Comme chaque été le Blog Maçonnique Hiram.be prend des vacances entre le 14 juillet et le 15 août.

Rendez-vous le mardi 16 août pour la reprise

Et si d'ici là il se passait quelque chose d'important on réveillerait tout de même le blog avec un petit article, et vous en seriez informé par une newsletter (y êtes-vous bien abonné ?)

Profitez de ces vacances pour visiter les archives du site : plus de 15 000 articles y sont stockés !

Albert Ayler

Albert Ayler, Jazz et franc-maçonnerie

Publié par Géplu

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
mercredi 21 août 2019
  • 11
    Elizabeth Zimmermann
    17 janvier 2021 à 17:58 / Répondre

    Un livre que j’adorerai dévoré écrit par celui qui m’apprit Le jazz pendant trois jours de piano….superbe souvenir de l’éveil à cette musique alors qu’à l’époque (1977) je ne jurais que par le rock…. merci Yves…Liza

  • 2
    MarcosTestos
    21 août 2019 à 12:02 / Répondre

    Merci Géplu pour cette info

  • 1
    JMS
    21 août 2019 à 11:40 / Répondre

    « Quoi qu’il en soit, personne ne se doute de l’allusion directe faite à la franc-maçonnerie du Rite écossais Ancien et Accepté (REAA) que le saxophoniste évoque avec cet instrument rappelant symboliquement l’Écosse. »
    Le hic, c’est que le REAA n’a rien à voir avec l’Ecosse…
    😀

    • 3
      lazare-lag
      21 août 2019 à 19:22 / Répondre

      Le (2ème) hic est que le jazz n’a rien à voir avec la Belgique, sauf par une parenté improbable due au saxophone…. lequel n’a d’ailleurs rien à voir avec la Saxe non plus.
      Bref si R.E.A.A. n’a rien à voir avec l’Ecosse et le jazz n’a rien à voir avec la Belgique, ils étaient donc faits pour se rencontrer!
      Et s’entendre.
      « Armstrong, un jour, tôt ou tard,
      On n’est que des os
      Est-ce que les tiens seront noirs?
      Ce serait rigolo
      (…)
      Au delà de nos oripeaux
      Noir et blanc sont ressemblants
      Comme ceux gouttes d’eau »
      Merci Claude Nougaro

      • 6
        de Flup
        29 août 2019 à 10:54 / Répondre

        « le jazz n’a rien à voir avec la Belgique » Quid alors de Django,de Toots,de Sadi…?

        • 7
          lazare-lag
          29 août 2019 à 16:58 / Répondre

          Merci MTCF De Flup de porter quelques pierres à l’édifice et de combler ainsi quelques pans dans ma très grande ignorance.
          Toots et Sadi m’étaient jusqu’ici totalement inconnus, quant à Django sa naissance a eu lieu à Liberchies, désormais belge, dans une commune qui, si j’ai bien compris ce que je viens d’en lire sur Wikipedia, ne l’était pas lors de sa naissance.
          De toute façon, cette naissance paraît de circonstance, en un lieu sans attache particulière pour une famille en perpétuel mouvement sur les routes, plutôt de France et d’Algérie d’ailleurs, si j’en crois cette bonne vieille pipelette de Wikipedia.
          De toute façon ma formulation en mon message n°3 avait une vocation plus humoristique que pédagogique.
          La tienne recadre uniquement, et heureusement, sur le plan pédagogique, nous t’en sommes fraternellement gré.

          • 8
            briand
            29 août 2019 à 17:54 / Répondre

            Bobby Jaspar (qui a joué avec Miles Davis), un des plus grands saxophonistes, Philippe Catherine, (pas le chanteur idiot), Jacques Pelzer, Michel Herr,Eric Legnini,Nathalie Loriers, Dedriek Wiessel, David Linx, Benoit Quersin, Francy Boland, Joszef Dumoulin, Fred Van Hove, Steve Houben, et évidemment l’immense René Thomas (Qui a joué avec Sonny Rollins). Mmmhh, en effet, la Belgique n’a rien à voir avec le jazz…

            • 9
              lazare-lag
              29 août 2019 à 19:44 /

              Merci, merci, n’en jetez plus!
              Honte sur moi jusqu’à la treizième génération pour n’avoir pas « révisé » avant de passer devant le sévère mais juste jury jazzo-maçonnico-belge!
              Puisse l’indulgence fraternelle maçonnique d’Outre-Quiévrain, « option Jazz », m’atteindre (si elle existe…) et me délivrer son pardon; ou me bannir à tout jamais de vos colonnes!
              (Ma faute est-elle aussi grave que si j’avais, par exemple, au hasard, rédigé un voeu maçonnique aussi idiot qu’antisémite? Dois-je le craindre?).
              Erudits, j’ai dit.

          • 10
            briand
            29 août 2019 à 22:55 / Répondre

            Pardonné tu seras ! Pénitence tu feras ! Jazz belge écouteras ! 🙂 Notamment Bobby Jaspar, René Thomas, et Philippe Catherine qui sont moins connus que Django et Jean-Baptiste Frédéric Isidore, baron Thielemans dit Toots, mais qui sont d’immenses artistes ayant apporté leur pierre (que dis)je, leur montagne à l’édifice jazz, qui lui est internationalement mondial. Et c’est tant mieux.

          • 12
            pierre noel
            17 janvier 2021 à 19:10 / Répondre

            Décidément, LL aura toujours des problèmes avec la Belgique, ses langues, son histoire et sa géographie.
            Django Reinhardt, « enfant du voyage », est né (un peu par hasard) en 1910 à Liberchies, commune du Hainaut (belge), située à 40 km au nord de la frontière française (à 50 km de Bavais), à 20 km au nord de Charleroi. Belge depuis 1830, elle fusionna en 1977 avec les communes voisines, Luttre et Pont-à-Celles. Liberchies est sur le trajet de la voie romaine Bavais- Cologne ; ce qu’il en reste (c’est dire rien sinon son tracé) est nommé Chaussée Brunehaut. A proximité est un intéressant site archéologique gallo-romain, entre Liberchies et Villers-Perwin (Villlers de Villa en latin).

    • 4
      briand
      28 août 2019 à 19:26 / Répondre

      Certes le REAA n’a effectivement rien à voir avec l’Ecosse, mais Ayler utilise la cornemuse (instrument écossais par excellence) pour évoquer la maçonnerie ainsi que dans le titre. Il n’y a pas d’instruments de musique spécifiques à la maçonnerie, c’est un raccourci facile. Les origines de la maçonnerie, l’instrument, le titre font un ensemble évocateur. Il n’y a pas tant de traces maçonniques dans le jazz que ça, ni de jazz purement maçonnique, comme chez Mozart par exemple. C’est un jeu de piste très épars.

      • 5
        JMS
        28 août 2019 à 19:57 / Répondre

        Oui, la cornemuse est liée à l’Écosse, comme à l’Irlande, à la Cornouailles, à la Bretagne, à la Galicie, etc.
        Oui, la maçonnerie est liée à l’Écosse.
        Oui, le jazz est lié à la maçonnerie car les jazzmen maçons furent nombreux.
        Mais de grâce, laissons le REAA où il doit être…

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous