Priez pour Laurent, franc-maçon

Publié par Jiri Pragman

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
lundi 21 janvier 2008
Étiquettes : , ,
  • 15
    Saint fleurant Dukakis
    11 mai 2010 à 20:33 / Répondre

    je veux que vous prier pour moi afin que me protege

  • 14
    Liberty
    24 janvier 2008 à 16:53 / Répondre

    Rectificatif : Pour Laurent… c’est… quoi… le site anglophone qui correspond à ton lien..?
    Fr@ternellement

  • 13
    Liberty
    23 janvier 2008 à 13:43 / Répondre

    Pour Laurent..c’est le site anglophone qui correspond à ton lien ..?
    Fr@ternellement.

  • 12
    jfd
    21 janvier 2008 à 21:29 / Répondre

    je m’en vais acheter un m3 d’eau bénite, on ne sait jamais, ça peut servir…
    ;=)

  • 11
    laurent
    21 janvier 2008 à 19:41 / Répondre

    Zut, je suis grillé

    Fraternellement

    Laurent

  • 10
    Burdeos
    21 janvier 2008 à 18:13 / Répondre

    Le complexe de persécution est vieux comme le monde, en dehors bien-sûr de tout harcèlement réel (moral, professionnel,…). La perte de libre-arbitre peut amèner à prêter à autrui des actes, des intentions ou des sentiments : il peut s’agir d’items conscients ou refoulés (donc inconscients). Celà peut aller jusqu’à des bouffées délirantes, voir une psychose bien installée, et là il y a du travail… Maintenant regardons-nous, simples mortels que nous sommes : qui peut prétendre qu’un jour il n’a pas dit « Moi, à ta place,… ». Le travail introspectif commence à partir du moment où on commence à baisser le son pour mieux écouter ce qui se dit à l’intérieur. Tiens, c’est bizarre, il est des groupes ou les jeunes admis commencent par se taire jusqu’à ce que leurs compagnons plus « âgés » les reconnaissent comme tels (à savoir également plus âgés)…

  • 9
    Soeur Sourire
    21 janvier 2008 à 17:36 / Répondre

    Ma très chrétienne bonne-maman me disait souvent (parce que j’étais déjà môvaise avant d’être une S:. de Satan)… « C’est vilain de se moquer… »
    Mais… comme elle disait aussi « A l’impossible nul n’est tenu… »…

    J’ajouterais que cette pôv’ chrétienne persécutée par ce « peut-être F:. » lui doit une fière chandelle… Grâce à ce chemin de croix terrestre elle se rapproche de Jésus, gagne son paradis… et accessoirement il est vrai, se voit offrir l’occasion de s’occuper des petits probèmes d’un autre pour échapper à ses propres très très gros soucis…

  • 8
    Momo
    21 janvier 2008 à 16:00 / Répondre

    Il y a un nouveau message sur ce blog très bizarre! De la part d’une certaine Solange S. C’est hilarant et consternant à la fois…

  • 7
    Stéphane
    21 janvier 2008 à 14:47 / Répondre

    Il faudrait surtout que Laurent arrête de sacrifier des poules noires sur le bureau de sa collègue. Outre le fait que ce n’est pas professionnel, les taches de sang de poulet s’enlèvent difficilement.

    Quand on pense que sa gentille collègue prie pour « sa délivrance et sa conversion ». Cela prouve qu’elle n’est pas rancunière.

  • 6
    Alain
    21 janvier 2008 à 10:35 / Répondre

    Comment sait elle qu’il est franc maçon Laurent ?
    Sa marque sur son front peut être ?
    Il est peut être pas plus franc maçon que le chien de mon voisin.
    Délire de persécution ?
    Qu’en pensez vous docteur Burdeos ?

    C’est malin mais maintenant je me demande si le chien de mon voisin…

  • 5
    Mère Duchesne
    21 janvier 2008 à 09:54 / Répondre

    Sur le même site, on découvrir la fabuleuse histoire du « Dr. H.C.E. Zacharias (1873-1953) franc-maçon converti au catholicisme, homme extraordinaire »
    Lien vers la page : http://www.missa.org/rbcdpn.php
    Lien direct vers l’émission: http://www.dieu-parmi-nous.com/RS/rs19960926.wma

  • 4
    Burdeos
    21 janvier 2008 à 09:14 / Répondre

    D’un point de vue scientifique, la possession procède d’un abaissement du niveau mental du conscient laissant ainsi passer dans la sphère consciente les représentations négatives archétypiques enfouies dans l’inconscient. Il ne s’agit là que de représentations, la dialectique du mal et du bien étant une dichotomie abusive : c’est comme si on séparait une pièce de monnaie suivant la tranche et qu’une face repproche à l’autre sa façon d’exister… C’est donc une question classique, vieille comme le monde : il y a toujours eu deux côtés dans une représentation et les personnages saints ont eux même une face dite obscure. En quelque sorte les « a bas la calotte » et les les « calotins » ne sont que les symétriques respectifs d’une seule réalité duale, celle de l’Homme. Ce n’est pas pour rien qu’il parait si important à certaines philosophies de transcender cette dualité apparente (yin/yang, noir/blanc,…) pour faire naître un troisième terme, celui de l’unicité.

  • 3
    Eric
    21 janvier 2008 à 08:13 / Répondre

    Il faut que Laurent cesse d’ hurler « A bas la calotte » chaque fois qu’il entre dans le bureau aussi !!

  • 2
    Stéphane
    21 janvier 2008 à 07:39 / Répondre

    Amen 🙂

  • 1
    yvca
    21 janvier 2008 à 00:32 / Répondre

    Prions, mes Frères et Soeurs, pour cette pauvre victime du complot Maçonnique et pour que son persécuteur grille à jamais dans les flammes de l’enfer (qui doit ètre une Loge Maçonnique).

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous