Suspension des 5 Loges du GODF, initiant des femmes,… mais pas de leurs membres

Publié par Jiri Pragman

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
dimanche 19 octobre 2008
Étiquettes : , , , , ,
  • 7
    Jakin
    28 octobre 2008 à 0h49 / Répondre

    Je l’ai lu. Le « genre » des membres, comme tu dis, n’y est pas précisé, mais nul part dans le code civil il est indiqué qu’un homme doit se marier avec une femme… pourtant on sait ce qu’il advient d’un mariage non mixte sur le plan sexuel. De toutes les façons, comparaison mise à part, là n’est même pas le problème : les frères qui veulent voir les femmes intégrer la maçonnerie masculine ne savent eux mêmes pas expliquer les raisons de cette aspiration. Faire comme la société profane ? j’ai même entendu « respecter la loi » ! Rien de très sérieux, rien de très solide. Mes frères, tous les avis se respectent. Ils sont d’autant plus respectables qu’on prend la peine de soutenir ce que l’on dit. Principe bien ordonné commence par soi-même … alors voici :
    – les femmes ne font pas partie de la maçonnerie de tradition, car historiquement elles n’étaient ni libres ni de bonnes moeurs : mais là n’est pas la raison de la nécessité de maintenir la décision des origines
    – ce qui le justifie est double : d’une part la sérénité implique que les deux sexes soient séparés au cours des travaux, si certaines obédiences sont mixtes, cela est très bien, mais personne ne peut soutenir que cela doit être la règle sans méconnaître la règle élémentaire de la souveraineté de chaque obédience en ses murs, d’autre part la présence des femmes dans la maçonnerie masculine (devenant ainsi mixte) n’est pas l’argument qui peut convaincre de ce que les femmes doivent pouvoir accéder à l’Ordre : elles le peuvent déjà, dans des obédiences féminines et mixtes, et, à moins de soutenir que les travaux y sont de moins bonne qualité qu’à la GLNF, la GLDF ou le GO, ce qui serait stupide et faux à la fois, rien ne permet plus de dire qu’initier une femme dans une de ces obédiences réparerait l’injustice présumée qui leur serait faîte.

    Le débat est d’ailleurs très théorique. La GLNF et la GLDF n’initieront jamais de femmes, ou elles éclateront avant que cela ne se fasse. Le GODF est en résistance et j’espère qu’il tiendra…

  • 6
    Flupke
    22 octobre 2008 à 13h04 / Répondre

    Tous en parle …
    Qui a lu le Réglement Général du GODF ???

    Le genre des membres n’y est jamais précisé et toute modification pour le préciser a toujours été refusée.

  • 5
    MERCENAIRE
    22 octobre 2008 à 9h29 / Répondre

    RESPECT DE LA REGLE MES FRERES ET SOEURS/ AUTREMENT NOUS RENTRONS DANS LE MONDE PROFANE.
    MERCI

  • 4
    Jakin
    21 octobre 2008 à 22h34 / Répondre

    Cette décision est juste et heureuse. Respecter les réglements est valable pour tous. Il existe une maçonnerie féminine. Reconnue. Il existe une maçonnerie mixte. Reconnue. Que veut-on de plus ? la « parité » profane (qui n’a déjà aucun sens dans la vie politique) ? Faut-il vraiment que la maçonnerie cède aux modes sociales par manque de dicernement et de recul ? Il est heureux que le GO ait résisté. Je ne suis pas membre de cette obédience, mais je trouve sa sentance bien fondée. J’espère aussi qu’elle aura la sagesse de la conserver.

  • 3
    Isis
    21 octobre 2008 à 9h18 / Répondre

    Je me demandais :
    N’est-il pas moins dangereux que l’info provienne de la source , la voix du GM plutôt que les médias extrapolent à partir de rumeurs ?
    Entre deux maux , il faut choisir le moindre….

  • 2
    Apprenti63
    20 octobre 2008 à 20h09 / Répondre

    Ce qui est savoureux, c’est que les Frères du GODF n’ont toujours pas été informés via l’intranet de l’obédience (je viens de vérifier encore à l’instant) !!
    En effet, c’est une étonnante stratégie de communication : informer le monde profane avant les maçons…

  • 1
    Stéphane
    19 octobre 2008 à 19h15 / Répondre

    L’information a été transmise à l’AFP par Pierre Lambicchi ? Hallucinant ! Les Grands-Maîtres du GODF changent mais le besoin irrepressible de communiquer à tout va vers le monde profane reste…

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous