GODF. Des Francs-Maçons Indignés

Publié par Jiri Pragman

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
dimanche 5 juin 2011
  • 15
    Den's
    20 janvier 2017 à 20:54 / Répondre

    Bonjour,

    A l’heure -me semble t’il- de la mobilisation FR citoyenne la plus forte depuis qu’elle devient consciemment indispensable (2016-2017), je déterre ce post de l’été 2011!
    Celui-ci dont le sujet donne suite à l’actu.
    Je suis en accord avec tous vos commentaires. Chacun d’eux apporte une raison et pourtant la seule divergence qui me frappe ne m’apparaît pas ‘raisonnable’.
    A propos de l’insigne,,, mais bon sang, voilà mon avis:
    Vous discuteriez moins des pantoufles du bébé marquées NiKe que de l’extension par une croix chrétienne de ma soeur religieuse quand elle soignait l’immigré d’obédience musulmane par naissance ?
    Où va t’on alors vers un uniforme silencieux, soit une couleur imposée universelle, où par l’encouragement de vos chefs le 1er symbole devient perturbateur voire délictueu.x.eur, de la croix/roue qui n’a pas d’âge, au triangle assimilé à une illu-complotée.
    Perso j’ai peur de votre sweat-shirt affichant les universités US !
    Mes yeux restent ouverts sur la globalité terrestre, même lors de ce petit événement sur une petite place de Besançon où mine de rien il est bon de fortifier ce que l’on tente d’effacer: l’Histoire nous montre que la Franche comté jusqu’à la Savoie ne s’est pas construite dans l’effacement et le taisage.
    Néanmoins je le répète, je comprends fort bien chaque opinion.
    Et ma préférence est !
    Droit sur ma ligne, j’ai conscience d’un débat faussé sur la monstration opinionelle rabotant l’opinion personelle ainsi que sa liberté d’usage et j’évite au mieux la clownerie de celle qui nous force à devenir les hommes-sandwiches d’un pilier mondial auprès duquel la dette est inventée sans mon consentement.

    J’ai encore du bois à couper et j’y retourne.
    Votre ‘retour’ sera utile quoi qu’il advienne!
    A+
    Signé « Le Den’s »
    Un Laslandes parmi d’autres (+ indépendant mais partageur).

  • 14
    Tea
    6 juillet 2011 à 03:13 / Répondre

    @Balisto Anne : Les francs-maçons agissent généralement de manière individuel et anonyme. Il n’est pas impossible que parmi les matraqués se trouvaient des frères ou des soeurs. Et de cela vous n’en savez RIEN, et de ce fait votre véhémence ne repose sur RIEN.

  • 13
    balisto anne
    5 juillet 2011 à 18:55 / Répondre

    Que pensent et que disent l’ensemble des francs-maçons au sujet des indignés de la place de la Bastille, qui se font fait matraquer et gazer en faisant un sitting sur cette place, courant du mois de Mai? RIEN!
    S’ils sont si proches des « indignés », que font-ils depuis pour les aider à continuer le mouvement? RIEN!

  • 12
    calvariam
    10 juin 2011 à 20:29 / Répondre

    sortir avec ses décors? Nous l’avons déjà fait en d’autres temps… dans des circonstances autrement plus graves…en 1871 entre autre où nombre d’entre nous étaient engagés auprès des plus démunis, des « damnés de la terre » avec les risques qui allaient de paire…
    là, rien de comparable et les risques sont des plus limités, je ne crois pas me reconnaitre dans ce genre d’action.
    à contrario, dire que nous sommes des nombrilistes qui ne nous préoccupons que de notre petit vie maçonnique est également une contre vérité, nombre d’entre nous sont engagés, en plus de leur engagement maçonnique dans diverses associations du secteur social, nombre d’entre nous ont fait le choix d’une profession où nous sommes au service de la société.
    alors je suis assez d’accord avec « l’homme qui marche »,agissons en tant que citoyens,cela correspond de plus à l’exhortation finale de notre rituel de fermeture et est cohérent avec notre démarche, cet engagement social, qui peut ètre exceptionnel dans le monde profane devrait être la norme dans le cadre maçonnique.
    voilà pour les francs maçons, en ce qui concerne la franc maçonnerie en général et l’obédience en particulier, elle doit redevenir cette force de proposition qu’elle était hier et dont l’efficacité tenait à sa discrétion.
    en résumé: apportons nos (modestes) lumières à l’extérieur de nos temples, respectons notre serment de silence…
    (…)

  • 11
    ALTIUS
    9 juin 2011 à 11:21 / Répondre

    Cmme partout, il y a des maçons dignes ( ceux qui font des actes altruistes mais qui ne le disent pas) et des maçons plutôt indignes (ceux qui veulent se montrer  » altruistes » mais qui ne le sont pas).

    En Franche- Comté, c’etait le cinema des « indignés » à la petite semaine.

  • 10
    Fraise
    7 juin 2011 à 08:35 / Répondre

    Du coup, moi aussi je suis méfiante … et mal à l’aise.
    N’est-ce pas un peu arrogant le côté « fm venant se mêler à la population en toute discrétion avec un insigne bien voyant » ?
    Je suis pour la démystification … mais ça, c’est un peu donner du choux gras aux médias.
    Beaucoup de Soeurs et de Frères sont dans des associations et s’y investissent en toute sincèrité sans faire part de leur appartenance maçonnique … Et ceux là, on en parle quand ?
    (…)

  • 9
    Tea
    6 juin 2011 à 17:45 / Répondre

    Opération de com, peut-être…
    Après l’embêtant serait d’avoir des bêtises du genre « les francs-maçons » au lieu de « des francs-maçons

    En tout cas j’y vois un progrès par rapport aux reportages aussi inutiles que médiocres sur la franc-maçonnerie comme on a eu récemment sur tf1. Je suis bien conscient qu’il y a quelque part une entorse à la méthode maçonnique dans cette démarche que personnellement je ne ferai pas si j’en avais l’occasion. Mais les apriori et le décalage avec la réalité est tel entre la FM et l’image que la majorité des gens en ont (je ne parle même pas de théorie du complot ici) que ce type d’intervention concrète et physique ne peut être que positif vis à vis de français qui ont trop tendance à penser que la FM est une forme de réseau à tendance oligarchique/magouille qui ne se situe que dans les hautes sphères.

    Bref voir des FM qui s’engagent en affichant ouvertement leur appartenance sautoir au vent est une bonne entorse, qui ne devrait être qu’occasionnel mais une bonne entorse quand même.

  • 8
    spahi
    6 juin 2011 à 13:36 / Répondre

    Disons que c’est une action de communication qui ne peut se faire sans FR3 et que ça fait aussi un sujet pour FR3.
    FR3 écrit : »Guy Arcizet, est venu rapidement à l’ouverture de ce rassemblement. Impossible pour France 3 Franche-Comté de tourner quelques images au Kursall ce matin; même si les francs-maçons veulent jouer la carte de la communication, ils demeurent plus que discrets »
    Ils ont aussi invité le « responsable régional du CR » à leur journal.
    Et je me pose la question: qu’est ce qui intéresse les journalistes?
    C’est de leur responsabilité de journalistes comme celle de tourner ou de ne pas tourner, de diffuser ou de ne pas diffuser quelques secondes de vidéo pendant l’interview du responsable local du Congrès Régional
    FR3 dira que c’est de l’info et elle ne peut pas dire autrement.

  • 7
    Jiri Pragman
    6 juin 2011 à 08:23 / Répondre

    Il serait intéressant de savoir si on est là dans le registre de l’action ou de la communication. L’équipe de France 3 Franche-Comté était-elle là par hasard ou a-t-elle été avertie ?

  • 6
    Patmo
    6 juin 2011 à 07:33 / Répondre

    Jean Mourgues, un peu oublié ces temps-ci, avait une formule qui disait à peu près ceci : les francs-maçons partout, la franc-maçonnerie nulle part. Actuellement c’est l’inverse qui se produit, la franc-maçonnerie partout et les francs-maçons nulle part. Ne vous trompez pas il n’y a pas de francs-maçons « indignés » manifestants, ni à Besançon ni à Madrid, mais une visite, on va au spectacle de l’indignation, comme à celui de la laïcité, comme on va consommer de la maçonnerie en tenue et puis on repart à ses petites affaires sans oublier de reprendre ses métaux… sur le parking.

  • 5
    L'homme qui marche
    5 juin 2011 à 22:39 / Répondre

    Pour moi, si je devais aller rejoindre un tel mouvement, j’irai évidemment sans décors,pour participer en tant qu’être, non en qualité particulière (de maçon, en l’occurrence). Car même si des valeurs peuvent être communes à la FM et ces mouvements, il est certainement tout à fait réducteur de la FM, et irrespectueux pour nos Frères d’opinions différentes, d’aller s’afficher de la sorte. Ni religion, ni politique.

  • 4
    yves marie
    5 juin 2011 à 20:14 / Répondre

    je suis très fier de cette intervention publique (rapide) des représentants d’une centaine de Loges du GODF dans l’Est de la France. Ne croyez pas que les Franc-maçons se cachent, ils sont discrets sur leur appartenance (l’histoire de France démontre aisément le bien fondé de cette discrétion) mais ce ne sont pas uniquement des observateurs de la société mais des acteurs engagés dans tous les domaines où la valeur Humaine est plus importante que la valeur marchande.
    ym

  • 3
    Jiri Pragman
    5 juin 2011 à 20:13 / Répondre

    Dans les commentateurs figure bien évidemment le fameux JPC – troll déjà jeté des commentaires du Blog Maçonnique – qui, à chaque article sur la Franc-Maçonnerie, va déverser son discours monomaniaque.

  • 2
    fluo
    5 juin 2011 à 19:45 / Répondre

    […]Costumes sombres et cheveux blancs, les francs-maçons ont engagé le dialogue[…]
    Tout de suite, les vieux clichés….
    Et puis d’abord, je suis Franc-Maçon, mais je n’ai (presque) pas de cheveux blancs, puisque je n’en ai plus!!!!
    A noter la sempiternelle logorrhée conspirationniste dans les commentaires….

  • 1
    Tea
    5 juin 2011 à 19:36 / Répondre

    Je pense vraiment que c’est tout à fait positif. Bien plus utile que n’importe quelle émission de TF1 sur la FM, mieux qu’une déclaration d’obédience, le fait que des FM locaux aillent ouvertement et par choix individuels vers des tranches sociales et générationnelles dont on les croie à tort déconnecté est un pied de nez à l’antimaçonnisme grimpant qui à tendance à revigorer ces dernières années.

    Cela correspond à ma vision des choses, aller vers les autres tout en préservant le secret de notre être. La rencontre concrète plutot que la transparence distante,solitaire et surtout totalitaire. C’est ainsi que l’antimaçonnisme peut-être diminué et certainement pas en exhibant nos rituels et nos temples.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous