Ouvrages anti-maçonniques à disposition

Publié par Jiri Pragman

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
lundi 13 juillet 2009
Étiquettes : , ,
  • 4
    Morphéus
    17 juillet 2012 à 11:57 / Répondre

    « La Vérité vous rendra libres» (Jean 8.32)

  • 3
    nicolas dupond
    15 juillet 2009 à 17:23 / Répondre

    Pour paraphraser Cabrel, « et ça continue encore et encore… ».

    Maintenant, on nous ressort des bouquins fascistes des années 30. Quelle sera la prochaine étape?

    @ laurent 1,

    Il y a ici même un post plus bas en rapport avec l’article de rue 89. Tu ne pourras pas le manquer? Il y a la reproduction d’une caricature grotesque sur la forme. Sur le fond, c’est plus sérieux.

  • 2
    laurent1
    14 juillet 2009 à 14:04 / Répondre

    Je viens d’aller sur le site de ‘rue 89’ j’y ai lu un papier sur un organisme facho contre la gay pride.
    Que dire ? bande d’abrutis? décérébrés? connards? (ça j’aime bien)
    C’est vrai ça soulage mais ce n’est pas trop efficace.
    Ce qui pourrait être efficace c’est de les combattre par tous les moyens et de faire pressions sur les sites hébergeurs qui ne ce sont pas précipités pour les supprimés.
    La liberté de conscience est un droit, mais faire l’apologie de crime est un délit et une faute morale et qui met les sites hébergeurs aux même niveau que ces fascistes à la petite semaine.
    Ce sont les mêmes idiots qui animent ces sites anti tout sauf fascistes racistes etc…
    (…)

  • 1
    Jacky NEBOISE
    13 juillet 2009 à 15:14 / Répondre

    Ironie du sort à propos de l’ouvrage « Vérité sur la franc-maçonnerie » montré ci-dessus et publié par la Ligue franc-catholique : les membres de cet honorable groupement savaient-ils que leur éditeur avait pour adresse une rue portant le nom d’un frère illustre, Portalis, initié à Aix-en-Provence en 1766 à la loge « L’étroite persévérance des amis réunis » ? Vraiment, ces francs-maçons, ils sont partout !…

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous