Frédéric Desmons, une expo en 4 panneaux

Publié par Jiri Pragman
Dans Divers

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
mardi 23 mars 2010
  • 6
    CLOLP
    9 septembre 2010 à 16h35 / Répondre

    Qu’une association Frédéric Demons se soit constituée dans le Gard est fait pour me réjouir, puisqu’en 2005 j’en avais suggéré la création, à l’occasion du rassemblement en hommage à Frédéric Desmons et à la Séparation des Eglises et de l’Etat, qui s’était déroulé à Brignon, à l’initiative de la Libre pensée dont j’étais secrétaire .
    Ce qui me chagrine un peu, c’est qu’à l’évidence, contrairement à ce que nous avions fait alors, l’hommage qui est réalisé ici est tronqué. Aux trois facettes, il faut en ajouter une quatrième, celle du Libre Penseur aux cotés de Ferdinand Buisson, membre du comité exécutif de l’Association Nationale des Libres Penseurs de France, délégué au Congrès International de Rome de 1904 dont on sait quel rôle important il joua pour la Loi de séparation. Certes, les informations manquent, mais occulter une partie de sa vie c’est interdire toute recherche sur le sujet. L’Histoire tronquée ne peut être l’Histoire.

  • 5
    LIRAMB
    14 juin 2010 à 20h28 / Répondre

    pour plus d’info sur l’association AMFD et en savoir plus sur FD:
    Pour info: il y a une journée commémorative (ouverte à tout le monde) du centenaire de la disparition de Frédéric DESMONS le 19 juin 2010 dans la Gardonnenque (dept. 30 entre Nîmes et Alès)
    – 14 heures à Brignon village natal de Frédéric DESMONS (souvenir devant le monument DESMONS)
    – 14h30 à St géniès de Malgloires Cérémonie d’inauguration d’une plaque sur le caveau de Frédéric DESMONS
    – 15 h 30 au carré d’art de Nîmes colloque avec 3 historiens Sur le thème :
    « 3 vies pour un engagement: LA LIBERTE DE CONSCIENCE »
    (Colloque organisé par l’association Maison de Frédéric Desmons et La ligue de l’enseignement du Gard)

  • 4
    LIRAMB
    20 mai 2010 à 10h15 / Répondre

    Beaucoup de commentaires Maçonniques…
    cependant l’association AMFD est une association ouverte à tout le monde et pas seulement Maçonnique …
    l’association a aussi pour objet de Faire un musée local, départemental ou régional selon ses moyens (ou maison souvenir) dans la maison natale de Frédéric DESMONS …(site classè) ce musée aura pour thème F Desmons Franc Maçon mais aussi FD Pasteur, et FD homme politique
    L’association AMFD qui a un protocolre avec la Ligue de l’enseignement et une mission administrative avec la commune de brignon et a signé un bail sur la maison de Desmons et l’ensemble du fonds Desmons , recherche des partenaires et aussi tous documents ou objets concernant la 3ème République entre les années 1832 et 1910…il s’agit d’une activité , de sauvegarde du patrimoine, de mémoire, d’information et de recherche historique et de proposition au public…aux historiens et aux scolaires…

  • 3
    nekamah
    25 mars 2010 à 17h00 / Répondre

    Ce brave Desmons n’était-il pas le Président du Conseil de L’Ordre qui a lancé la franc-maçonnerie dans le système des fiches, cette affaire la plus honteuse de son histoire?
    Cette invention du flicage idéologique par des frères méritait sans doute qu’il passe à la postérité de tous les systèmes totalitaires, mais certainement pas de celle de la franc-maçonnerie.

  • 2
    Apprenti63
    23 mars 2010 à 22h18 / Répondre

    Bleu-Ciel signale certes que Desmons serait la cause « indirecte » de la disparition de la référence au GADLU dans la plupart des Loges du GODF, mais il faut bien rappeler ce qui s’est réellement passé lors du convent de 1877.
    C’est l’article de la Constitution libellé ainsi : « La FM a pour principes l’existence de Dieu et l’immortalité de l’âme » qui a été supprimé ou plutôt remplacée par le formule : « La FM a pour principes la liberté absolue de conscience et la solidarité humaine« .

    Et il faut se souvenir que, curieusement, l’obligation de croire en Dieu n’était apparue dans la Constitution du GODF qu’en 1849…
    La Constitution du GODF n’a jamais interdit, et n’interdit toujours pas de travailler « A la gloire du GADLU » (de même qu’elle n’oblige en aucune manière à l’athéisme). Elle ne dit d’ailleurs rien du tout sur ce point, et c’est tant mieux!

    L’expression « Querelle du Grand Architecte », que l’on trouve même sous la plume d’excellents auteurs et d’éminents historiens de la FM, n’a donc qu’un rapport lointain avec la réalité.

    Par ailleurs, évoquer « l’inculture historique fondamentale » de Desmons me semble un peu excessif et réducteur…

  • 1
    Bleu-Ciel
    23 mars 2010 à 9h10 / Répondre

    En étant la cause indirecte de la fuite du Grand Architecte de l’Univers de la plupart des Loges du GODF,Frédéric Desmond,en 1877,a fait preuve d’inculture historique fondamentale.Il a ignoré Vitruve et ses 10 livres d’architecture,il a ignoré Inigo Jones et Philibert Delorme etc…etc…Il a fermé les yeux sur l’homme universel que représentait l’Architecte petit ou grand et a privé le symbolisme de ses éléments de synthèse majeurs……sans l’Architecte le Rite Ecossais Ancien et Accepté est une coquille vide!

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous