FM est pour moi une personne qui doit avoir une conduite »exemplaire » à l’intérieur comme à l’extérieur de la loge,les travaux effectués au sein de lal oge devant tendre à nous rendre « meilleurs ».J’ai, pour avoir pratiqué et enseigné les art martiaux,vu les mêmes tensions au sein des féderations,pour l’obtention de poste important.Et la philosophie de l’art martial dans tout cela ?,tout comme la ceinture noire n’a jamais fait d’un homme,un « sur homme »,ellen’est que le reflet de l’aquisition des techniques de base,alors le vrai travail peut commencer.J’ai résolu facilement le probleme des luttes intestines pour l’accession au pouvoir de certains dirigeant,au sein de la féderation,en me disant,qu’avant d’évoluer au sein d’une féderation,j’évoluai au sein d’un club,une entité plus modeste,mais ou les liens étaient très fort.Un maitre un jour m’a dit que le plus beau statut était celui d’éléve,et il avait raison.Je lis avec interet depuis quelques temps,les commentaires sur ce blog,les FM auraient ils conservé leurs »défauts d’homme » ?
    je me suis longuement interrogé sur la « régularité » et « l’irrégularité d’une obédience,les FM ne sont ils pas tous frères ?
    Pour ma part,en tant que profane,j’ai toujours offert mon aide à celle ou à celui qui en avait besoin,le travail personnel commence aussi en dehors de la loge.
    Je persiste dans mon choix,peut être que l’inition me sera refusé,je ne le sais pas encore,mais oeuvré pour le bien de tous est un travail de tous les jours.
    Bien cordialement
    DZ

  • 70
    Raymond V.
    31 janvier 2010 à 21:35 / Répondre

    Ah la « régularité »,quel probléme et quelle barriére entre des Maçons qui sont de chaque côté du « MUR »!
    Moi,je suis un « IRREGULIER » (sic) mais lorsque je rencontre un Frére qui me notifie -fraternellement – cette différence de statut,je lui réponds simplement avec la même fraternité : »Mais,est-ce que tu me « reconnais comme tel ? »
    En général il me rétorque que, »bien entendu »,il me « reconnait comme tel ».
    J’en conclue donc que je suis un .. régulier.
    Alors, grâce,cessons ce petit jeu du « vrai » et du « faux » frére !
    En 1944 dans le camp de concentration nazi de Bukenvald ,des fréres de quatre ou cinq nationalités différentes – se sont RECONNUS COMME TELS ».Et il ont même procédé
    à diverses initiations par « les mots,signes et attouchements ».Tout silplement .
    Et,ce,et aprés avoir médité devant un tableau de loge dessiné à la craie sur la terre battue de leur lieu de supplice.
    Mais aucun d’entre eux n’a eu l’audace de vérifiél la »régularité » de l’autre.
    Ils ont simplement continué la CHAINE en poursuivant leur tâche sur un chemin initiatique
    truffé d’épreuves et d’obstacles sanglants.
    C’est cela la VRAIE régularité !
    Celle que seul l’AMOUR peut engendrer
    Moi,j’aime TOUS mes Fréres …
    Raymond V.

  • 69
    nature 1999
    12 janvier 2010 à 22:50 / Répondre

    L’heure n’est plus à la rigolade. Le Furet de Tours est assigné en justice pour diffamation à l’égard du Grand Maître de la GLNF. Il ne faut pas confondre la liberté de la presse avec le droit de calomnier tous azimuts, de mettre en cause la réputation et l’honneur d’un homme dont on oublie de citer clairement l’identité en utilisant des pseudos masqués… en pareil cas le directeur de la publication alias l’éditeur du blog est pénalement responsable. s’ils ont porté atteinte a l’honneur et a la réputation de quelqu’un ils doivent rendre des comptes en justice…les injures discréditent ceux qui les profèrent et font du tort a ceux qui ont fait les frais mais la Calomnie rentre dans le cadre du code pénal.
    La liberté de la presse c’est pour la presse qui d’ailleurs est souvent sanctionnée par les tribunaux (cf Gala, Voici) mais leurs attaques ne sont en rien de la presse ce sont des torchons qui sentent l’excrément intellectuel…la liberté a des limites c’est le respect des autres..
    Ce n’est pas l’indécence ou la vulgarité qui est poursuivie mais les Injures publiques et la Calomnie. Pour cela, les responsables devront en répondre au pénal devant un juge d’instruction. Après les Myosotis, bienvenus les Crysantèmes !
    Rassurez-vous ! Les dommages-intérets que je solliciterai seront au profit exclusif de l’OAF. Mais par ailleurs les coupables rendront des comptes à la GLNF qu’ils salissent et discréditent sans vergogne – Et maintenant, les frères Myosotis peuvent ouvrir un autre site sur le théme « les crysanthemes ».
    Nature 1999

  • 68
    Jiri Pragman
    12 janvier 2010 à 22:46 / Répondre
  • 67
    nature 1999
    12 janvier 2010 à 22:42 / Répondre

    L’heure n’est plus à la rigolade. Le furet de Tours est assigné en justice pour diffamation à l’égard du Grand Maître de la GLNF. Il ne faut pas confondre la liberté de la presse avec le droit de calomnier tous azimuts, de mettre en cause la réputation et l’honneur d’un homme dont on oublie de citer clairement l’identité en utilisant des pseudos masqués… en pareil cas le directeur de la publication alias l’éditeur du blog est pénalement responsable. s’ils ont porté atteinte a l’honneur et a la réputation de quelqu’un ils doivent rendre des comptes en justice…les injures discréditent ceux qui les proférent et font du tort a ceux qui ont fait les frais mais la Calomnie rentre dans le cadre du code pénal.
    La liberté de la presse c’est pour la presse qui d’ailleurs est souvent sanctionnée par les tribunaux (cf Gala, Voici) mais leurs attaques ne sont en rien de la presse ce sont des torchons qui sentent l’excrément intellectuel…la liberté a des limites c’est le respect des autres..
    Ce n’est pas l’indécence ou la vulgarité qui est poursuivie mais les Injures publiques et la Calomnie. Pour cela, les responsables devront en répondre au pénal devant un juge d’instruction. Après les Myosotis, bienvenus les Crysantèmes !

  • 66
    Nekkma Nekka
    12 janvier 2010 à 01:18 / Répondre

    Sur le blog FMR, lorsque l’on écrit un message pour glorifier le président de l’association FMR on est publié les yeux fermés… lorsque l’on pose une question qui dérange ou que l’on affirme une vérité qui n’est pas dans la ligne du parti, on n’est pas publié… voici une drôle de conception de la communication démocratique voulue par ces frères… vous ne trouvez pas ? Nekkam Nekka

  • 65
    2 colonnes
    11 janvier 2010 à 13:28 / Répondre

    Comment se fait-il que Claude Seiler fasse cavalier seul avec son association FMR ? Pourquoi le blog Myosotis Ile de France ne lui suffit pas ? Que cherche t-il ? Il a beau avoir écrit qu’il n’y mettait pas d’ambition, je reste dubitatif… A observer toutes cas manigances, il y a fort à penser que FMR est l’antichambre d’une nouvelle obédience dont je vous laisse deviner le nom du futur Grand Maître… CQFD… nous ne tarderons pas à connaître le vrai visage de Zorro… D’autre part, quand on envoie un commentaire pour poser cette question sur le blog de FMR, Démocratie oblige, on se fait censurer… Deux poids deux mesures ? No comment ! 2 colonnes

  • 64
    zaobnikaj
    11 janvier 2010 à 08:23 / Répondre

    Bravo Hippolyte ! Y en a marre de tout ce stupide tintamarre. J’appartiens à une loge de la GLNF dans laquelle tout va bien, nous travaillons sans encombre et nous ne souhaitons pas destituer ni guillotiner le Grand Maître de la GLNF. Comme disait Maurice Thorez : « Il faut savoir finir une grève… ». Je pense que l’heure est venue de poursuivre notre travail à la GLoire du Grand Architecte. Zaobnikaj

  • 63
    HIppolyte Gordon
    10 janvier 2010 à 09:57 / Répondre

    Comme Nekeb, ce qui m’impressionne le plus c’est toute cette haine que tant de frères répandent sur les blogs. Pourquoi le fantasme et la violence animent-ils ceux qui se réclament de l’initiation ? Je me demande si tous ces frères ont bien trouvé leur voie, si la Franc-Maçonnerie les a réellement transformé comme ils prétendaient l’espérer. N’ont-ils pas importé leur haine, leur jalousie et leur goût du pouvoir dans une enceinte où ils ne devaient rien avoir à faire ? Depuis déjà des années les Grands Maîtres de la GLNF font l’objet des projections toutes plus folles les unes que les autres. Et le pire, c’est que bien des frères prennent toutes ces bêtises pour argent comptant. Mes frères, gardez votre haine, nettoyez l’antichambre de vos fantasmes et retournez travailler dans vos loges ! Cessez de satisfaire votre égo et votre ombre ! Plus que jamais soyons vigilants ! Hippolyte Gordon

  • 62
    velazco
    30 décembre 2009 à 19:28 / Répondre

    Les freres n’ont pas , à prendre en consideration , cette guerre qui n’est en definitif que la guerre du pouvoir le godf à déjà connu tout ces problémes tant politique que ideologique il faut savoir que tous nos jeunes freres ont du mal à se situer dans notre ordre , il faudrait une bonne fois , que nos dirigeants pense à notre ordre et, non à leur reussite personnel ce qui est contre nos principes ,venant , du godf j’espére trouver un climat plus serein que ce que j’ai vu dans de nombreuses loges au G.O. mes freres soyons , plein de sagesse et de reflexion .J’ai dis

  • 61
    NEKEB
    30 décembre 2009 à 15:08 / Répondre

    Je ne peux que constater que cette  » CRISE » entraîne un climat de haine et de violence chez beaucoup d’entre nous .
    Je dis nous puisque même « SI »( et pourtant nous sommes loi de Kipling) la teneur de nos travaux est différente le BUT recherché est le même et que loin d’être de « vagues cousins », nous sommes tous frères?
    Pourtant une remarque encore : Les ANTAGONISTES – Opposants d’aujourd’hui et amis d’hier s’y connaissent en matière de manipulation et d’élimination.
    Une pensée pour ses frères CONSTRUCTEURS de la GLNF qui à un moment ont gènè et se retrouvent seuls et oubliés de TOUS, une pensée aussi pour ceux qui toujours meurtris des coups bas à eux infligés ont su se remettre en question.
    RAFRAICHISSEZ VOUS LA MEMOIRE LISEZ : Le nouvel Observateur Jeudi 12 décembre 2002 De notre envoyé spécial à Nice, Claude Askolovitch
    Merolli se retrouve pris dans une guerre interne à son obédience. Sa position fait des envieux. Des ennemis. Un avocat antibois, François Stifani, est le rival attitré de Merolli. Entre eux, la lutte est parfois douteuse. Un responsable local du Front national, Norbert Battini (ami de Peyrat, qui l’a suivi aujourd’hui à la mairie), est un jour sollicité pour…. établir une fausse carte du FN au nom de Merolli, afin de le déstabiliser! Chaque camp compte quelques policiers, qui mélangent un peu leur service et les enjeux internes de l’obédience. Micros espions, pianotages de fichiers… La dispute n’est que le reflet de conflits au sommet de l’obédience. Merolli est un ami de Claude Charbonniaud, grand maître de l’Ordre –, qui finira par le lâcher. Stifani, un proche de Jean-Charles Foellner, qui veut succéder à Charbonniaud. La maçonnerie oublie la philosophie. Seul compte le pouvoir. Tout cela finira mal.
    Merolli se retrouve pris dans une guerre interne à son obédience. Sa position fait des envieux. Des ennemis. Un avocat antibois, François Stifani, est le rival attitré de Merolli. Entre eux, la lutte est parfois douteuse. Un responsable local du Front national, Norbert Battini , est un jour sollicité pour…. établir une fausse carte du FN au nom de Merolli, afin de le déstabiliser! Chaque camp compte quelques policiers, qui mélangent un peu leur service et les enjeux internes de l’obédience. Micros espions, pianotages de fichiers… La dispute n’est que le reflet de conflits au sommet de l’obédience. Merolli est un ami de Claude Charbonniaud, grand maître de l’Ordre –, qui finira par le lâcher. Stifani, un proche de Jean-Charles Foellner, qui veut succéder à Charbonniaud. La maçonnerie oublie la philosophie. Seul compte le pouvoir. Tout cela finira mal.

    J’ai été long et vous prie de m’en excuser  » Vaincre ses passions » Vaste débat.

  • 60
    PLURIBUS
    28 décembre 2009 à 19:55 / Répondre

    Mon Très Cher NON NOBIS. Comme je suis heureux qu’un tel Frère voit en moi un futur GMP. Pourras tu me revendre ton Tablier ? Je suis un peu sec en ce moment et j’avoue que je profiterai de ma nomination dans un tel poste pour faire comme toi. Juger après avoir été décoré.
    Réellement fraternellement.
    Un Frère de la base.

  • 59
    Non nobis
    28 décembre 2009 à 16:37 / Répondre

    Mon cher Pluribus,
    Bravo pour ton soutien inconditionnel au GM. Je vois en toi, si tu ne l’est déjà, un futur GMP à sa botte !!!

  • 58
    cincinnatus
    28 décembre 2009 à 13:37 / Répondre

    Mon cher Pluribus

    S’il s’avèrait que nous n’assistions actuellement qu’à une lutte de pouvoir entre ceux qui le détiennent et ceux qui aspirent à le faire, alors oui, la tentative des Frères du Val de Loire et d’ailleurs serait bien triste et sans intéret!
    Mais est ce vraiment le cas?
    Les accusations qui ont été portées sur la « gestion » de notre maison méritent quand même qu’on s’y arrête quelque peu!
    Qu’en est il donc exactement des griefs portés à l’encontre de l’équipe dirigeante actuelle, à savoir:
    * la Jaguar du GM,( c’est peut être la sienne?)
    * l’acquisition d’un appartement dans les beaux quartiers, ( c’est peut être un bon placement?),
    * le retour de Frères peu respectables dit on, et ce en dépit de la largeur de leurs tabliers, (c’était peut être de braves Frères injustement traités par des jaloux ou victimes d’erreurs judiciaires?)
    * l’existence d’un cabinet fantôme et profane qui interviendrait dans la vie de l’obédience(pourquoi ne pas y voir une ouverture, c’est à la mode)
    * le copinage avec des dictateurs d’Afrique ou d’ailleurs (peut être un moyen de les « tenir » pour qu’ils n’aillent pas trop loin dans leurs diverses gabegies!)
    etc….
    Bref, il faudrait tout mettre à plat, et comme l’ont si bien suggéré des Frères experts en droit, seule une AG extraordinaire serait en mesure de débattre valablement , alors qu’attend on pour réunir cette AGE ?
    Ah oui, mais nous sommes un ordre et ce n’est pas à la base comme aurait dit feu Jojo Marchais qu’il appartient de prendre des initiatives, lesquelles ne peuvent venir que de l’Olympe! les Frères servants que nous sommes n’ont qu’une chose à faire, la boucler et …payer diront les mauvaises langues!
    Je ne pense pas que nous soyons encore à l’époque des Templiers, la notion d’ordre a certainement évolué au cours des temps et je ne suis pas convaincu que la Maçonnerie soit à l’image de ce qu’on appelle, n’ayons pas peur de dire le mot, les sectes!
    Alors…espèrons!

  • 57
    PLURIBUS
    27 décembre 2009 à 22:58 / Répondre

    Mes BAF, je souhaiterai tout de même que nous nous rappelions que des Frères sont heureux et travaillent en pleine harmonie PARTOUT au sein des Loges de la GLNF. Ce conflit de personnes aboutit en revanche à ce que des Frères nouvellement initiés se posent des questions quant à leur présence au sein de notre obédience, alors que leur seul souci doit être celui de la recherche d’eux mêmes, de l’accomplissement. Et voila que ceux mêmes qui ont été désignés par notre GM, qui ont voté pour lui des deux mains, qui ont voté l’allongement du mandat, qui se sont pavanés sur les estrades du pouvoir avec ravissement, qui ont regardé d’un air dédaigneux, voire apitoyé, les jeunes entrants, ceux la même donc appellent au secours les Frères qu’ils toisaient de si haut jusqu’à ce funeste jour pour eux où leur complot a échoué dans les sables de la mer. Le qualificatif de mutin appliqué à certains ne dissimule que trop bien celui d’arriviste. La GLNF sortira de cette crise, bien heureusement. Et je plains ceux qui ont acheté de si chers tabliers qu’ils ne pourront plus arborer en dehors de leur chambre à coucher. Et puis tiens, je pleure amèrement sur leur sort. Pourvu qu’ils soient canonisés pour que l’histoire nous permette ainsi de nous apercevoir que leur seul but dans la vie était de porter haut et fort la parole divine, celle qu’ils étaient les seuls à détenir au sein d’un obscurantisme affairiste dont ils se seront finalement extraits au prix d’intenses souffrances. Vive Saint Machin, GMP injustement privé de ses immenses pouvoirs. Sanctus Subitum.

  • 56
    Vieux Julien
    25 décembre 2009 à 10:25 / Répondre

    Quand les hauts responsables de la GLNF et de la GLUA, entre autres, se rendront compte de la réputation que François Stifani est en train de faire à la maçonnerie régulière de France, qu’il sabote l’Obédience, et qu’il devient incapable de contrôler une Province, ça bougera peut-être quand même.

  • 55
    Non Nobis
    24 décembre 2009 à 18:41 / Répondre

    Malaise à la GLNF : c’est une bonne et une mauvaise chose. Une bonne, car cela permettra sans doute quelques modifications importantes dans la gouvernance de l’Obédience, une mauvaise car cela nuit à toute la maçonnerie, régulière ou non. D’autre part, le GM François Stifani a tellement « bétonné » son Souverain Grand Comité », que je crains que rien ne puisse se passer, sinon la suspension puis l’exclusion pure et simple de nombreux Frères.
    Les « mutins » de la Province du Val de Loire ne recherchent pas le POUVOIR, comme j’ai pu le lire dans un commentaire, mais refusent une gestion de plus en plus dictatoriale et sectaire de l’Obédience.
    Joyeux noël et bonne année à toutes et tous.

  • 54
    willam schaw
    20 décembre 2009 à 11:25 / Répondre

    J’ai quitté la GLNF, il y a déjà quelques mois pour une obédience plus petite non reconnue mais qui travaille régulièrement et franchement plus le temps passe moins je regrette mon choix. Je ne supportais plus les objectifs chiffrés en termes de nombre d’initiations et certaines nominations résultant plus du copinage que du talent.
    La GLNF est vraiment mal partie avec M. STIFANI qui ne respecte aucune règle sauf les siennes quand cela l’arrange.
    Ce Monsieur a été élu pour trois ans pas pour cinq, même s’il entend modifier les règles du jeu en cours de partie.
    Je pense pour ceux qui restent qu’il faut éxiger la tenue de nouvelles élections d’ici décembre 2010. Si toutes les Loges le font il sera bien obligé de céder ou de se retirer.
    L’appartenance à un ordre hiérarchisé ne saurait tout justifier sinon, nous ne sommes plus en Franc-Maçonnerie mais dans une secte dont M. STIFANI est le Grand Gourou.
    A tous mes Frères que j’ai quittés et que j’aime je souhaite bon courage car cette situation fait du tord à l’ensemble de la Famille Maçonnique. Peut être la GLUA va t-elle finir par prendre les choses en mains ce qui obligerait à bouger .

  • 53
    HENRI T
    19 décembre 2009 à 13:47 / Répondre

    bbb

  • 52
    lihin
    19 décembre 2009 à 11:52 / Répondre

    Suis d’accord avec René, no 48.

    La crise actuelle au sein de la GLNF, est-elle susceptible de conduire à une « Grande Scission » ?

  • 51
    Flupke
    19 décembre 2009 à 11:37 / Répondre

    Soyons des cherchants … mais pas trop …

    Je m’amuse beaucoup en lisant les discours sur « reconnaissance », « régularité » et toutes ces billevesées plus ou moins dogmatiques et convenues franc-maçonniquement parlant.

    Mon amusement redouble devant le silence à toute allusion aux loges opératives, celles des tailleurs de pierre copiées-pillées par les aristocrates et pasteurs des diverses sectes réformées en ces îles britanniques du 17ème siècle.

    Menfin !!!

  • 50
    Myrrhman
    19 décembre 2009 à 09:16 / Répondre

    Dieu merci, la FM est un corps vivant, mouvant, et tout est en train de bouger.
    Un constat: la FM anglo-saxonne décline dangeureusement (aussi bien en Angleterre qu’aux USA) alors que la FM européenne continentale a un dynamisme encourageant, toutes tendances confondues.
    C’est bien pour celà que la GLUA consulte fréquemment des Roger Dachez ou Pierre Mollier pour essayer de comprendre (enfin!) la FM française. Et d’après Roger D, il ne serait pas impossible qu’à terme plusieurs obédiences françaises soient reconnues par Londres, comme c’est déjà le cas pour l’Allemagne et les USA.

  • 49
    René
    19 décembre 2009 à 04:01 / Répondre

    @ Emerek

    Régularité et reconnaissance sont des choses distinctes.

    Une obédience régulière peut bien être reconnue par une obédience et non reconnue par une autre. Par exemple le Grand Orient d’Italie est reconnu par la Grande Loge du Québec et non par la GLUA.

  • 48
    Myrrhman
    18 décembre 2009 à 23:03 / Répondre

    Je ne peux que me féliciter de la haute teneur de l’essenciel des interventions. Alors de grâce, soyons fraternels les uns en vers les autres, ne nous jetons pas d’anathemes, considérons que les obédiences passent, et que nous ne pourrons approcher la Vérité qu’ensemble. Soyons des cherchants.

  • 47
    EMEREK
    18 décembre 2009 à 21:42 / Répondre

    Comme d’habitude on dévie inéluctablement vers la régularité…En oubliant le sujet même…

    Il faudrait mieux parler de reconnaissance par la GLUA, ce qui n’est qu’une convention.

    Quelles différences entre une Loge de la GLTSO qui travaille au « Standard d’Ecosse » et une Loge reconnue par la GLUA.
    Quelles différences entre une Loge de la LNF qui travaille au rite « Emulation » en Anglais et une Loge de la GLNF…….
    Quelles différences entre une Loge de la GLDF qui travaille au « REAA » et une Loge de la GLNF qui lui a emprunté les rituels lors de la scission de 1965…

    Vanité des vanités et poursuite du vent….

    La reconnaissance/régularité est malheureusement l’argument définitif qui bloque tout esprit critique, toute discussion à propos de la GLNF…
    Dommage,nous avons beaucoup mieux à faire Ensemble….

  • 46
    jb.bienvenue
    18 décembre 2009 à 21:13 / Répondre

    Scribe a écrit (commentaire 44) :

     » la GLNF est forcément plus moderne que sa forme originelle de 1913 « 

    En matière de communication, sans aucun doute …

    Mais en matière de principes ? Si j’en juge par les textes que je soulignais récemment (cfr. commentaire 36), c’est toujours la mentalité d’Ancien Régime qui y prévaut …

  • 45
    Scribe
    18 décembre 2009 à 17:39 / Répondre

    @ Myrrhman,

    Je suis navré mais je pense sincèrement que ta lecture est un contre-sens intellectuel. Marc Bloch disait très bien qu’il ne faut pas observer l’histoire avec les yeux d’aujourd’hui et la tentation téléologique fonde des catégories comme modernistes/traditionalistes qui n’ont rien de maçonniques dans la mesure où les fameux « modernistes » obéissent eux-même à une tradition vieille de plus d’un siècle. « Etre régulier », par contre, c’est obéir à une règle dont les landmarks constituent aujourd’hui l’étalon normatif par rapport aux Constitutions d’Anderson. La différence entre la GLNF et le GODF se noue justement sur l’interprétation de ces Constitutions qui émettent une représentation du monde. Sinon, quoi d’autre ? Sur l’idée de la modernité par rapport à l’idée de tradition ? Je subodore que le GODF tient à ses traditions autant que la GLNF est forcément plus moderne que sa forme originelle de 1913. Ne te vexe pas mais tu as une vision quelque peu manichéenne des choses sauf que tu inverses le manichéisme en faisant un jugement de valeur sur l’aspiration des obédiences. A ta différence, je n’ai proposé un clivage régularité/irrégularité mais j’ai associé (ou plutôt dissocié) régularité à orthodoxie. Je crois qu’il existe des niveaux de régularité aux Constitutions dont même le GODF (pour reprendre cet exemple) en respecte un pan entier.

  • 44
    Flupke
    18 décembre 2009 à 14:09 / Répondre

    à Myrrhman et un cherchant

    si je vous entend bien c’est le GODF qui a le premier réécrit ses landmarks.

    Donc c’est le GODF qui est régulier.

    Pour moi vous seriez tous irrégulier et ce sont les loges libres non dépendant d’aucun statut.

    Le statut Shaw n’ayant pas eu la signature royale, donc force réglementaire, les loges régulières sont celles qui se rapprochent le plus de la description qui en est faite dans le manuscrit d’Edimbourg. (dans la campagne, on y entend pas les chiens etc. bref relisez le)

  • 43
    Un.cherchant
    18 décembre 2009 à 11:08 / Répondre

    En 1929 une réécriture a lieu.
    Où est il précisé l’existence de Dieu dans cette version?
    L’obédience GO utilise d’autres règles, c’est son choix.

    voir ce lien:

  • 42
    Myrrhman
    18 décembre 2009 à 01:11 / Répondre

    @UnCherchant
    Il me semble que 1929 est la création des fameux landmarks et l’introduction à la GLU de l’obligation de croire en Dieu, proclamation que le GO avait introduit en 1849 et abandonné en 1877.
    Qui sommes nous, humble mortel, pour proclamer l’existence de Dieu?

    Comme l’a écrit Angelus Silesius: « celui qui en tout ne voit rien, LE voit ».

  • 41
    Un.cherchant
    17 décembre 2009 à 22:55 / Répondre

    @ Myrrhman
    1929 ? en 1810 certainement !
    Le GODF pratiqua la même exclusion que la GLNF aujourd’hui .

    « Enfin, de ne partager jamais les travaux de loges irrégulières, et de ne point communiquer maçonniquement avec des maçons irréguliers »
    page 85 Vocabulaire de francs-maçons … Par Etienne François Bazot
    Cet ouvrage qui se trouve page 32 de cette bibliothèque virtuelle ( passer par un clic page 10 etc)

  • 40
    Denis Cliche
    17 décembre 2009 à 19:41 / Répondre

    Si je décide de frapper un ballon avec un balai (pour toutes sortes de raisons) au lieu des pieds je ne joue plus au foot mais au ballon-balai… Il ne faut pas s’offusquer que les autres équipes de foot ne soient pas enclins a reconnaitre ceux qui changent les règles. Les premiers s’appellent des réformateurs et les seconds des traditionalistes.

    Charles Cousin, Président du Conseil de l’Ordre du Grand Orient de France, écrivit le 28 novembre 1884 au Prince de Galles, Grand Maître de la Grande Loge Unie d’Angleterre, pour déplorer la « situation regrettable … faite aux Maçons français par les Ateliers soumis à la juridiction de la Grande Loge d’Angleterre ». Il reçut quelques semaines plus tard du Grand Secrétaire Shadwell H. Clerke une réponse courtoise:

    « …mais la Grande Loge d’Angleterre soutient et a toujours soutenu que la croyance en Dieu est la
    première grande marque de toute vraie et authentique Maçonnerie, et qu’à défaut de cette croyance
    professée comme le principe essentiel de son existence, aucune association n’est en droit de se
    réclamer de l’héritage des traditions et des pratiques de l’ancienne et pure Maçonnerie. L’abandon
    de ce Landmark, dans l’opinion de la Grande Loge d’Angleterre, supprime la pierre fondamentale de
    tout l’édifice maçonnique… ». Référence: http://fr.wikipedia.org/wiki/Régularité_maçonnique

  • 39
    Myrrhman
    17 décembre 2009 à 18:06 / Répondre

    Mon cher Scribe,
    Plus que la distinction régulier/irrégulier qui ne date me semble-t-il que de 1929 (et je rappelle systématiquement à mes frères de la GLNF que le GODF est régulier depuis 1773, car antérieur à la Grande Loge Unie d’Angleterre!), la distinction qui me parait plus pertinente est traditionnaliste/moderniste. Et on peut très bien vivre en étant traditionnaliste au sein d’une obedience libérale.

  • 38
    Scribe
    17 décembre 2009 à 17:32 / Répondre

    Bien avant que je devienne maçon, mon grand-père appartenait à la GLNF (vous dire que ça date). Il eut été même GMP à cette époque ce qui ne l’a pas empêché de démissionner et de rejoindre les rangs de la GLDF. Rien d’extraordinaire… Par contre, il est plus préoccupant que les arguments avancés par les « mutins » soient sensiblement les mêmes que ceux motivant la démission de mon grand-père (la télévision en moins).

    Maintenant, me concernant, je crois que l’on peut être régulier (au sens des Constitutions d’Anderson) et pas forcément orthodoxe. C’est le cas de la GLDF, de la GLTSO ou de la LNF.

  • 37
    jb.bienvenue
    17 décembre 2009 à 15:50 / Répondre

    cincinatus a écrit (commentaire 33) :

    « A travers nombre de ces interventions, il apparait que les Frères n’ont pas grand chose à cirer des obédiences et que ce qui les motive, et les intéresse, c’est la Maçonnerie par elle même et non pas ces espèces « d’églises ou d’appareils » qui ont été créés au départ sans doute dans une louable intention, à savoir contribuer à « rassembler ce qui est épars » mais qui par la suite ont dérapé et oublié que ces entités « administratives » et leurs sub divisions étaient au service des loges et non pas l’inverse ! « 

    Il faut lire, à la fin du « manifeste de la FMR » que Jiri a publié ce 17 décembre, l' »allocution du Gd Orateur » qui montre bien que – contrairement à ce qui se passe dans beaucoup (mais pas toutes !) des Obédiences dites « libérales », lesquelles dans leur majorité se veulent démocratiques – à la GLNF on ne considère pas l’Obédience comme une simple « entité administrative » mais comme une « autorité spirituelle » où « toutes les prérogatives viennent nécessairement d’en haut » et où le Grand Maître, désigné par son seul prédécesseur, est l' »ultime trait d’union entre les hommes et Dieu ».

    Exactement comme l’étaient les rois sous l’Ancien Régime.

    Finalement, je me demande si le fossé est bien entre « réguliers » et « irréguliers », ou s’il n’est pas plus profondément entre « maçonnerie d’Ancien Régime » et « maçonnerie contemporaine » ?

  • 36
    Flupke
    17 décembre 2009 à 15:18 / Répondre

    à cincinatussi l’on en croit les recherches historiques … démontrées par des docs « opposables » notre filiation serait les Loges campagnardes des tailleurs de pierre écossais, docs du 17ème siècle .. manuscrit d’Edimbourg etc.Loges qui auraient donné des idées aux gentlemen masons qui les fréquentaient pour raisons professionnelles … elles étaient indépendantes … le statut Shaw n’a même pas été contresigné par le roi de l’époque appelé par son héritage anglais … sous d’autres cieux …Conclusion mettons les sapins de Noël des diverses obédiences en bleus de travail … et çà ira mieux … ils vont se sauver devant le boulot … à toutes jambes …

  • 35
    Philippe
    17 décembre 2009 à 14:35 / Répondre

    Quid du système de mailing de séduction de profanes.

  • 34
    cincinatus
    17 décembre 2009 à 12:17 / Répondre

    A travers nombre de ces interventions, il apparait que les Frères n’ont pas grand choseà cirer des obédiences et que ce qui les motive, et les intéresse, c’est la Maçonnerie par elle même et non pas ces espèces « d’églises ou d’appareils » qui ont été créés au départ sans doute dans une louable intention, à savoir contribuer à « rassembler ce qui est épars » mais qui par la suite ont dérapé et oublié que ces entités « administratives » et leurs sub divisions étaient au service des loges et non pas l’inverse!
    Il faut quand même être lucide, est ce à la Maçonnerie que nous rendons hommage dans nos « grands messes », ou à tous ceux déguisés en arbre de noël ambulants, et plus bardés de décorations que ne l’étaient les maréchaux de l’ex URSS!
    Et la fraternité là dedans?
    Il y a encore du boulot à faire sur la pierre …..et aux outils classiques on pourrait peut être aussi ajouter le karcher!

  • 33
    Pierre Guelff
    17 décembre 2009 à 09:25 / Répondre

    Comme je suis heureux dans ma petite (par le nombre de membres) Loge Juste et Parfaite, Indépendante et Souveraine…

  • 32
    feudusoleil
    16 décembre 2009 à 21:43 / Répondre

    Merci Jiri de penser « aux Frères dans les Loges « de base » bien éloignés des sphères conflictuelles ». Je confirme qu’ils sont bien éloignés de ces sphères là, et que le plus important est ce qu’il se passe en loge, même s’ils se passeraient bien de ce genre d’événements.

  • 31
    Cincinatus
    16 décembre 2009 à 21:07 / Répondre

    Et si on en revenait au temps des opératifs qui , peut être et souhaitons le, n’avaient que faire ni des obédiences ni de leurs obligés, mais n’en cultivaient pas moins le travail bien fait et la véritable fraternité au sein des ateliers!
    Je rêve d’une loge, c’est un peu ce qui se passe dans la mienne et explique que l’on fasse un peu peur, où les évènements venus de ce drôle de monde, celui des « dorés sur tranche » de Pisan ou d’ailleurs, ont autant d’importance pour nous que le rôt d’un pingouin sur la banquise!
    Bien sur on lit les ordonnances, bien sur on applaudit aux nominations et on gémit aux suspensions, mais le tout avec un tel manque de foi que l’on passe toujours très vite sur ces choses qui nous semblent sans intéret et à mille lieux de la Maçonnerie que nous aimons et que sommes venus chercher!
    Heureux malgré tout de savoir qu’après avoir honoré leur triangle de près de 100 euros (avec le gros rouge sans doute!), lors de la dernière AG certains Frères se sont épuisés sur la piste de danse jusqu’au matin, cela pendant que « d’autres hommes ont soif et que d’autres hommes ont faim » et ravi d’apprendre que lorsque les temples se dégradent un modeste appart est acquis pour recevoir les huiles venues d’ailleurs!
    Je crois savoir que nombre de Frères s’interrogent car il semble qu’il y ait de plus en plus de maçons et de moins en moins de maçonnerie!
    Quand reviendra t’on à des réalités qui empêcheront Hiram de se retourner dans sa tombe et de bouffer de rage son acacia?

  • 30
    lihin
    16 décembre 2009 à 17:35 / Répondre

    Plus que trois semaines depuis les « évènements majeurs » chez la GLNF.

    Une mise à jour s.v.p. et merci !

  • 29
    Jiri Pragman
    16 décembre 2009 à 14:58 / Répondre

    Effectivement, il n’est pas rare que l’un ou l’autre Grand Maître se fasse remarquer par une déclaration ou une prise de position fracassante qu’une Obédience ou l’autre traverse une période « noire », il n’y a pas lien de s’en réjouir. Des dégâts sont causés à l’ensemble de la Franc-Maçonnerie et il faut penser aux Frères dans les Loges « de base » bien éloignés des sphères conflictuelles.

  • 28
    EDDH
    16 décembre 2009 à 14:50 / Répondre

    A l’instar d’EMEREK j’ai une pensée fraternelle pours nos frères de la GLNF. Il n’est jamais agréable d’être au milieu de la tourmente. Bons travaux à l’abri des bourrasques.

  • 27
    sic transit gloria mundi
    16 décembre 2009 à 14:47 / Répondre

    Je suis à la GLNF. Ce qui est exprimé ici se retrouve aussi, et malheureusement de plus en plus, au niveau des Loges elles-mêmes dans notre obédience. Ainsi, par exemple, des Frères font passer leurs intérêts personnels et leurs égos avant l’intérêt général … Certains vont jusqu’à modifier certains passages de rituels immuables, créant alors des débats stériles aux effets dévastateurs dans le seul but d’attirer l’attention sur eux !!! Pendant ce temps les Apprentis sont désorientés et choisissent bien évidemment de suivre ces individus dont la « notoriété » est nettement supérieure à celles de leurs instructeurs. Moi j’ai la charge d’instruire dans ma Loge et dans cette fonction j’ai de plus en plus l’impression de perdre mon temps et d’assassiner Willermoz ! Je viens d’envoyer ma lettre de démission aujourd’hui même …

  • 26
    EMEREK
    14 décembre 2009 à 20:51 / Répondre

    Mes très chers frères de la GLNF :

    Il faut toujours se mettre à la place de l’autre dans une situation donnée.
    Ce que vous vivez ,je le vivrais aussi intensément que vous …….

    Nous « ferraillons » souvent sur ce Blog…certes…. mais je voudrais vous témoigner de mes pensées les plus fraternelles …
    Les GM passent…les vrais maçons restent…
    Fidelity X 3

  • 25
    lihin
    14 décembre 2009 à 19:53 / Répondre

    À Pierre-Jean,

    Merci mais je ne vous comprends pas encore.

    Les « sémites » se limitent-ils aux seuls Juifs ou juifs ? Écrit-on aussi Chrétiens et Musulmans toujours avec une majuscule ?

    Les « sémites », supposés descendants de Sem (ou Chem), ne désignent-ils pas une notion ethnique ?

    Une organisation politique ne devrait-elle pas être plus cohérente dans le choix de son propre nom ?

  • 24
    Vieux Julien
    14 décembre 2009 à 10:56 / Répondre

    En tant que membre de la GLNF, je suis attristé que cela soit étalé dans le monde profane.
    Mais quel bonheur de voir que certains Frères ont gardé leur esprit d’Homme libre et respectueux des traditions et valeurs de l’Ordre.
    Il ne s’agit point là de « cordonite » mais d’un coup de gueule attendu depuis longtemps par de nombreux Frères de la GLNF. J’invite tous ceux qui en douteraient à aller lire la déclaration complète sur le blog de Jean Solis. Pour ma part je la signerais des deux mains, je suis fidèle à mon Obédience et ses principes, pas à un homme.
    Si cette effusion pouvait refroidir le Grand Maître Stifani dans toutes ses initiatives contraires à l’esprit de la GLNF et stopper la dégénerescence en cours, alors cela aura été utile et nous ne pourrons qu’applaudir les pétitionaires.

  • 23
    Pierre-Jean
    14 décembre 2009 à 00:10 / Répondre

    @Lihin :

    probablement parce que le racisme vise des groupes « ethniques » tandis que l’antisémitisme vise les Juifs (et pas juifs avec une minuscule), qui ne sont pas un groupe ethnique.

  • 22
    lihin
    13 décembre 2009 à 13:01 / Répondre

    Pourrait quelqu’un(e) m’expliquer s.v.p. la différence entre « racisme » et « anti-sémitisme » ?

    Il me semble que le seconde est une sous-catégorie du premier.

    Donc pourquoi un non-sens tel « racisme et (sic !) anti-sémitisme » ?

  • 21
    Myrrhman
    13 décembre 2009 à 10:49 / Répondre

    Pour que la Sagesse et l’Harmonie puissent s’imposer dans cette obédience, que chacun médite enfin le Code Maçonnique: »C’est au GADLU qui sonde les cœurs à apprécier son ouvrage ». (…)

    (note du modérateur : formule maçonnique supprimée)

  • 20
    PLURIBUS
    12 décembre 2009 à 17:46 / Répondre

    Quelle que soit la démarche de ceux qui sont aujourd’hui suspendus (ce qui n’est pas une sanction), le fait de répandre l’opprobre sur l’obédience est la preuve par elle même de la réeelle motivation de ces « frères ». Le POUVOIR, celui pour lequel, comme dans le monde profane, ils sont prêts à toutes les bassesses.
    Ce n’est pas nouveau. Depuis DESAGULIERS et ANDERSON l’histoire de la FRANC MACONNERIE est emplie de ces Frères qui bien heureusement en passant à l’Orient Eternel n’ont laissé d’eux que le souvenir d’une bétise abyssale. Gronde est toujours le mot servant à dissimuler sous un habit de rectitude l’envie et la jalousie.Les loges sont heureuses, les Frères sont heureux d’y travailler. Alors, mes Frères emplis d’importance et de médailles imméritées, ne rendez pas mon obédience responsable de vos propres échecs. Faites comme tous ceux qui ont eu la même attitude que vous, fondez une obédience. Il y aura alors d’importantes chances que le Tablier de Grand Maître vous ceigne les reins d’une importance aussi grande que votre suffisance.

  • 19
    christian
    12 décembre 2009 à 14:58 / Répondre

    Notre confrerie n ‘a jamais « oser » signer la chartre de la LICRA il y a quelques années narrant le fait que nous ne faisions pas de politique…j ai toujours consideré ,peut -être à tord, se refus comme un acte politique encore plus fort que ne pas signer !!! ..la LICRA defendant des valeurs humaines….La Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (ou LICRA) est une association internationale luttant contre le racisme et l’antisémitisme..il y a quand mêmes quelques liens avec nos ideaux…..Nous avons toujours reçu quelques « dignitaires » douteux, maintenant nous nous deplaçons directement en Afrique (aux frais des FF) pour celebrer Bongo !!! ISassous N’guesso….. , driss Deby president du Tchad (il a juste inventé les enfants soldats..) nous leurs offrons l’accolades fraternelles ( que des prix Nobel de la paix..) nous leurs offront un certain credit mais là ce n’est pas de la plitique…..Aux hauts dignitaires, GM, penser à la transmition de nos vrais valeurs MORALES !!! sa gronde sur les colonnes.

  • 18
    Myrrhman
    12 décembre 2009 à 10:54 / Répondre

    Il me semble, avec mes quelques années de maçonnerie au GODF, que les problèmes viennent de certaines confusions.
    Si la dimensin initiatique n’est assurément pas démocratique, les instances administratiques doivent absoluement l’être sous peine des dérives que nous connaissons.
    Et il est alors absurde de faire prêter serment aux Grands Officiers le Volume de la Loi Sacrée! Dans ma loge nous prêtons notre serment initiatique sur l’Evangile de Jean, et nos obligations « administratives » sur la Constition et le Règlement Général, auxquels nous donnons une valeur fodamentale, mais qui n’est « qu’humaine ». Nous reservons le caractère transcendant au mystère de l’initiation.
    Dans nos loges la légitimité du VM ne procède que du libre choix des FF.

  • 17
    Burdeos
    12 décembre 2009 à 09:16 / Répondre

    Tout ce bruit me fait penser qu’il vaut mieux un petit chez soi (une famille, un groupe d’amis, un club sportif, philosophique, une association, une entreprise, une loge…) où l’on se sent vivre (donc heureux) plutôt qu’un grand chez les autres (une obédience, un parti politique, …). Ce n’est pas du communautarisme, c’est du vivre ensemble à l’époque d’un médiocre débat sur l’identité nationale. Car notre espace de liberté, individuelle et collective est très précieux. Je ne sais pas si le concept d’Etat-Nation est pérenne, ce que je constate, c’est qu’aujourd’hui celà fournit un cadre qui nous offre ces libertés dans cette partie du Monde. Donc, très pragmatiquement, j’adhère au concept qui me permet de respecter mon voisin, l’Autre, lequel voisin peut aussi me respecter (il y a quoiqu’on en dise des lois). Le respect me semble se nourrir de la rencontre, et je m’enrichis à découvrir et partager avec l’Autre que je ne souhaite surtout pas être mon clone/clown. Je laisse les jeux du cirque avec son cortège de pugilats à ceux que çà intéresse…

  • 16
    Bereal
    12 décembre 2009 à 02:01 / Répondre

    (…)
    Sans en juger le fond (que je ne maitrise pas), je trouve la forme très inadaptée… qui plus est pour des membres du SGC. Il ne faut pas décourager les Apprentis, les Compagnons et les Maîtres qui travaillent dans leur atelier respectif. La FM n’est pas une démocratie et il me semble que certains serments sont bafoués…et par des « chefs » en plus qui ont prêtés serment sur le Volume de la Loi Sacrée leur obligation de GO… Qui plus est n’y a t-il pas des moyens et des leviers pour donner son avis pour le bien de l’ordre et de la fraternité me semble t-il?

    (note du modérateur : les abréviations maçonniques ont été supprimées)

  • 15
    EMEREK
    11 décembre 2009 à 19:47 / Répondre

    On ne peut se réjouir d’une telle lame de fond.
    On ne peut se réjouir car les faits relatés entament le prestige de la maçonnerie dans son ensemble.
    Il a été critiqué ,ici dans ce Blog ,une bonne partie des points soulevés par les « mutins »,ce n’est donc pas nouveau,mais c’est su.
    A l’époque d’Internet les nouvelles vont vite….
    Aujourd’hui ce n’est pas une banale histoire dans une petite Loge ,mais bien dans une obédience de grande importance ,de grande qualité et ,de plus,seule reconnue de Londres .
    On imagine l’effet délétére dans l’opinion profane.
    Il faut en revenir aux préoccupations spirituelles ,souligner de nouveau l’importance de la Responsabilité Morale que nous avons à la face du Monde ,souligner la Responsabilité que nous avons vis-à-vis de notre Patrimoine commun qu’est La Maçonnerie……sinon ……???

  • 14
    LandeBZH
    11 décembre 2009 à 11:43 / Répondre

    Pensons aussi aux « fondations » du Temple, à la base, aux humbles frères de terrain, qui ne se préoccupent pas de ce qui se passe au pinacle. Longtemps j’ai cherché l’atelier où je me sentirai bien, au-delà des questions d’obédiences ou de rites. Je l’ai longtemps cherché. Et je l’ai trouvé: un atelier où je me sens parfaitement en harmonie au milieu de frères pétris d’humanisme, honnêtes et bienveillants cherchants et travailleurs. Or il se fait que c’est un atelier GLNF. Peut-être n’aurais je pas choisi celle-ci si l’obédience avait été mon critère de choix (et encore dis-je cela à l’ouïe des seules rumeurs et on sait ce qu’elles valent dans toutes les obédiences.). Tout ce que j’entends me désole. Mais en aucun cas, je ne quitterai mon atelier, où, comme le disait Nekeb, je suis heureux. Et n’oublions jamais ce que nous devons à l’intégralité de nos frères (et soeurs) : la bienveillance.

  • 13
    Myrrhma
    11 décembre 2009 à 01:28 / Répondre

    Mon (…) Nekeb,

    Si nous ouvrons les bras pour nos Frères en déserrance, c’est justement parce que nous les reconnaissons comme des Frères, en oubliant que parfois ils ne nous considèrent que comme de vagues cousins.
    Des illustres Frères comme Jean Tourniac ou Paul Naudon seraient-ils aujourd’hui à la GLNF? Pas évident…
    Très (…)

  • 12
    Myrrhma
    11 décembre 2009 à 01:28 / Répondre

    Mon TCF Nekeb,Si nous ouvrons les bras pour nos FF en déserrance, c’est justement parce que nous les reconnaissons comme des FF, en oubliant que parfois ils ne nous considèrent que comme de vagues cousins.Des illustres FF comme Jean Tourniac ou Paul Naudon seraient-ils aujourd’hui à la GLNF? Pas évident…Très frat.:

  • 11
    NEKEB
    10 décembre 2009 à 19:00 / Répondre

    Que c’est triste, que c’est antimaçonnique.
    Plus triste encore ces frères qui se réjouissent et disent « venez chez nous, au GO ou à la GL « !
    Pendant trente ans j’ai dit  » nous sommes dans un ordre, alors se soumettre ou se démettre! ».
    J’ai voulu me faire entendre mais ceux qui crient aujourd’hui sont cela même qui ne m’ont pas écouté.
    Alors je me suis démis, Je suis parti, sur la pointe des pieds, presque en m’excusant auprès de ceux que j’aimais . Je n’ai pas dit qui m’aime me suive et je n’ai pas longtemps été seul.
    Je travaille maintenant dans une obédience à taille humaine, comme cette GLNF que j’ai tant aimé.
    Nous faisons de la Maçonnerie et même de l ‘Opérative et je ne donnerai pas ma place; Je suis HEUREUX

  • 10
    EMEREK
    9 décembre 2009 à 22:37 / Répondre

    Serait-ce la venue d’Ali Bongo qui crée cette zizanie ?

  • 9
    lihin
    9 décembre 2009 à 20:22 / Répondre

    Une purge au sein de la GLNF sur ordre du nouveau Grand-Maître, en texte clair Président du Comité Central du Parti Orthodoxe Franc-maçonnique (POF). L’amplitude de cette purge semble dépasser de magnitudes celle opérée de l’ancien Grand-Maître Jean-Michel Quillardet il y a deux ans environ au GODF.

    En quoi tout cela se diffère-t-il de n’importe quelle association « profane » sans « de la touffe cérémonielle et symbolique » ?

    À mon humble avis, il vaudrait mieux filmer de pareils spectacles et en commercialiser les pellicules. Plus drôle que Louis de Funès, probablement. Et en vouer les bénéfices à la charité, bien sûr.

  • 8
    Flupke
    9 décembre 2009 à 16:29 / Répondre

    à tous

    je n’ai plus la référence mais j’ai vu circuler sur internet la vidéo de l »accueil des délégations dont celle d’O Bongo etc. à l’une des assemblées générale de la GLNF. Les images n’étaient pas prises à la sauvette mais bien cadrées et non tremblotantes …

    alors souiplet pour Jiri n’ergotez pas !

    Bon … mais est-ce grave ???

    Plus 1933-1945 s’éloigne et plus nous nous rapprochons de la normalité …

    Fin 19ème les journaux locaux donnaient l’ordre du jour de certaines loges sans problème …

  • 7
    Jiri Pragman
    9 décembre 2009 à 16:13 / Répondre

    Les informations du dernier Convent du GODF circulaient alors déjà en direction de la presse. Le Blog Maçonnique s’est abstenu de publier les pourcentages de vote (alors qu’il les avait).

  • 6
    Myrrhman
    9 décembre 2009 à 15:25 / Répondre

    Cher Jiri,J’aime bien « le Blog Maçonnique qui n’a pas pour vocation de rendre compte de réunions internes à des Obédiences maçonniques » quand le Blog rendait compte en direct-live du dernier convent du GODF!@ Bleu-Ciel et à tous le Frères de la GLNF, vous êtes tous les bienvenus au grand Orient, où la diversité des rites et des consciences est parfaitement respectée. (…)

  • 5
    Flupke
    9 décembre 2009 à 11:19 / Répondre

    ha « initiés »

    tout est dit alors que tout ne fait que commencer, avec possibilité de rétropédalage pour chacun d’entre nous, le processus initiatique est un pavé m…….

  • 4
    Bleu-Ciel
    9 décembre 2009 à 10:50 / Répondre

    Les Frères qui se sentent mal à la GLNF n’ont qu’à passer à la GLDF…..nous les attendons avec beaucoup de fraternité…..et nous les considérons comme des initiés qui ont droit à tout notre respect !

  • 3
    Fox7ans
    8 décembre 2009 à 22:06 / Répondre

    Et ben…Qualifier publiquement le GM de Kim Jong-il, voilà qui dénote d’une sérénité et d’une mesure qui sied parfaitement à une obédience maçonnique qui proclame fièrement son respect du landmark « Ni politique, ni religion » !

    Y’a des jours ou je trouve que finalement, la mixité au GO c’est plutôt un débat sympa…

  • 2
    Flupke
    8 décembre 2009 à 19:57 / Répondre

    J’espère qu’ils ne vont pas se facher tout rouge et qu’ils vont rester à la GLNF, nous avons tous à suffisance des membres atteints de cordonite …

  • 1
    Thomas Dalet
    8 décembre 2009 à 19:40 / Répondre

    Willermoz relève-toi, ils sont devenus fous!

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous