La chèvre en Franc-Maçonnerie

Publié par Jiri Pragman
Dans Humour

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.

vendredi 20 octobre 2006
Étiquettes : , ,
  • 4
    rugbyman13
    3 juillet 2010 à 22:26 / Répondre

    Est-il vrai que dans certaines réunions la chèvre parle ?

  • 3
    laving
    14 mai 2008 à 10:14 / Répondre

    la chèvre de ce que j’e sais symbolise le magnetisme, l’electrecite ,symbole trouve dans les pile organiques (ou ce que les scientifiques considerent comme telles) on parle de ce symbolisme dans ses fameuses piles découvertes le long des lais en angletterre

  • 2
    Sauvage Michel
    3 mars 2007 à 14:55 / Répondre

    Les attributs sexuels n’étant pas visible, ce peut être une chèvre ou un bouc !
    Dans l’iconographie moyennageuse le bouc est la représentation du mal, de Satan. La tête du bouc est souvent représentée dans un triangle inversé, double signification maléfique.
    Sans couper les cheveux en quatre, la relation sulfureuse entre le bouc ou la chèvre et la maçonnerie est aisée pour des esprit malsains et mesquins enclin à la délation.

  • 1
    Alioune
    23 décembre 2006 à 11:41 / Répondre

    L’humour se fait toujours aux dépens de l’objet de notre désir inconscient ! Diable pour les anti maçons, Diable pour les adeptes de satan, Perfection pour de nombreuses mythologies dont celle des premiers chrétiens et encore dans certaines loges anglo-saxonnes, Il y aurait tant à dire sur le symbolisme de la chèvre et ce serait dommage d’en rester à une utilisation dans le registre de la dérision ; entre les deux extrêmes que sont l’image de la perfection et une représentation du diable, il y a une foule de sens qui mériteraient plus qu’un détour ; le symbolisme animalier maçonnique n’est plus très en faveur aujourd’hui comme le symbolisme tout court d’ailleurs et c’est dommage car c’est un langage qui peut aider à comprendre et à vivre !

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous