Louise Michel, une femme debout

Publié par Jiri Pragman
Dans Edition

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
jeudi 26 juillet 2012
  • 3
    Tao
    26 juillet 2012 à 21:43 / Répondre

    Il me semble que Louise Michel n’a été maçonne que peu de temps, initiée sur le tard. Elle le regrettera, d’ailleurs, ne sachant pas que les femmes pouvaient être initiées…

    Amitiés,

  • 2
    giudicelli
    26 juillet 2012 à 19:52 / Répondre

    Louise Michel, une femme debout. C’était hier…

  • 1
    xm
    26 juillet 2012 à 10:59 / Répondre

    Malheureusement, ce type de Frères et de Soeurs ne sont plus à l’ordre du jour.

    Quand un Frère est victime d’arbitraire notamment de la part de son employeur, il n’y a pas grand monde.

    Notamment, sans prendre parti sur le fond de l’affaire, n’étant pas de cette obédience, Stifani a pu avoir pendant des mois une attitude personnelle indigne d’un engagement maçonnique dans sa gestion de crise sans que personne ne bouge réellement et cela s’est passé en interne et n’a rien à voir avec le monde profane.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous