Tambouille mexicaine au Clipsas

Publié par Géplu
Dans Divers

Caramba ! Une tambouille mexicaine risque de secouer le Clipsas, qui continue de montrer sa fragilité après le départ en 2019 du GODF (son fondateur en 1961 et son plus gros membre). Le GODF reprochait à l’institution la forme de sa gouvernance actuelle, qui donne aux plus petites obédiences le même poids électoral qu’aux plus grandes (alors que les contributions financières sont elles calculées au nombre de membres des obédiences). Ce qui y favorise le jeu des combines et des alliances pour la prise du pouvoir, le Clipsas comptant actuellement plus de 100 membres, pour la plupart des petites obédiences. La situation actuelle semble lui donner raison.

Les faits : Le Mexique, pays aux 100 révolutions, connait actuellement une énième crise dans sa franc-maçonnerie, au Grand Orient du Mexique, créé en 1868 et comptant environ 5 000 membres. Un Frère nommé Samuel Aguilar Ibarra y a connu dans les années 2010 une ascension rapide accédant en quelques années au Conseil de l’Ordre de l’Obédience et aux organes dirigeants de son Suprême Conseil du REAA dont il devient le Grand Chancelier (le GODM a une organisation pyramidale qui fait que l’Obédience et le SC sont liés et ont le même président), et le représentant de l’Obédience au Clipsas, dont il est élu vice-président en 2017.  Passons les détails, mais la personnalité et les manœuvres d’Aguilar font qu’il finit par être exclu du Grand Orient du Mexique et de son Suprême Conseil pour comportement déloyal et rupture du serment maçonnique par un vote unanime de l’instance le 2 juin 2018.

Loin d’être calmé par son exclusion, Aguilar crée alors en octobre 2018 dans son Etat du Quintana Roo (Le Mexique est une République fédérale composée de 32 États) un petit « Grande Oriente de Mexico » dont il dépose le nom, précaution que n’avait jamais prise l’authentique Grand Orient du Mexique. Fort de sa « propriété » qu’il fait reconnaître par acte notarié, Aguilar se prétend alors le seul représentant légal du Grand Orient du Mexique, notamment au Clipsas mais aussi au GODF où, jouant sans doute habilement avec l’opacité de la situation de la maçonnerie mexicaine, il réussit à faire reconnaître son vrai-faux GODM. Mais ce qui peut paraître exact légalement, est tout à fait frauduleux maçonniquement comme le rappelle le vrai GODM, qui dans un courrier du 31 mai (voir ci-dessous) parle d’usurpation de nom.

Samuel Aguilar venant d’annoncer son ambition de postuler à la présidence du Clipsas étant (c’est compliqué !) de 2017 à son exclusion en juin 2018 le représentant au Clipsas du vrai GODM puis ayant fait valoir à celui-ci que c’était lui le détenteur légal du nom « Grand Orient du Mexique », le Grand Maître et TPSGC du vrai GODM de 1868, José de Jésus Lopez Nieto et l’unanimité de son Conseil de l’Ordre ont lancé l’avertissement international ci-joint : Courrier GODM 31 mai 2020.

Un message si alarmant face à ce qui ressemble fort à une escroquerie que j’ai décidé de le relayer publiquement ici. J’ai tenté ce mardi soir de joindre François Padovani, le président actuel du Clipsas pour lui demander ce qu’il pensait de tout cela, mais je n’ai pas réussi à le joindre.

mercredi 10 juin 2020
  • 101
    Francisco Rivera C
    4 juillet 2020 à 23:30 / Répondre

    Nuestra Augusta Institución, a través de los años, ha sufrido persecuciones, denostaciones, vituperio, escisiones, guerras, bulas, y una gran cantidad de etcétera. No importando todo lo anterior, ha sabido sortear toda ello y se mantiene como una institución iniciática, filosófica, filantrópica y moral, formadora de humanos libres y de buenas costumbres; ha amalgamado en su crisol a seres con diferentes corrientes políticas, religiones, culturas e idiomas. La misma se caracteriza por ser además discreta más que secreta y, es en este sentido que membresía de la misma ha disminuido drásticamente ante la falta de interés por el estudio de las ciencias que rigen nuestro universo. El CLIPSAS ha sido este crisol de la masonería LIBERAL UNIVERSAL y, particularmente en México, el GODM es en concordancia de los mismos lineamientos con base al Llamamiento de Estrasburgo, que se han dado a la tarea de rescatar a Masones sin distingo de género. La postulación del S.·.G.·.M.·. Samuel Aguilar Ibarra actual Vicepresidente de CLIPSAS y candidato postulante a ocupar la presidencia de dicho organismo, se ve manchada por acusaciones sin fundamento; actualmente es quien dirige los destinos de la masonería mixta en México. La jurisdicción del GODM no es solamente en Quintana Roo, pues tiene tratados interpotenciales con Grandes Logias de distintos Orientes en México. Vuelve a salir a colación López Nieto quien como cangrejo dentro de bote, no permite que nadie salga del mismo y, ahora que se trabaja en bien general de la orden y de la humanidad, denuesta y acusa más pensando con las vísceras que con la razón. Quien recibió la carta patente es el I.·.P.·.H.·., nuestro S.·.G.·.M.·. Samuel Aguilar Ibarra, a quien tenemos el gusto, dicha y placer de conocer en persona, además de compartir sus amplios conocimientos. Quien a nombre de los MM.·. de México NOS REPRESENTA ante CLIPSAS es él. Quien acusa sin fundamento es quien está es esas causales que menciona. Señalamos que las mentiras siempre es más fácil de escuchar que la verdad y, en este caso, sabemos que se apelará a la verdad y la representatividad y veracidad que ostenta Samuel Aguilar Ibarra. En este mundo actual falto de principios y valores, la masonería se erigiría como la formadora de humanos preparados para servir a la sociedad y a la humanidad; la masonería está ávida de mentes, corazones y manos que engrandezcan, fortalezcan y fomenten a la misma, no quien la divida y golpeé. Estamos convencidos que siguiendo el camino de fortalecimiento, crecimiento, UNIÓN y difusión de la masonería es sin duda alguna, nuestro I.·.P.·.H.·. SAMUEL AGUILAR IBARRA, a quien apoyamos incondicionalmente. Respetuosamente. Francisco Rivera Contreras V.·.M.·. de la R.·.L.·.S.·. Libertad No.1 Jurisdiccionada a la M.·.R.·.G.·.L.·. Insurgentes del Estado de Guanajuato Or.·. de León, Gto.

  • 99
    Diana Muñoz
    2 juillet 2020 à 04:16 / Répondre

    Soy Maestro Masón de la R .·. L .·. S .·. LIBERTAD No. 1 jurisdiccionada a la M.’. R.’. G.’. L.’. Insurgentes del Estado de Guanajuato. Cabe mencionar que formo parte de una obediencia liberal que admite mujeres y que somos tratadas por igual, con amor, respeto y fraternidad.
    Pertenezco al GODM, el cual, es un organismo legítimo fundado en 1860, que es la única potencia masónica fidedigna en la república mexicana, por lo tanto, reconozco a Samuel Aguilar como SGM del Grande Oriente de México.
    Nuestro SGM siempre se encuentra dispuesto a ayudar a todos por igual. Así mismo, ha sabido dirigir de la mejor manera el rumbo de las logias que conforman este Oriente.
    Considero que no se debe hacer caso a las personas que están intentando desacreditar a nuestro querido hermano y al GODM.
    Es por eso que me congratulo y ofrezco públicamente mi apoyo total a mi querido hermano que se postula para la Presidencia de CLIPSAS, teniendo la certeza de que logrará llevar por camino próspero la masonería mexicana, uniendo lazos con nuestros hermanos a nivel internacional.
    Reciban de su hermana un triple abrazo fraterno.
    – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –
    Je suis maître maçon du R. •. L. •. S. •. Libertad n ° 1 juridictioneé du M. ». R. ». G. ‘. L. Insurgentes del Estado de Guanajuato. Il convient aussi de signaler que je suis dans une obéissance libérale qui admet les femmes et que nous sommes traités de manière égale, avec amour, respect et fraternité.
    J’appartiens au GODM, qui est un organisme légitime fondé en 1860, qui est la seule puissance maçonnique fiable de la République mexicaine, par conséquent, je reconnais Samuel Aguilar Ibarra comme Sérénissime Grand Maître du Grande Oriente de México.
    Notre SGM est toujours prêt à aider tout le monde également. De la même manière, il a su orienter sur la meilleure manière le cours des loges qui composent cet Orient.
    Je crois que les gens qui essaient de discréditer notre cher frère et le Grande Oriente de México ne devraient pas être écoutés.
    C’est pourquoi, je me réjouis et offre publiquement tout mon soutien inconditionnel à mon cher frère qui se présente à la présidence de CLIPSAS, avec la certitude qu’il sera en mesure de mener la franc-maçonnerie mexicaine sur une voie prospère, unissant ses liens avec nos frères au niveau international.
    J’embrasse fraternellement chacun de vous.

  • 98
    Enrique Torres
    2 juillet 2020 à 02:31 / Répondre

    Soy Gran Maestro de la M.’. R.’. G.’. L.’. Insurgentes del Estado de Guanajuato. Buscando afiliarnos a CLIPSAS viajé en 2017 a su convención anual a Buenos Aires, Argentina, y fue entonces que conocí a Samuel Aguilar, quien ostentaba y ostenta actualmente el cargo de Serenísimo Gran Maestro del Grande Oriente de México. En la Asamblea General de CLIPSAS fue electo Vicepresidente con la encomienda de conducir la representación ante ECOSOC (Consejo Económico y Social de la ONU).
    A partir de entonces se fue fortaleciendo la relación entre ambas potencias masónicas hasta que el 1° de abril de 2019 se firmó el Tratado Interpotencial de Adhesión, Amistad y Cooperación que hoy nos enlaza.
    Para la Gran Logia Insurgentes del Estado de Guanajauato y para mí como su Gran Maestro, el Grande Oriente de México que preside y dirige Samuel Aguilar es el que reconocemos como único y verdadero. Y en particular, él es a quien reconocemos y respetamos como su máxima autoridad, ya que sobradamente han acreditado ambos la legitimidad de su representación ante las autoridades mexicanas.
    De ninguna manera deberá hacerse caso a escritos tendenciosos que intentan manchar la imagen de nuestro hermano, dejando en entredicho la legitimidad del único Grande Oriente de México.
    Reciban un abrazo fraternal.
    ————————————————————-
    I am Grand Master of the M. ‘. R. ‘. G. ‘. L. ‘. Insurgentes del Estado de Guanajuato. Seeking to join CLIPSAS, I traveled to its annual convention in Buenos Aires, Argentina in 2017, and it was then that I met Samuel Aguilar, who currently held and still holds the position of Most Serene Grand Master of the Grande Oriente de Mexico. At the CLIPSAS General Assembly he was elected Vice President with the task of leading the representation before ECOSOC (UN Economic and Social Council).
    From then on, the relationship between the two Masonic powers was strengthened until the April 1, 2019, the Inter-potential Treaty of Adhesion, Friendship and Cooperation that links us today was signed.
    For the Gran Logia Insurgentes del Estado de Guanajuato and for me as its Grand Master, the Grande Oriente de México that Samuel Aguilar presides and directs is the one that we recognize as unique and true. And in particular, he is the one we recognize and respect as his highest authority, since both have amply proven the legitimacy of their representation before the Mexican authorities.
    In no way should we pay attention to biased writings that try to stain the image of our brother, questioning the legitimacy of the only Grande Oriente de México.
    Receive a brotherly hug.
    —————————————
    Je suis Grand Maître du M. ‘. R. ‘. G. ‘. L. ‘. Insurgentes del Estado de Guanajuato. Cherchant à rejoindre CLIPSAS, je me suis rendu à sa convention annuelle à Buenos Aires, Argentine en 2017, et c’est alors que j’ai rencontré Samuel Aguilar, qui occupait actuellement et occupe toujours le poste de Grand Maître le plus serein de la Grande Oriente de Mexico. Lors de l’Assemblée générale du CLIPSAS, il a été élu vice-président chargé de diriger la représentation devant l’ECOSOC (Conseil économique et social des Nations Unies).
    Dès lors, la relation entre les deux puissances maçonniques s’est renforcée jusqu’au 1er avril 2019, le traité inter-potentiel d’adhésion, d’amitié et de coopération qui nous lie aujourd’hui a été signé.
    Pour la Gran Logia Insurgentes del Estado de Guanajuato et pour moi en tant que Grand Maître, la Grande Oriente de México que Samuel Aguilar préside et dirige est celle que nous reconnaissons comme unique et vraie. Et en particulier, il est celui que nous reconnaissons et respectons comme sa plus haute autorité, car tous deux ont amplement prouvé la légitimité de leur représentation devant les autorités mexicaines.
    Nous ne devons en aucun cas prêter attention à des écrits partiaux qui tentent de tacher l’image de notre frère, remettant en cause la légitimité de la seule Grande Oriente de México.
    Recevez un câlin fraternel.

  • 97
    Hermes
    27 juin 2020 à 22:22 / Répondre

    Regrettable faisant semblant de soutenir les mensonges comme des vérités, Samuel Aguilar Ibarra a été expulsé à l’unanimité en 2018 par l’ensemble des inspecteurs souverains du Conseil suprême de la République mexicaine fondé en 1860, je souligne, seulement lui a été expulsé, tous les autres membres du Conseil suprême continuent. Il convient de noter que l’une des raisons de son expulsion était le vol (vol) abusif de divers documents du Conseil suprême, le livre d’or (document historique) et divers traités qu’il avait en sa possession en tant que chancelier.
    Après son expulsion, il s’est fait nommer Grand Maître Serenissimo, un poste qui n’existe pas dans notre Constitution, nos statuts et règlements, il a élevé José Ángel Carrillo au 4e degré en 2016 et au 33e en 2018, en l’investissant comme Souverain Grand Commandeur. Il a formé son Suprême Conseil à Cancun, Quintana Roo; l’octroi de diplômes pour avoir des inspecteurs généraux, puisque la formation de son groupe seulement il détenait ce diplôme lors de son expulsion, les autres inspecteurs généraux de cette région sont restés fidèles au Conseil suprême de Mexico.
    Il dit qu’ils ont une présence dans tout le Mexique, totalement faux, il n’y a aucune preuve à ce sujet, il dit qu’il a des documents, le seul document d’origine est la lettre d’unification de 1868 détenue par le seul et vrai Conseil suprême de la République mexicaine fondé en 1860. Ce document a été exposé devant la communauté maçonnique de la République mexicaine, lors de la célébration du 150e anniversaire de sa signature, le 15 décembre 2018 à Mexico, dans le cadre de cette célébration le concordat a été signé par la franc-maçonnerie Libéral, signé par les différentes puissances maçonniques de la République mexicaine.
    Il dit qu’ils ont des documents, qu’ils sont faits et récents.
    Le document original de 1868, qui est le brevet qui soutient l’origine, est actuellement en possession et protégé par le Conseil suprême de la République mexicaine, dirigé par l’IMPSGCYGMO José de Jesús LOPEZ NIETO, Samuel Aguilar a l’intention d’affirmer le livre comme document d’origine. d’or (qui a été mal volé), il s’agit d’un document historique qui relate la fondation du Conseil suprême en 1860, en 1868, les Conseils suprêmes existant à cette date au Mexique ont été fusionnés et l’acte d’unification de 1868 a été signé, un document qui donne subsistance, vie et origine au Conseil suprême de la République mexicaine et qui était largement reconnu à l’époque par les Conseils suprêmes du monde, ce document, comme je l’ai déjà mentionné, est sous le pouvoir du Conseil suprême de la République mexicaine du Grand Est du Mexique fondé en 1860, basé à Mexico.
    Il dit que les autorités lui ont donné la raison, les documents dont ils disposent sont le produit de la présentation à l’Institut mexicain de la propriété industrielle des logos et du nom du Conseil suprême pour devenir leur propriété, comme si nos titres et emblèmes y étaient soumis, Il enregistre la propriété industrielle comme si la franc-maçonnerie était commerciale et il va sûrement faire semblant de facturer l’utilisation du nom, il ment tellement qu’il finit par croire ses propres mensonges.
    Ceux qui pensent en leur faveur ont sans aucun doute bénéficié de promotions et de diplômes, la vérité ressort toujours.
    ______________________

    Lamentable pretender sostener mentiras como verdades, Samuel Aguilar Ibarra fue expulsado en 2018 de manera unánime por el pleno de los Soberanos Inspectores Generales del Supremo Consejo de la República Mexicana fundado en 1860, subrayo, solo el fue expulsado todos los demás integrantes del Supremo Consejo continúan dentro del mismo, cabe destacar que uno de los motivos de su expulsión fue la sustracción indebida (robo) de diversos documentos del Supremo Consejo, libro de oro (documento histórico) y tratados diversos que tenia en su poder por ser canciller.
    Después de su expulsión se auto nombró Serenísimo Gran Maestro cargo que no existe en nuestra Constitución, estatutos y reglamentos, a José Ángel Carrillo lo elevó a grado 4º en 2016 y grado 33º en 2018 invistiendolo a la par como Soberano Gran Comendador, formó su Supremo Consejo en Cancún, Quintana Roo; otorgando grados para tener Inspectores Generales, en virtud de que a la formación de su grupo solo él ostentaba ese grado al ser expulsado, los demás Inspectores Generales de esa región continuaron fieles al Supremo Consejo de Ciudad de México.
    Dice que tienen presencia en todo Mexico, falso totalmente, no existe evidencia al respecto, dice que tiene documentos, el único documento de origen es la carta de unificación de 1868 en poder del único y verdadero Supremo Consejo de la República Mexicana fundado en 1860. Este documento fue exhibido ante la comunidad masónica de la República Mexicana, durante la celebración del 150 aniversario de su firma, el 15 de diciembre de 2018 en la Ciudad de México, en el marco de esta celebración se realizó la firma de concordato por la masonería liberal, suscrito por las diferentes potencias masónicas de la República Mexicana.
    Dice que tienen documentos, son inventados y recientes.
    El documento original de 1868 que es la Patente que da sustento de origen, actualmente está en posesión y resguardo por el Supremo Consejo de la República Mexicana que encabeza el IMPSGCYGMO José de Jesús LOPEZ NIETO, Samuel Aguilar pretende hacer valer cómo documento de origen el libro de oro (que sustrajo indebidamente), este es un documento histórico que relata la fundación del Supremo Consejo en 1860, en 1868 se fusionaron los Supremos Consejos existentes a esa fecha en México y se suscribió el acta de unificación de 1868, documento que le da sustento, vida y origen al Supremo Consejo de la República Mexicana y que fue ampliamente reconocido en ese entonces por los Supremos Consejos del Mundo, este documento como ya hice mención se encuentra bajo el poder del Supremo Consejo de la República Mexicana Gran Oriente de México fundado en 1860, con sede en ciudad de Mexico.
    Dice que las autoridades le han dado la razón, los documentos que tienen son producto de llevar ante el instituto mexicano de la propiedad industrial los logotipos y nombre del Supremo Consejo para hacerse de su propiedad, como si nuestros títulos y emblemas fueran sujetos de ello, registra la propiedad industrial como si la masonería fuera comercial y seguramente pretenderá cobrar por el uso del nombre, se miente tanto que se acaba creyendo sus propias mentiras.
    Los que opinan a su favor sin duda se han visto beneficiados con ascensos y grados, la verdad siempre sale a relucir.

  • 96
    A.ARROYO
    27 juin 2020 à 19:50 / Répondre

    Un hombre que difama a otro no es mejor, que no trabaja, que no razona y que no ama, no es mejor! Nuestro SGM Samuel Aguilar Ibarra a partir de esa premisa a llevado a la mejora de todos los QQHH que pertenecemos al GODM con su ejemplo de trabajo impecable, honestidad y amor a la humanidad a vivir una masonería evolutiva, cambiante, fraterna, inclusiva y con más fuerza que nunca! Todos los masones en México que tenemos el privilegio de conocerlo estamos felices con su candidatura a la presidencia de CLIPSAS, estamos seguros que su aporte será significativo para la masonería universal.
    Es un honor y un privilegio pertenecer al GODM Facta Non Verba! Seamos todos hermanos. RLS Lux Hispanica

  • 95
    ADALBERTO
    27 juin 2020 à 19:37 / Répondre

    Salutations à tous les francs-maçons éparpillés sur le visage de notre planète

    Il est malheureux de voir comment notre fraternité universelle s’estompe progressivement avec les conflits et les insultes, en tant qu’Union de grandes loges comme CLIPSAS, il est surprenant que les frères portent de faux témoignages devant l’actuel vice-président de cette même institution, que Ces derniers jours, il a exprimé son désir de participer à la présidence de notre ordre, car il est possible qu’ils osent douter du travail que notre frère Samuel Aguilar a eu, qui a enregistré le travail de la franc-maçonnerie et renforçant les liens d’amitié et de fraternité. Parmi les différents pouvoirs maçonniques, nous l’avons vu tout au long de son temps, et il a été reconnu internationalement, c’est pourquoi ce type d’insultes et de mensonges lui surprend, il a été reconnu avec le prix de la laïcité Lors d’une grande cérémonie réalisée dans la Cédé du Grand Est de la France le 29 novembre 2019, la remise des prix a eu lieu pour LAICIDAD, qui a accordé au GODF et au Grand Chapitre Général du Rite Français ou Moderne du GODF.

    Cela m’amène à penser qu’il y avait une sorte de peur et d’intrigue pour empêcher notre Frère Samuel Aguilar d’occuper le poste de présidence de CLIPSAS.

    Le RLS Armonia # 9 de l’Est de León Guanajuato, la Chambre des Enseignants de cela par le biais de ma Personne en tant que Vénérable Maître du Même Parraine H Samuel Aguilar Ibarra en tant que Seul Grand Maître le Plus Serein du Grand Est du Mexique.

    Saludos a todos los masones esparcidos en la faz de nuestro planeta

    Me es lamentable el ver como nuestra fraternidad universal se desvanece poco a poco con conflictos e injurias, como una Unión de grandes logias como lo es CLIPSAS, me es de extrañar que los hermanos levanten falsos testimonios ante el actual vicepresidente de esta misma institución , que en días pasados expresado su deseo por participa por la presidencia de nuestra orden, como es posible que se atrevan a dudar del trabajo que ha tenido nuestro Hermano Samuel Aguilar, que ha hecho constancia del trabajo de la masonería y reforzando los lazos de amistad y fraternidad entre las diferentes potencias masónicas, lo hemos visto a lo largo de su paso, y se le ha reconocido internacionalmente, por lo cual me es sorprendente este tipo de injurias y falsedades a su persona, a él se le ha reconocido con el premio de laicidad En una magna ceremonia llevada a cabo en la Cede del Grande Oriente de Francia el pasado 29 de Noviembre del 2019 se llevó a cabo la entrega del premio a la LAICIDAD que otorga el GODF y el Gran Capítulo General del Rito Francés o moderno del GODF.

    Me lleva a pensar que hubiera algún tipo de temor e intriga para evitar que nuestro Hermano Samuel Aguilar pueda ocupar el cargo de la presidencia de CLIPSAS

    La RLS Armonía #9 del Oriente de León Guanajuato, la Cámara de Maestros de esta a través de mi Persona como Venerable Maestro de la Misma Respaldan al H Samuel Aguilar Ibarra como el Único Serenisimo Gran Maestro de el Grande Oriente de México.

  • 92
    Maurizio
    27 juin 2020 à 18:14 / Répondre

    Riconosco Samuel Aguilar Ibarra come un vero massone e un grande leader, pieno di Saggezza e Amore, sempre a disposizione dei suoi Fratelli e dell’Umanità! Ti supporto !

  • 91
    Fabrice
    27 juin 2020 à 17:49 / Répondre

    Bref, on a bien fait de se barrer du CLIPSAS. 👍😱

    • 93
      Jose Luis Martínez Pérez
      27 juin 2020 à 18:54 / Répondre

      Buen día como sec:. De la RLS Libertadores de América de Cancún Q.roo perteneciente al GODM, yo José Luis Martínez Pérez me sirvo apoyar de manera incondicional la postulación a la presidencia de Clipsas al IPH:. SGM:. Samuel Aguilar Ibarra, quien desde mi ingreso a esta Augusta institución a demostrado con hechos y trabajo incansable su compromiso con la masonería universal,dedicando tiempo de calidad,esfuerzo constante y sobre todo el buen ejemplo de lo que es la fraternidad en todos sus aspectos y enalteciendo nuestro lema LIBERTAD, IGUALDAD Y FRATERNIDAD, en estos tiempos que agobian a la humanidad necesitamos líderes comprometidos con nuestros principios y que en vez de pelear y/o desacreditar deciden hacer brillar la verdad contundente con hechos y caballerosidad, espero que todo brille con luz propia y por el bien de toda la masonería sigamos siendo unidos y siendo el ejemplo de una masonería digna y respetuosa.
      Un servidor apoya incondicionalmente al
      SGM:. Samuel Aguilar Ibarra.

    • 94
      Sophie
      27 juin 2020 à 19:01 / Répondre

      MTCF Fabrice.
      Je suis très surprise de tes propos.
      Le CLIPSAS a bon dos. Qui a donné en grande pompe le prix de la laïcité au Frère Samuel AGUILAR ? Le GODF..
      Bref, pour reprendre ta formulation, tu vas te barrer du GODF ? 👍😱

  • 90
    Rubén Yannick Gleason Welter
    27 juin 2020 à 17:34 / Répondre

    Considero de gran importancia observar los hechos con fundamentos objetivos.

    El Grande Oriente de México (GODM), obediencia a la que pertenezco desde hace ya algunos años, es un organismo legítimo fundado hace 160 años en 1860, tras recibir de manera fidedigna su Carta Patente otorgándole la calificación de ser la UNICA Potencia Masónica con dicho reconocimiento en la República Mexicana.

    El GODM y su Supremo Consejo, así como toda organización en principio y en especial como toda Potencia Masónica, basa su ejercicio en el apego estricto a una Constitución, que es la que dicta la normatividad con la que nos regimos.

    Todo procedimiento que se lleva a cabo dentro de nuestro Grande Oriente se realiza con rigurosa adhesión a nuestra Constitución, la cual a través de sus leyes y procedimientos reconocen a nuestro IPH Samuel Aguilar Ibarra como Serenísimo Gran Maestro (SGM). ¡Yo de igual manera lo reconozco como tal!

    En múltiples ocasiones anteriores se ha intentado desacreditar y difamar en contra de la legitimidad de nuestro GODM y en contra de nuestro Gran Maestro.

    He tenido en estos años de pertenecer a la Orden, la oportunidad de acompañar y trabajar con nuestro SGM Samuel Aguilar en diferentes eventos, coloquios, asambleas y reuniones dentro de la República Mexicana y en el extranjero. Estuve presente en el Grande Oriente de Francia cuando recibió en mano las Cartas Patentes para que el GODM pudiera trabajar el Rito de York y el Rito Egipcio y lo he visto desempeñarse en CLIPSAS y asumir una postura fuerte como Vicepresidente de la misma asociación.

    Hoy me congratulo de escuchar su candidatura a la Presidencia de CLIPSAS y se con certeza que así como ha impulsado a la mejora de la Masonería Mexicana, de ocupar dicho cargo no solo facilitaría la “unión de lo disperso” sino que pondría dicha unión en acción.

    ¡Enhorabuena Hermano Samuel!

    Posside sapientiam quia auro melior est

    PM Ruben Yannick Gleason Welter

    RLS Lux Hispanica

  • 89
    Abril Silva
    27 juin 2020 à 17:05 / Répondre

    El propio CLIPSAS ha validado anteriormente las credenciales de Samuel Aguilar Ibarra como Serenísimo Gran Maestro del Grande Oriente de México, al nombrarlo Primer Vicepresidente a cargo del ECOSOC, otorgándole plena legitimidad a su embestidura.
    A título personal, podría decir como mínimo que el señalamiento del H.: López Nieto carece de razón y fundamento, como mínimo el hecho de su incumplimiento a la Constitución del Grande Oriente de México y su Reglamento General, como mínimo jugarretas oportunistas y sed lasciva de dominio a costa de sus Hermanos y la disociación en lugar de la fraternidad.
    La fuerza del Grande Oriente de México radica en la unión de voluntades de todos y de cada uno de los HH.: que abanderamos únicamente la búsqueda de la verdad.
    Todo mi respeto y apoyo a la persona y el trabajo que respalda a Samuel Aguilar Ibarra Serenísimo Gran Maestro del Grande Oriente de México fundado en 1860.

  • 87
    Dagoberto Arroyo
    27 juin 2020 à 15:48 / Répondre

    Hablando de caballería, por definición es el arte y la destreza de manejar el caballo, jugar las armas y hacer otros ejercicios de caballeros, es es precisamente el ejercicio que estamos ejerciendo, el de buscar la verdad, una verdad, no hay más , solo una, la cual se tendrá que demostrar con documentos y hechos, no solo con palabras, es muy fácil escribir sin demostrar, el SGM Samuel Aguilar, ha demostrado con documentos y con actos la correcta dirección del Grande Oriente de México, el ha demostrado ser un excelente líder , quién ha sabido conducir el destino de todas las logias que conforman este gran oriente, en todos sus grados y jerarquías, por lo que no encuentro incovenientes para que pueda dirigir, si así se le permite participar en la dirección de CLIPSAS, una nota aclaratoria más , el Grande Oriente de México, no solo es Quintana Roo, si no todo México.

  • 83
    Luciolel
    27 juin 2020 à 14:02 / Répondre

    Nos soeurs aussi pratiquent le Reaa, sont elles concernées?

    • 85
      Luciole
      27 juin 2020 à 15:11 / Répondre

      Mon 82 n’est q(une réponse mal placée au post 3 de Desap

  • 79
    Edmond
    27 juin 2020 à 11:32 / Répondre

    Et il se dit que le Grand Orient de France aurait suspendu son traité d’amitié avec le Grand Orient du Mexique d’Aguilar

    • 80
      SALVADOR CERVANTES
      27 juin 2020 à 12:13 / Répondre

      La MRGL FRATERNIDAD UNIVERSAL DEL OR DE CHETUMAL, QUINTANA ROO, Reprobamos contundetemente la emisión de injurias y difamaciones realizadas hacia el trabajo efectuado con fraternidad, inclusión y respeto de forma proactiva y progresiva por parte de los miembros del GODM, (En toda nuestra República Mexicana) y nuestro SGM Samuel Aguilar Ibarra, constando siempre ha actuado al margen de la ley, buscando construir siempre una masonería, fraterna y util para sus miembros y nuestro país, y reiteramos es un excelente candidato para la presidencia de CLIPSAS, y sin duda alguna, dara lo mejor de si mismo para contribuir a construir una masonería mejor en nuestro mundo.
      Fraternalmente
      IPH Salvador Guillermo Cervantes Cruz
      MRGM GRAN LOGIA FRATERNIDAD UNIVERSAL
      CHETUMAL, QUINTANA ROO

  • 78
    GépluAdministrateur
    27 juin 2020 à 11:16 / Répondre

    Eh bien ! El senor Aguilar vient de faire donner la cavalerie ! En quelques heures une vingtaine de commentaires de soutien au « SGM Samuel Aguilar Ibarra ».
    Mais nul ne conteste qu’Aguilar ait fondé en octobre 2018 dans la province du Quintana Roo une nouvelle petite Obédience maçonnique, forte à ce jour d’entre 200 et 300 membres. Ce qui est contestable c’est qu’il lui ait donné le nom d’une autre obédience, ancienne et importante, le Grand Orient du Mexique, et qu’il essaye de se faire passer pour elle.

    • 81
      Lazare-lag
      27 juin 2020 à 12:36 / Répondre

      Ce n’est pas la cavalerie, que fait donner el senor Aguilar, c’est une véritable armée mexicaine!
      Avec tous ses coronels!
      L’intérêt de ces interventions étant que, personnellement, je m’y offre gratuitement une petite révision accélérée en espagnol.
      J’en vois même un qui nous gratifie d’un « facta non verba ».
      Sauf erreur, n’est-ce pas tout le sens de ta réponse me semble-t-il?

    • 84
      Samuel AGUILAR
      27 juin 2020 à 14:31 / Répondre

      Je suis Samuel AGUILAR. Je demande mon droit de réponse, le droit fondamental que j’ai de répondre à une publication sur moi-même avec des informations fausses et non vérifiées, et puisque la personne qui l’a écrite n’est jamais venue me demander ma version, je me rapproche aujourd’hui et demande ce droit internationalement reconnu.
      Je nie que le GODM ait été fondé en 2108 et demande un moment pour présenter des documents de clarification. López Nieto a pris fin en 2017 et a tenté illégalement de prolonger sa période. Il a été expulsé en janvier 2018 et la justice mexicaine nous a donné raison.
      J’espère que cela permettra la publication de l’autre version de l’histoire pour que la vérité et la fraternité soient vécues et non un jugement unilatéral. Conformément au règlement général sur la protection des données, j’ai dû être consulté pour donner ma version.

      soy Samuel AGUILAR. Pido mi derecho a réplica, el derecho fundamental que tengo de respuesta a una publicación sobre mi persona con información falsa, no verificada y ya que quien la escribió jamás se acercó a mi para informarse de mi versión yo me acerco el día de hoy y solicito este derecho internacionalmente reconocido. Niego que se ha fundado el GODM en 2108 y solicito espacio para presentar documentos aclaratorios. López Nieto finalizó en 2017 y de forma ilegal pretendió alargar su periodo. Fue expulsado en enero de 2018 y la justicia mexicana nos ha dado la razón. Espero que este medio permita se publique la otra versión de la historia para que la verdad y la fraternidad se vivan y no un juicio unilateral. De acuerdo al reglamento general para la protección de dato debí ser consultado para dar mi versión.

      • 86
        GépluAdministrateur
        27 juin 2020 à 15:28 / Répondre

        Pas de problème monsieur Aguilar, je poste bien évidemment votre commentaire comme j’avais déjà passé le 13 juin le texte du « droit de réponse » que vous m’aviez déjà envoyé.
        Vous nous dites que votre obédience de Cancun n’a pas été fondée en 2018 soit, mais alors c’était quand ? Je suis sûr que beaucoup de lecteurs du Blog Maçonnique seront intéressés par les éclaircissements que vous pourrez apporter à ce sujet, et sur la différence qu’a votre obédience avec le Grand Orient du Mexique fondé en 1868 à Mexico…
        Enfin je vous confirme que le Conseil de l’Ordre du Grand Orient de France a bien, dans sa séance de ce samedi 27 juin, suspendu, et à l’unanimité, son traité d’amitié avec le Grand Orient du Mexique que vous présidez.

        • 88
          Samuel AGUILAR
          27 juin 2020 à 16:36 / Répondre

          J’apprécie qu’on me donne le droit de réponse. Mardi, je vous enverrai tous les documents et explications correspondants pour clarifier tout ce qui concerne cette affaire. Y compris les documents juridiques et les preuves en général. Quant au GODF, je suis sûr que la bonne chose se produira et que tout malentendu pourra être corrigé. Je fais entièrement confiance à la justice du GODF et si j’ai besoin de clarifier quelque chose avec eux, je le ferai avec plaisir, ce ne serait pas la première fois que je dois démontrer que nous avons une raison maçonnique et légale.

    • 100
      Albano
      4 juillet 2020 à 22:29 / Répondre

      No pertenezco al GODM.
      ¿Sabe usted que el Supremo Consejo del IPH López Nieto es un grupo que se separó del Supremo Consejo (el original de 1860/1868) en 2009?
      ¿Que el IPH López Nieto y otros ocho fueron expulsados del Supremo Consejo?
      ¿Que así como ellos, ahora, acusan a Samuel Aguilar I. de « robarse » la Carta Patente, así lo hicieron ellos al salirse del Supremo Consejo?
      Es necesario hacer un poco de investigación.

  • 77
    Eduardo Medrano
    27 juin 2020 à 08:25 / Répondre

    Los miembros de la Respetable Logia Simbólica Lux Hispánica del Oriente de Cancún Quintana Roo, México; reprobamos la falsedad, injurias, y palabras sin fundamento alguno que han intentado desde tiempo atrás desacreditar por cualquier medio, el fundamento y trabajo permanente del único Grande Oriente de México con la dirección del Serenísimo Gran Maestro Samuel Aguilar Ibarra quien goza de pleno reconocimiento a su digno cargo, siempre demostrado con hechos la calidad de su conducción.
    Esta Respetable Logia reconoce la labor del Grande Oriente de México fundada en 1,860 con Logias esparcidas en todo el territorio de México, siempre en apego a la legitimidad del derecho masónico y una amplia visión incluyente y progresista.
    Es en tiempos de aguas vigorosas cuando algunos tiran sus redes al agua para restarle vida al mar, pero el mar tiene mucha vida que dar.
    Los logros se hacen con esfuerzo y dedicación, mismos que siempre han vivido en el Serenísimo Gran Maestro Samuel Aguilar Ibarra como estilo de vida, el logro es inminente.
    Todo nuestro apoyo y respaldo en su recién candidatura a la Presidencia de CLIPSAS.
    “Seamos Todos Hermanos”
    José Eduardo Medrano Alamilla
    Venerable Maestro de la Respetable Logia Simbólica Lux Hispánica

  • 76
    Adriana Ortega Carranza
    27 juin 2020 à 06:21 / Répondre

    Soy Adriana Ortega de México

    Y quiero reconocer públicamente a Samuel Aguilar Ibarra, quien como SGM del Grande Oriente de México , gracias a su generosidad, compromiso y genuina entrega a la masonería, nos ha brindado en México la oportunidad de participar en una masonería activa y viva ! Que evoluciona constantemente como evoluciona de manera natural la vida misma . No podría imaginar una masonería que no evoluciona y que solo se alimenta de palabrería y no de acciones concretas o aportaciones valiosas a la sociedad y a la humanidad, la noble labor de Samuel ha tocado muchas vidas dentro y fuera de México, es por ello que apelo a la inteligencia que nos debe distinguir como masones , para poder distinguir la buena obra que se distingue por la armonía; a ese ruido altisonante que no suma ni dentro ni fuera de México y que no se permite evolucionar. Gracias Samuel Aguilar por ser un digno representante de la masonería en México y en cada país que te recibe con los brazos abiertos . Libertad Igualdad Fraternidad

  • 75
    Arturo Moreno Velázquez
    27 juin 2020 à 06:02 / Répondre

    EN PMéxico la masonería se ha modernizado y actualizado para estar a la par de las necesidades de los tiempos que vivimos. La figura del hermano Samuel Aguilar Ibarra han logrado generar, con su clara vision y transparencia, un entorno de libertad, igualdad y fraternidad donde las órdenes masónicas de cualquier tamaño han podido crecer y ser parte de una transformación que dignifica y enaltece los valores masónicos más fundamentales.
    Es un honor estar al pie y al orden del GODM.

  • 74
    Bravo
    27 juin 2020 à 06:00 / Répondre

    Tengo la fortuna de estar en las filas con mis QQHH.: Samuel Aguilar Ibarra, SGM.: y José Ángel Carrillo SGC.: del verdadero GODM y soy testigo personal y espectador de su congruencia, frateenidad y apoyo a QQHH.: Y profanos por igual, siempre se conduce ante la moral y legalidad de la socidedad y del universo, lo he visto conducirse en CLIPSAS y en representación de México en otros países y sus ordenanzas y estoy seguro que mis QQHH.: de las diversas logias que pertenecen a ésta ordenanza, estarán de acuerdo en que un representate no solo debe ser elocuente, debe conducirse siempre sin calumnias ni amenazas y respetando la ley masónica y de la sociedad misma y no hacerlo desde las sombras en perjurio y e infamia enalteciendose de triunfos y virtudes agenas y seguir agendas personales con otros fines.

    Es mi palabra.

  • 73
    Alcorta
    27 juin 2020 à 05:55 / Répondre

    Nuestro total apoyo al QH Samuel Aguilar Ibarra, siempre ha mostrado un verdadero amor a la Francmasonería y un apoyo al engrandecimiento de la misma, nosotros como masones del Norte del país y como miembros de la Logia Simbólica del REAA más antigua de México es un honor siempre recibir su visita. Y estamos felices de la noticia de la postulación del QH Samuel Aguilar Ibarra a la presidencia de CLIPSAS.

    Facta non verba
    Aldo Alcorta Flores
    RLS Arquitectura no.7 Saltillo, Coahuila México

  • 72
    Dante Aguilar
    27 juin 2020 à 05:50 / Répondre

    Para esta aclaración me permito citar el libro Los Arquitectos de Joseph Fort Newton que en su página 12 menciona lo siguiente:
    “Tal es la tesis que sostiene Ruskin con tanta intuición y elocuencia en Las Siete Lámparas de la Arquitectura, donde opina que las leyes arquitectónicas son leyes morales, aplicables lo mismo a la formación del carácter que a la elección de las catedrales. Para él estas leyes son Sacrificio, Verdad, Poder, Belleza, Vida, Memoria y Obediencia, ley esta última que es el remate de todas y a la continuidad, la creación. Entiende Ruskin que en el universo no existe ni puede existir la ley de la libertad, pues ni las estrellas, ni la tierra, ni el mar la tienen. Sueña el hombre que es libre, pero estaría mas cierto si utilizara la palabra Lealtad en vez de la Libertad, puesto que solo logra libertarse cuando obedece la Leyes de la vida, de la verdad y de la belleza.”
    Por esto yo reconozco como mi SGM a Samuel Aguilar Ibarra y al GODM haciendo valer mi derecho de lealtad hacia la orden, por que es un hombre que lucha por hacer valer su constitución, al cual siempre le daré mi espada para defenderla.

  • 71
    Emma Polanco
    27 juin 2020 à 05:22 / Répondre

    Pertenezco y colaboro en los eventos altruistas del GODM y conozco de años la integridad y desempeño impecable de nuestro querido SGM Samuel Aguilar, quien con amor sus hermanos y a la humanidad siempre ha estado dispuesto a apoyar y hacer crecer el GODM, dejando muy en alto el nombre de México y quiénes conformamos está Gran Hermandad! Facta Non Verba!

  • 70
    Abigail Vieyra
    27 juin 2020 à 04:44 / Répondre

    J’ai la chance de rencontrer H Samuel Aguilar que je reconnais comme SGM comme représentant officiel du GODM, je l’ai écouté et je l’ai vu toujours agir en faveur de l’Ordre, en tant que personne juste, dévouée et proactive soutenant non seulement les Frères More:. mais à toute la communauté. Il a combattu et gagné avec soin, étudié et se donne la place qui lui revient de leader. Je trouve regrettable qu’un autre H:. n’acceptez pas qu’il existe des lois auxquelles vous devez vous conformer, conformément à l’article 60 de la Constitution du Suprême Counseil qui indique que la durée maximale du mandat de Souverain commandant sera de 5 ans au maximum; pas de réélection. Et au lieu de maintenir leur honneur avec le travail effectué au moment où ils se concentrent sur la génération de fausses notes, des jugements qui ne procèdent pas et s’accrochent à demander la légitimité de quelque chose qui n’existe pas, et qui a été légalement prouvé à plusieurs reprises.

  • 69
    Ycet Molina
    27 juin 2020 à 04:40 / Répondre

    Estoy segura que los miembros del buró de CLIPSAS NO harán caso a este tipo de injurias. Además de ser falsas no les compete ponerse a juzgar al respecto por qué una autoridad ya la juzgó. Los registros y la asociación se dió a favor de nuestro SGM Samuel Aguilar Ibarra y nuestro SGC Ángel Carrillo.

  • 68
    David Nieto
    27 juin 2020 à 04:36 / Répondre

    Si de algo me puedo sentir honrado, es precisamente de la congruencia y honorabilidad de, esta, nuestra augusta institución, cuyos miembros, día con día, son ejemplo familiar y social. Tal como el SGM Samuel Aguilar Ibarra, quien ha llevado a la masonería mexicana, a través del GODM, a estar en lugares de privilegio a nivel internacional. Todo esto fruto de su trabajo continuo, disciplina inquebrantable y, para mí lo más importante, su amor por la humanidad y la absoluta convicción de dejar un mundo mucho mejor del que tenemos. La masonería está en constante evolución y el SGM ha demostrado ser una persona colmada de aptitudes dignas de ser replicadas y aplicadas a la dinámica actual que se vive día con día. Muestro mi postura de reprobación ante los actos, escritos y declaraciones en contra de tan distinguida figura como lo es Samuel Aguilar Ibarra, quien no ha hecho más sino aportar de manera significativa para la masonería universal. De la misma manera, la integridad, honestidad y transparencia que siempre le ha caracterizado son, en cualquier rubro de su vida, absolutamente motivo de admiración. Yo reconozco a Samuel Aguilar como Gran Maestro del GODM y Angel Carrillo como el Soberano Gran Comendador.
    “Facta Non verba”
    David Nieto Samaniego
    RLS Libertadores de América, Cancún, Quintana Roo, México.

  • 67
    José Norberto
    27 juin 2020 à 03:22 / Répondre

    De nuevo el gran calumniador de Lopez Nieto sale en escena. Tengo el infortunio de conocer a este personaje y sus secuaces y lo único que están logrando es vender la Masonería por unos cuantos pesos vendiendo títulos a gente que NO sabe ni dar una marcha de aprendiz. En Hidalgo masones no lo quieren por sus malas prácticas.

    Encore une fois, le grand calomniateur de Lopez Nieto apparaît sur la scène. J’ai le malheur de rencontrer ce personnage et ses sbires et la seule chose qu’ils réalisent est de vendre de la franc-maçonnerie pour quelques pesos en vendant des titres à des gens qui ne savent même pas comment faire une marche d’apprenti. A Hidalgo, les maçons ne le veulent pas pour ses mauvaises pratiques.

  • 66
    DIAZ
    27 juin 2020 à 02:49 / Répondre

    Cela fait mal de voir tant de mensonges, tant de calomnies infondées autour du vrai Grand Orient du Mexique et de son représentant légitime Samuel Aguilar Ibarra, pilier de la franc-maçonnerie libérale mexicaine. Qui, sur la base de ses efforts et de son dévouement, a dirigé cette nouvelle étape de la maçonnerie libérale (jusqu’à récemment) exclusivement masculine. J’ai été témoin des attaques lâches dont notre institution et notre Grand Maître le plus serein ont souffert. Courriers, articles de presse payés, hacks, procès non soutenus menés par des groupes qui semblent plus intéressés par le pouvoir que par la pratique de la franc-maçonnerie. J’ai vu comment le frère Samuel Aguilar a cherché la réconciliation avec ces groupes, toujours attachés à la loi et à la constitution qui nous régit. Tout mon respect, mon admiration et mon soutien. Je suis sûr qu’il sera un grand candidat à la présidence de CLIPSAS.

    J’espère que la vérité sortira.

  • 65
    CARLOS TELLEZ
    27 juin 2020 à 01:31 / Répondre

    Reconozco a nuestro SGM Samuel
    Aguilar y a nuestro SGC José Ángel Carrillo como hombres libres y de buenas costumbres, que con hechos y no palabras demuestran su entrega a la orden , he tenido la oportunidad de ser testigo en eventos de carácter internacional como las grandes potencias de la Masoneria los reconocen por su entrega , su lucha y trabajo por transformar y mantener una masoneria vanguardista, siendo uno de sus principales intereses el abrir las puertas de los templos a todo ser pensante sin distinción de raza, sexo, religión, ideales filosóficos, esotéricos y científicos. Nuestro SGM Samuel Aguilar y nuestro SGC José Ángel Carrillo Son personas embajadores de la filosofía de libertad de consciencia, son maestros que nos enseñan el amor como denominador común ante toda nuestra hermandad sin importar nuestros ideales, sin importar si somos o no partícipes de la misma comunidad masónica, toda mi admiración y mi respeto para nuestro SGM Samuel Aguilar y nuestro SGC José Ángel Carrillo

  • 64
    Oscar
    27 juin 2020 à 01:17 / Répondre

    Tratando de entender la situación, y desde mi punto de vista , dentro de las enseñanzas Masónicas básicas nos indican que debemos generar la duda filosófica, desenmascarar al tirano, cumplir con las leyes que rigen a la sociedad y el estado, si el H Nieto no cumple con los estatutos del GODM donde se establecen los periodos de duración de una cargo y no reelección , no está cumpliendo con sus obligaciones Masónicas , los temas que derive se esa situación salen sobrando; leyendo el blog mencionan a “los verdaderos Masones Mexicanos “ a mi parecer la Masonería nos une como H no importa si son liberales o conservadores, Mestizos o de raza pura, blancos , hombres o mujeres y todos los credos, que, en lo personal trabajo todos los días en esas grandes enseñanzas del GODM

  • 63
    IVAN EDGAR GUERRERO
    27 juin 2020 à 00:25 / Répondre

    Me adhiero y sigo con orden al « GRANDE ORIENTE DE MÉXICO » presidido por nuestro SGM Samuel AGUILAR IBARRA, las razones son las siguientes:
    Primero. Art 15 GODM. No se puede ser Comendador y gran maestro a la vez
    Segundo art 60 Constitución supremo consejo máximo 5 años. No reelección y entró en 2012.
    Hacer un “acuerdo interno para quedarse más tiempo” es ilegal sin importar quien lo firme.
    LOPEZ NIETO a violado estos artículos reiteradamente, estos son los hechos.
    Se deben de parar estos ataques sin sentido, como hermanos debemos estar unidos!

  • 62
    Gnosis
    26 juin 2020 à 22:48 / Répondre

    Wooow me asombra ver que continúe este tipo de “noticias” hasta donde me consta el GOM no es solamente en QROO sino en toda la República y otros países, de existir algún delito se debe de acudir a las autoridades correspondientes y no hacer mal uso de ciber espacios ya no decir Como masones sino ciudadanos mexicanos que respetan las leyes, por otro lado tengo el gusto de conocer señor Aguilar, quien ha sido un defensor de la inclusión de la mujer y de compartir literatura masónica que no hay en mexico, lo que molesta a quien no les gusta actualizarse, es triste ver que se publique sin fundamento Pues primero debieron preguntar en Francia al respecto, la masonería en mexico y en especial en el GOM la veo firme y siempre en la vía del progreso.

  • 61
    carlos cervantes
    26 juin 2020 à 22:16 / Répondre

    Yo reconozco a Samuel Aguilar como Gran Maestro del GODM y Angel Carrillo como el Soberano Gran Comendador. Y me consta que en todo momento se han mantenido y nos han pedido prudencia con referencia a los ataques que nos realizan el grupo de lopez nieto. Pero ya no podemos ni debemos mantenernos callados ante las injurias que no solo le hacen a nuestros representantes sino a todos los hermanos que conformamos el Grande Oriente de México.
    Observaciones:
    1. Artículo 15 Fracción 8 del GODM. Es incompatible la función del titular superior de altos grados de un rito y el cargo de Serenísimo Gran Maestro.
    2. Artículo 60 Constitución del Supremo Consejo. Dicta que será un máximo de 5 años como Soberano Gran Comendador. No reelección y no puede haber acuerdo interno para quedarse más tiempo, es ilegal sin importar quien firme.
    3. Lopez nieto lleva desde el 2012 ostentando dicho cargo, por ende ya NO debería poder ostentar dicho cargo.
    4. Samuel Aguilar gana el reconocimiento a la Laicidad 2019 emitido por el Grande Oriente de Francia.
    5. Reconozco a todos los iniciados como mis hermanos no importando desde que trinchera estén trabajando, nos debemos amor, unidad y respeto. Esto es lo que siempre nos a inculcado nuestro Serenisimo Gran Maestro Samuel Aguilar. Sin embargo no tolero los que quieren manchar el honor de un hombre y menos de un hermano. Pues es lo mas anti masónico existente.

  • 60
    PARDO
    26 juin 2020 à 19:39 / Répondre

    Dans le GODM, nous savons qu’il existe des différences et comment, maintenant et pendant longtemps, elles transcendent les frontières. La franc-maçonnerie doit être composée d’hommes et de femmes libres et comme le mentionne l’IPH François PADOVANI, président de CLIPSAS, les faits comptent et doivent être étudiés. Le GM Samuel AGUILAR a veillé à maintenir une franc-maçonnerie libre et transparente, dans le cadre de nos usages et coutumes et dans toute la République mexicaine, non seulement à Cancun comme cela est mentionné dans certaines parties. Nous sommes humains et la diversité existera toujours, même si nous défendons le DIEU par la main de notre GM Samuel AGUILAR qui ne se décompose pas face aux attaques et non pour son bien personnel mais pour le bien commun de la franc-maçonnerie universelle et mexicaine.

  • 59
    Victor Solis
    26 juin 2020 à 03:50 / Répondre

    It is unfortunate how the ambition of a few destroys Freemasonry. I understand that a great máster can not be more than 3 years in the position. Why jesus lopez nieto has been more than 3 years ?. Why he is Grandmaster and Sovereign Great Commander when the blue lodges of the high degrees are supposed to be separated. After 25 years of freemason I decided to be in dreams since these situations of absurd power do not lead us to anything, not to mention prostitution at the time of granting degrees. On the other hand it is rare that the GODF has come out of clipsas. Could it be a perennial organ?

  • 55
    PADOVANI François, Président du CLIPSAS
    22 juin 2020 à 19:22 / Répondre

    François PADOVANI, Président du CLIPSAS.
    Complément à mon commentaire publié le 12 juin 2020.
    Conformément à ce qui avait été annoncé dans l’affaire contentieuse du Grand Orient du Mexique et de la mise en cause publique du F. Samuel Aguilar Ibarra, le Bureau du CLIPSAS a tenu une session le 20 juin 2020 sous ma présidence.
    Dans ce cadre, il a été décidé de s’en tenir strictement au règlement général du CLIPSAS qui prévoit, en son article 7 «Toute admission, suspension, réintégration ou radiation est prononcée en Assemblée Générale ». Dans le cadre de la grave crise sanitaire mondiale que nous traversons, nous avons donc obligation de consulter nos Obédiences membres, pour qu’elles statuent sur cette situation.
    Le résultat de cette consultation vous sera communiqué pour information.

    • 56
      GépluAdministrateur
      22 juin 2020 à 20:58 / Répondre

      Merci François de cette information.
      Peux-tu toutefois préciser sous quel délai sera organisée cette consultation, et donc quand sera connu son résultat ?

      • 57
        PADOVANI François, Président du CLIPSAS
        24 juin 2020 à 16:37 / Répondre

        François PADOVANI, Président du CLIPSAS.
        Je comprends bien votre impatience, mais le bureau du Clipsas est soucieux de faire respecter le droit fondamental du contradictoire dans le litige qui oppose le Frère Samuel Aguilar Ibarra au Frère José de Jésus Lopez Nieto. Comme vous le savez, tous deux se prévalent de la gouvernance du GODM (Grande Oriente de Mexico).
        Dans ce but, nous avons contacté les deux parties pour obtention de tous les éléments en leur possession.
        Dès réception, ces éléments seront transmis aux Obédiences membres de notre institution, afin qu’elles prennent connaissance de la totalité du litige et statuent en toute objectivité sur la suite à donner à cette affaire.
        Nous pensons être en mesure de lancer cette consultation dès le lundi 29 juin 2020, sachant qu’à cette date toutes les Obédiences auront reçu les dossiers. Cette consultation se déroulera sur une période d’une semaine.
        Nous serons donc en mesure de vous annoncer le résultat de cette concertation dans la semaine du 06 juillet 2020.

        • 58
          GépluAdministrateur
          24 juin 2020 à 17:36 / Répondre

          Il ne s’agissait pas d’impatience, mais de précision.
          Merci donc François de cette information, qui nous rassure sur le soin que met le Clipsas à respecter le contradictoire, effectivement indispensable, mais sans perdre trop de temps.
          Attendons donc le 6 juillet.
          (Et il faudrait savoir de quel GODM on parle. L’historique, ou le faux officiel ?… Il en va de la crédibilité du Clipsas.)

          • 82
            Luciole
            27 juin 2020 à 13:59 / Répondre

            Il devrait être facile de faire casser le dépôt du nom de Grand Orient du Mexique
            en prouvant l’antériorité de l’usage depuis des décennies par celui de 1868.
            Ce type de situation doit exister depuis longtemps pour différents organismes.

            (En France il y a des Suprêmes Conseils qui jonglent avec les dates.)

          • 102
            PADOVANI François, Président du CLIPSAS
            10 juillet 2020 à 18:21 / Répondre

            François PADOVANI, Président du CLIPSAS

            Au regard de la gravité des accusations portées à l’encontre du Grand Orient du Mexique, il appartenait à l’Exécutif du CLIPSAS de prendre des mesures urgentes pour protéger l’institution, tout en permettant :

            • De procéder à un examen neutre et impartial de la situation.
            • De respecter les droits de chaque partie.
            • De préparer un débat de qualité lors de l’assemblée générale à venir, seule habilitée à prendre une éventuelle sanction disciplinaire à l’encontre d’un membre.

            Dans ce contexte, une consultation des Obédiences membres du CLIPSAS a été réalisée.

            A une très large majorité (80% des suffrages exprimés), ces Obédiences se sont déclarées favorables à la suspension conservatoire.

            C’est pourquoi une décision de suspension conservatoire a été prise jusqu’à la prochaine Assemblée Générale, c’est-à-dire pour une période relativement brève, puisque cette Assemblée Générale devrait se tenir dans quelques mois.

            Une telle suspension conservatoire n’est pas un jugement et encore moins une sanction, mais une mesure d’urgence préparatoire à la décision de l’Assemblée Générale.

            Une commission d’étude instruira à charge et à décharge et présentera ses conclusions à l’Assemblée Générale, lors de laquelle les parties en présence auront naturellement la faculté de prendre la parole et de présenter leurs observations.

            In fine, ce sera l’Assemblée Générale qui se prononcera.

  • 54
    Mai 68
    18 juin 2020 à 02:33 / Répondre

    Et dire que nous prétendons à l’universalisme !!!

  • 48
    willermoz 59
    14 juin 2020 à 19:16 / Répondre

    Humour toujours et clichés faciles … On pourrait imaginer un SAS « tambouille mexicaine au CLiP-SAS » de Gérard de Villiers avec une couverture alléchante style (pour ne pas écrire genre) une jolie dame (ou un joli monsieur tous les goûts font partie de ce monde et de l’uniformité naquit un jour l’ennui comme disait notre Frère Hugo Pratt) vêtu(e) uniquement d’un sombrero…ou d’un poncho trop étroit.
    Malko se déplacerait de temples en temples pour résoudre l’énigme… vrais et faux Frères, Fernandez y Hernandez…
    Que se cache-t-il derrière les tabliers et l’appel dit de Strasbourg, de quoi nourrir les fantasmes, du suspense, de l’émotion, de la sensualité, en exergue de l’ouvrage la citation du YI King avec le dragon… mais de Villiers n’est plus parmi nous…

    • 49
      uneSoeur
      14 juin 2020 à 21:46 / Répondre

      Bonjour,
      La discrétion du président du CLIP-SAC comme le dit Willermoz 59, mais je n’ai peut être pas bien compris la subtilité….., est compréhensible pour l’instant, mais l’homme qu’en pense t il ?

    • 51
      marcos testos
      15 juin 2020 à 10:29 / Répondre

      48- Willermoz 59
      Je trouve que ta comparaison avec un SAS est pleine d’humour et en même temps très pertinente. Une chose est certaine c’est que G. de Villiers aurait beaucoup aimé ton titre « tambouille mexicaine au CLIP-SAS »

  • 46
    Mateo
    14 juin 2020 à 10:37 / Répondre

    La « tambouille » du CLIPSAS n’est pas un cas unique ! Au REHFRAM c’est pas joli, joli, non plus ! Et les fraternelles …. En vérité les obédiences se conduisent souvent comme des petits groupements d’intérêts perso qui n’ont rien à voir avec notre éthique ! C’est triste de voir des conseillers de l’ordre devenir de vulgaires commerciaux ! Il faut sauver la franc-maçonnerie en réformant le fonctionnement des obédiences maçonniques : c’est devenu une urgence si on veut gagner en crédibilité !

  • 44
    Benjamin Rathery
    13 juin 2020 à 11:08 / Répondre

    Questions:
    Quel est le montant du budget du CLIPSAS ?
    Qui paie ?
    A qui sert le CLIPSAS ?

  • 43
    willermoz 59
    13 juin 2020 à 10:19 / Répondre

    Merci à Lazare-Lag (40) qui éclaire le lecteur sur Audiberti (la phrase est extraite de ses « Ecrits sur le cinéma ») et à Cyrus aussi pour ce partage d’humour et son mode d’emploi dans un monde maçonnique qui se prend parfois bien au sérieux, to be or not be CLIPSASS that’s the question.
    Comme d’autres SS ou FF sensible à la cocasserie des situations et à l’incongruité des choses (en FM le grotesque et le sublime se côtoient) , je m’éloigne du Mexique mais ses liens avec le surréalisme sont par ailleurs intéressants.
    la FM aussi pour retrouver « le sérieux qu’on met dans ses jeux d’enfant » (Nietzsche), Jean Mourgues évoquait cela en son temps, sérieux, gravité mais pas « esprit de sérieux » et passions tristes.

    • 45
      Lazare-lag
      13 juin 2020 à 12:33 / Répondre

      L’ironie de l’histoire, lorsqu’on cherche un peu à en savoir davantage sur les livres actuellement disponibles de Jacques Audiberti, est qu’il semble que le livre qui a fait l’objet d’une édition la plus récente, ou d’une réédition plutôt, en 2014, soit une pièce de théatre intitulée « Quoat-quoat », en poche, en Folio-Théatre.
      Et lorsqu’on y lit l’extrait publié par l’éditeur et les libraires pour en vanter les mérites, on y lit cette phrase: « Mon ami, parlez-moi du Mexique »…

  • 42
    François PADOVANI, Président du CLIPSAS
    12 juin 2020 à 23:18 / Répondre

    Certains lecteurs ont pu s’étonner de mon absence de réaction dans cette affaire pour laquelle j’ai effectivement été invité à réagir en tant que Président du CLIPSAS. Pour comprendre la raison de ma retenue, il faut savoir que le CLIPSAS a pour habitude de prendre ses décisions de manière collégiale. Une réunion du Bureau est donc prévue dans les prochains jours pour évoquer l’article paru sur Hiram.BE.
    Un commentaire sera ensuite apporté par le Président et son bureau.

  • 40
    Lazare-lag
    12 juin 2020 à 19:46 / Répondre

    @Willermoz59:
    Décidément, juste avant Cyrus (28), nous avions déjà Willermoz 59 qui nous prévenait lui aussi de son humour.
    Le problème, pour en apprécier la saveur, c’est qu’il faut la comprendre.
    Et pour la comprendre, il faut avoir la connaissance de ce à quoi il est ici fait référence.
    Pour le dire vrai, Jacques Audiberti m’est très peu connu.
    Toulousain d’origine, je connais bien évidemment la chanson que Claude Nougaro lui a consacré, mais sans vraiment connaître ni l’oeuvre, ni l’homme Audiberti lui-même.
    Je n’ai rien lu de lui.
    Je sais aussi que Alexandre Vialatte l’évoque de temps à autre dans ses chroniques et qu’il lui en consacre une, remarquable, à travers la statue que la ville d’Antibes a placé en son hommage sur une des places du vieil Antibes.
    Mais Vialatte est mort en 1971, Audiberti en 1965, Nougaro en 2004… (déjà seize ans…)
    Mon vernis sur Audiberti s’arrête là.
    Vu mon âge, la soixantaine m’est désormais connue, je n’ose imaginer que Audiberti soit connu des jeunes de moins de vingt ans, des jeunes de moins de trente, et également des moins de quarante.
    Du coup, présenter la citation de Audiberti, sans l’expliquer un minimum, je ne suis pas sûr que « spontanément » beaucoup aient pu comprendre l’humour « mexicain » de Audiberti.
    Car ainsi sortie de son contexte, et sans explication, c’est un peu court et un peu dommage. Non?
    – – –
    Pour le fun, malgré tout, il n’est pas inintéressant de noter que la chanson que Claude Nougaro dédie à Jacques Audiberti s’intitule « Chanson pour le… maçon ».
    J’ai bien dit maçon, pas franc-maçon.
    Je ne connais absolument pas Audiberti, je l’ai déjà dit, mais observons qu’ils ne doivent pas être nombreux ceux dont on pourra dire qu’Alexandre Vialatte et Claude Nougaro ont,en quelque sorte, séparément et conjointement, consacré un peu de leur temps pour lui rendre hommage.

  • 39
    MarcosTestos
    12 juin 2020 à 19:14 / Répondre

    25- Michel
    Comment vérifions nous ? Mais nous avons les moyens de les faire parler pour vérifier leurs dires ! La torture n’est pas faite que pour les chiens mon cher Michel 😂😂😂
    Plus sérieusement, un candidat est supposé avoir un parrain qui est sensé lui avoir expliqué les spécificités de la GLNF et qui, si il a un doute, doit l’orienter vers une autre obédience. Ensuite il y a les visites chez le candidat et enfin le passage devant un comité de PM. A chaque fois on lui demande si il croit en un dieu révélé.
    Si malgré tout çà on se loupe (le candidat nous aurait-il menti ?) c’est la loge qui en patira bien sûr mais le plus puni sera le candidat qui en voudra à mort à l’obédience. Tu as un magnifique exemple sur ce blog avec Désap .

  • 36
    Victor Ramírez Izquierdo
    12 juin 2020 à 17:25 / Répondre

    Message du F. Victor Ramirez Izquierdo ( Mexico)

    A titre personnel de F mexicain j’ai pris connaissance de votre article sur le CLIPSAS et la maçonnerie au Mexique ainsi que des réactions à ce que vous a communiqué le Gd M. et Grand Commandeur Lopez Nieto. Je peux confirmer comme observateur extérieur que le F Lopez Nieto préside effectivement toujours l’obédience historique mexicaine ayant sans aucun changement son siège à Mexico depuis 1868. J’ai même assisté comme invité à la grande célébration, le 15 décembre 2018 dans la capitale de mon pays, de l’anniversaire de sa création en présence de tout ce que compte le Mexique de maçons et des autorités civiles. N’étant pas de cette obédience, je ne serais pas intervenu sur votre blog si je n’avais pas lu le message que vous a adressé Samuel Aguilar tant ses affirmations outrancières sont éloignées de la réalité vécue au quotidien par les maçons mexicains. Nous sommes extrêmement nombreux ici à être surpris par la crédulité d’obédiences étrangères alors qu’il y a ici des mystifications manifestes et qui durent. Je reste simplement attentif à la recherche de la vérité. Je peux témoigner que le F Aguilar, outre qu’il a défrayé la chronique depuis quelques années et que cela a pu sérieusement nuire à l’image de notre Ordre, ne jouit avec son petit groupe dissident de la seule région de Cancun, de strictement aucune reconnaissance d’une quelconque obédience maçonnique mexicaine. D’ailleurs, à la différence de l’obédience et suprême Conseil présidé par le F Lopez Nieto, il n’a pas été signataire du concordat maçonnique signé le 15 décembre par toutes les obédiences mexicaines libérales, masculines, mixtes et féminines. Malgré la difficulté que je comprends de bien saisir de loin ce que vous appelez la « tambouille » maçonnique de mon pays je crois que c’est un indice très révélateur des réalités éloignées de la présentation flatteuse que veut se donner le F. Aguilar. Sa revendication postdatée d’ avoir radié son grand Maitre en janvier 2018 est si grotesque qu’elle ne fera illusion que pour ceux qui veulent croire à cette légende pour le moins bizarre.

    • 37
      GépluAdministrateur
      12 juin 2020 à 18:00 / Répondre

      Pour ceux qui ne connaitraient pas le Frère Victor Ramirez Izquierdo, il est celui qui a réalisé le chapitre sur le Mexique dans le livre collégial L’Amérique latine et la Caraïbe des Lumières, paru chez Dervy en 2017.

    • 38
      Supremo Consejo de la Republica Mexicana
      12 juin 2020 à 18:53 / Répondre

      Nous apprécions profondément les paroles d’encouragement et de soutien de notre Vénérable Frère Victor Ramírez Izquierdo, qui représentent les sentiments des vrais francs-maçons mexicains, qui dans leur grande majorité sont à nos côtés dans ce combat. Nous sommes unis contre l’imposteur qui, depuis 2018, entend nous usurper. Nous ne sommes pas obsédés par la reconnaissance de qui que ce soit. Nous sommes une obéissance indépendante, autonome et souveraine. Notre seul intérêt est que la vérité brille au-dessus des mensonges et de l’hypocrisie. Respectez le précepte maçonnique sacré de «Détruisez les ambitieux, enseignez les ignorants et dénoncez l’hypocrite». FACTA NON VERBA

  • 35
    joab's
    12 juin 2020 à 16:10 / Répondre

    Encore un exemple du monde de « dérives »(euphémisme) obédentielles où après avoir divisé la Franc-Maconnerie qui serait unie sans elles, les dites obediences adherent à un « machin » Clipsas qui abolirait leurs méfaits de division …
    Il y a un côté très tordu, non, dans une telle approche ?
    Et le dernier épisode est donc que des « grosses » sont gênées de cotoyer des « petites ».
    L’obedience serait elle une protection vis à vis des derives sectaires ? L’exemple typique de la secte criminelle de l’OTS comme de la loge P2, ou des loges du Carlton issues d’obediences « haut du pavé » démontre que non ! Tant que le scandale n’éclate pas les dirigeants des « grosses » laissent faire.
    Est-il besoin de quelque clipsas pour les FM puissent maçonner ? Non ! Il suffit de rejeter la contre maçonnerie de division.

  • 34
    Lazare-Lag
    12 juin 2020 à 15:02 / Répondre

    @ Cyrus 28 et 33 et Luciole 30:
    Si vous me permettez cette intrusion je vais essayer de faire la part des choses entre vous.
    Oui Luciole a de l’humour j’ai eu l’occasion de m’en rendre compte plus d’une fois. Ici même sur Hiram.be.
    Et oui aussi il n’a pas vu ce qu’il y avait à voir ici dans l’intervention supposée humoristique de Cyrus.
    Du coup il faut être pédagogique sur la blague elle-même pas sur l’humour en général.
    Luciole ce que je t’invite à faire c’est relire la blague de Cyrus mais de la relire à haute voix. La petite astuce t’apparaitra mieux.
    Et je t’accorde qu’à l’ecrit seul, et si on n’y prend garde, l’effet peut être considéré comme désastreux. J’ai été à deux doigts de m’y laisser prendre aussi.
    C’est ça la question avec l’humour. Entre l’humoriste et le public, quand il y a incompréhension, chacun peut voir le coupable ou l’erreur d’appréciation en face. N’y a t il pas aussi des cas d’incompréhension où les torts pourraient éventuellement être partagés?
    Du coup d’une blague on passe à un quiproquo.
    Et je ne dis pas un malentendu puisqu’il s’agit d’écrit.

    • 47
      Luciole
      14 juin 2020 à 11:17 / Répondre

      Aux 33 et 34.
      Je vous remercie de votre aimable opinion dans vos messages.Je pense que l’humour lui aussi a des degrés et des incongruités.Une simple grossièreté ne me fait pas rire et,musicien,j’avais remarqué les sonorités cher Lazare.Tu dis toi même: « supposée humoristique » tel est exactement mon sentiment. J’ai la faiblesse de me situer davantage dans l’esprit de Pierre Desproges ou de Raymond Devos.
      Vous remarquerez que je ne qualifie que la phrase,en aucun cas son auteur que je respecte évidemment.
      Bon dimanche.

  • 32
    Edmond
    12 juin 2020 à 13:07 / Répondre

    Je suis surpris de ne pas voir une réponse du président du Clipsas François Padovani nous donnant sa position puisque Géplu dit l’avoir appelé mardi soir. Gêne, indécision, couardise ?…
    Une mise au point claire du président sur ce qui se passe au Clipsas avec ce Frère Aguilar serait pourtant la bienvenue. Vrai GM du vrai Grand Orient du Mexique ou vrai tricheur d’un vrai-faux Grand Orient , on ne s’y retrouve plus !

  • 29
    uneSoeur
    12 juin 2020 à 10:53 / Répondre

    Bonjour mes SS et FF,
    Tambouille mexicaine…… étrange comme titre…. Le tapis rouge a été très largement mis sous les pieds du président ……. français lui même…. par différentes obédiences françaises elles aussi et notamment la GLMF….
    Il faut reconnaître que l adhésion d’obédiences diverses et variées a tout de même débutée avec l’élection de ce président (élu pour 5 ans d’office !!!. Donc à ce sujet il est le mieux placé pour expliquer le cheminement de la tambouille !
    Je précise que les qualités d’un ou d’une Franc Maçon ne se définissent pas par rapport à l’importance des membres de l’obédience dont il ou elle est membre, soyons clairs à ce sujet.
    L’heure de rendre des comptes aurait elle sonnée ?
    Bonne journée à toutes et tous Fraternellement

  • 27
    willermoz 59
    12 juin 2020 à 08:21 / Répondre

    Humour  » tout film gagne à être mexicain » Jacques Audiberti

    • 28
      Cyrus
      12 juin 2020 à 10:47 / Répondre

      Humour aussi :
       » j’ai déjà rencontré un Mexicain, mais jamais un mec si con « .

      • 30
        Luciole
        12 juin 2020 à 11:38 / Répondre

        Minable comme commentaire.

      • 33
        Cyrus
        12 juin 2020 à 13:24 / Répondre

        Désolé pour Luciole.
        Je lui rappelle que l’humour est le « propre de l’Homme ». Il est bon pour la santé notamment parce qu’il réduit le stress. Mais rire et faire rire, avoir le sens de l’humour, n’est pas donné à tout le monde. C’est être capable de mobiliser des capacités cognitives pour percevoir ce qui est drôle dans une situation qui ne l’est pas forcément au premier abord. L’humour est bon pour la santé mentale, il apporte du bien-être et témoigne d’une nature plutôt optimiste.
        Mais apprécier l’humour nécessite d’être capable de quelques opérations mentales.
        1. d’abord, il faut se représenter la situation de la blague,
        2. puis y saisir une incongruité,
        3. et enfin, arriver à évacuer l’explication initiale qui n’est pas drôle pour percevoir l’humour de la chute.
        Luciole semble être bien trop sérieux, dommage. Pourtant, j’avais bien prévenu que c’était de l’humour pour que ces opérations mentales soient suscitées.

  • 26
    Gran Maestro GODM Mexique
    11 juin 2020 à 20:53 / Répondre

    À tous les lecteurs et éditeurs de ce respectable blog.
    Cela m’étonne de voir qu’il y a des gens qui ont la capacité de mentir et d’essayer de tromper les autres.
    Je suis Samuel AGUILAR, Grand Maître du Grand Orient du Mexique regulierement élu pour la periode 2017 à 2022.
    Je tien a souligné etant un mensonge absolu ce qui a été dit par M. López et son groupe, puisque je n’ai jamais fait l’objet d’un plainte ou d’un proces maçonnique contre moi. M. López quand a lui, a été expulsé en janvie 2018 du Sûpreme Conseil et du Grand Orient du Mexique pour avoir refusé de déclencher des élections a la fin de son mandat, puisqu’il était Souverain Grand Commandeur de 2012 à 2017, et il n’a jamais voulu quitter ses fonctions.
    Certains de ceux qui signent avec lui ont également été expulsés et quand a d’autres , ils n’appartiennent pas à notre Obedience.
    C’est de notoriete que ces personnes ils sont membres d’autres Obediences conservatrices qui ne reconnaissent pas encore la femme et jamais ils n’ont pas ete membres du GODM.
    La justice mexicaine m’a reconnu, nous sommes une association légale, avec des enregistrements de noms et de marques, qu’ils n’osent pas utiliser le nom ou le logo de notre Obedience dans leur fausse lettre .
    Nous ne sommes pas opposés à ce qu’ils soient des francs-maçons, nous sommes seullement d’avis qu’ils soient illégaux.
    J’ai demandé un droit de réponse à ce média et j’espère que les lecteurs verront toute la vérité concernant cette situation.

  • 22
    Cyrus
    11 juin 2020 à 15:21 / Répondre

    À toute fin utile, je constate que le GODF est toujours repris comme membre du CLIPSAS ! étonnant ! Y aurait-il d’autres erreurs ?
    Je signale aussi que le GODF n’est pas la seule obédience d’importance à avoir quitter à cette occasion la clipsas. Toutes les obédiences belges (GOB, DH, GLB, GLFB), peut-être excepté LITHOS, l’ont quitté aussi.
    Si j’en crois ce que les Hautes personnalités de ces obédiences ont déclaré, il s’agirait moins d’un problème de pondération de droit de vote que d’une dérive du CLIPSAS à reconnaître des micro-obédiences qui ne représentent que de rares membres. Voire chez certaines de dérives sectaires. Et les grandes obédiences adogmatiques ne veulent pas être associées à ces groupuscules. D’autant plus que les membres s’engagent, selon les statuts du clipsas, à « établir entre elles des relations fraternelles et d’ouvrir les portes de leurs Temples, sans condition de réciprocité, à tout Franc-Maçon ou Franc-Maçonne ayant reçu la Lumière dans une Loge juste et parfaite ». Certaines de ces grandes obédiences ont récemment en outre rompu leurs relations d’amitié et leurs reconnaissances avec certaines obédiences toujours membres du clipsas. Elles ne souhaitent pas que les membres de ces obédiences avec lesquelles elles viennent de rompre fréquentent leurs colonnes sous le prétexte d’être membres d’une obédience reconnue par le clipsas.

    • 41
      Llibert
      12 juin 2020 à 20:37 / Répondre

      Ne vous y trompez pas! si le GOdF ne peut tirer les ficelles du jeu, si
      les choses ne sont pas de son goût… ou il démissionne ou il s’exclue
      comme c’est arrivé avec CLIPSAS ou avec d’autres associations
      maçonniques européennes: ou il dirige ou il ne joue pas.

  • 19
    James
    10 juin 2020 à 22:24 / Répondre

    Faisant partie d’une obédience française membre du Clipsas, je sais que les plus grandes obédiences détiennent 7 voix et que les « petites » obédiences une seule voix !
    Tout ceci montre que personne n’est à l’abri d’une erreur d’appréciation, ni le Clipsas, ni le GODF qui a décerné le prix de la laïcité, en toute bonne foi, à Samuel Aguilar, « Grand Maïtre du Grand Orient du Mexique », en décembre 2019. (hirambe-be remise du prix de la laïcité).
    Mais respectons, pour la forme, la présomption d’innocence !

  • 18
    PASCALE
    10 juin 2020 à 21:13 / Répondre

    Le GODF serait-il au CLIPSAS ce que TRUMP-USA est à l’OMS ?
    Le « plus gros contributeur » demande une préférence « de taille » ?

  • 15
    Mai 68
    10 juin 2020 à 15:37 / Répondre

    Oserai je rappeler qu’au Convent du GODF une L = une voix mais que dans chaque L un F = une capitation si bien que de fait les grandes LL « paient » pour les petites LL …

  • 14
    Menas
    10 juin 2020 à 13:42 / Répondre

    P.S. Lorsque vous dites « Tambouille mexicaine » ‘est un peu condescendant, il ne faut pas oublier la « tambouille GODF » lorsqu’un certain grand maître n’ayant pas pu être élu à la présidence du CLIPSAS, en sont partis en claquant la porte. Je parle de lui et de son ego.

    Alors « tambouille maçonnique », oui mais « tambouille mexicaine » c’est un titre un peu dévalorisant pour ce grand pays et ses nombreux maçons et maçonnes de grande qualité. Je préfère croire et je ne pense pas me trompre, que le choix de ce titre par HIRAM.BE répond à une amicale et fraternelle taquinerie.

    • 16
      357
      10 juin 2020 à 15:50 / Répondre

      Le problème est au Mexique et concerne une partie de la maçonnerie mexicaine, non ?
      Si ç’avait été en Corée du nord, on aurait parlé de tambouille nord-coréenne.
      J’ai bon ?
      Ah seigneur mon dieu non !
      J’ai oublié que tout était interdit là-bas. Quel étourdi !😁

  • 13
    Menas
    10 juin 2020 à 13:35 / Répondre

    Alors au REAA il y a aussi de sacrés problèmes… comme quoi que ce soit le REAA, RER, RF, Rites Anglais ou MM, grandes ou petites obédiences, vieilles ou jeunes obédiences, obédiences « régulières » ou non, reconnues ou non…toutes connaissent, ont connu et vont connaître, faisons confiances aux frères ou aux soeurs, de sacrés épisodes croquignolesques…

    Dans l’avenir réfléchissez à cela avant de critiquer les petites obédiences ou les autres rites. Un peu d’humilité.

    Mais surtout ne dites pas, avec un sourire en coin, « oh c’est au Mexique.. » Hier c’était en France !

  • 11
    BALDONI
    10 juin 2020 à 13:08 / Répondre

    Drôle d’image de la maçonnerie mexicaine !!
    Pancho Vila doit se retourner dans sa tombe.. 🙄🙄

  • 9
    Jean_de_Mazargues
    10 juin 2020 à 12:29 / Répondre

    Une question d’ignorant : quelles sont les obédiences françaises qui demeurent dans le CLIPSAS ?

  • 7
    Lassey
    10 juin 2020 à 12:00 / Répondre

    -merci Anwen.

    -à Desap :
    Maitre depuis peu d’années, je travaille sur 2 ateliers, l’un au REAA, l’autre au francais. J’avoue être très pensif sur la poursuite de mon parcours, solliciter mon entrée en perf au REAA ou à un chapitre du français? j’ai de très belle amitiés dans différentes loges, et je voyage autant que je le peux. Mais c’est vrai, j’ai aussi rencontré des FF fortement atteints de cordonite à des degrés divers (au GODF comme dans d’autres obediences…. ), et quelque soit le rite utilisé.
    je cite : « A s’y méprendre, ce rite (le reaa) semble mener au développement d’un complexe.
    Ce qui me fera le quitter, venir au chapitre et retrouver les caractères bestiaux du profane amplifiés d’une connaissance réduite à un savoir est sans intérêt. »
    tu sembles affirmer que la pratique du REAA semble mener fréquemment à un complexe de supériorité, mais que les chapitres du francais ne font qu’amplifier les caractères « profanes », et mènent à une « culture superficielle ».
    T’ai je bien compris?
    si c’est le cas, je me trouve encore plus ennuyé dans mes choix possibles….
    Peut-être la FM n’est elle qu’une construction intellectuelle, et un sport de gens aisés?
    Je vais encore y rester un peu, juste pour bénéficier des échanges avec des FF aimés et respectés, de quelque horizon qu’ils viennent…. même si je ne comprends pas…. même si, parfois, je n’ai pas envie de comprendre et que je laisse mon intellect au vestiaire…
    très frat:.

    • 12
      Désap.
      10 juin 2020 à 13:31 / Répondre

      7 – Mon cher frère, j’ai fait vingt ans de GLNF, dont quinze enrichissants et remarquables du point de vue maçonnique, je l’ai quittée suite aux évènements « Stiphani » (quittée à jour et pas viré, mon cher M. Testos 🙂 )
      Initié au RF, je suis d’une génération où l’on pratiquait les degrés au REAA.
      La Maçonnerie se trouve dans les Grades, Appt:. Comp:. Mait:. et uniquement.
      Pratiquer les degrés est intéressant, mais que les choses soient claires il ne s’agit là QUE d’un approfondissement des Grades.
      Lorsque j’ai quitté le REAA, je suis revenu naturellement aux Grades et j’en ai travaillé les rituels desquels rien ne manque, ils sont en outre d’une puissance et d’un enseignement très largement supérieurs à ceux des degrés par leurs principes faisant appel à la responsabilité.
      Avec mes quelques décennies de pratique, voilà mes recommandations :
      – les degrés RF ou REAA c’est idem, le REAA est un peu plus corporatiste
      – c’est enrichissant et cela te permettra une meilleure acquisition des Grades, mais seulement parce que ceux-ci ne sont pas travaillés en loge bleue, c’est bien ce qu’il faut toujours garder à l’esprit
      – dans ces degrés ne suis personne et fais-toi une religion de l’objectivité. Le Maitre dispose de tous les droits maçonniques
      – en loge de perfection ou aux premiers Ordres, relis tes rituels d’Apprenti et Compagnon, la vérité maçonnique s’y trouve.
      – les degrés suivants c’est la Maitrise, travaille le rituel de Maitre, il est infini comme la pensée, comme le Principe, comme l’exprime si précisément son âge
      – intéresse-toi à l’Histoire de l’Europe, lis les historiens (les vrais, les universitaires) et fuis comme la peste toutes les balivernes que l’on te racontera à propos des Ordres religieux militaires.
      – le plus important : garde ton intellect, c’est ton bien le plus précieux.
      Enfin, un avis très personnel sans aucune prétention de vérité : lis les néoplatoniciens de l’Antiquité tardive, c’est sur leurs principes qu’est fondée la Maçonnerie.
      La Maçonnerie n’est pas la franc-maçonnerie, seulement c’est le seul endroit où la pratiquer.
      Ce n’est pas une construction intellectuelle, c’est une éthique, ainsi c’est une exigence vis à vis de toi-même et de personne d’autre.
      Très Frat:.

      • 21
        MarcosTestos
        11 juin 2020 à 12:57 / Répondre

        12-Désap
        Je suis abasourdi, scotché ! C’est bien la première fois que tu parles de la GLNF sans lui cracher dessus. Tu vas même jusqu’à dire que tu y a passé quinze années enrichissantes et remarquables du point de vue maçonnique !!! Cette confession est-elle sincère ou n’est elle dûe indirectement qu’à l’effet Géplu ? Quoiqu’il en soit si tu as réellement passé 20 ans de ta vie maçonnique à la GLNF, il y a de fortes chances qu’on se soit croisé.
        En tout cas c’est tout à ton honneur d’avoir réglé.ta cotisation tout en sachant que tu étais viré.😉😄😉
        Très Fraternellement

        • 23
          Désap.
          11 juin 2020 à 15:46 / Répondre

          21 – Je n’ai jamais « craché » sur la GLNF.
          Comment peux-tu douter de ma sincérité ?
          Vous me fatiguez avec votre religion et son dieu, voilà tout !
          Très Frat:.

          • 24
            marcos testos
            11 juin 2020 à 17:52 / Répondre

            21- Désap
            Je ne doute pas de ta sincérité mais permet moi d’être très étonné.
            Je suppose en effet qu’avant de rejoindre la GLNF, tes parrains t’avaient informé des spécificités de l’obédience et notamment l’obligation que ses membres aient foi en un Dieu, unique et révélé. Comme je suppose que tu étais déjà à cette époque en désaccord avec cette condition tu aurais pu (du ?) t’arrêter à ce stade et te retourner vers une autre obédience. Or non seulement tu n’en a rien fait mais en plus tu y es resté 20 ans jusqu’à ce qu’on te pousse vers la sortie. On est en droit de se poser des questions non ? Et encore plus en lisant ton dernier commentaire …

            • 25
              michel
              11 juin 2020 à 20:52 /

              Obligation d’avoir foi en un Dieu unique et révélé ! pour être un vrai franc-maçon…Comment vous vérifiez ?
              Nous aimerions savoir où s’est déroulé cette révélation, avec quel Dieu et dans quelles circonstances ?

            • 31
              Désap.
              12 juin 2020 à 13:03 /

              24 – Non jamais, tu racontes n’importe quoi mon cher Marcos.
              De 1990 (date des enquêtes, initié en 1991) aux environs de 2005, il n’a jamais été question d’une obligation de croire au dieu de la bible, il s’agissait de ne pas être athée, ce que je ne suis aucunement. De plus j’ai été initié au RF, le rite des Moderns et du GODF ne l’oublions pas, issue d’une patente du Brésil de 1989 si je ne me trompe pas.
              Bref, à partir de 2005 la religion commence de s’immiscer dans les loges , qui a entamé l’excellent niveau maçonnique de la GLNF jusqu’à ne plus le reconnaître ; je l’ai quittée en 2010 essentiellement pour cette raison et personne ne m’a poussé vers la sortie, tu ferais bien de te taire.
              Aujourd’hui vous êtes une véritable église, c’est le père Servel qui vous a sauvé, une grenouille ce bénitier comme j’en ai rarement croisé chez les maçons.
              Le plus déconcertant, c’est que tu sembles incapable d’imaginer qu’il puisse y avoir d’autres conceptions, beaucoup plus riche d’ailleurs, que bibliques.
              S’il fallait un exemple de ce dont je parle, tu le représentes parfaitement.

            • 50
              marcos testos
              15 juin 2020 à 10:18 /

              31- Désap
              Non mon cher Désap malheureusement pour toi je ne dis pas n’importe quoi … contrairement à toi.
              Initié, et donc enquêté avant les années 90, on m’avait informé, comme tout à chacun, de la condition pour être reçu à la GLNF c.a.d. « croire en un Dieu révélé ». La condition n’a jamais changé contrairement à tes dires. Inventer que ce n’était pas le cas de 1990 à 2005 uniquement pour t’exonérer d’un parjure n’est pas digne de quelqu’un se prétendant FM.
              Tu craches une nouvelle fois sur la GLNF, sur son G.M. et donc sur tous ses F. Non la GLNF n’est pas une église et elle n’a aucunement la prétention d’en devenir une. Il n’y a que des laïcards comme toi pour dire de telles inepties. Çà ne te grandit pas et ça ne fait que discréditer encore plus ton comportement et tes élucubrations de sois disant FM !
              PS : je maintiens mes dires / à ton exclusion de la GLNF

            • 52
              Désap.
              15 juin 2020 à 13:40 /

              50 – N° de ma loge, province, date et motif de l’exclusion.
              Dans l’attente,
              merci.

            • 53
              marcos testos
              15 juin 2020 à 16:34 /

              52- Désap
              Afin de confirmer ou pas tes dires, merci de me fournir le quitus que tu as du recevoir de ta loge après ton départ.
              Dans l’attente,
              Merci

    • 20
      Luciole
      11 juin 2020 à 08:45 / Répondre

      Le REAA comme tous les Rites n’est que ce que les participants en font.Les degrés qui continuent la maitrise n’existent que pour approfondir les trois premiers et n’ont de raison d’être que parce que dans 90% du temps on ne travaille qu’au niveau d’apprenti.

  • 4
    Jean Rigole
    10 juin 2020 à 10:41 / Répondre

    Bonjour, tu écris : « Loin d’être calmé par son exclusion, Aguilar crée alors en octobre 2018 dans son Etat du Quintana Roo … /… un petit « Grande Oriente de Mexico » dont il dépose le nom, précaution que n’avait jamais prise l’authentique Grand Orient du Mexique. Fort de sa « propriété » qu’il fait reconnaître par acte notarié, » …
    Ah! réunir ce qui est épars !

    Questions : sauf à être mal informé, nous sommes des associations à but non lucratif. Déposer un nom est un acte commercial.
    Comment le CLIPSAS pourrait-il compter parmi ces membres une société ?
    Une association doit-elle déposer son nom ?
    Au Mexique, en France ,
    Vite un cours de droit, Caramba !

    • 5
      GépluAdministrateur
      10 juin 2020 à 11:13 / Répondre

      Déposer un nom n’est pas qu’un acte commercial. C’est le plus souvent un acte de protection pour éviter justement que d’autres utilisent ce nom, comme cela vient de se passer ici… 😊

  • 2
    Désap.
    10 juin 2020 à 10:28 / Répondre

    Le REAA.
    Dire que son Histoire est folklo est un euphémisme, trois fois sur quatre les attitudes chargées d’égo sont le fait de ses adeptes et posent des problèmes du type de ce qui est exposé ici, en France la GLDF et ses frères font preuve d’une condescendance qui n’est plus a démontrer, outre le ton hautain et acide de ce que l’on peut lire régulièrement, on se souviendra, en 2014, de son attitude vis à vis d’une GLAMF trop couarde pour lui claquer la porte au nez, ce qu’elle méritait amplement , Marc Henry ne jugeant pas utile de répondre à un courrier des cinq GGLL de l’Appel de Bâle en octobre de la même année lors même que la GL était plus que défaillante à l’endroit de ses engagements.
    A s’y méprendre, ce rite semble mener au développement d’un complexe.
    Ce qui me fera le quitter, venir au chapitre et retrouver les caractères bestiaux du profane amplifiés d’une connaissance réduite à un savoir est sans intérêt.

    • 6
      Aigle59
      10 juin 2020 à 11:32 / Répondre

      Mon TCF vous travaillez à quel rite? C’est juste pour comprendre…

      • 8
        Désap.
        10 juin 2020 à 12:24 / Répondre

        6 – RF bleu uniquement. Curieux de savoir ce que tu pourrais comprendre …

        • 17
          Aigle59
          10 juin 2020 à 20:31 / Répondre

          Comprendre tes écrits et tes prises de position tout simplement. Même si chacun doit suivre son parcours initiatique. Et je pense que nous vivons tous les mêmes doutes à un moment.

  • 1
    Anwen
    10 juin 2020 à 04:52 / Répondre

    L’orgueil…
    De tout temps, le désordre commença toujours quand certains hommes, troublés par le mauvais esprit qui engendre l’orgueil, voulurent mettre leur personnalité au-dessus des autres, s’affranchir des lois établies et dominer les faibles.
    Plus l’homme progresse dans l’évolution descendante, plus il affirme qu’il s’élève, plus il veut dissimuler sa misère morale en se plaçant au-dessus des autres. Il ne s’avoue pas à lui-même qu’il est en déchéance et toute sa vie révèle une crainte inavouée de laisser supposer aux autres cet amoindrissement moral. C’est une tâche qu’il cache soigneusement quoiqu’elle se révèle, malgré lui, de mille manières.
    En effet, ces caractères de déchéance morale ne peuvent être dissimulés. L’orgueil a toujours été considéré comme le stigmate de la chute qui se montre avec le plus d’évidence.
    Ce qui a fait dire dans le Yi King :
    « Le dragon s’est révolté, il a lieu de s’en repentir ; l’orgueil l’a aveuglé ; il a voulu monter dans le ciel et il a été précipité dans les abîmes ».
    C’est l’éternelle légende d’Icare.
    Il est à remarquer que ce sont les hommes qui sont, plus que les autres, diminués dans leurs facultés primitives qui tâchent de se placer le plus haut dans l’estime du public, pour dissimuler ainsi, par l’affirmation d’une valeur qu’ils ne possèdent pas, leur misère morale. Du reste, ils se font une supériorité factice, basées sur des choses étrangères à leur nature, comme la fortune, les titres, les honneurs, certaines connaissances acquises.
    Tous les moralistes ont dit à l’homme : Abaisse, réprime, étouffe en toi l’orgueil.
    Le Talmud dit : « Si un homme est orgueilleux, cela prouve qu’il a de nombreux défauts. »
    L’orgueil est le signe ordinaire de la pauvreté de l’esprit.

    • 3
      Désap.
      10 juin 2020 à 10:35 / Répondre

      1 – Alors là ma chère Anwen, très juste !
      A souligner : « Du reste, ils se font une supériorité factice, basées sur des choses étrangères à leur nature, comme la fortune, les titres, les honneurs, certaines connaissances acquises. »
      Les oreilles REAA siffleront-elles ? 🙂 🙂

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif