Le Guide de la Maîtrise en Franc-Maçonnerie

Publié par Jiri Pragman
Dans Edition

Gilbert Alban est très connu des Officiers de Loge qui, une fois la charge acceptée, se sont empressés de lire ses manuels publiés dans la collection Les officiers de Loge chez Detrad.

Certains de ses ouvrages s’adressent d’ailleurs non seulement à certains Officiers mais aussi aux « troupes » sur la Colonne qu’ils surveillent, les Apprentis ou les Compagnons.

Ici, Alban s’adresse aux Maîtres, plus particulièrement aux nouveaux Maîtres et l’auteur reflète bien leur état d’esprit après l’Elévation : Revêtus à présent du Tablier à bordure colorée et du baudrier correspondant, ils oublient la signification cachée du drame hiramite, de la parole perdue, etc., c’est-à-dire un thésaurus métaphysique qui leur échappe désormais. A moins qu’ils prennent conscience, un jour, que la véritable Maîtrise maçonnique s’acquiert en grande partie au terme d’un travail persévérant, le plus souvent solitaire.

Le guide s’adresse donc à ceux qui sont décidés à « aller plus loin ». Et pour aller plus loin, Alban fait « marche arrière » ou plutôt il revient sur le thésaurus des 3 premiers Degrés. Exercice souvent indispensable. La démarche de Gilbert Alban est claire, le propos est compréhensible. Bien sûr, comme dans tout ouvrage maçonnique, on pourra ergoter en comparant les descriptions rituelles avec son propre vécu en Loge (par exemple, dans certaines Loges, il n’est pas question de Canne du Maître des Cérémonies mais d’une Règle avec laquelle le pas n’est donc pas rythmé).

Alban procède aussi à d’intéressantes comparaisons entre des moments importants de Tenues maçonniques (voyages au 1er Degré, assassinat d’Hiram au 3e Degré) vus selon les différents Rites. Par contre, certains lecteurs seront décontenancés par son approche lorsque, par exemple, il évoque la nécessité du Couvre-chef au 3e Degré en déclarant : Le vertex blessé entraîne la destruction du lotus aux mille pétales et stoppe la réception des rayonnements cosmiques, récepetion particulièrement abondante chez Hiram pour lequel cette Porte d’Orient corporelle était, de son vivant, grande ouverte vers le ciel, sur l’Univers. Ces envolées sont quand même rares dans l’ensemble du livre.

Alban s’adresse aussi aux Maîtres en évoquant le « quotidien » d’une Loge, par exemple en mentionnant les Rituels et leur circulation, la constitution d’archives, les livres (avec une bibliographie sommaire qui peut guider le Maçon dans ses choix), les revues (Initiations Magazine est absent du relevé). Un chapitre est consacré aux documents numérisés et aux usages de l’Internet – Gilbert Alban cite L’Internet est-il maçonnique ? – et de l’Intranet.

Dans la partie consacrée aux savoirs utiles, Alban propose un précis de l’enquêteur et de l’enquêteuse puisque tout Maître peut être invité à mener une enquête auprès d’un profane. Il livre également un memento maçonnique avec les gestes, marches, paroles, chaînes d’union, demandes de parole,… et un microglossaire.

Autres ouvrages de Gilbert Alban

Ces ouvrages sont publiés chez Detrad.

  • Manuel pratique du Premier surveillant. Précis d’instruction pour les Compagnons disponible à La Cale Sèche
  • Manuel pratique du Second Surveillant. précis d’instruction pour les Apprentis disponible chez Amazon
  • Manuel pratique du Grand Expert et du Maître des Cérémonies disponible à La Cale Sèche
  • Manuel pratique de l’Orateur suivi des manuels pratiques du Secrétaire, du Trésorier, de l’Hospitalier, du Maître de musique, du Maître des banquets, de l’Archiviste-Bibliothécaire, de l’Architecte, du Délégué/Député et de leurs adjoints ou suppléants
  • Manuel pratique du Vénérable Maître et du Couvreur disponible à La Cale Sèche
mardi 14 avril 2009

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif