Policier et Franc-Maçon ‘déclaré’

Publié par Jiri Pragman

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
jeudi 15 février 2007
Étiquettes : ,
  • 7
    Yurtdisi Egitim
    10 avril 2008 à 3h07 / Répondre

    my French is not good but is seem like a very nice web site, thanks

  • 6
    Jacques Cécius
    19 février 2007 à 21h59 / Répondre

    Vraiment le psy de service n’a pas le sens de l’humour… Mais je l’aime bien quand même.
    Salut et Fraternité JB31. Je te rappelle encore une fois mon adresse courriel : j.cecius@versateladsl.be Nous pourrions converser. Non ?

  • 5
    JB31
    19 février 2007 à 17h35 / Répondre

    Surprise: O.K. pour l’andouille,

    bien grillée à point avec un coup de rouge moelleux. Un côte du Rhône par exemple , du coté du ventou, chambré à quelques pas de la cheminée où noircissent des braises de souches de vignes. Une belle soirée d’hivers bien froide, au ciel clair.
    Une précision cependant la pétanque se joue de préférence ailleurs que sur route.
    Pour choisir la route comme terrain de jeu, il faut être Belge ou… Belge! Mais ça c’est un pléonasme.

    JB31

  • 4
    Jacques Cécius
    16 février 2007 à 9h56 / Répondre

    Je propose que tout prêtre, évèque, cardinal et pape soit contraint de dire s’il appartient à l’Eglise romaine!
    Que les mandataires publics fassent de même et signalent s’ils sont membres d’un parti politique.
    Que les footballeurs signalent s’ils s’adonnent à un sport.
    Que les médecins  »  » soignent des personnes malades.
    Que les policiers  »  » sont des flics.
    Que les vétérinaires  »  » soufflent dans le derrière des chevaux afin de les rendre plus gros.
    Que Jiri dise publiquement s’il est Pragman.
    Quant à moi je suis franc-maçon – protestant – obsédé sexuel – végétarien – anarcho-individualo-solidariste – joueur de pétanque sur route – flic retraité – amateur d’andouillettes tirées à la ficelle. Voilà qui permettra encore à un ami d’affirmer que mon égo est surdimensionné, et de me faire part de sa compassion !

  • 3
    Sven W
    16 février 2007 à 8h07 / Répondre

    A ma connaissance, le systéme n’existe pas en Angleterre, et n’a donc pas passé le stade de proposition.

  • 2
    Émile Larochelle
    15 février 2007 à 18h38 / Répondre

    Il existe au Québec un formulaire dit « déclaration d’intérets » que tout cadre fonctionnaire ou membre de comité administratif public doit remplir et remettre a sa direction générale. Il est obligatoire de déclarer toutes associations, organisations ou entreprises qui peuvent générer des conflits d’intéret.

    L’appartenance maçonnique peut elle porter conflit d’intéret ? Il faut y aller au cas par cas. Si le fonctionnaire est responsable de l’aménagement et du financement des lieux historiques et qu’il en même temps gestionnaire d’un temple maçonnique ou marguiller d’une église catholique… il peut y avoir conflit. Et c’est a lui a déclarer ce fait.

    Mais en faire une règle générale à mon avis, est absurde..

  • 1
    Jean Labrique
    15 février 2007 à 18h14 / Répondre

    Voici bien une question récurante. Par la faute de quelques uns doit-on stigmatiser l’ensemble?
    Toute société, discrète ou autre, a ses règles. Parfois, quelques « éléments égarés » viennent poluer celle-ci et porte le discrédit sur l’ensemble de ses composantes.
    N’oublions pas que nous nous devrions d’être libres et probes et, par conséquent, si ces deux bases de la société discrète sont respectées, nous ne devrions même pas nous poser la question.
    Pour rappel: probe signifie d’une honnêteté stricte, scrupuleuse; libre veut dire qui n’est pas esclave et a le pourvoir d’agir à sa guise.
    Il reste que:
    « Une âme mauvaise produisant de saints témoignages est comme un scélérat à la joue souriante, une belle pomme pourrie au coeur. Oh! que la fausseté a de beaux dehors! »
    [ Le Marchand de Venise ]
    William Shakespeare
    et donc toutes les pommes seront considérées comme celle qui est pourrie!
    Las, nous restons humains et donc… perfectibles ou scélérats…

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous