Une nouvelle levée de voile

Publié par Jiri Pragman

Ce vendredi 12 mars 2010, le quotidien régional Midi Libre a annoncé une conférence à Laudun-l’Ardoise sous le titre iMichel Payen lève le voile sur les franc-maçons !

Cette conférence sera donnée le samedi 13 mars 2010 à 15h à la salle Edith-Piaf de Laudun-l’Ardoise. Le thème en sera plus précisément Hommes et femmes en franc-maçonnerie : mixité, parité, égalité. L’article présente encore le conférencier, Michel Payen, président du Conseil national de la fédération française du Droit humain, directeur d’établissement scolaire de profession, proviseur adjoint du prestigieux lycée parisien Janson-de-Sailly, qui compte 3 300 élèves.

A noter ce positionnement : Pour le président du Droit humain, la franc-maçonnerie reste « un laboratoire d’idées important, mais variable selon les obédiences ». Selon son analyse, trois ont vraiment une grosse activité de réflexion sociétale : « le Grand orient, la Grande loge féminine et le Droit humain ».

samedi 13 mars 2010
Étiquettes : , , , ,
  • 8
    isis
    14 mars 2010 à 20:58 / Répondre

    à morgan:

    oui, même si le libellé de la question n’est pas exactement celui là.

    Ce sont les parents qui contournent la carte scolaire; le responsable d’établissement ,FM ou non, à ¨Paris ou ailleurs, est un fonctionnaire qui inscrit les élèves de son secteur ; et ceux qui ont obtenu une dérogation., de quelque manière que ce soit..

  • 7
    morgan
    14 mars 2010 à 18:35 / Répondre

    Monsieur Payer affirme parler des questions sociétales, à la tête d’une obédience qui prône la libérté, l’égalité la fraternité.

    Seul hic : il est aussi l’un des responsables d’un grand lycée parisien qui pratique la selection. Je me demande si les Frères et les Soeurs du DH planchent parfois sur des thémes comme « l’école de la République : une école pour tous ».

  • 6
    EMEREK
    13 mars 2010 à 21:10 / Répondre

    Mais vous oubliez un outsider de « poids »…J’ai nommé le GM de la GLNF…..
    Stifani a peut-être cru que cette incursion sociétale (inédite pour une obédience régulière) aurait pu plaire au Prince et ,pourquoi pas, peut-être gagner quelques parts de marché maçonnique???
    Le flop a été à la hauteur de l’essai…Car il faut vraiment être initié « Sociétal » pour réussir …Et visiblement seuls le DH ,la GLFF et le GO en seraient intellectuellement capables …
    Mais peut-être s’agissait-il pour Stifani d’un lointain souvenir de son initiation au DH ???

    Résumons :les Autres seraient dans l’impossibilité de penser la cité…

    En fait les premiers(les « sociétaux ») utilisent leurs obédiences comme des ersatz de groupement de pression .
    Les autres ,dont je suis, s’engagent personnellement dans le monde profane sans montrer leurs décors et leurs bijoux….

    Et c’est bien ainsi ,chacun sa religion….

  • 5
    jean serlun
    13 mars 2010 à 19:27 / Répondre

    Il ne faudrait surtout pas oublier que pour un nombre non négligeable de maçons, travaillant dans des loges, obédientielles ou indépendantes, une réflexion de type sociétal n’offre strictement aucun intérêt pour progresser dans la démarche initiatique.

  • 4
    Bleu-Ciel
    13 mars 2010 à 18:52 / Répondre

    A force d’avoir une grosse activité de réflexion sociétale ,le GODF rique de s’enkyster dans le monde profane sans espoir de retour !…et son désir d’hégémonie risque de couter cher aux obédiences suiveuses!
    …et je trouve que se comparer à d’autres obédiences pour minimiser leur action est un manque d’élégance et de fraternité!

  • 3
    Jiri Pragman
    13 mars 2010 à 14:10 / Répondre

    @Lumière ottomane

    2 X 5 minutes ! Comme cela est éloigné de certaines pratiques au Grand Orient de Belgique où l’on se fait parfois imposer de lourds pensums d’une heure quart !

  • 2
    Lumiere Ottomane
    13 mars 2010 à 14:08 / Répondre

    Je partage l’avis de Fluo et trouve un peu restrictif la reflexion de Michel Payen qui souligne que seul le GO, le DH et la GLFF ont une grosse activite de reflexion societale: Dans nos petites loges a la GL, nous avons une planche de 5 mn sur le symbolisme et 5 mn sur la pensee de la quinzaine outre les planches qui sont inscrit a l’agenda de la tenue. Et je dois dire que meme si nous nous concentrons sur le symbolisme, il y a quand meme beaucoup d’analogie qui sont faites avec les phenomenes de societes.
    De plus ce n’est pas la quantite mais bien sur la qualite qui doit primer. Et n’oublier pas qu’a force de travailler notre pierre, nous apprenons a etre precis et concis.
    G 10

  • 1
    fluo
    13 mars 2010 à 11:23 / Répondre
    Selon son analyse, trois ont vraiment une grosse activité de réflexion sociétale : « le Grand orient, la Grande loge féminine et le Droit humain ».

    Un peu restrictif, comme réflexion (c’est vrai que dans ma petite Obédience, on parle surtout des favoris du tiercé, et des candidats de la Starac….)….

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif