Habas
Christophe Habas, lors des dernières Utopiales du GODF, en avril 2016

Quelle limite à l’amélioration de l’Homme ?

Publié par Géplu
Dans Divers

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
jeudi 5 janvier 2017
  • 4
    réboussié
    7 janvier 2017 à 11:01 / Répondre

    à écouter le discours sur l’intelligence artificielle ? je me demande si justement il n’y a pas une limite à l’amélioration de l’homme ? la tablette ? aide ou obstacle ? le nivellement par le bas ? le troupeau ? matérialisme ? économisme ? ou spiritualité ? la notre ? celle de la recherche ? du doute ? du progrès , mais celui qui améliore , pas celui de la déconstruction , voir la littérature actuelle …d’Onfray à Polony…..Daraud ? la mode est aux nouveaux animaux de compagnie , je suis un affreux réac , avec mes chats ….

  • 3
    MG RENAULT
    6 janvier 2017 à 19:51 / Répondre

    « A travers ses conférences publiques, le Grand Orient de France souhaite partager et étendre à la société et au monde des propositions porteuses de sens pour tous. »
    FRATERNITE

  • 2
    acré pal
    6 janvier 2017 à 19:49 / Répondre

    Sacré placement produit pour Daraud le félon, exclu, à juste titre, du GODF pour son apparition miraculeuse sur les listes de Marine Le Pen!
    Quand même, à titre indicatif, la « régularité » n’est pas la préoccupation de base des frères et sœurs du GODF! Je pense qu’ils se passeront aisément de pareils donneurs de leçons…

  • 1
    Jérôme B
    5 janvier 2017 à 17:34 / Répondre

    Enfin ! Le GODF arrête de se disperser à tous les vents, et s’intéresse à « la Connaissance de l’Homme » : l’alpha et l’oméga de notre incarnation, la raison d’être de toute obédience, accessoirement. Travailler à la connaissance de soi est toujours fructueux. En réalité, le fruit est la récompense de la connaissance de l’Homme.
    En travaillant à la connaissance de moi, j’évolue et, ô miracle, l’idée que je me fais du monde évolue en même temps que moi. (si, si, mes FF.: !)
    Nous sommes quelques maçons à pouvoir aider le GODF dans sa transformation, s’ils veulent bien s’intéresser, pour commencer, au cadre de la Régularité…
    Tout d’abord, leçon n°1 du travail en loge : Tout travail sur soi commence par l’écoute. Ecoute intérieure bien sûr. Ecoute de ceux qui nous entourent aussi, comme M. Daraud par exemple, si… différent. Ils le trouveront facilement au GO, mais il faut faire vite, avant qu’il ne soit exclu… !

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous