Histoire du dédoublement de la Respectable Loge Les Amis Philanthropes

Publié par Géplu
Dans Edition

Eugène Goblet d’Alviella (1846-1925) fut un témoin privilégié et un acteur majeur de la Franc-Maçonnerie belge. Vénérable Maître (de 1879 à 1882) d’une des plus anciennes loges maçonniques du pays, Les Amis Philanthropes, Grand Maître du Grand Orient de Belgique (1884-1887), Souverain Grand Commandeur du Suprême Conseil de Belgique (1900-1925), il nous a laissé un témoignage dactylographié, inédit, intitulé Histoire du dédoublement de la Respectable Loge Les Amis Philanthropes à l’Orient de Bruxelles, un processus qui a abouti en 1894 à la création de la loge Les Amis Philanthropes n° 2.

Véritable travail d’historien, son récit des causes de la séparation de son atelier et des origines de la loge Les Amis Philanthropes n° 2 mêle petits et grands moments de l’histoire de la Franc-Maçonnerie en particulier et de l’histoire politique de la Belgique en général, tout au long du XIXème siècle.

Goblet d’Alviella confronte son lecteur aux points de vues originaux et contradictoires de ses Frères sur ce que les membres d’une loge estiment à l’époque essentiel en Franc-Maçonnerie : perfectionnement individuel des initiés, progrès social, implication dans les combats politiques du moment, conceptions divergentes de la tradition et des symboles, conciliation entre vie maçonnique et convictions religieuses ou philosophiques, opposition à toute forme de pression de la loge sur la conscience individuelle et les actes du maçon, discrétion et extériorisation maçonnique, philanthropie… Quel doit être l’engagement dans le monde « profane » des Frères d’opinions libérale et socialiste en ce dernier quart du XIXème siècle ? Conquête du suffrage universel, alliances électorales, calendrier parlementaire, implication de la loge dans le mouvement social, question scolaire, libre examen au sein de l’Université Libre de Bruxelles et création d’une Université nouvelle sont quelques thématiques – parmi d’autres – qui alimentent la dissension interne des Amis Philanthropes.

Dans le second volume, les membres de l’atelier d’agrégés Quatuor Coronati Bruxellenses ont éclairé ces événements maçonniques d’un ensemble de commentaires critiques et de contributions originales s’appuyant sur les archives des deux loges concernées : au fil des ordres du jour, des discussions et des votes exprimés en atelier, ces sources éclairent tant le contexte historique du dédoublement que ses modalités pratiques. Ces débats sont révélateurs de l’ambiance maçonnique au sein d’un atelier du XIXème siècle en plein bouillonnement d’idées. Des notices biographiques relatives aux personnages impliqués dans le processus de séparation, tous issus de milieux professionnels, politiques et sociaux d’une grande diversité, complètent ce second volume, constituant une galerie de portraits maçonniques inédite et éclectique.

Ces deux volumes sortiront de presses en juin 2020, aux éditions Memogrames, au format B5, avec illustrations en couleur. Ils sont disponibles en souscription pour les Sœurs et les Frères de toutes les obédiences pour le prix de 35,00 €, à payer au moment de la commande. Ils pourront être retirés dans les locaux maçonniques de la rue du Persil (rue du Persil, 6 – 8, à 1000 Bruxelles) aux dates qui seront communiquées par e-mail aux souscripteurs quand les livres seront disponibles (septembre 2020). La souscription est valable jusqu’au mardi 15 septembre 2020 inclus. Les bénéfices retirés de cette édition seront reversés aux œuvres philanthropiques de la loge Les Amis Philanthropes n° 2 Alpha.

Téléchargez le bon de commande : GdA – Bulletin de souscription maçonnique

lundi 20 avril 2020

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif