palais de l Elysee

7 obédiences lancent un Appel républicain pour les Présidentielles

Par Géplu dans Divers

Sept Obédiences, le Grand Orient de France, la Fédération française du DROIT HUMAIN, la Grande Loge Féminine de France, la Grande Loge Féminine de Memphis Misraïm, la Grande Loge Mixte Universelle, la Grande Loge Mixte de France, et la Grande Loge des Cultures et de la Spiritualité co-signeront le 13 avril à 11h lors d’une conférence de presse commune au siège du DH, rue Pinel à Paris, l’appel suivant :
.

Présidentielle : des obédiences maçonniques
lancent un Appel républicain

Les Obédiences maçonniques signataires de cet Appel rappellent l’importance de la prochaine échéance électorale qui va engager notre pays pour les années qui viennent. Hors de nos territoires le résultat de cette élection sera observé par toutes celles et tous ceux qui se font une certaine idée de la France républicaine, porteuse historique des idéaux de Liberté, d’Egalité et de Fraternité.
Les Obédiences signataires de cet Appel ne donnent aucune consigne de vote. Mais elles tiennent à rappeler solennellement les valeurs et les principes qui doivent unir les énergies de notre peuple en vue du développement du bien commun.
Les Obédiences signataires revendiquent leur idéal humaniste universaliste et rappellent leur attachement à la République, à la séparation des pouvoirs, au vote comme outil citoyen, à la laïcité pleine et entière comme forme élevée de la paix sociale, à la liberté absolue de conscience, à l’école comme espace préservé préparant au vivre ensemble.
Elles sont attachées à l’édification de sociétés fraternelles respectueuses de la dignité humaine, soucieuses de ne pas considérer l’être humain comme une variable d’ajustement d’une économie dérégulée. Elles veulent faire progresser l’égalité des droits, l’égalité réelle entre les femmes et les hommes. Au racisme, à la haine de l’autre et aux murs elles opposent la volonté de bâtir des ponts.

Les Obédiences signataires de cet Appel invitent donc les citoyens français à la vigilance la plus grande. Des menaces très inquiétantes pèsent toujours sur notre société. Communautarismes clivants et visions régressives de la vie en société et des rapports entre femme et homme se nourrissent les uns des autres.
En France et hors de France poussent les égoïsmes nationaux et les pulsions identitaires. Rôdent des menaces d’affrontements et de guerres.
Des pans entiers de notre société, dont nombre de jeunes, sont en totale désaffection vis-à-vis de l’engagement et des projets politiques, alors qu’exercer son devoir de citoyen en allant voter est plus que jamais essentiel.
Nous voyons avec inquiétude des positions publiques décomplexées et omniprésentes s’affirmer et occuper les esprits. Elles menacent la séparation des pouvoirs et appellent à des confrontations néfastes. Des concepts et des idéaux qui sont et restent des ferments d’avenir sont manipulés et détournés de leur sens. De vieilles perspectives qui ont fait tant de mal dans le passé réapparaissent sous des formes adaptées aux temps actuels et aux repères parfois perdus.

Pourtant nous voulons inviter nos concitoyens femmes et hommes à ne pas cultiver le déclinisme et la peur, l’abandon ou le repli. Il est inexact de considérer que notre société n’est traversée que de menaces et de dangers. Des espaces ouverts de recherche du progrès humain et l’aspiration à plus de justice existent bien, en particulier chez les jeunes.

Il s’agit donc de chercher des solutions pour l’avenir en gestation dans le monde d’aujourd’hui. Ce travail-là est essentiel. Il doit s’inscrire dans une démarche ouverte et réfléchie, de celles qui inspirent des moments importants de l’Histoire.
Il faut bâtir, et non pas craindre.
C’est en prenant en compte cette aspiration que la parole politique, brouillée par des engagements égarés et des pratiques condamnables, pourra se faire entendre largement, se régénérer et revivifier l’espace démocratique.

Les francs-maçonnes et francs-maçons signataires de cet Appel invitent les citoyens à voter en conscience, de manière éclairée, à veiller dans leurs choix à ce que soit garanti le respect des valeurs et principes qui unissent. Ils incitent à refuser les terribles ferments de discorde et d’affrontements, à se situer dans une démarche responsable et prospective, génératrice d’une fraternité humaine généreuse et créative.

vendredi 07 avril 2017 28 commentaires

Étiquettes : , , , , , , ,

  • 28

    […] soit la moitié de la maçonnerie française, sept obédiences ont lancé le 13 avril un «appel républicain» et unitaire. Elles ont appelé à faire barrage «au racisme, à la haine de l’autre et aux […]

  • 25
    Ketty 14 avril 2017 à 18:54 / Répondre

    Pour moi, le vote ne doit pas être une réaction contre une personne, une situation ou des idées, mais un engagement honnête pour la France, pour la République. Le programme de François Fillon me semble être le seul qui puisse permettre à notre si beau pays de remonter la pente et, par là même, de donner aux Français la chance de retrouver la fierté d’appartenir à la République Française.
    Nous devons nous remettre en question et préparer l’avenir de nos enfants et petits enfants.
    Le monde dans lequel nous nous trouvons est chaotique et de plus en plus dangereux.
    La France y reste encore un îlot de paix et de tranquillité.
    Ne votons pas par peur ou par haine et avec un esprit POSITIF !
    Avec mes cordiales salutations F:.

    • 26
      lazare-lag 14 avril 2017 à 20:18 / Répondre

      Et quand on a dit ça, qu’a-t-on dit ?
      A part avoir dit sa préférence strictement personnelle ?
      Qui n’est qu’une expression parmi 150 ou 170.000 frères et soeurs.
      Qui ne sont d’ailleurs pas tous, loin de là, d’être homogènes entre eux, et entre elles.
      J’observe d’ailleurs que dans les 24 interventions précédentes, le frères et soeurs qui se sont exprimés, ont évité cet affichage personnel, finalement sans beaucoup d’effet (quel que soit le nom du candidat émis).
      « Le vote ne doit pas être une réaction contre une personne, etc… »
      S’agit-il ici, sur ces colonnes d’exprimer sa préférence. On peut tous le faire.
      Cela sera très différent.
      Est-ce que cela fait avancer le schmilblick ?
      A voir….

    • 27
      Chicon 15 avril 2017 à 09:52 / Répondre

      @ketty – comme punition de ne pas etre dans la bien-pensance boboïsante, tu nous fais une planche sur la métaphysique et les origines historiques du Grand Architecte s’inspirant de l’article de P Négrier, cela developpera ton cortex cerebral et t’evitera d’avoir des pensées comme les tiennes.

  • 19
    Roland Douhard 10 avril 2017 à 17:51 / Répondre

    Rappel à tout un chacun: Ce sont les idées qui doivent débattre entre elles et non les personnes qui doivent se battre en elles. La violence des propos d’une certaine candidate, la dangerosité de son programme, son révisionnisme rappelé ce week-end, relatif à la rafle du Vel d’Hiv, ses actes délictueux, en matière de détournements de fonds publics européens; ceux d’un autre candidat, tout aussi scandaleux, ajouté à son attitude amorale; le lyrisme populiste et anti-européen d’un troisième, qui n’a pas grand-chose à envier à la première, font qu’il ne reste que deux candidats crédibles et, pour l’un des deux, en capacité de faire battre la candidate de la défiguration de la France et de la déchirure de l’Europe.

  • 18
    BIBI 10 avril 2017 à 16:36 / Répondre

    Je suis dans deux de ces 7 obédiences, et tout à fait d’accord avec ce qui est écrit, mais je trouve déplacé que la FM se permette de glisser sur le terrain politique. Çà me fait penser à un Grand Maître du GODF qui nous proposait de signer un manifeste il y a 3 ou 4 ans. Chacun chez soi et les vaches seront bien gardées.

    • 20
      lazare-lag 10 avril 2017 à 19:40 / Répondre

      N’y a-t-il pas comme une petite contradiction dans ton propos?
      Si tu estimes qu’est déplacé le fait que la F.M. se permette de glisser sur le terrain politique, comment se fait-il que tu sois d’accord avec ce qui est écrit dans cette déclaration?
      Car elle est politique, puisque touchant aux élections à venir.
      Enfin, et là je souhaite faire un peu d’humour, le pseudonyme BIBI ça vient du fait que tu es bi-obédientiel? (LoL comme disent mes enfants)

      • 22
        BIBI 11 avril 2017 à 11:17 / Répondre

        Je reconnais le droit à tout FM de penser ce qu’il veut (sauf s’il a des idées d’exclusion), Je reconnais le droit aux FM de croire en dieu ou de n’y pas croire, de voter à droite ou à gauche,c’est cette diversité qui fait la richesse de notre institution maçonnique. Mais si les obédiences s’affichent d’un coté ou de l’autre, elle excluent de fait ceux qui ne pensent pas comme elles. En ce qui concerne BIBI, c’est BIBI Fricotin un jeune garçon facétieux et redresseur de torts selon Wikipédia.

    • 23
      luciole 11 avril 2017 à 13:19 / Répondre

      On voit surtout des obédiences, au dessus de 5000 membres, qui font fi des diversités et prennent en otages leurs adhérents pour les faire agir dans une direction politique qu’ils ne partagent pas obligatoirement.
      S’ils sont assez grands pour être maçons ils le sont aussi pour savoir quoi faire.

      • 24
        Blazing Star 11 avril 2017 à 17:09 / Répondre

        C’est un message redigé par des bisounours: tout le monde il est beau et gentil, et il faut pas etre méchant car c’est vilain comme la fee carabosse.

  • 17
    Eric 10 avril 2017 à 10:16 / Répondre

    La sagesse ne garantit pas le bonheur, mais elle suppose que, s’il existe, c’est à l’intérieur de nous qu’il faut le chercher, mais parfois il peut aussi exister dans le regard de l’autre. Gardons-nous en effet des contradicteurs usant de mots méprisants, comme le font actuellement certains se disant garants de la morale et de la vertu

    un M:. de la GLMN

  • 15
    Phi Lo Sophia 10 avril 2017 à 00:26 / Répondre

    Maçon du GODF et militant politique de gauche, j’ai été initié dans un atelier où la grande majorité des frères étaient de droite… Nos divergences apparaissaient parfois nettement dans les travaux sur les sujets sociaux mais la forme de nos échanges permettaient de débattre sans se battre ! Il me paraît évident que le maçon ne peut voter que pour un candidat humaniste, laïque et républicain ! Et donc le choix est assez simple pour moi… 😉

    • 16
      Blazing star 10 avril 2017 à 09:10 / Répondre

      Le gentleman-berger qui a failli mourir de faim a l’assemblée nationale pour defendre les travailleurs de sa vallée

  • 11
    Mai 68 8 avril 2017 à 15:57 / Répondre

    ii suffit de lister les grandes obédiences (au dessus de 5000 membres?) non signataires de cet appel pour voir celles ou l’engagement du FM dans la société s’arrêterait dans le Temple…

  • 6
    astronome64 8 avril 2017 à 05:34 / Répondre

    Sans vouloir faire de mauvais esprit, à la lecture de cette déclaration je me demande bien quel candidat ou quelle candidate répond parfaitement à la « ligne » décrite ….

    • 8
      Blazing Star 8 avril 2017 à 12:17 / Répondre

      Poutou et le berger basque

      • 9
        Désap. 8 avril 2017 à 13:33 / Répondre

        Est-ce à dire que le Front Autogestionnaire, le Front Libertaire, le Front Nananère, mais aussi le Parti Socialiste Unifié, le Socialiste Parti Unifié, le Unifié Parti Socialiste et le Unifié Socialiste Parti se seraient transformés en autant d’obédiences maçonniques et pratiquent le rite Salvador Allende ?
        A visionner : https://www.youtube.com/watch?v=cXKUn0rmgpM
        :-)))

      • 10
        astronome64 8 avril 2017 à 15:08 / Répondre

        Béarnais !! pas basque ! Non mais !!! 🙂

      • 12
        lazare-lag 8 avril 2017 à 16:11 / Répondre

        Pas basque, le berger, béarnais.
        Ne pas confondre, comme breton et normand, ou picard et nordiste, ou lorrain et alsacien.
        Qui plus est,il a un nom le béarnais: Jean Lassalle.
        Pourquoi citer l’un par son nom, et l’autre pas? C’est intéressant cette différence de traitement.
        Il peut faire sourire le berger, mais il est député élu de République, et n’en est pas à son premier mandat. Et il dispose de plus de 700 parrainages, là où Poutou a peiné à obtenir les siens.
        Et ironie du sort, à qui Lassalle a-t-il donné son parrainage d’élu?
        Eh, oui: à Poutou!
        Et de qui tient-il un parrainage, Lassalle? De Schivardi, figure remarquée également en son temps comme candidature à la présidentielle.
        Elle est pas belle, la vie?

        • 13
          Blazing Star 9 avril 2017 à 09:25 / Répondre

          Lassalle est un gentleman pour donner son parrainage a un adversarie. Il n’a pas le cerveau rongé par l’ambition.

          • 14
            lazare-lag 9 avril 2017 à 16:52 / Répondre

            Ce qui ne veut pas dire qu’il en soit dépourvu…
            Sans oublier, Sud-Ouest oblige, peut-être un petit côté Cyrano de Bergerac dans le côté gentleman.
            Et, juste pour le plaisir du trait d’humour, jusqu’ici nous connaissions le gentleman-farmer; grâce à ta réflexion, nous découvrons désormais le gentlemen-berger.
            Fermez le ban. (Ou fermez la salle).

    • 21
      lazare-lag 10 avril 2017 à 19:48 / Répondre

      Sans vouloir faire de mauvais esprit non plus, mais en une sorte de négatif (au sens photographique, si je puis dire), je crois qu’on voit bien quel(le) candidat(e)ne répond (ne répondent?) absolument pas à la « ligne » décrite …

  • 1
    Blazing Star 7 avril 2017 à 17:50 / Répondre

    On voit clairement quelles sont les obediences qui sont des officines politiques, au nom des bons sentiments bien sûr. La politique est l’héroïne de la franc-maçonnerie.

    • 2
      357 7 avril 2017 à 18:48 / Répondre

      Comme le relève Christophe Bourseiller dans son livre (Un maçon franc, 2010), ne pas parler de politique et de religion en loge, c’est aussi une façon de faire de la politique et de la religion, notamment dans certaines obédiences dites « traditionnelles » phagocytées par l’extrême droite et soucieuses de rejeter les idées de progrès et de modernité.

      • 3
        Désap. 7 avril 2017 à 21:26 / Répondre

        J’ai lu des idioties, mais à ce point c’est une synthèse.
        Même chez les « tradi », mon cher 357, l’extrême droite reste une aberration, simple question de logique, et des plus basiques encore !

      • 4
        Oscar 7 avril 2017 à 21:42 / Répondre

        Ce n’est pas bien, 357, de dire ça… tout simplement parce que ce n’est pas la vérité.
        La GLNF en particulier n’est phagocytée par personne et surement pas par l’extrême droite!

      • 5
        yasfaloth 7 avril 2017 à 21:49 / Répondre

        Bonjour mon Frère; dans ma loge (GLDF) nous avons des frères qui soutiennent publiquement et activement au moins trois des « grands » candidats, (et non… aucun la mère Le Pen 🙂 !), et pourtant nous nous retrouvons et agappons fraternellement sans heurts ni tensions…
        .
        Crois-tu que cela serait possible si nous n’avions pas l’habitude (et l’obligation en tenue) d’éviter le sujet ?

        • 7
          Chicon 8 avril 2017 à 10:17 / Répondre

          Tu as tout compris, on te savait intelligent et nuancé, franc-maçon sans doute….

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Signaler un contenu abusif
52e1f02fc425b713c755d77070ebd09aYYY