Bruxelles, capitale d’un système antichristique

Publié par Jiri Pragman

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
samedi 15 mars 2008
  • 8
    Jacques Cécius
    16 mars 2008 à 11:53 / Répondre

    Tout en me régalant du film « Bienvenue chez les ch’tis », j’ai remarqué l’abondance des symboles maçonniques et alchimiques dont il est truffé. Je vous invite à regarder avec attention la baraque à frites « Chez Momo ». Vous verrez que les fricadelles sont posées sur les tables, formant l’équerre et le compas. David Boone coupe le maroile au moyen d’un maillet et d’un ciseau.
    Et avez-vous lu la devise inscrite sur la façade d’une maison de l’ancienne cité minikère ? : « Sicorée – Frites – Biloute »… Quant au barbecue organisé dans la même cité, il avait tout d’une réunion d’alchimiste autour d’un athanor.

  • 7
    Stéphane
    16 mars 2008 à 06:28 / Répondre

    Manifestement, ce brave monsieur a abusé de substances hallucinogènes. Ce qui est amusant, c’est que tous ces gouroux ne parlent plus de Jésus mais de Yéshoua…

  • 6
    yvca
    15 mars 2008 à 23:05 / Répondre

    Si « Belge » est en rapport avec « belg » qui dériverait de Baal, il faut constater
    que , politiquement parlant, la Belgique se trouverait, plutôt dans un trou de Baal …!!!

  • 5
    guelff pierre
    15 mars 2008 à 21:50 / Répondre

    Merci pour cette précision.

  • 4
    yvca
    15 mars 2008 à 18:11 / Répondre

    A Pierre Guelff et accessoirement à Jiri,afin qu’il ne perde pas son temps dans la recherche de dates, le V.I.T.R.I.O.L du parc de Bruxelles date de 1991 quand s’y tint une exposition de sculptures symboliques et ésotériques.

    Pour réf. :  » Hommes et Paysages » n° 31, publié par la Société Royale Belge de Géographie en coédition avec « Parcours Maçonnique » à l’occasion de
    l’exposition « Les Francs-Maçons dans la Cité » Bruxelles 2000.

  • 3
    Jiri Pragman
    15 mars 2008 à 17:05 / Répondre

    Sauf erreur de ma part, il s’agit d’une « trace » d’une exposition organisée en 1997. Je vérifie l’année.

  • 2
    André
    15 mars 2008 à 16:21 / Répondre

    Quand l’ignorance s’allie aux préjugés, ça fait toujours un cocktail détonnant. On pourrait ajouter aux remarques de Jiri que le mot « Belge » n’a rien à voir avec Baal, mais dérive du mot gaélique « Bolg » qui signifie pantalon, parce que les habitants de nos contrées portaient le pantalon alors que les Romains portaient une sorte de jupette. Le mot a fini par désigner les Germains celtisés qui ne portaient pas la toge, et par extension des gens hargneux, puisque comme le dit César nous étions « les plus braves, mais aussi les plus barabres car les plus éloignés de la civilisation romaine. »

  • 1
    guelff pierre
    15 mars 2008 à 16:16 / Répondre

    Si les symboles maçonniques à Bruxelles sont contestés par certains, que l’on m’explique, alors, la présence en grandes lettres majuscules (à l’envers) sur un mur du Parc de Bruxelles côté palais royal de V.I.T.R.I.O.L.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous