Coutel_Kessel_Gulino
de gauche à droite Charles Coutel, Patrick Kessel, et José Gulino, à Arras ce 20 octobre

Le Comité Laïcité République Nord, Pas-de-Calais, Picardie est créé

Publié par Géplu
Dans Divers

Plus que jamais la France a besoin de Laïcité.

C’est ce mardi 20 octobre qu’a eu lieu à Arras dans l’hémicycle du Conseil Départemental, la création du Comité Laïcité République Nord, Pas-de-Calais, Picardie.

Devant une assemblée de près de 100 personnes réunies en ce lieu prestigieux à l’invitation de Michel Dagbert, Président du Conseil Départemental du Pas-de-Calais, Patrick Kessel, Président du C.L.R., Marika Bret de Charlie Hebdo, Eric Conan de Marianne, Charles Coutel, Vice-Président du C.L.R., et José Gulino, qui préside le nouveau C.L.R. local sont tour à tour intervenus pour expliquer la nécessité de cette création : Il y a urgence !  Car si le danger n’apparaît pas au grand jour, il est réel, et il secoue des fondements que l’on pensait solides, a notamment dit Michel Dagbert dans son propos introductif.

Vous trouverez sur le site du C.L.R. un excellent résumé de ces interventions. Notons que Patrick Kessel et José Gulino sont tous les deux d’anciens Grands-Maîtres du GODF.

Vous pouvez joindre (et rejoindre) le C.L.R. Nord à l’adresse : clr.nordpdcpicardie@bbox.fr

jeudi 22 octobre 2015
  • 4
    HRMS
    23 octobre 2015 à 09:32 / Répondre

    il n’y a qu’un probléme, et rien ne dois nous en faire dévier;
    tout en sachant ce que cela représente pour les femmes, le voile est une rigolade, qui démontre notre inconsistance politique en ne respectant la LOI, au profit d’un niveau de confort moral (immoral ?), que seul permet la lâcheté et tous les alibis dont elle nous habille ;
    Ce qui compte c’est de se rendre compte que cela permet le retour paradigmatique, de la confusion Traditionnelle, très archaïque, entre pouvoir politique et pouvoir religieux, entre le prince et le chaman ; l’un est basé sur la liberté de conscience et l’esprit critique et fait de l’individu la base des droit et pouvoir politique , l’autre ne l’est pas et planifie sur l’ignorance de diriger la société et des liens qui ne sont plus La politique, c’est toujours en tant que fascisme, que la religion c’est à dire en réunissant dans un même et unique faisceau les individus dépersonnalisés , dominés et ligaturés par la loi du dogme religieux, qui devient la LOI ;
    De toute les religions connues seul actuellement l’islam, a un projet universaliste civil, s’occupe de l’asujétissement des consciences, en une informe absence de conscience de masse., qui permet la destruction de la politique au sein des forces sociales religieuses
    Bien sur cela n’a strictement rien à voir avec la spiritualité, dont les pierres de fondation, d’angle et de voute construisent le for intérieur de la conscience.

  • 3
    portet renée
    22 octobre 2015 à 22:52 / Répondre

    J’ai bien peur que le mot « laïcité » ait perdu le sens qu’il avait au moment de la Loi de 1905 : « aucune manifestation religieuse en public ».
    Car ici, dans ma ville, je ne vois plus, lorsque je sors en « public », que des femmes « voilées », dans un pourcentage d’une sur deux !
    Et, de ce côté-là, on ne cesse de dévier le sens très précis du texte de notre loi « laïque », en faisant (avec intention stratégique) l’amalgame entre tolérance et « laïcité ».
    Il est urgent d’en finir avec ces contorsions !
    Si je vais dans un pays islamique, on m’obligera (c’est la loi du pays!) à couvrir ma tête, autrement dit : à me « voiler ».
    Eh bien, en France, appliquons la loi de la République française : aucune femme n’a le droit d’être voilée en public !
    En tant que féministe et en tant que Française, je suis indignée qu’on permette cette insulte faite aux femmes dans notre « espace public », précisément.

  • 1
    Deriémont Patrice
    22 octobre 2015 à 17:41 / Répondre

    C’est en effet une très bonne initiative que la création de ce comité régional . Le seul « petit » problème que l’on découvre lorsque l’on prend connaissance des discours prononcés à cette occasion, c’est qu’aucun parti politique dit « de gouvernement » ne tient le même. Même au sein des Obédiences maçonniques il n’est pas rare d’entendre parler des bienfaits du multiculturalisme voire d’applaudir au projet du droit de vote des étrangers ce qui consisterai à créer plusieurs catégories de citoyens. Et pourtant dans les années 90 au moment ou nous commémorions le bicentenaire de la 1ère République tout cela était clair, mais le relativisme culturel a tout emporté. Un sursaut est nécessaire et si les Obédiences n’y sont pas prêtes, les francs maçons le feront sans elles.

    • 2
      chicon
      22 octobre 2015 à 20:57 / Répondre

      @deriemont p.- a suivre

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif