Comme chaque été le Blog Maçonnique Hiram.be prend des vacances entre le 14 juillet et le 15 août.

Rendez-vous le mardi 16 août pour la reprise

Et si d'ici là il se passait quelque chose d'important on réveillerait tout de même le blog avec un petit article, et vous en seriez informé par une newsletter (y êtes-vous bien abonné ?)

Profitez de ces vacances pour visiter les archives du site : plus de 15 000 articles y sont stockés !

Même en fin d’année les droits d’auteur se respectent

Publié par Jiri Pragman
Dans Divers

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
jeudi 31 décembre 2009
Étiquettes : , , , ,
  • 13
    Yvca
    4 janvier 2010 à 17:27 / Répondre

    Quel plaisir de trouver (enfin) ce satané Jiho sur le site de (ce satané) Jiri ! ! ! Pour ce qui est du fond, je suis pleinement d’accord avec Jiri, les droits d’auteur sont le salaire des créateurs de lettres, d’images, de sons et autres . . .! Comment réagirait n’importe quel quidam qui verrait son salaire amputé de par le fait d’un tricheur ? ? ?Pour ceux, Maçons ou profanes qui désirent savourer, chaque jour, une goutte acide de l’actualité, ilsuffit de s’abonner au blog de Jiho. Eeeeeh, pas de panique, c’est gratuit ! ! !

  • 12
    jiho
    3 janvier 2010 à 22:25 / Répondre

    Oulaaaa, en même temps , ya pas mort d’homme. Et vu mon âge (51) j’existais quelques décennies avant l’internet. Je crois pour ma part que quand un travail artistique plaît, les gens l’achètent, le reste c’est de la promo. Et contrairement aux capitations, la moitié des droits ne part pas dans les tuyaux percés de l’obédience. Le rappel à l’ordre de Jiri est très fraternel, et je l’en remercie.

  • 11
    alain
    3 janvier 2010 à 22:23 / Répondre

    Les dessins de JIHO sont une source de plaisirs pour beaucoup d’entre nous, profanes ou non. Sa probité d’auteur, son humilité d’Homme et inversement sont réels . Je le sais puisque il ne monnaye pas son oeuvre au demandeur insistant (ce que j’ai été) ni au plus offrant ( ce que je n’ai pas les moyens d’être). Il est regrettable que son oeuvre soit « pillée » ( il y a des guillemets pour les commentateurs frénétiques). Si il posséde toujours mes coordonnées, j’espére que nous pourrons en rire ensemble. Concernant le droit d’auteur , les textes sont nécéssaires, existent et sont parfois appliqués ( trop peu souvent) mais le respect de l’oeuvre de chacun pourrait et devrait suffire.

  • 10
    Troazan
    3 janvier 2010 à 19:29 / Répondre

    Pour une raison que j’ignore, je n’ai pu publier la totalité de ce que je souhaitais dans mon commentaire precedant. Voici donc le complement :
    J’ignore si les oeuvres de Jiho sont protegées par les droits d’auteur ou par le « copyright » mais il me semble, à ce propos, être l’occasion de souligner la particularité du droit français en la matiere – droit patrimonial ET droit moral – Je ne connais pas la legislation belge en la matiere mais j’avoue qu’en ayant lu « les droits d’auteur » dans le titre de ce billet, j’ai été un peu surprise de constater – dans l’article- un glissement vers « le droit » d’auteur …que j’ai interpreté comme le seul droit patrimonial.

  • 9
    Troazan
    3 janvier 2010 à 17:46 / Répondre

    @ Pilou
    Euh ?!…Sans doute que mon expression etait maladroite puisqu’il semble que vous ayez interpreté l’exact contraire de ce que je souhaitais exprimer 😉
    Je vais tenter d’être plus explicite : pour moi, pillage = « lot du succès » n’etait pas envisageable.
    Je ne peux que vous inviter à relire l’ensemble de ma phrase : N’en extraire que la fin change totalement son sens …
    Il me plait à voir le droit d’auteur aussi pour le respect des idées exprimées (et pas uniquement pour ses aspects financiers…comme «  »les gens » ont malheureusement trop l’habitude de faire » …quand « ils » « font »… ce qui semble être déjà un « exploit » 😉 )

  • 8
    Pilou
    2 janvier 2010 à 21:46 / Répondre

    @ Troazan

    « … agréable de se faire cambrioler ». Je voudrais voir votre réaction si vous étiez cambriolé, volé, dépouillé. Et si l’on vous privait de votre salaire, de vos revenus, comment réagiriez-vous ? Ce serait agréable ?

    Les dessins de Jiho sont protégés par copyright. Donc, il en faut en conclure que les « gens » ignorent ce que cela signifie, méprisent donc la loi ou l’enfreignent comme ils ont malheureusement trop l’habitude de le faire.

  • 7
    Flupke
    2 janvier 2010 à 20:40 / Répondre

    Je n’ai ni blog, ni etc. les connaissances pour bien ficeler un pps !

    Par contre je me demande souvent dans la pratique comment remonter au propriétaire d’un doc quelque soit sa forme ?

    L’exemple deJiho est simple … mais est-ce toujours aussi évident ?

    Souvent nous en sommes à des copies de copies de copies etc.
    Sur n’importe quel sujet il y a des milliers de pages de références … au bout du bout … combien de travaux originaux ?

  • 6
    Troazan
    2 janvier 2010 à 19:20 / Répondre

    Il me semble que « le net » est une inovation du 20eme siecle comparable à l’imprimerie 500 ans plus tôt, en ce sens qu’elles sont toutes deux des technologies de diffusion d’informations.
    Quand bien même un auteur choisirait une techique plutôt qu’une autre pour se faire connaitre, cela devrait-il justifier qu’on le « pille » ?
    Je ne voyais pas le pillage d’un auteur comme une métrique de mesure du succès, mais vu sous cet angle, ça doit être rudement agreable de se faire cambrioler 😉

  • 5
    Pilou
    2 janvier 2010 à 16:53 / Répondre

    Je ne me souviens pas que Jiho ait tellement utilisé le net pour se lancer. Et puis de toute manière, rien ne justifie l’utilisation intensive de ses dessins pour créer un .pps.
    A la limite, on lui demanderait, il dirait probablement « oui » pour une série de dessins mais il faudrait au moins lui demander. En général, les auteurs ne refusent pas dans certaines limites.
    D’ailleurs, Jiri a bien précisé les choses … et les droits du créateur (sans jeu de mots) doivent, à mes yeux, être respectés quand ce ne sont pas ceux des ayant-droits. Heureusement pour lui, JIho n’en est pas là mais c’est ainsi.

  • 4
    Zorba06
    2 janvier 2010 à 16:09 / Répondre

    Le fameux phénomène de l’arroseur arrosé, non?

    A ses débuts Jiho a utilisé le net pour se lancer, maintenant on le pirate?

    La belle affaire, c’est le lot du succès

    Excellente année 2010!

  • 3
    Pilou
    1 janvier 2010 à 15:14 / Répondre

    Trop souvent, nous ne connaissons pas ou nous feignons de ne pas connaître les lois. J’ai reçu également ce .pps qu’il m’aurait été facile de compléter puisque je possède entre autres « Quelqu’un aurait-il de la lumière ? ». Mais ce qui est aussi plus grave, c’est qu’il faut sans cesse expliquer qu’il existe, à côté des droits d’auteur, des droits d’utilisation. Autrement, même pour des oeuvres anciennes, certains institutions (musées et autres) exigent le paiement de ces droits.

    Et si quelq’un crééait un .pps avec des illustrations d’Hergé, comment réagirait la fondation ? Mais dans ce cas, comme dans d’autres, la plupart des gens, donc des Maçons, semblent connaître la loi ! Curieux !

    Ceci dit, je te souhaite, Cher Jiri ainsi qu’à tous les lecteurs et lectrices du blog, une excellente année 2010 riche en apprentissage et en échanges.

  • 2
    Stéphane DC
    31 décembre 2009 à 18:48 / Répondre

    « Sans doute plus que les autres, les Maçons devraient respecter les lois profanes » ??? Tu as entièrement raison, Jiri, mais quand tu dis ce genre de chose, on te ressort le même vieux poncif « Oué, mais un livre / CD / DVD, ça coûte cher »… ce qui est particulièrement savoureux lorsque cela vient de Frères se déplaçant dans des véhicules qui coûte le quart d’une petite maison… Je me souviens d’un Atelier (que je ne citerai pas) où l’on m’a proposé, à un prix défiant toute concurrence (5 €, si mes souvenirs sont bons), une copie de « La Clé écossaise » qui venait de sortir…

  • 1
    Un.cherchant
    31 décembre 2009 à 17:49 / Répondre

    Cher JIRI,
    et Le pire c’est qu’il est fait mention de ceci :
    « ( le c de copyright) à qui de droit  » J’espère que Lamech lira ce billet.

    Faites vous offrir
    « Quelqu’un aurait de la lumière ? «  ne serait ce que pour « Le bandeau corse  » en nuit bleue de la page 107. Inoubliable comme tout bandeau 😉
    Merci à JIHO , Joyeux Iconoclaste Hospilleur d’Obédience
    Merci à toi JIRI pour la haute tenue de ton blog

    Belle année à toutes et tous.
    Un.cherchant

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous