De Midi à Minuit, quelques poèmes de fraternité, 10

Publié par Géplu
Dans Divers

.

Etre franc-maçon ou habiter poétiquement le monde

.
Comme l’écrivait il y a deux siècles le poète Holderlin, il n’y a qu’une façon de vivre c’est d’habiter le monde poétiquement. Vivre poétiquement c’est retrouver la capacité à l’étonnement, fondement de la philosophie, et à l’émerveillement, source de la poésie qu’a naturellement l’enfant.
En nous invitant à faire un pas de coté pour appréhender le réel sous les autres faces que celles de l’apparence, la franc-maçonnerie ne serait-elle pas une invitation à vivre poétiquement ?
C’est ce que pense Jacques Viallebesset et ce que suggèrent certains de ses poèmes. Il a accepté de nous en offrir quelques uns, dans lequel le lien avec la franc-maçonnerie est assez transparent. Profitez-en sans retenue.

 

Ressusciter la parole

Un éclair a foudroyé le miroir de mon cœur
Chaque lettre est une étoile de la galaxie
Allumant pour toujours le feu amoureux
Chaque étoile est une lettre que je trace
Je renais en réécrivant la vie de la vie
Donnant à voir l’image de l’arrière-théâtre
L’envers du monde et sa source originelle
Je chante l’authentique floraison du verbe
Que puis-je moi seul par rapport à qui je suis
Mon cœur est tout entier entre vos mains pures
Le germe de la vie est au cœur de chacun
Qui peut être réveillé par le regard de l’autre
Je dirai la parole d’amour pour le ressusciter
Avant de me noyer dans l’océan sans rivage
Et d’entrer à jamais dans l’éternel silence
Ce point où l’univers nait dans la lumière.

Ressusciter la parole est extrait du recueil CE QUI EST EPARS paru aux Editions Le Nouvel Athanor.
Voir aussi le site de Jacques Viallebesset L’atelier des Poètes.  

dimanche 5 juillet 2020

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif