Chrétien et franc-maçon, Aimez-vous les uns les autres

Publié par Géplu
Dans Edition

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
mercredi 17 février 2021
  • 7
    Annwn
    17 février 2021 à 13:01 / Répondre

    « Français divisés, pardonnez-vous de toute votre âme. » (Jehanne d’Arc)

  • 6
    de Flup
    17 février 2021 à 13:00 / Répondre

    Beaucoup d’auteurs et de commentateurs semblent oublier le catholicisme autocéphale ne dépendant pas de Rome,
    e.a. les vieux catholiques, qui n’impose pas de limites concernant l’appartenance à la FM…

  • 5
    Nestor MAKHNO
    17 février 2021 à 12:40 / Répondre

    Si on se réfère à l’histoire, on ne peut nier les faits. Mais comme les pensées et la société évoluent, la tradition aussi. On peut donc s’interroger sur le questionnement qu’apporte la Maçonnerie dans sa propre construction et le poids étouffant et pesant de la « pensée » catholique aujourd’hui (je passe sous silence les buchers, les crimes de masse et les procès divers qui jalonnent son histoire).
    « vous n’acceptiez aucune idée que vous ne jugeriez vrai »….plus d’autres sentences plus explicites montrent que le fleuve s’est écarté peu à peu de son lit.
    Cette publication met en exergue la différence entre la spiritualité inhérente à chacun d’entre-nous (les plus athées ont également leur spiritualité) et les religions qui sont un détournement de ce besoin naturel. Le projet politique de la religion (alliée des pouvoirs depuis la nuit des temps) trouve son apogée dans la charia qui dissous pourvoir temporel et spirituel dans le même magma. La Maçonnerie recherche la liberté de l’esprit et la compréhension du monde et de nous même. la religion, ce n’est que de la politique,

  • 4
    Bakounine
    17 février 2021 à 11:12 / Répondre

    « les racines catholiques de la Franc-Maçonnerie » ! Non, mais je rêve…

    • 10
      JMS
      17 février 2021 à 20:04 / Répondre

      Ça s’appelle juste l’histoire camarade. Celle des jacobites, catholiques, qui ont importé la FM en France.

      • 13
        Gari
        17 février 2021 à 21:27 / Répondre

        Attention a ne pas tout mélanger.
        Jacobite ne signifie as catholique. Jacques II n’a pa été soutenu exclusivement par de catholiques, … mais plus par des absolutistes … de quelques religions qu’ils aient pu être.
        Ceci étant dit, ne mélangeons pas catholiscisme et christianisme!xj

    • 11
      HB
      17 février 2021 à 20:28 / Répondre

      La propension à rêver ne doit pas constituer un prétexte à rester dans l’ignorance.
      « Cherchez, et vous trouverez » (Matthieu 7:7)

  • 3
    Chaboud
    17 février 2021 à 09:46 / Répondre

    « Dieu a appris le grec, mais mal ».
    Nietzsche.

    • 8
      Désap.
      17 février 2021 à 17:20 / Répondre

      3 – Excellent, Magistral !!
      Merci TCF Chaboud, je ne connaissais pas.

    • 12
      HB
      17 février 2021 à 20:39 / Répondre

      3 – Il se raconte qu’en mai 68, au quartier latin, un manifestant ayant écrit sur un mur « DIEU EST MORT, Signé Nietzsche », eut la surprise de découvrir le lendemain sous son inscription : « NIETZSCHE EST MORT, Signé Dieu ». Cette dernière sentence est la seule dont nous soyons certains !

  • 2
    Herbas
    17 février 2021 à 08:27 / Répondre

    Rédigé sur la base de faits historiques, ce livre aborde dans une perspective philosophique, symbolique et spirituelle, la complémentarité entre les démarches initiatique et religieuse ; maçonnique et chrétienne. Affranchi de tout a priori ou de fanatisme (religieux, anticlérical, laïque), il nous invite à une lecture sereine sur un sujet mobilisant parfois les passions.

    • 9
      Désap.
      17 février 2021 à 17:38 / Répondre

      2 – Les principes ne sont pas différents, ils sont opposés.
      Pratiquant l’initiation, on ne peut qu’avoir au mieux de la tendresse pour la religion … et la plaindre dans son for intérieur si elle s’arrête à la porte de la loge.
      Si elle y pénètre il faut la combattre, parce qu’elle porte en elle la dissolution de la maçonnerie comme elle a dissout l’initiation dans l’antiquité tardive.

  • 1
    Cassandra Verde
    17 février 2021 à 03:09 / Répondre

    Pour moi, la francmasonerie est un chemin sage, très humaniste, plus axé sur la recherche de la connaissance scientifique et plus discret que les autres chemins auxquels il se joigne en silence pour mener à ce Dieu commun, le seul et l’unique vrai, celui d’Abraham, de Moïse et de Jésus. Tout comme ses frères du judaïsme et du christianisme, le franc-maçon porte la lumière de l’amour de ce seul et unique vrai Dieu pour chaque être humain afin que chacun puisse s’il le souhaite retourner dans le sillage de son amour divin.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous