Kadosh, francs-maçons templiers

Publié par jissey
Dans Edition

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
samedi 25 septembre 2021
  • 2
    Jules Graton
    27 septembre 2021 à 23:36 / Répondre

    Je pense que le site n’est plus accessible à M. Kervella.

  • 1
    Michel HERMAND
    27 septembre 2021 à 14:26 / Répondre

    Un nouvel ouvrage dans lequel André reconstitue, petit à petit, le puzzle multidimensionnel de l’apparition et de la structuration des hauts-grades au 18e siècle. J’ai une question. Cela fait longtemps que l’on associe la célèbre lettre de Petit de Boulard et le document que j’appellerai « de Toulouse ». Mais c’est à ma connaissance la première fois qu’est exprimée sans la moindre restriction le fait que ce dernier document est lui-même de la main de Petit de Boulard, et qu’il accompagnait la lettre. Qu’en est-il? A ma connaissance, le document « de Toulouse » est perdu. André l’a-t-il retrouvé, ou à tout le moins une photocopie ou une photographie, fussent-elles partielles, qui permettraient la comparaison des écritures? Comment peut-il être aussi affirmatif? Je serais heureux qu’André s’exprime à ce propos.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous