Spiritualite et FM 140123 Ronchin

Spiritualité et Franc-Maçonnerie

Publié par Géplu
Dans Divers

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
dimanche 8 janvier 2023
  • 6
    Remi
    13 janvier 2023 à 10h33 / Répondre

    Post 4 et 5, Mes TCF, aucun dico ni glossaire (profane et donc exotérique) n’est en mesure de donner une définition du substantif « spiritualité » qui satisfasse un(e) initié(e), (et nous le savons, avoir reçu symboliquement la lumière un certain soir est loin d’être suffisant pour se considérer comme tel). Le mot spiritualité (on l’aura compris, je suis un maçon qui à dépassé le 1er degré et qui s’adresse à d’autres Maçons) se suffit à lui-même et point besoin d’y accoler un adjectif ai-je dit. . Et ceux qui ont réalisé cette affiche le savent parfaitement. Il est écrit, en effet, Spiritualité « ET » Franc-Maçonnerie… n’est-ce pas ? et non « spiritualité maçonnique » … ce qui serait, un contresens initiatique, contraire à la signification ésotérique exacte du mot spiritualité, comme « spiritualité religieuse » ou « spiritualité laïque », comme il est écrit parfois (et même dans des ouvrages ou des revues maçonniques) sous une forme accessible au « grand public » par commodité de langage, pour le ou la néophyte non inexpérimenté(e) ou pour le commun des Hommes… Bien à vous.

    • 7
      Le Zin
      13 janvier 2023 à 11h33 / Répondre

      à Remi 6.
      Désolé Rémi, mais je n’ai rien compris à tes explications.

    • 8
      Luciole
      13 janvier 2023 à 14h32 / Répondre

      Remi 6
      Il faut pourtant quelquefois préciser les choses.Tu écris « …pour le ou la néophyte non inexpérimenté(e)… »
      ce qui strictement veut dire néophyte : »expérimenté » car non et in s’annulent. on fait tous des fautes. Bien à toi.

      • 10
        Remi
        13 janvier 2023 à 18h29 / Répondre

        Post 8 – Mon cher Luciole, le pléonasme est volontaire. Cela dit, j’apprécie tes commentaires toujours très fraternels et … bienveillants. Sincèrement. bien à toi.

  • 2
    Brumaire
    8 janvier 2023 à 20h00 / Répondre

    J’aurais apprécié un autre titre à cette conférence, car celui-ci suppose une spiritualité en opposition avec la FM. Heureusement, les titres des interventions des trois conférenciers montre que ces derniers ont bien intégré que la spiritualité n’était pas que religieuse!
    Une mise en ligne m’aurait bien plus également.

    • 3
      Remi
      12 janvier 2023 à 16h45 / Répondre

      à 2 Brumaire. Ma TCS, tu n’en prendras pas ombrage, mais le Substantif spiritualité se suffit à lui même, point n’est besoin d’y accoler un adjectif quel qu’il soit. L’initié(e) le sais, il n’y a qu’une spiritualité comme il n’y a qu’une géométrie. Bien à toi

      • 4
        Le Zin
        12 janvier 2023 à 18h34 / Répondre

        A voir Rémi.
        Pour les déistes, la spiritualité est ce qui les relie à ou les rapproche de leur dieu.
        Pour les autres elle n’est que l’élévation de la pensée que permet l’activité de leur esprit.
        C’est sans doute ce que va expliquer Alain-Noël Dubard quand il parlera de « La Franc-maçonnerie : une spiritualité laïque pour demain ».

      • 5
        Luciole
        12 janvier 2023 à 18h50 / Répondre

        à REMI 3
        Comme je le disais ailleurs, si l’on s’en tient strictement aux dictionnaires le langage commun en serait appauvri, les religions s’étant accaparé le mot: spiritualité. Il faut bien .que les tenants d’une autre voie puissent faire connaitre leur différence. Des philosophes aussi éminents que Comte-Sponville par exemple ont écrit avec les termes « Spiritualité laïque » pour bien séparer les deux approches..

        • 9
          Remi
          13 janvier 2023 à 16h21 / Répondre

          Post 5. Mon cher Luciole, La Spiritualité dans son sens le plus profond, maçonnique donc et ésotérique, c’est — « la vie de l’esprit dans sa relation avec l’absolu ou l’infini. » — Pour nous maçons, c’est clairement établi et incontestable. C’est en se sens que je disais, que l’on soit laïque, hâtée, religieux ou que sais-je, qu’il n’y a point besoin d’y accoler un adjectif au substantif spiritualité. L’adjectif est superflu… On se comprend. Du moins on devrait se comprendre tout au moins pour peut que l’on ai un peu de bouteille comme on dit.
          Par ailleurs, en ce qui concerne André Comte Sponville, que j’aime beaucoup, il n’est un mystère pour plus personne (dans le monde maçonnique), que ce dernier s’est « emparé » de la métaphysique orientale pour l’ornementer de ses propres élucubrations, pour ainsi parler, mais il n’en a pas fait l’expérience. La philosophie est une activité purement intellectuelle. C’est pourquoi sa pensée est limitée, superficielle et partielle, donc partiale et relative, car il ne s’agit pas d’un vécu personnel. D’une expérience spirituelle. Bien à toi.

  • 1
    Françoise Renaud-Gurtner
    8 janvier 2023 à 14h23 / Répondre

    Dommage quel conférence ne soit pas aussi en ligne…
    Zoom… c’est pratique … et très fraternel en l’occurrence …

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous