La loge P2, association criminelle

Publié par Jiri Pragman

Lepetitjournal.com, le journal des Français à l’étranger et des francophones, revient sur l’histoire de La loge P2, asssociation criminelle. La journaliste y relate le dévoiement de cette Loge Propaganda Massonica sous la direction de Lici Gelli, un extrémiste de droite. Après une interview de Gelli au Corriere della Sera le 5 octobre 1980 dans laquelle il exposait son programme qu’il voulait faire passer comme un projet de la Franc-Maçonnerie, Gelli fut exclu par le Grand Orient d’Italie (1981).

Comme l’explique un article de Wikipédia consacré à cette Loge P2, celle-ci ne fonctionnait pas comme une Loge maçonnique en raison du nombre de membres (+ de 2.000), de l’absence de réunions entre ceux-ci et en l’absence, tout simplement, d’initiations et d’instructions maçonniques.

mercredi 23 mai 2007
Étiquettes : ,

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif