La franc-maçonnerie clarifiée pour ses initiés. L’apprenti

Publié par Jiri Pragman
Dans Edition

Irène Mainguy a pu certes apparaître comme une « revisiteuse » comme lorsqu’elle a dépoussiéré le travail de Boucher sur la Symbolique Maçonnique pour sortir La symbolique maçonnique du troisième millénaire. déjà chez Dervy D’autres livres se sont accumulés au-dessus de la symbolique devenu un classique du cadeau maçonnique! Et ces ouvrages se découvrent chaque fois avec plaisir et intérêt. Il est vrai que cette responsable de la Bibliothèque du Grand Orient de France est bibliothècaire-documentaliste et que cette profession et cette fonction exigent une certaine rigueur.

Avec La franc-maçonnerie clarifiée pour ses initiés, elle s’est de nouveau lancée dans un travail de « revisitation »? C’est d’ailleurs clairement indiqué en couverture de son livre qui porte en avant-titre la mention A la suite d’Oswald Wirth.

Beaucoup de jeunes Maçons ont sans doute acquis La franc-maçonnerie rendue intelligible à ses adeptes d’Oswald Wirth… mais on peut supposer que tous ne sont pas arrivés au bout. Le titre peut bien paraître moderne, l’ouvrage est quand même paru pour la 1re fois en 1894 (il a été remanié jusqu’à sa 8e édition en 1931). Et suivra-t-on aveuglément un Oswald Wirth, présenté par Jean Baylot comme Franc-Maçon certes (il fut membre du Grand Orient de France puis de la Grande Loge Symbolique Ecossaise et de la Grande Loge de France), mais aussi comme taromancier, astrologue, alchimiste, hermétiste… (…) et surtout (…) magnétiseur?

Mainguy a donc entrepris de travailler à ce livre en relisant Wirth à la lumière des recherches historiques rituelles et symboliques les plus récentes. Cet éclairage apparaîtra particulièrement dans la 1re partie consacrée à l’histoire de la Franc-Maçonnerie (moderne) qu’elle nourrit aussi de textes de références.

Elle nous proposera ensuite des courtes biographies de personnalités marquantes de la Franc-Maçonnerie ainsi que des informations sur les principales Obédiences françaises et les Rites qui y sont pratiqués.

Elle s’est concentrée sur des pages fort intéressantes sur le GADLU, sur la distinction ésotérisme et occultisme, la tradition et la transmission, la régularité, le profane et le sacré, les symboles et le symbolisme, les rites et le rituel). Il es toujours bon de rappeler les devoirs généraux de l’apprenti maçon (assiduité, discrétion maçonnique, silence, secret, tolérance, fraternité) tout en insistant sur ce que ne sont pas ces devoirs (lire à ce propos la partie consacrée à la tolérance).

Tout cela est cohérent, lisible. Et si l’auteure donne son point de vue, cela ne perturbe pas pour autant le lecteur même s’il s’en trouvera quelques-uns pour sursauter en lisant: Bon nombre de francs-maçons donnent à ces Constitutions (note: d’Anderson) une valeur de révélation comparable au « Volume de la Loi Sacrée ». Le bon sens demande de ne pas rester figé sur une époque déterminée, de suivre ces Constitutions dans leur esprit et non selon la lettre et de prendre en compte l’évolution de la société, notamment en ce qui concerne la réception des femmes dans l’Ordre maçonnique.

Juste quelques remarques: dommage qu’Irène Mainguy en traçant le portrait d’Albert Pike n’ait pas pris la peine démonter les accusations des anti-maçons à son égard. Bizarre aussi de voir apparaître le titre « La Grande Loge Nationale de France » (et une note renvoyant vers l’ouvrage Jean Murat au PUF affublé du même titre) alors que le nom de l’Obédience (correctement reprise dans le titre du livre de Murat) est bien Grande Loge Nationale Française. Quant à la préparation du récipiendaire ni nu, ni vêtu, c’est une pratique qui n’est plus en usage dans un certain nombre de Loges, peut-être eut-il fallu le préciser. Ajoutons que tous les Apprentis ne portent pas leur Tablier de la manière présentée dans l’ouvrage.

  • La franc-maçonnerie clarifiée pour ses initiés (Dervy, L’apprenti, 278 pp., 2011) disponible chez Amazon ou à La Cale Sèche
  • Les initiations et l’initiation Maçonnique (Godefroy, 2008) disponible chez Amazon et à La Cale Sèche
  • Symbolique des outils et glorification du métier (Godefroy, 2007) disponible chez Amazon et à La Cale Sèche
  • De la Symbolique des chapitres en Franc-Maçonnerie : Rite Ecossais Ancien et Accepté et Rite Français (Dervy, 2005) disponible chez Amazon et à La Cale Sèche
  • Symbolique des grades de perfection et des ordres de sagesse (Dervy, 2003) disponible chez Amazon et à La Cale Sèche
vendredi 25 mars 2011
Étiquettes : , , , ,
  • 4
    agbeti kodjo
    8 novembre 2012 à 19:47 / Répondre

    je suis un jeune togolais de 24 ans.je désire de tout mon coeur devenir maçon.je fais le voeu de recontrer le maître.s’il me sens,qu’il se manifeste.

  • 3
    Geplu
    21 février 2012 à 16:12 / Répondre

    Pour répondre à L’Homme qui marche, la colonne J au grade d’apprenti n’a rien d’étonnant, au Rite Français, puisque c’est elle qui est en tête de la colonne du Nord…

  • 2
    Baptiste
    25 mars 2011 à 10:27 / Répondre

    J’espère qu’Irène lira ce blog, et corrigera le typo sur le nom de la GLNF, dans l’édition suivante. Je connais des Frères et Soeurs qui confondent Grande Loge Nationale Française et Grande Loge Nationale de France, et utiliser un nom pour un autre ne semble pas les gêner plus que ça… Ça choque la rigueur que j’essaie de m’imposer depuis des années !

  • 1
    L'homme qui marche
    25 mars 2011 à 09:22 / Répondre

    Et ajoutons aussi que certains Apprentis pourraient être surpris de voir la colonne J en couverture d’un ouvrage leur étant destiné. Cela étant, je compte bien lire ce livre, j’aime beaucoup les ouvrages de Mainguy en général.

    Concernant Wirth, je préfère voir dans la « difficulté » de sa lecture les fragrances surannées d’une époque particulière de la FM, et je pense qu’un de nos devoirs de tolérance nous invite à lire et juger ses écrits indépendamment de ses activités « paranormales », car ce qu’il exprime n’en reste pas moins digne d’intérêt.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif