Le GOB s’ouvre aux Sœurs !

Publié par Géplu

Après avoir suscité de longs débats, comme nous l’avons relaté entre autres ici le 18 décembre 2018, et ici le 18 septembre 2020, le Grand Orient de Belgique s’ouvre à partir de cette fin d’année aux Sœurs, en proposant à ses 120 loges une nouvelle organisation en 3 Fédérations, une masculine, une mixte, et une féminine.

La RTBF (Radio Télévision Belge Francophone) s’est intéressée à cet événement et a récemment diffusé le reportage ci-dessous, tourné dans les magnifiques locaux du GOB à Bruxelles, rue de Laeken :
.

samedi 24 octobre 2020
  • 9
    Peter Bu
    1 novembre 2020 à 10:39 / Répondre

    J ‘ai publié il y ‘a une dizaine d ‘années « De l ‘initiation des femmes et de la mixité: Pour rendre fécond ce débat stérile  » http://call-of-bratislava.com/fr/reflexions.html?id=46:linitiation-des-femmes-et-la-mixite&catid=9:reflexions Apparemment, cette stérilité est durable… On parle de tout sauf de la nature initiatique de cette question – et on continue à morceler les organisations maçonniques qui le sont déjà trop.

  • 7
    Alain D
    26 octobre 2020 à 13:56 / Répondre

    Et pourquoi pas aussi une fédération de Loges LGBT ?

    Quelle serait la gouvernance de ce conglomérat ? Un conseil de l’Ordre, ou 3 ? Un(e) GM ,ou 3 ? Combien de convents ?

    En Belgique comme en France, le paysage maçonnique n’est-il donc pas assez riche pour que chacun(e) trouve chaussure à son pied ?

    Enfin, moi , ce que j’en dis…

  • 6
    Matisson
    26 octobre 2020 à 09:01 / Répondre

    3 fédérations, quel bel exemple à suivre, quelle belle idée pour ceux qui veulent enfin voir fleurir une franc-maonnerie européenne rassemblée sous un seul drapeau, celui d’une confédération de rites, de loges et d’obédiences.

  • 3
    pierre noel
    24 octobre 2020 à 13:51 / Répondre

    Cette « nouvelle » vieille de six mois laisse quelque peu perplexe par le vague dans ses modalités d’application.
    Que le GOB décide d’initier des femmes était écrit dans les astres depuis belle lurette, que son assemblée générale le décide après des années d’atermoiements ne surprendra personne. Qu’il décrète qu’il sera constitué de trois fédérations (masculine, mixte et féminine) est plus problématique dans sa formulation. Comment seront constituées ces deux dernières fédérations dont il n’y a pas encore d’ébauche puisqu’aucune femme n’est membre du GOB aujourd’hui. ? La difficulté ne peut être contournée qu’en débauchant des loges de Lithos, du DH et de la GLFB. Cela se fera-t-il sans heurt ?

    La suite des événements sera suivie avec intérêt, qu’on partage ce souci ou non.

    • 4
      yonnel ghernaouti, YG
      24 octobre 2020 à 15:37 / Répondre

      Cher Pierre,
      « Depuis belle lurette » est bien l’expression qui convient puisque déjà « La Libre.be » dans un papier intitulé « La mixité à la Loge en débat » signé de Christian Laporte, en date du 8 septembre 2009, il était écrit :
      « … Et en Belgique ? « Le débat suit son cours », explique Bertrand Fondu, le Grand Maître du Grand Orient. « L’an dernier, le Grand Collège, entendez : l’assemblée de nos Vénérables Maîtres, a décidé de créer une commission sur la question. Avec une vaste réflexion notamment juridique qui arrivera à son terme le 11 octobre. Le GOB entend respecter l’avis de ses membres et c’est pourquoi cette consultation a été lancée. Mais entendons-nous bien : il s’agit bien ici de savoir si à terme on doit envisager la création de loges mixtes ou non mixtes voire masculines ou féminines. En fait, la maçonnerie que nous représentons a bien évidemment suivi l’évolution de la société et il ne faut plus lire les textes fondateurs de manière littérale. C’est ainsi que nos Loges qui n’initient que des hommes peuvent décider souverainement d’accueillir des Sœurs comme visiteuses soit à tout moment, soit lors de circonstances particulières comme des initiations, la célébration des solstices ou encore des tenues anniversaires ».
      On ajoutera qu’il y a également des tenues interobédientielles qui réunissent à côté du Grand Orient, tels la Grande Loge féminine de Belgique ou encore le Droit Humain qui est non seulement mixte mais même largement centenaire puisque le premier atelier hommes/femmes y vit le jour en 1893… »

      • 5
        Brumaire
        24 octobre 2020 à 23:37 / Répondre

        4- Petit rectificatif, si mon F le permet: C’est la première loge mixte qui voit le jour en avril 1893, elle est seule, et elle ne s’appelle pas encore DROIT HUMAIN ; c’est à Paris que Georges Martin la fonde avec Maria Deraismes et d’autres SS.
        Il faut attendre 1911 pour que la première loge du DROIT HUMAIN allume ses feux en Belgique; elle porte le N° 45, ce qui veut dire qu’il y en a eu 44 avant elle.
        Ceci étant, si le GOB se scinde en trois fédérations, c’est, selon moi, une solution osée, chacune des 3 aura vite fait de faire cavalier seul, et, comme le dit justement Pierre Noël, ce sera une concurrence sérieuse pour le DROIT HUMAIN en Belgique, la GLFB et surtout Lithos qui n’a pas la puissance des deux précédentes.
        Quand on pense que chaque fois qu’une des 4 obédiences belges principales sortait (GOB, GLDB,GLFB et DROIT HUMAIN) elle parlait au nom des 3 autres, cette belle unité ne sera plus qu’un souvenir. Dommage.

        • 8
          pierre noel
          29 octobre 2020 à 21:34 / Répondre

          Merci à Brumaire de cet envoi. J’y suis particulièrement sensible car elle me rappelle un soir de 1959 où ma tante, accompagnée par son frère de sang (mon père donc) s’en alla à Bruxelles pour être initiée dans la loge Egalité-Emile Lefebvre n° 45, la plus ancienne du DH en B, créée en 1912. Elle en revint toute guillerette ! A l’époque, Egalité 45 se réunissait 55 rue de l’Ermitage, à Ixelles.
          Le bâtiment, devenu trop petit pour une obédience florissante, a été vendu en 1972 et est devenu un superbe musée de l’architecture (simplement appelé « La Loge »). On y visite ce qui était le grand temple et son architecture sobre et dépouillée, très différent des mammouths égyptomanes des rues du Persil ou de Laeken qui ne peuvent plaire qu’à un tintinophile comme moi (ah…, Les Cigares du Pharaon !!!).

  • 2
    yonnel ghernaouti, YG
    24 octobre 2020 à 08:03 / Répondre

    Cher Géplu,
    Sans oublier ton article du 19 février dernier intitulé « LE GRAND ORIENT DE BELGIQUE S’OUVRE À LA MIXITÉ », lu 7100 fois et qui suscita 68 commentaires.
    https://www.hiram.be/le-grand-orient-de-belgique-souvre-a-la-mixite/

  • 1
    yonnel ghernaouti, YG
    24 octobre 2020 à 07:57 / Répondre

    Rappelons que c’est le dimanche 16 février 2020, lors d’une assemblée générale extraordinaire réunissant tous les Députés de Loge, que le Grand Orient de Belgique (GOB) a voté à une majorité de 67% la modification de ses statuts et règlements.
    Dès lors il deviendra, à l’issue de l’installation de la nouvelle commission administrative, une Confédération formée d’une Fédération masculine, d’une Fédération mixte et d’une Fédération féminine.
    Il était donc temps que la Radio Télévision Belge Francophone (RTBF) s’y intéresse…

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif